Aeronet
 
 FAQFAQ   Liste des MembresListe des Membres   ConnexionConnexion   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   RechercherRechercher   Vérifier ses messages privésVérifier ses messages privés  


Autpopilot en VFR

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Aeronet -> Forum -> Pilote privé
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur
Message
B777300ERAF
Elève-pilote posteur
Elève-pilote posteur



Inscrit le: 15 Oct 2018
Messages: 21
Age: 20 ans

MessagePosté: Jeu 14 Mar 2019 18:41    Sujet du message: Autpopilot en VFR Répondre en citant

Bonjour à tous,
Actuellement pilot sur dr400 j’envisage de passer sur Cessna 182 afin de pouvoir faire des voyages et aussi d’utiliser l’autopilot lors des ces voyages.

Sauf que j’en ai parlé à un ami et il me déconseille d’utiliser l’autopilot.
Or pour moi si un jour je fais un vol Lorient Chambéry par exemple je pense que celui-ci me permettra d’être plus reposé et dispo pour l’arrivée malgré les heures de vol et in fine un plus grande sécurité.

Bien évidemment je compte rester aussi sur Robin pour la magnia et les nav de moins de 3h.

Quand pensez-vous ?

Pensez-vous qu’un voyage de 3/4h en dr400 tout seul soit bien raisonnable ?

Merci de vos reponses et bon vol!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
teubreu
Chef de secteur posteur
Chef de secteur posteur



Inscrit le: 03 Mar 2014
Messages: 1061

MessagePosté: Jeu 14 Mar 2019 18:43    Sujet du message: Répondre en citant

Quel est l'argument de ton ami pour ne pas s'en servir, sous réserve que tu sois formé à son utilisation ?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
B777300ERAF
Elève-pilote posteur
Elève-pilote posteur



Inscrit le: 15 Oct 2018
Messages: 21
Age: 20 ans

MessagePosté: Jeu 14 Mar 2019 18:44    Sujet du message: Répondre en citant

Selon lui l’autopilot c’est pour les «  Feignasse » et que je risque de ne plus savoir piloter.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
teubreu
Chef de secteur posteur
Chef de secteur posteur



Inscrit le: 03 Mar 2014
Messages: 1061

MessagePosté: Jeu 14 Mar 2019 18:48    Sujet du message: Répondre en citant

Tenir une ligne droite à la main pendant 3h ne permet certainement pas de maintenir son niveau en pilotage, ça n'apporte que de la fatigue évitable.
Seule la mania permet ça.
Quant à qualifier de feignasse ceux qui utilisent intelligemment les moyens à leur disposition, j'aimerais bien connaître son expérience en vol et ce qui lui permet de donner des conseils de ce style.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
B777300ERAF
Elève-pilote posteur
Elève-pilote posteur



Inscrit le: 15 Oct 2018
Messages: 21
Age: 20 ans

MessagePosté: Jeu 14 Mar 2019 18:52    Sujet du message: Répondre en citant

Merci de ta réponse, c’est vrai que ma question peut paraître un peu saugrenue.
En effet c’est aussi ce que je lui est répondu, que tenir un cap bêtement enlever de l’attention inutilement notamment sur un long vol.

Après mon ami est commandant sur 777 donc c’est pour ça que j’ai remis en question mon envie de passer sur Cessna 182.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
teubreu
Chef de secteur posteur
Chef de secteur posteur



Inscrit le: 03 Mar 2014
Messages: 1061

MessagePosté: Jeu 14 Mar 2019 18:54    Sujet du message: Répondre en citant

Comme quoi la qualif n'est pas preuve d'intelligence.
Je ne vois aucun intérêt à faire ça à la main. Mais si tu veux monter des heures tu as quand même intérêt à faire des étapes plus courtes (arrêt sur un terrain intermédiaire par exemple), l'expérience sera plus intéressante.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
B777300ERAF
Elève-pilote posteur
Elève-pilote posteur



Inscrit le: 15 Oct 2018
Messages: 21
Age: 20 ans

MessagePosté: Jeu 14 Mar 2019 19:01    Sujet du message: Répondre en citant

D’accord merci du conseil, en effet je vais essayer de faire des étapes.
Mon but étant d’acquérir le maximum d’expérience avant mon cpl.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Baker
Captain posteur
Captain posteur



Inscrit le: 05 Oct 2010
Messages: 222

MessagePosté: Jeu 14 Mar 2019 19:16    Sujet du message: Re: Autpopilot en VFR Répondre en citant

B777300ERAF a écrit:
Pensez-vous qu’un voyage de 3/4h en dr400 tout seul soit bien raisonnable ?

C'est justement plus raisonnable avec un pilote automatique pour être moins fatigué qu'en le faisant à la main à un seul pilote...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
B777300ERAF
Elève-pilote posteur
Elève-pilote posteur



Inscrit le: 15 Oct 2018
Messages: 21
Age: 20 ans

MessagePosté: Jeu 14 Mar 2019 19:17    Sujet du message: Répondre en citant

Merci de votre réponse, c’est bien ce que je me disais aussi.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Baker
Captain posteur
Captain posteur



Inscrit le: 05 Oct 2010
Messages: 222

MessagePosté: Jeu 14 Mar 2019 19:18    Sujet du message: Répondre en citant

B777300ERAF a écrit:
Après mon ami est commandant sur 777 donc c’est pour ça que j’ai remis en question mon envie de passer sur Cessna 182.

Il vole en aéroclub, ton ami ?

Je pense qu'il raisonne en tant que pilote de ligne. Oui, en tant que pilote de ligne, on pilote plus de 95% du temps au pilote auto, et oui, on a constaté que ça diminuait le niveau de pilotage des pilotes.

En aviation légère en aéroclub, la problématique n'est pas du tout la même, puisque la majorité des avions n'a pas de pilote automatique et qu'on ne fait pas le même type de vols.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
B777300ERAF
Elève-pilote posteur
Elève-pilote posteur



Inscrit le: 15 Oct 2018
Messages: 21
Age: 20 ans

MessagePosté: Jeu 14 Mar 2019 19:20    Sujet du message: Répondre en citant

Non il ne vole plus en aéroclub depuis longtemps.

Après oui c’etait un peu ma peur de perdre en niveau de pilotage.
Bien évidemment je continuerai de voler sur Robin qui n’a pas d’autopilot pour garder la main.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
LC41
Copilote posteur
Copilote posteur



Inscrit le: 03 Fév 2019
Messages: 88

MessagePosté: Jeu 14 Mar 2019 19:47    Sujet du message: Répondre en citant

Je suis feignant, et fier de l’être. Je fais en général le départ à la main jusqu’au premier palier. Ensuite le pilote auto est enclenché et le reste jusqu’à la vent arrière à moins qu’il ne se déconnecte en vol, dans quel cas il faut faire une recherche de panne, éventuellement redémarrer le boîtier de contrôle tout en pilotant.

Le fait d’utiliser le pilote automatique libère l’esprit qui peut se focaliser sur d’autres tâches.

Il m’est arrivé de piloter des heures durant lorsque le pilote automatique était défectueux. Ce n’est pas nécessairement très fatiguant si on a bien compensé et que la météo n’est pas trop mauvaise, mais ça prend quand même une petite partie de la disponibilité mentale.

Effectivement, faire des lignes droites en croisière n’est pas ce qui va développer tes compétences de maneuvrier. Faire des étapes de 3 h va plutôt aller dans le sens de développer des compétences en termes d’anticipation, gestion de carburant, observation des phénomènes météo, gestion du vol en général. C’est un mal nécessaire pour aller quelque part.

Si on n’est pas pressé d’aller quelque part et que le but est de gagner en expérience, il ne faut pas faire des segments en route trop longs. Une heure c’est bien.

Un C182, c’est beaucoup plus chère qu’un DR400, et ça ne vole pas nécessairement beaucoup plus vite. La capacité d’emport est en revanche très importante, ça se pose n’importe où, et ça a de la puissance. Si tu n’as pas besoin de l’emport, il y a d’autres avions qui sont bien équipés et qui reviennent moins chère que le C182. Un DA40 avec G1000, par exemple,est un excellent avion pour des voyages, et avec un peu de chance a un excellent auto pilote (GFC700)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
arogues
Chef de secteur posteur
Chef de secteur posteur



Inscrit le: 25 Oct 2004
Messages: 880

MessagePosté: Jeu 14 Mar 2019 20:39    Sujet du message: Répondre en citant

LC41 a écrit:

Un C182, c’est beaucoup plus chère qu’un DR400, et ça ne vole pas nécessairement beaucoup plus vite. La capacité d’emport est en revanche très importante, ça se pose n’importe où, et ça a de la puissance.

Enfin un DR400 - 180 emporte plus qu'un C182 (au moins selon les fiches de masses et centrage, après la réalité ...).

Sinon le pilote de 777 soit il n'a pas compris ta question soit il ferait mieux de ne pas parler de choses qu'il ne connais plus...
_________________
@+, Antoine
Mon blog : http://blog.arogues.org
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
teubreu
Chef de secteur posteur
Chef de secteur posteur



Inscrit le: 03 Mar 2014
Messages: 1061

MessagePosté: Jeu 14 Mar 2019 21:05    Sujet du message: Répondre en citant

B777300ERAF a écrit:
Non il ne vole plus en aéroclub depuis longtemps.

Dans ce cas, je pense qu'il confond 2 choses.
Le terme "voler à la main" utilisé en ligne signifie faire une approche sans automatismes quand la météo n'est pas trop dégueu. Par contre toujours aucun intérêt de faire de la ligne droite sans AP pendant des heures.
Sur avion léger équipé d'AP basique cela se limite de toutes façons à la croisière.
Quelqu'un qui n'a pas de SEP valide ne devrait pas donner de conseils sur avion léger, tout pilote de 777 qu'il est par ailleurs.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Raoul Volfoni
Chef de secteur posteur
Chef de secteur posteur



Inscrit le: 28 Mai 2011
Messages: 716

MessagePosté: Jeu 14 Mar 2019 22:50    Sujet du message: Répondre en citant

c'est tellement bien un PA !
comme dit plus haut ça te permet de libérer de la dispo pour d'autres tâches et c'est tellement plus sécurisant

et un PA ça ne se trompe pas, une fois je suis rentré d'UK avec une météo pas terrible avec des grains partout et un ciel bien noir par endroit
plein de trucs à gérer, radio qui passait mal, plan de vol qui merdait, un pax qui flippait à cause d'un pb de douane etc...

plusieurs fois j'ai du recaler ma nav au dessus de la flotte, je n'arrivais pas à suivre mon cap et je déviais sans arrêt
je me suis aperçu qu'instinctivement quand je pilotais et que mon attention était prise pour autre chose je cherchais à m'éloigner des grains

j'ai mis le PA et lui il a suivi le bon cap
_________________
tant que les avions voleront, ils tomberont
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
cessnexact
Copilote posteur
Copilote posteur



Inscrit le: 25 Jan 2017
Messages: 68

MessagePosté: Ven 15 Mar 2019 4:28    Sujet du message: Re: Autpopilot en VFR Répondre en citant

B777300ERAF a écrit:

Pensez-vous qu’un voyage de 3/4h en dr400 tout seul soit bien raisonnable ?

Pourquoi ça ne le serait pas ?
Un PA aide à être moins fatigué, mais si dès qu'il n'y en a pas, on ne vole pas plus de 3 ou 4h, alors nous ne ferions pas grand chose. Je fais fréquemment des vols de + de 5h sur des avions anciens (donc non équipés de PA et bien moins légers aux commandes qu'un dr400), je suis toujours en vie
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
JAimeLesAvions
Chef de secteur posteur
Chef de secteur posteur



Inscrit le: 02 Mar 2008
Messages: 5752

MessagePosté: Ven 15 Mar 2019 8:31    Sujet du message: Répondre en citant

Le pilote automatique est une aide précieuse. Je pense qu'il ne faut pas s'en servir trop tot dans la formation pour s'entrainer à absorber la charge de travail. Mais c'est un élément de sécurité important.
J'ai volé des centaines d'heures sans PA et même en IFR, je ne referai plus maintenant mais ça m'a appris à gérer ma charge de travail.

Il y a des dangers liés au pilote automatique, et curieusement, alors que les textes prévoient par exemple une formation pour le train rentrant, dont l'utilisation ne pose aucune difficulté et dont les procédures d'urgence sont décrites dans le manuel, les textes n'imposent aucune formation pour le pa alors qu'il y a des dangers
1 Risques liés au compensateur électrique s'il y en a un (déroulement intempestif)
2 risques liés au mauvais controle de la vitesse (en cas de puissance inadaptée, perte de puissance, givrage cellule)avec danger de décrochage compensateur plein à cabré si le PA fonctionne avec le compensateur, on peut s'entrainer en simulateur à rattraper un décrochage avec compensateur plein à cabrer.
3 risques liés à la reprise d'un avion non compensé si le PA ne fonctionne pas avec le compensateur
4 risques liés 4.1à la mauvaise représentation mentale du mode sélectionné. 4.2 au choix d'un mode inadapté
5 plus généralement risques liés à la perte de conscience de la situation quand on laisse le PA travailler.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
iPoriel
Captain posteur
Captain posteur



Inscrit le: 23 Jan 2014
Messages: 254
Age: 23 ans

MessagePosté: Ven 15 Mar 2019 13:19    Sujet du message: Répondre en citant

Je suis du même que les autres. L'opinion de ton ami est assez particulier.

L'utilisation de l'autopilot est limité par l'altitude et l'attitude de l'avion selon les règles de ton AC/Ecole/Avion.

Pour moi, l'AP est un formidable outil qui justement permet de te libérer du temps pour : la gestion de ton vol, le suivi, carburant, route, météo, préparation de l'arrivée, calcul de déroutement en permanence en cas de problème, et aussi gestion passager. Mais il est évidemment qu'il ne faut pas oublier les règles du VFR : Voir et Eviter. Et justement, il te permet aussi d'avoir plus les yeux dehors. Je ne pense pas que l'on "régresse" en utilisant l'AP. Il faut être attentif (notamment avec nos AP sur les avions classiques, ou la gestion de la puissance n'est en général par relié !). Mais il y a pour moi tout à y gagner.

@+
_________________
KD AF 2018 & 2019 : Echecs PSY0
PPL + EFIS/SLPC + NVFR
ATPL In Progress (7/14)
--
http://instagram.com/iPoriel
--
Webmaster http://www.iroiseaeroformation.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
B777300ERAF
Elève-pilote posteur
Elève-pilote posteur



Inscrit le: 15 Oct 2018
Messages: 21
Age: 20 ans

MessagePosté: Ven 15 Mar 2019 17:07    Sujet du message: Répondre en citant

Merci à tous pour vos reponses très intéressantes.

Ça me conforte un peu sur l’utilisation de l’autopilot. Envisageant une carrière professionnelle, je comptais utiliser l’autopilot pour améliorer mes capacités de gestion du vol, comme le carburant, météo, et analyse des terrains à proximité en cas de dégagement.

Bien évidemment je comptais m’en servir pour avoir plus souvent l’oeil dehors aussi.

Je vais donc bien travailler l’outil avec mon instructeur afin de le maîtriser complètement.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Aeronet -> Forum -> Pilote privé Toutes les heures sont au format GMT +1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group