Aeronet
 
 FAQFAQ   Liste des MembresListe des Membres   ConnexionConnexion   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   RechercherRechercher   Vérifier ses messages privésVérifier ses messages privés  


HOP!: recrutements, conditions, emploi du temps, c'est par ici!
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... 15, 16, 17 ... 44, 45, 46  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Aeronet -> Forum -> France & Europe
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur
Message
Savox
Elève-pilote posteur
Elève-pilote posteur



Inscrit le: 07 Déc 2017
Messages: 5

MessagePosté: Dim 17 Déc 2017 19:22    Sujet du message: Répondre en citant

Dubble a écrit:

Faut-il ajouter des primes de vol ?

Quoi qu'il en soit, un tel salaire assorti d'un contrat et d'une base français attirera sans nul doute tous les jeunes fATPL du pays.


Oui, il faut à cela ajouter les primes de vol.

Je suis assez d’accord que, comme premier contrat pour un jeune sorti d’école sans famille et sans train de vie, ça peut passer. Pour des pilotes expérimentés, installés avec femme / mari / conjoint(e) et enfant(s), c’est beaucoup plus discutable.

Maintenant, il faut que tout le monde s’entende sur l’offre et la demande.
D’autre part, Je ne suis pas sur que les pilotes AF voient cette bi-scale d’un bon œil.


Dernière édition par Savox le Dim 17 Déc 2017 20:59; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Dubble
Chef de secteur posteur
Chef de secteur posteur



Inscrit le: 29 Juin 2008
Messages: 6390
Age: 25 ans

MessagePosté: Dim 17 Déc 2017 19:31    Sujet du message: Répondre en citant

Savox a écrit:

Oui, il faut à cela ajouter les primes de vol.

Je suis assez d’accord que, comme premier contrat pour un jeune sorti d’école sans famille et sans train de vie, ça peut passer. Pour des pilotes expérimentés, installés avec femme et enfant(s), c’est beaucoup plus discutable.

Maintenant, il faut que tout le monde s’entende sur l’offre et la demande.
D’autre part, Je ne suis pas sur que les pilotes AF voient cette bi-scale d’un bon œil.

Effectivement, si on paie pareil le jeune pilote @250 heures et celui qui rentre au pays après 4 ans chez Easyjet et 6 chez Emirates, c'est un peu surprenant, surtout pour celui qui vole depuis dix ans.

Attention cela dit, 2700€ + primes c'est encore supérieur à ce que gagnent pas mal de cadres expérimentés du privé qui eux aussi ont femme et enfants.

Ces primes pourraient représenter combien mensuellement ?

Le step au bout de six ans correspond à quoi ?
Dans une lo-co, ce serait le passage captain...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
bleedair
Chef pilote posteur
Chef pilote posteur



Inscrit le: 04 Avr 2011
Messages: 366

MessagePosté: Dim 17 Déc 2017 19:32    Sujet du message: Répondre en citant

Savox a écrit:
Ça commence sans ancienneté pour un copi à 3620€ brut


ah ouai d'accord, le même salaire qu'un instructeur VFR Enac
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
bleedair
Chef pilote posteur
Chef pilote posteur



Inscrit le: 04 Avr 2011
Messages: 366

MessagePosté: Dim 17 Déc 2017 19:36    Sujet du message: Répondre en citant

Dubble a écrit:
Effectivement, si on paie pareil le jeune pilote @250 heures et celui qui rentre au pays après 4 ans chez Easyjet et 6 chez Emirates, c'est un peu surprenant, surtout pour celui qui vole depuis dix ans.
.


cest le problème de la séniorité dans l'aéro.Il est souvent plus rentable de rester au sein d'une même compagnie que d'en changer, car changer de compagnie c'est redémarrer tout en bas de la liste, même si t'as fais 10 ans de 777.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Dubble
Chef de secteur posteur
Chef de secteur posteur



Inscrit le: 29 Juin 2008
Messages: 6390
Age: 25 ans

MessagePosté: Dim 17 Déc 2017 19:59    Sujet du message: Répondre en citant

Ce concept de séniorité est très surprenant pour quelqu'un qui travaille au sol comme moi.
Un pilote expérimenté a des arguments à faire valoir, à commencer par un ATPL complet au lieu d'un simple CPL. On aurait pensé qu'un recruteur français serait sensible à cet argument du diplôme.

Je ne saisis pas encore la totalité des enjeux du concept : qui est-ce que ça favorise, qui est-ce que ça lèse, quelles seraient les différences si on passait à un système basé sur l'expérience, qui serait gagnant/perdant, et qui pousse au maximum pour rester dans la situation actuelle.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
FalconAircraft
Chef de secteur posteur
Chef de secteur posteur



Inscrit le: 10 Aoû 2001
Messages: 1102

MessagePosté: Dim 17 Déc 2017 21:03    Sujet du message: Répondre en citant

Le métier est basé sur la séniorité, la loyauté du pilote envers l'entreprise. Plus tu restes, plus tu fais faire des économies à l'entreprise, et donc cette dernière récompense cette loyauté par un meilleur salaire , vacances supplémentaires, des privilèges de choix de vol, etc..
Le coût d'un pilote ne se limitant pas à une Qt, mais bien à l'adéquation à une culture d'entreprise.
Un pilote n'est pas interchangeable comme un ingénieur.

Les licenciements aussi en général se font en LIFO.

Donc à 40 ans ta société est en général ta dernière société, à 50 ans il est quasi impossible de changer. Il est souvent préférable de changer de voie.

Après il y a bien sûr l'exception, mais la règle c'est ça.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Savox
Elève-pilote posteur
Elève-pilote posteur



Inscrit le: 07 Déc 2017
Messages: 5

MessagePosté: Dim 17 Déc 2017 21:10    Sujet du message: Répondre en citant

Dans ces équations que sont les calculs de salaires, intégrant (comme chez AF par exemple, lla MTOW, la VP, l’age du capitaine, etc...) je pense qu’il est possible d’integrer un coefficient d’expérience qui pourrait jouer sur la taille du gap dans la bi-scale... sans pour autant influer sur son numéro d’ancienneté dans la compagnie.
De manière justement à valoriser l’experience sans pénaliser l’avancement des copains arrivés avant...

Je pense que ça doit être faisable. En l’etat, cette grille n’est pas tres alléchante pour ceux qui ont par exemple la possibilité d’aller chez Norwegian ou Easy avec des conditions meilleures et un passage captain (beaucoup) plus rapide...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Dan
Chef de secteur posteur
Chef de secteur posteur



Inscrit le: 18 Sep 2002
Messages: 6384
Age: 38 ans

MessagePosté: Lun 18 Déc 2017 7:13    Sujet du message: Répondre en citant

Dubble a écrit:

Un pilote expérimenté a des arguments à faire valoir, à commencer par un ATPL complet au lieu d'un simple CPL. On aurait pensé qu'un recruteur français serait sensible à cet argument du diplôme.


Dubble peux tu nous expliquer en quoi l'atpl complet est un argument à faire valoir ?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
TSAT
Chef de secteur posteur
Chef de secteur posteur



Inscrit le: 27 Sep 2017
Messages: 896

MessagePosté: Lun 18 Déc 2017 9:00    Sujet du message: Répondre en citant

Savox a écrit:
La grille des salaires est uniforme pour les trois secteurs (ATR / EMB 145 / CRJ & e-jet). Ça commence sans ancienneté pour un copi à 3620€ brut hors prime et ça augmente de 30€ brut/an sur les 6 premières années, puis à la septième année on passe sur la « scale » supérieure avec un step de 1300€ brut pour les CRJ et e-jet, et 520€ brut pour les ATR. Sachant que le secteur ATR devrait disparaître d’ici quelques années, les salaires se raccorderont sur les réacteurs.
Mais autant dire tout de suite que les conditions d’entrée sont loin de faire rêver, surtout pour des pilotes expérimentés avec quelques milliers d’heures et notamment ceux toujours en poste avec des conditions souvent bien meilleures. C’est paradoxal.
Le « stage QT » serait aux environs des 2000€ brut jusqu’au tampon sur la licence.

Vu la conjoncture... HOP va avoir des problèmes. Soit pour attirer les candidats, soit pour les garder une fois formés. 6 ans c’est long et l’offre de base est ridicule.

Attendons les discussions qui finiront par avoir lieu sur ce point entre direction et pilotes.


J’ai du mal à croire que le secteur ATR soit amené à disparaitre car il est parfait sur une majorité de petites routes HOP à faible distance et faible densité. C’est ce qu’a toujours dit Lionel Guerin qui connait bien le dossier, même s’il n’y est plus. Deplus le prix du baril ne cesse de remonter. Si le secteur ATR disparait alors il ira dans une sorte de HOP express, une maniere de recruter du monde encore moins bien payé et plus productif. Et cerise sur le gateau, s’ils ferment leur g.ueule et bossent un max sans broncher, HOP express aura des CRJ et EJET, et peut être même des B717 et A319 si fusion avec une grosse regionale il y a. C’est comme ça que ça se passe dans cette industrie.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
TSAT
Chef de secteur posteur
Chef de secteur posteur



Inscrit le: 27 Sep 2017
Messages: 896

MessagePosté: Lun 18 Déc 2017 9:03    Sujet du message: Répondre en citant

Savox a écrit:
Dans ces équations que sont les calculs de salaires, intégrant (comme chez AF par exemple, lla MTOW, la VP, l’age du capitaine, etc...) je pense qu’il est possible d’integrer un coefficient d’expérience qui pourrait jouer sur la taille du gap dans la bi-scale... sans pour autant influer sur son numéro d’ancienneté dans la compagnie.
De manière justement à valoriser l’experience sans pénaliser l’avancement des copains arrivés avant...

Je pense que ça doit être faisable. En l’etat, cette grille n’est pas tres alléchante pour ceux qui ont par exemple la possibilité d’aller chez Norwegian ou Easy avec des conditions meilleures et un passage captain (beaucoup) plus rapide...


Qu’ils aillent donc trimer chez Easyjet et Norwegian avec 4 barrettes blanches sur les épaules si ça les tente.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Lowrider
Chef de secteur posteur
Chef de secteur posteur



Inscrit le: 10 Jan 2014
Messages: 1034

MessagePosté: Lun 18 Déc 2017 10:54    Sujet du message: Répondre en citant

TSAT a écrit:
Savox a écrit:
Dans ces équations que sont les calculs de salaires, intégrant (comme chez AF par exemple, lla MTOW, la VP, l’age du capitaine, etc...) je pense qu’il est possible d’integrer un coefficient d’expérience qui pourrait jouer sur la taille du gap dans la bi-scale... sans pour autant influer sur son numéro d’ancienneté dans la compagnie.
De manière justement à valoriser l’experience sans pénaliser l’avancement des copains arrivés avant...

Je pense que ça doit être faisable. En l’etat, cette grille n’est pas tres alléchante pour ceux qui ont par exemple la possibilité d’aller chez Norwegian ou Easy avec des conditions meilleures et un passage captain (beaucoup) plus rapide...


Qu’ils aillent donc trimer chez Easyjet et Norwegian avec 4 barrettes blanches sur les épaules si ça les tente.


C'est qu'on est tellement mieux comme larbin aux émirats ou contract pilot en asie du sud est...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
5 Rings
Chef de secteur posteur
Chef de secteur posteur



Inscrit le: 23 Oct 2005
Messages: 6335

MessagePosté: Lun 18 Déc 2017 12:22    Sujet du message: Répondre en citant

Savox a écrit:
La grille des salaires est uniforme pour les trois secteurs (ATR / EMB 145 / CRJ & e-jet). Ça commence sans ancienneté pour un copi à 3620€ brut hors prime et ça augmente de 30€ brut/an sur les 6 premières années, puis à la septième année on passe sur la « scale » supérieure avec un step de 1300€ brut pour les CRJ et e-jet, et 520€ brut pour les ATR. Sachant que le secteur ATR devrait disparaître d’ici quelques années, les salaires se raccorderont sur les réacteurs.
Mais autant dire tout de suite que les conditions d’entrée sont loin de faire rêver, surtout pour des pilotes expérimentés avec quelques milliers d’heures et notamment ceux toujours en poste avec des conditions souvent bien meilleures. C’est paradoxal.
Le « stage QT » serait aux environs des 2000€ brut jusqu’au tampon sur la licence.

Vu la conjoncture... HOP va avoir des problèmes. Soit pour attirer les candidats, soit pour les garder une fois formés. 6 ans c’est long et l’offre de base est ridicule.

Attendons les discussions qui finiront par avoir lieu sur ce point entre direction et pilotes.


Salut Savox,

Et pour ma culture, les primes que tu évoques, en plus du basique de 3600€ mentionnés, quelles sont leur structure et la fourchette des montants?(prime à l’heure? Au secteur? nuit? découché? Etc)

Merci
_________________
Je n'ai rien à voir avec le Fiverings de paroledegaulois.com ou Rcocobis.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Savox
Elève-pilote posteur
Elève-pilote posteur



Inscrit le: 07 Déc 2017
Messages: 5

MessagePosté: Lun 18 Déc 2017 13:10    Sujet du message: Répondre en citant

Salut 5 rings !
Je ne sais pas. Elles englobent les heures supp (au delà de 60h / mois), les heures de nuit, ... Primes de secteur non, découché je ne crois pas, ... ça doit dépendre du secteur, de l’activité, ...
Quelle est la moyenne par secteur ?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
James007
Copilote posteur
Copilote posteur



Inscrit le: 09 Oct 2002
Messages: 96

MessagePosté: Lun 18 Déc 2017 16:31    Sujet du message: Répondre en citant

Savox a écrit:
Salut 5 rings !
Je ne sais pas. Elles englobent les heures supp (au delà de 60h / mois), les heures de nuit, ... Primes de secteur non, découché je ne crois pas, ... ça doit dépendre du secteur, de l’activité, ...
Quelle est la moyenne par secteur ?


Bonjour,
Il n'y a pas de prime de vols au sens premier du terme chez hop. Il y a un salaire mini garanti net pour 68h payées (les heures payées sont un mix entre temps blocs forfaitaires, les heures minies payées sur une demi journée, une journée etc) auquel vient s'ajouter :
- une majoration du salaire au delà de 68h
- le paiement de frais lors d'exploitation sur période de repas. En contrepartie de l'impossibilité de manger un repas standard (chaud notamment) comme tout salarié, l'entreprise paie une indémnité forfaitaire.
Vous ajoutez donc votre mini granti net+vos heures sup si vous en faites+vos frais indémnisés si vous en avez et vous avez la somme de ce que vous touchez à la fin du mois.

@+
J.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Savox
Elève-pilote posteur
Elève-pilote posteur



Inscrit le: 07 Déc 2017
Messages: 5

MessagePosté: Lun 18 Déc 2017 16:41    Sujet du message: Répondre en citant

Merci pour ces précisions James.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Nanospit
Chef de secteur posteur
Chef de secteur posteur



Inscrit le: 24 Aoû 2007
Messages: 1029

MessagePosté: Lun 18 Déc 2017 17:33    Sujet du message: Répondre en citant

Merci James

On peut espérer du coup combien en moyenne net par mois ?

A+
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
John John
Copilote posteur
Copilote posteur



Inscrit le: 10 Avr 2016
Messages: 141

MessagePosté: Lun 18 Déc 2017 17:50    Sujet du message: Répondre en citant

Nanospit a écrit:
Merci James

On peut espérer du coup combien en moyenne net par mois ?

A+


A peu près l'équivalent de ton brut de base en net.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
DAlphaMike
Chef pilote posteur
Chef pilote posteur



Inscrit le: 18 Déc 2016
Messages: 397
Age: 39 ans

MessagePosté: Lun 18 Déc 2017 18:25    Sujet du message: Répondre en citant

John John a écrit:
Nanospit a écrit:
Merci James

On peut espérer du coup combien en moyenne net par mois ?

A+


A peu près l'équivalent de ton brut de base en net.


A ce prix là ils trouveront principalement des cpl-ir sans expérience. Surtt si ils continuent avec cette règle stupide d'ancienneté qui freîne tout. 10 de copi atr basé orly à ce tarif ne peut pas intéresser un pilote avec un minimum d'expérience, impossible. Même sur atr on trouve de meilleures conditions ailleurs comme asl.
Hop semble oublier que la concurrence sur le marché du boulot a lui ausi énormement grandi en 10 ans.
Intéressant de voir comment ils vont s'en sortir.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
bleedair
Chef pilote posteur
Chef pilote posteur



Inscrit le: 04 Avr 2011
Messages: 366

MessagePosté: Lun 18 Déc 2017 20:42    Sujet du message: Répondre en citant

DAlphaMike a écrit:


A ce prix là ils trouveront principalement des cpl-ir sans expérience. .


a la limite c'est pas plus mal non ?
je veux dire, ça permettrait que les jeunes démarrent un peu à la "américaine", pouvoir débuter dans une régionale. Après tout pas besoin d'avoir 10 ans de 777 derrière soi pour postuler chez Hop non?
On critique souvent (je ne m'adresse pas à toi) que les jeunes démarrent sans expérience sur 320/737, donc il serait temps que HOP recrute surtout des CPL IR justement. Rien d'illogique à mon sens, au contraire même.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Phalare
Captain posteur
Captain posteur



Inscrit le: 26 Aoû 2003
Messages: 189

MessagePosté: Lun 18 Déc 2017 22:03    Sujet du message: Répondre en citant

DAlphaMike a écrit:
John John a écrit:
Nanospit a écrit:
Merci James

On peut espérer du coup combien en moyenne net par mois ?

A+


A peu près l'équivalent de ton brut de base en net.


A ce prix là ils trouveront principalement des cpl-ir sans expérience. Surtt si ils continuent avec cette règle stupide d'ancienneté qui freîne tout. 10 de copi atr basé orly à ce tarif ne peut pas intéresser un pilote avec un minimum d'expérience, impossible. Même sur atr on trouve de meilleures conditions ailleurs comme asl.
Hop semble oublier que la concurrence sur le marché du boulot a lui ausi énormement grandi en 10 ans.
Intéressant de voir comment ils vont s'en sortir.


Il existe un paquet de gens (pilotes pros) payés à la moitié de ce salaire là pour piloter, il faut arrêter de croire qu'un salaire tel que celui là n'intéresse que les gens en sortie d'école. Il n'y a pas que la ligne, ne l'oublions pas. Les pilotes issus du travail aérien / aviation d'affaires ne sont pas si bien lotis que leurs collègues de la ligne !
Et leur expérience est tout aussi bonne à prendre..
Egalement d'accord avec bleedair, il faut aussi donner leur chances à quelques newbees, cela a plus de sens que de commencer sur 320.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Aeronet -> Forum -> France & Europe Toutes les heures sont au format GMT +1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... 15, 16, 17 ... 44, 45, 46  Suivante
Page 16 sur 46

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group