Aeronet
 
 FAQFAQ   Liste des MembresListe des Membres   ConnexionConnexion   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   RechercherRechercher   Vérifier ses messages privésVérifier ses messages privés  


Choix d’un aéroclub à Toussus le Noble
Aller à la page Précédente  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Aeronet -> Forum -> Pilote privé
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur
Message
totoriina
Elève-pilote posteur
Elève-pilote posteur



Inscrit le: 06 Oct 2017
Messages: 15
Age: 37 ans

MessagePosté: Lun 13 Nov 2017 20:21    Sujet du message: Répondre en citant

Oui tu as raison. D’autant que j’ai déjà le budget pour le PPL. Donc autant se lancer autant le faire bien. Merci
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Glennnn
Copilote posteur
Copilote posteur



Inscrit le: 20 Mar 2016
Messages: 114
Age: 17 ans

MessagePosté: Lun 13 Nov 2017 21:20    Sujet du message: Répondre en citant

JAimeLesAvions a écrit:
totoriina a écrit:
Non il ne m’a pas parler du Brevet de Base, directement du LAPL. Après j’ai déjà 37 ans donc assez vieux je pense pour le monde professionnel. Je ne sais pas si à mon âge on a accès à certain métier en tant que pilote, par exemple j’ai pu lire plusieurs fois que les instructeurs faisaient ça bénévolement.

Sans passer par le brevet de base, je ne vois pas l'intérêt du LAPL. Il te faudra à peine moins d'heures pour l'avoir que le PPL, sauf qu'en plus une fois le LAPL obtenu, tu devras voler seul à bord pendant dix heures alors qu'avec le PPL tu n'as pas cette contrainte.
Le seul intérêt que je vois au LAPL c'est de passer par le brevet de base et de profiter des conditions de conversion actuelle. On peut alors simplifier grandement la formation à la navigation puisqu'aucun programme n'est imposé. (Il semble que la plupart des clubs soient contre cette façon de faire pourtant parfaitement légale pour des raisons que je ne comprends pas bien).


Peur que les élèves passant du BB au LAPL soient moins bien formés que ceux direct LAPL/PPL (avec programme donc) ?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
JAimeLesAvions
Chef de secteur posteur
Chef de secteur posteur



Inscrit le: 02 Mar 2008
Messages: 4967

MessagePosté: Mar 14 Nov 2017 9:02    Sujet du message: Répondre en citant

Glennnn a écrit:
JAimeLesAvions a écrit:
totoriina a écrit:
Non il ne m’a pas parler du Brevet de Base, directement du LAPL. Après j’ai déjà 37 ans donc assez vieux je pense pour le monde professionnel. Je ne sais pas si à mon âge on a accès à certain métier en tant que pilote, par exemple j’ai pu lire plusieurs fois que les instructeurs faisaient ça bénévolement.

Sans passer par le brevet de base, je ne vois pas l'intérêt du LAPL. Il te faudra à peine moins d'heures pour l'avoir que le PPL, sauf qu'en plus une fois le LAPL obtenu, tu devras voler seul à bord pendant dix heures alors qu'avec le PPL tu n'as pas cette contrainte.
Le seul intérêt que je vois au LAPL c'est de passer par le brevet de base et de profiter des conditions de conversion actuelle. On peut alors simplifier grandement la formation à la navigation puisqu'aucun programme n'est imposé. (Il semble que la plupart des clubs soient contre cette façon de faire pourtant parfaitement légale pour des raisons que je ne comprends pas bien).


Peur que les élèves passant du BB au LAPL soient moins bien formés que ceux direct LAPL/PPL (avec programme donc) ?

Une bonne partie du programme consiste à enseigner l'usage d'instruments et de techniques dont la quasi-totalité des pilotes ne se servira pas, comme la navigation à l'estime, le VOR, le NDB.
Enseigner comment naviguer avec une tablette prend beaucoup moins de temps, et fait soigneusement apporte un niveau de sécurité au moins équivalent.
Le pire étant que pour limiter la durée d'apprentissage et donc le coût pour l'élève, dans beaucoup d'écoles on n'enseignera pas la tablette, et l'élève devra se débrouiller en piochant des informations ici et là pour construire ça compétence à l'utilisation de la tablette, au lieu de bénéficier d'un cadre structuré d'apprentissage. C'est d'ailleurs souvent la seule raison qui pousse certains pilotes à encore utiliser les vors, c'est qu'ils ne savent pas utiliser les tablettes.
Mon idée est qu'on devrait limiter considérablement l'enseignement de l'estime, cesser complètement l'apprentissage obligatoire du VOR ou du NDB, qui sont vouées à disparaitre, quitte à l'enseigner à ceux qui veulent, et qu'on devrait rendre obligatoire la tablette, de manière à en enseigner les limites et les dangers. Ca prendrait au global moins de temps, et permettrait une navigation plus sûre ensuite. Actuellement ce n'est de fait pas permis de le faire dans le cadre de l'enseignement direct PPL/LAPL, alors que c'est possible si on fait BB + conversion LAPL
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
totoriina
Elève-pilote posteur
Elève-pilote posteur



Inscrit le: 06 Oct 2017
Messages: 15
Age: 37 ans

MessagePosté: Mar 14 Nov 2017 9:52    Sujet du message: Répondre en citant

Qu’est-ce que tu appelles tablette ? Style IPad ???
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Raoul Volfoni
Chef pilote posteur
Chef pilote posteur



Inscrit le: 28 Mai 2011
Messages: 593

MessagePosté: Mar 14 Nov 2017 9:54    Sujet du message: Répondre en citant

JAimeLesAvions a écrit:
(Il semble que la plupart des clubs soient contre cette façon de faire pourtant parfaitement légale pour des raisons que je ne comprends pas bien


je ne savais pas que certains clubs étaient contre mais je comprends parfaitement pourquoi

le BB est donné par un FI, la levée des restrictions aussi donc une fois converti en LAPL le pilote est breveté sans avoir jamais vu un testeur

même si il n'y a pas 36 façons de piloter et de naviguer et que je ne connais aucun FI qui donnerait un BB par complaisance le programme d'obtention au LAPL est plus structuré
_________________
tant que les avions voleront, ils tomberont
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Dubble
Chef de secteur posteur
Chef de secteur posteur



Inscrit le: 29 Juin 2008
Messages: 5299
Age: 23 ans

MessagePosté: Mar 14 Nov 2017 9:58    Sujet du message: Répondre en citant

totoriina a écrit:
Oui tu as raison. D’autant que j’ai déjà le budget pour le PPL. Donc autant se lancer autant le faire bien. Merci

Attention, il s'agit ensuite d'un budget mensuel qui devra durer autant que tu veux faire durer ton PPL et les compétences associées.
JAimeLesAvions a écrit:

Une bonne partie du programme consiste à enseigner l'usage d'instruments et de techniques dont la quasi-totalité des pilotes ne se servira pas, comme la navigation à l'estime, le VOR, le NDB.
Enseigner comment naviguer avec une tablette prend beaucoup moins de temps, et fait soigneusement apporte un niveau de sécurité au moins équivalent.
Le pire étant que pour limiter la durée d'apprentissage et donc le coût pour l'élève, dans beaucoup d'écoles on n'enseignera pas la tablette, et l'élève devra se débrouiller en piochant des informations ici et là pour construire ça compétence à l'utilisation de la tablette, au lieu de bénéficier d'un cadre structuré d'apprentissage. C'est d'ailleurs souvent la seule raison qui pousse certains pilotes à encore utiliser les vors, c'est qu'ils ne savent pas utiliser les tablettes.
Mon idée est qu'on devrait limiter considérablement l'enseignement de l'estime, cesser complètement l'apprentissage obligatoire du VOR ou du NDB, qui sont vouées à disparaitre, quitte à l'enseigner à ceux qui veulent, et qu'on devrait rendre obligatoire la tablette, de manière à en enseigner les limites et les dangers. Ca prendrait au global moins de temps, et permettrait une navigation plus sûre ensuite. Actuellement ce n'est de fait pas permis de le faire dans le cadre de l'enseignement direct PPL/LAPL, alors que c'est possible si on fait BB + conversion LAPL

Ton du fonctionnaire DGAC caricaturé :
Nous faisons de l'aviation monsieur, c'est du certifié !
Si vous voulez utiliser un GPS, très bien, ça sera avec un IR, avion IFR, assorti d'une qualif et d'un équipement GNSS. Tout est certifié, l'avion, le pilote, l'équipement.
Apple ? Vous avez vu un papier à en-tête EASA à l'entrée de leur siège ?

C'est la même raison qui nous oblige à payer 200€ de l'h pour un simu FNPT II dans une école alors qu'un bon flight sim fait grosso modo le même travail.
_________________
Next up : PPL IR-SE
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
arogues
Chef de secteur posteur
Chef de secteur posteur



Inscrit le: 25 Oct 2004
Messages: 655

MessagePosté: Mar 14 Nov 2017 10:50    Sujet du message: Répondre en citant

Dubble a écrit:

Ton du fonctionnaire DGAC caricaturé :
Nous faisons de l'aviation monsieur, c'est du certifié !
Si vous voulez utiliser un GPS, très bien, ça sera avec un IR, avion IFR, assorti d'une qualif et d'un équipement GNSS. Tout est certifié, l'avion, le pilote, l'équipement.
Apple ? Vous avez vu un papier à en-tête EASA à l'entrée de leur siège ?

En Part-NCO on peut explicitement utiliser, sous la responsabilité du CDB, des outils non "certifiés / qualifiés". Bien sur, cela ne peut pas être le moyen principale de navigation (je penses aux cas On top / transit maritimes, mais ceux la sont pas la majorités des vols).
Je n'ai plus de cartes papiers depuis 2012 de mémoire. Que des tablettes du commerces avec des applis "grand public" (SD VFR, Jepp VFR, Skydemon, ...).
_________________
@+, Antoine
Mon blog : http://blog.arogues.org
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
benbakers
Elève-pilote posteur
Elève-pilote posteur



Inscrit le: 30 Jan 2017
Messages: 26
Age: 25 ans

MessagePosté: Mar 14 Nov 2017 11:10    Sujet du message: Répondre en citant

L’intérêt pour les clubs de proposer un LAPL c'est que le formation peut être faite par un simple PPL/FI, alors que des CPL/FI sont exigés pour former au PPL.
Vu la pénurie d'instructeur en ce moment, c'est une bonne alternative.

Donc le PPL/FI forme au LAPL ce qui représente la majorité des heures, et un CPL/FI viendras juste convertir la licence en PPL.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
JAimeLesAvions
Chef de secteur posteur
Chef de secteur posteur



Inscrit le: 02 Mar 2008
Messages: 4967

MessagePosté: Mar 14 Nov 2017 11:20    Sujet du message: Répondre en citant

Raoul Volfoni a écrit:
JAimeLesAvions a écrit:
(Il semble que la plupart des clubs soient contre cette façon de faire pourtant parfaitement légale pour des raisons que je ne comprends pas bien


je ne savais pas que certains clubs étaient contre mais je comprends parfaitement pourquoi

le BB est donné par un FI, la levée des restrictions aussi donc une fois converti en LAPL le pilote est breveté sans avoir jamais vu un testeur
même si il n'y a pas 36 façons de piloter et de naviguer et que je ne connais aucun FI qui donnerait un BB par complaisance le programme d'obtention au LAPL est plus structuré

Il ne s'agit pas de donner le BB par complaisance. Il s'agit de construire un programme de formation permettant d'améliorer la sécurité en enlevant des parties du programme officiel LAPL pour les remplacer par d'autres plus pertinentes.
En effet pas besoin de voir un testeur. Mais rien n'empêche de faire voler l'élève avec un testeur pour faire apprécier son niveau par quelqu'un d'expérimenté.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
arogues
Chef de secteur posteur
Chef de secteur posteur



Inscrit le: 25 Oct 2004
Messages: 655

MessagePosté: Mar 14 Nov 2017 12:25    Sujet du message: Répondre en citant

benbakers a écrit:
L’intérêt pour les clubs de proposer un LAPL c'est que le formation peut être faite par un simple PPL/FI, alors que des CPL/FI sont exigés pour former au PPL.
Vu la pénurie d'instructeur en ce moment, c'est une bonne alternative.

Donc le PPL/FI forme au LAPL ce qui représente la majorité des heures, et un CPL/FI viendras juste convertir la licence en PPL.

Ce n'est "que" le théorique du CPL (ou ATPL) qui est nécessaire pour former jusqu'au PPL en tant que FI.
_________________
@+, Antoine
Mon blog : http://blog.arogues.org
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
benbakers
Elève-pilote posteur
Elève-pilote posteur



Inscrit le: 30 Jan 2017
Messages: 26
Age: 25 ans

MessagePosté: Mar 14 Nov 2017 15:19    Sujet du message: Répondre en citant

arogues a écrit:
benbakers a écrit:
L’intérêt pour les clubs de proposer un LAPL c'est que le formation peut être faite par un simple PPL/FI, alors que des CPL/FI sont exigés pour former au PPL.
Vu la pénurie d'instructeur en ce moment, c'est une bonne alternative.

Donc le PPL/FI forme au LAPL ce qui représente la majorité des heures, et un CPL/FI viendras juste convertir la licence en PPL.

Ce n'est "que" le théorique du CPL (ou ATPL) qui est nécessaire pour former jusqu'au PPL en tant que FI.


En effet c'est exact,
C'est ce qui refroidit généralement grand nombre de personnes qui souhaite faire de l'instruction pour PPL. Meme si cela n'as rien d'insurmontable c'est pas forcément adapté à quelqu’un qui ne souhaite pas en faire son métier.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Aeronet -> Forum -> Pilote privé Toutes les heures sont au format GMT +1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group