Aeronet
 
 FAQFAQ   Liste des MembresListe des Membres   ConnexionConnexion   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   RechercherRechercher   Vérifier ses messages privésVérifier ses messages privés  


Laisser Contrôleur pour Pilote ?
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Aeronet -> Forum -> Devenir Pilote de Ligne?
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur
Message
Lowrider
Chef de secteur posteur
Chef de secteur posteur



Inscrit le: 10 Jan 2014
Messages: 793

MessagePosté: Mar 06 Fév 2018 12:42    Sujet du message: Répondre en citant

Et est-I’ll trop tard à ton avis?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
IcnaPilote
Elève-pilote posteur
Elève-pilote posteur



Inscrit le: 27 Jan 2018
Messages: 6

MessagePosté: Mer 07 Fév 2018 14:36    Sujet du message: Répondre en citant

Merci à tous pour vos réponses, vos avis et vos expériences.
Je ne pensais pas que le débat allait dévier vers des questions d’argent, en tout cas mon choix ne se fera jamais en fonction d´arguments financiers. Aussi bien pour Pilote que pour ATC, j’estime que le salaire est largement suffisant pour avoir un train de vie confortable.

J’ai eu beaucoup d’avis côté pilote pour les inconvénients, j’aimerais en avoir aussi côté ATC. Se lasse-t-on du métier ? Est-ce que on manque de stimulation sur le long terme ?
_________________
ICNA
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
p2002
Chef pilote posteur
Chef pilote posteur



Inscrit le: 23 Jan 2018
Messages: 527

MessagePosté: Mer 07 Fév 2018 15:23    Sujet du message: Répondre en citant

IcnaPilote a écrit:
Merci à tous pour vos réponses, vos avis et vos expériences.
Je ne pensais pas que le débat allait dévier vers des questions d’argent, en tout cas mon choix ne se fera jamais en fonction d´arguments financiers. Aussi bien pour Pilote que pour ATC, j’estime que le salaire est largement suffisant pour avoir un train de vie confortable.

J’ai eu beaucoup d’avis côté pilote pour les inconvénients, j’aimerais en avoir aussi côté ATC. Se lasse-t-on du métier ? Est-ce que on manque de stimulation sur le long terme ?


Tu ne t'es pas posé ce genre de questions avant de te lancer en formation ??
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Dubble
Chef de secteur posteur
Chef de secteur posteur



Inscrit le: 29 Juin 2008
Messages: 6143
Age: 23 ans

MessagePosté: Mer 07 Fév 2018 16:25    Sujet du message: Répondre en citant

IcnaPilote a écrit:
Merci à tous pour vos réponses, vos avis et vos expériences.
Je ne pensais pas que le débat allait dévier vers des questions d’argent, en tout cas mon choix ne se fera jamais en fonction d´arguments financiers. Aussi bien pour Pilote que pour ATC, j’estime que le salaire est largement suffisant pour avoir un train de vie confortable.

J’ai eu beaucoup d’avis côté pilote pour les inconvénients, j’aimerais en avoir aussi côté ATC. Se lasse-t-on du métier ? Est-ce que on manque de stimulation sur le long terme ?

La réponse que j'ai eu de la part d'ICNA ayant un certain âge (un nombre d'années d'expérience certain), c'est qu'on se lasse d'ICNA mais d'après eux "comme de tous les métiers".
Et les raisons évoquées ne sont pas la répétitivité mais plutôt l'apparition de nouveaux objectifs ou point d'attention dans la vie de la personne, notamment son conjoint et ses enfants.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
makosa
Copilote posteur
Copilote posteur



Inscrit le: 29 Aoû 2009
Messages: 72

MessagePosté: Mer 07 Fév 2018 16:52    Sujet du message: Répondre en citant

IcnaPilote a écrit:

J’ai eu beaucoup d’avis côté pilote pour les inconvénients, j’aimerais en avoir aussi côté ATC. Se lasse-t-on du métier ? Est-ce que on manque de stimulation sur le long terme ?


Côté ATC "pur" on retrouve certains inconvénients de pilote:
- horaires atypiques (sympa au début mais usant à la longue)
- bosser les week-ends / jours fériés
- limitation de congés sur l'été / week-ends
- manque de stimulation sur le long terme si tu restes uniquement ATC (mais comme j'en ai déjà vu chez des pilotes AFR, DLH, SWR qui passent en bureau après quelques années)

Par contre si tu veux te stimuler tu as d'innombrables postes disponibles en bureau, en centre de contrôle ou à Toulouse, pour faire des études de concepts, systèmes, FH, espaces aériens, procédures ou de l'enseignement etc... mais ne sont pas forcément pourvus, vu le certain confort de la vie d'ATC en salle (et la charge de travail de ce genre de poste)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
TSAT
Chef de secteur posteur
Chef de secteur posteur



Inscrit le: 27 Sep 2017
Messages: 864

MessagePosté: Ven 16 Fév 2018 15:57    Sujet du message: Répondre en citant

Soyons clair et cash ! Un pilote voit tous les jours des paysages splendides, et on ne s’en lasse ja-mais, même après des décénies de carrière. Il y a des jours (rares, Dieu merci) où on aurait plus envie d’être au chaud dans une tour de control, mais cela dit, le boulot de controleur doit être très monotone et stressant à la fois. Un pilote de ligne a bien plus d’occasions qu’un fonctionnaire de la tour de se faire nettoyer le gland par de charmantes demoiselles, c’est normal on est assez exposé à ce péché. Enfin, un controleur (EN FRANCE) a un contrat en or, un poids enorme pour maintenir ses conditions de travail et avantages. ça bosse peu, ça palpe très bien, sans compter les GP Corsair et AF, la retraite à 50 ans et les semaines de 25 heures.
_________________
Quelle est la ville qui fait grave monter la température ?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
captain_747
Captain posteur
Captain posteur



Inscrit le: 08 Mai 2008
Messages: 265

MessagePosté: Ven 16 Fév 2018 22:18    Sujet du message: Répondre en citant

Si "se faire nettoyer le gland" fait partie de tes critères de choix d'un boulot, alors si tu es pilote, reste bien pilote car ta vie sentimentale doit être un véritable désastre! Tu ne pourrais pas comprendre le dilemme de gens équilibrés...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
TSAT
Chef de secteur posteur
Chef de secteur posteur



Inscrit le: 27 Sep 2017
Messages: 864

MessagePosté: Ven 16 Fév 2018 22:57    Sujet du message: Répondre en citant

Ne sois pas jaloux. Ce ne sont pas MES critères, n’invente pas ce que je n’écris point, mais c’est un environnement professionnel propice à ce genre de péchés. Ça n’empêche pas certains d’être serieux. On celebre énormément de couples pilotes/hotesses, certains sont pour la vie, d’autres pour un moment plus éphémère. Ce n’est pas un secret et ce n’est pas une légende non plus.
hope this helps.
_________________
Quelle est la ville qui fait grave monter la température ?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
p2002
Chef pilote posteur
Chef pilote posteur



Inscrit le: 23 Jan 2018
Messages: 527

MessagePosté: Ven 16 Fév 2018 23:12    Sujet du message: Répondre en citant

ce frustré de la vie mdr
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
bleedair
Captain posteur
Captain posteur



Inscrit le: 04 Avr 2011
Messages: 243

MessagePosté: Sam 17 Fév 2018 14:44    Sujet du message: Répondre en citant

GP et retraite à 50 ans c'est faux maintenant.

quant à la belle vue en vol ce n'est pas le meilleur argument.
Un controleur a la chance de pouvoir passer licences de vol et voir la terre d'en haut, et faire un métier qu'il aime.
Tandis qu'un pilote, il est juste pilote.
N'importe qui, qui a l'argent peut se payer un permis conduire, comme ses licences pilotes qui ne sont qu'un gros permis et non une formation ICNA qui est reconnue comme un vraie formation d'ingénieur. A l'inverse, un pilote ne pourra pas gouter aux joies du métier de controleur.
Même un mécano peut faire pilote. Qui peut le plus peut le moins !
Franchement le meilleur des mondes : ICNA et passer ses brevets CPL IR MCC QT. (vu leur moyens financier) et voler pour le plaisir. Les controleurs que je connais font des vols IFR privés, c'est carrément plus intéressant.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
TSAT
Chef de secteur posteur
Chef de secteur posteur



Inscrit le: 27 Sep 2017
Messages: 864

MessagePosté: Sam 17 Fév 2018 20:14    Sujet du message: Répondre en citant

bleedair a écrit:
GP et retraite à 50 ans c'est faux maintenant.

quant à la belle vue en vol ce n'est pas le meilleur argument.
Un controleur a la chance de pouvoir passer licences de vol et voir la terre d'en haut, et faire un métier qu'il aime.
Tandis qu'un pilote, il est juste pilote.
N'importe qui, qui a l'argent peut se payer un permis conduire, comme ses licences pilotes qui ne sont qu'un gros permis et non une formation ICNA qui est reconnue comme un vraie formation d'ingénieur. A l'inverse, un pilote ne pourra pas gouter aux joies du métier de controleur.
Même un mécano peut faire pilote. Qui peut le plus peut le moins !
Franchement le meilleur des mondes : ICNA et passer ses brevets CPL IR MCC QT. (vu leur moyens financier) et voler pour le plaisir. Les controleurs que je connais font des vols IFR privés, c'est carrément plus intéressant.


Tu n’as visiblement pas beaucoup d’experience dans la profession et tu parlottes sans trop savoir. Je peux te garantir que chaque jour en vol on prend conscience que la vue est magnifique et hors du commun, on se le dit souvent qu’on a de la chance de voir ce qu’on voit, que ça soit au decolllage, atterrissage ou niveau de croisière, le survol de telle ou telle region, les croisements ou courses de trafics 1000 ft au dessus ou en dessous, les couchers et levers de soleil ou de la Lune, les étoiles filantes, les nuages et les aurores boréales.
Quant à faire du tagazou en aéroclub, c’est sympa mais ça n’a absolument rien à voir, c’est casse-gueule et en plus ça coute très cher.
_________________
Quelle est la ville qui fait grave monter la température ?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
bleedair
Captain posteur
Captain posteur



Inscrit le: 04 Avr 2011
Messages: 243

MessagePosté: Sam 17 Fév 2018 20:24    Sujet du message: Répondre en citant

TSAT a écrit:


Tu n’as visiblement pas beaucoup d’experience dans la profession et tu parlottes sans trop savoir. Je peux te garantir que chaque jour en vol on prend conscience que la vue est magnifique et hors du commun, on se le dit souvent qu’on a de la chance de voir ce qu’on voit, que ça soit au decolllage, atterrissage ou niveau de croisière, le survol de telle ou telle region, les croisements ou courses de trafics 1000 ft au dessus ou en dessous, les couchers et levers de soleil ou de la Lune, les étoiles filantes, les nuages et les aurores boréales.
Quant à faire du tagazou en aéroclub, c’est sympa mais ça n’a absolument rien à voir, c’est casse-gueule et en plus ça coute très cher.


et?
ce que je démontrais aussi, c'est qu'un ICNA peut avoir la chance de gouter à ces deux métiers au cours de sa vie.
à l'inverse, faire pilote -> controleur c'est presque impossible. De par le niveau d'études souvent, et de par la limite d'age pour le concours.
Je connais des controleurs qui ne veulent pour rien au monde quitter leur job aussi. Ce que tu dis c'est subjectif. Moi je parle en terme de possibilités.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
TSAT
Chef de secteur posteur
Chef de secteur posteur



Inscrit le: 27 Sep 2017
Messages: 864

MessagePosté: Sam 17 Fév 2018 20:47    Sujet du message: Répondre en citant

J’ai admis au dessus certains points positifs et non négligeables du métier de controleur. En outre je n’ai encore jamais croisé un seul pilote de ligne vouloir être controleur. Quand je les entends répeter 10000 fois les mêmes vecteurs, les mêmes niveaux de vol, les mêmes frequences, je ne les envie pas, d’où je suis. Quand il y a des CBs partout et qu’on est tous a exiger tel ou tel cap, je les envie encore moins.
_________________
Quelle est la ville qui fait grave monter la température ?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Tofly2leretour
Chef de secteur posteur
Chef de secteur posteur



Inscrit le: 17 Déc 2007
Messages: 706

MessagePosté: Dim 18 Fév 2018 2:23    Sujet du message: Répondre en citant

Un ICNA un vrai ingénieur???

Sans rien enlever à la profession, ça fait quand même doucement rire. Tu connais mal l’histoire qui a amené à cette hérésie (et qui a commencé avec des BAC+2 qui se sont retrouvé ICNA du jour au lendemain après une grève)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Alex13pilot
Copilote posteur
Copilote posteur



Inscrit le: 15 Fév 2012
Messages: 87
Age: 24 ans

MessagePosté: Dim 18 Fév 2018 8:39    Sujet du message: Répondre en citant

Le diplôme ICNA n'est en effet pas reconnu par la CTI, cela confère par contre à tout titulaire le grade Master depuis quelques années..
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
flyingtom
Chef de secteur posteur
Chef de secteur posteur



Inscrit le: 16 Sep 2004
Messages: 1125

MessagePosté: Dim 18 Fév 2018 10:02    Sujet du message: Répondre en citant

Alex13pilot a écrit:
Le diplôme ICNA n'est en effet pas reconnu par la CTI, cela confère par contre à tout titulaire le grade Master depuis quelques années..


Tout comme le titulaire d'un ATPL pratique me semble-t-il
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Dubble
Chef de secteur posteur
Chef de secteur posteur



Inscrit le: 29 Juin 2008
Messages: 6143
Age: 23 ans

MessagePosté: Dim 18 Fév 2018 13:07    Sujet du message: Répondre en citant

Tofly2leretour a écrit:
Un ICNA un vrai ingénieur???

Sans rien enlever à la profession, ça fait quand même doucement rire. Tu connais mal l’histoire qui a amené à cette hérésie (et qui a commencé avec des BAC+2 qui se sont retrouvé ICNA du jour au lendemain après une grève)

Certes.
Est-ce que ça vaudrait quelque chose sur le marché du travail ?
Je pense que oui. Alors bien sûr sans gagner le même salaire
Il y a plein de sociétés de services qui bossent pour dsna/dt sur divers projets et qui aimeraient probablement avoir quelques icna en interne pour faire le lien avec le client.

Côté pilote c'est pareil, je sais que alten par exemple recrute des pilotes pour aller piloter les simulateurs d'intégration airbus.
Certains epl ont fait ça.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
bleedair
Captain posteur
Captain posteur



Inscrit le: 04 Avr 2011
Messages: 243

MessagePosté: Dim 18 Fév 2018 18:07    Sujet du message: Répondre en citant

"Outre métier de contrôleur aérien, les ICNA peuvent occuper, tout au long de leur carrière, plusieurs types de postes au sein de la Direction générale de l'Aviation civile (DGAC), notamment des postes dit "hors exploitation" : encadrement intermédiaire ou supérieur, instruction, enseignement (ENAC), étude ou recherche (DTI)."

"La formation à l'école est publique et dure trois ans (sauf en cas de prolongation de la formation). Depuis 2012, elle est sanctionnée par un grade de Master dit de « Management et Contrôle du Trafic Aérien »5 référencé dans le Répertoire national des certifications professionnelles."

Source Wikipedia

Certes ce n'est pas un diplome d'ingénieur reconnu m'enfin, je serais curieux des capacités d'un atpl pratique à mener des projets d'études.

tu perds ta licence de pilote demain, tu fais quoi ? (si tu possèdes seulement une licence de pilote bien sur): de la mise en rayon. Ou STI au mieux.
Un ICNA je pense, de par sa formation a bien plus de possibilités en cas de reclassement.

Il ne s'agit de pas guerre guerre entre les formations, mais d'exposer les possibilités de chaque formation, de la réalité.
Aux USA, l'avantage est de pouvoir faire un degree management dans l'aviation tout en apprenant à piloter et passer ses licences. Je pense à Embry Riddle par exemple

En europe, c'est jsute la reconnaissance d'un atpl pratique (master) et Cpl ir bac+2., allons, soyons sérieux 2 min.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Dubble
Chef de secteur posteur
Chef de secteur posteur



Inscrit le: 29 Juin 2008
Messages: 6143
Age: 23 ans

MessagePosté: Dim 18 Fév 2018 19:03    Sujet du message: Répondre en citant

bleedair a écrit:
"Outre métier de contrôleur aérien, les ICNA peuvent occuper, tout au long de leur carrière, plusieurs types de postes au sein de la Direction générale de l'Aviation civile (DGAC), notamment des postes dit "hors exploitation" : encadrement intermédiaire ou supérieur, instruction, enseignement (ENAC), étude ou recherche (DTI)."

"La formation à l'école est publique et dure trois ans (sauf en cas de prolongation de la formation). Depuis 2012, elle est sanctionnée par un grade de Master dit de « Management et Contrôle du Trafic Aérien »5 référencé dans le Répertoire national des certifications professionnelles."

Source Wikipedia

Certes ce n'est pas un diplome d'ingénieur reconnu m'enfin, je serais curieux des capacités d'un atpl pratique à mener des projets d'études.

tu perds ta licence de pilote demain, tu fais quoi ? (si tu possèdes seulement une licence de pilote bien sur): de la mise en rayon. Ou STI au mieux.
Un ICNA je pense, de par sa formation a bien plus de possibilités en cas de reclassement.

Il ne s'agit de pas guerre guerre entre les formations, mais d'exposer les possibilités de chaque formation, de la réalité.
Aux USA, l'avantage est de pouvoir faire un degree management dans l'aviation tout en apprenant à piloter et passer ses licences. Je pense à Embry Riddle par exemple

En europe, c'est jsute la reconnaissance d'un atpl pratique (master) et Cpl ir bac+2., allons, soyons sérieux 2 min.

Un ICNA fera toutes ces choses parce qu'il bénéficie d'un contrat très avantageux avec l'État..
Un pilote pourrait se voir proposer le même genre de poste au sol, au sein de sa compagnie, suite à la perte éventuelle de sa classe 1.

Il ne s'agit pas de guéguerre entre les formations, c'est pour ça que tu dis qu'un pilote finira à la mise en rayon ? ...
Un pilote sans classe 1 peut aller dans les sociétés d'ingénierie qui bossent pour Airbus et faire pilote de simu. Il peut aussi faire pilote écho radar.

C'est la réalité des choses, si tu navigues assez sur linkedin tu pourras voir des profils comme ça. Que font les EPL qui n'ont pas trouvé de poste en ligne ? Parfois des métiers au sol avec des simu.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
bleedair
Captain posteur
Captain posteur



Inscrit le: 04 Avr 2011
Messages: 243

MessagePosté: Dim 18 Fév 2018 22:00    Sujet du message: Répondre en citant

je ne sais Dubble pour ces jobs, mais les places doivent être très chères non?
PER, c'est surtout un job temporaire, ou en attendant un cockpit. Pour avoir été témoin d'un cours controleur à l'ENAC, je n'ai pas trouvé le poste de PER très attirant, gratifiant, pour etre honnete. Autant le titre fait rever "Echo radar" autant la fonction....mdr!
Pour répondre ensuite à la comparaison des formations, ce que je voulais dire, bien qu'un ICNA ne soit pas reconnu ingé, (remarque plus haut) mais que dire d'une formation pilote alors ? pas mieux non plus en tout cas et c'est un euphémisme.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Aeronet -> Forum -> Devenir Pilote de Ligne? Toutes les heures sont au format GMT +1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4  Suivante
Page 3 sur 4

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group