Aeronet
 
 FAQFAQ   Liste des MembresListe des Membres   ConnexionConnexion   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   RechercherRechercher   Vérifier ses messages privésVérifier ses messages privés  


Programme de murissement PPL

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Aeronet -> Forum -> France & Europe
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur
Message
shipstern
Elève-pilote posteur
Elève-pilote posteur



Inscrit le: 31 Jan 2018
Messages: 19
Age: 26 ans

MessagePosté: Ven 14 Fév 2020 11:15    Sujet du message: Programme de murissement PPL Répondre en citant

Bonjour à tous,

J'entame doucement la période de mûrissement pour une rentrée en formation CPL à l'automne.

Quels sont selon vous les conseils que vous pourriez me donner afin d'arriver en stage CPL le plus sérieusement possible.

Le but est de "rentabiliser" les heures de vols pour progresser et pas de faire des tours de CTR.

- Bosser les virages taux standards
- Améliorer la précision de la tenue de cap et altitude
- Vols longs
- Vols à l'étranger
- Voler sur plusieurs avions

Merci de vos réponses
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
- A400M -
Copilote posteur
Copilote posteur



Inscrit le: 27 Jan 2020
Messages: 57
Age: 25 ans

MessagePosté: Ven 14 Fév 2020 11:21    Sujet du message: Répondre en citant

Salut,

Tout semble intéressant dans ce que tu propose, si t'as l'opportunité de faire tout ça, ça peut être vraiment pas mal. A part l'histoire des virages taux standard la j'avoue que je comprends pas trop tu voulais dire forte inclinaison plutôt non? Si tel est le cas ça fait jamais mal de refaire un peu de mania de temps à autre pour pas perdre les repères, surtout pour tout ce qui est PTU/PTE etc.

Et pour ce qui est de la tenue des paramètres, n'oublie surtout pas la vitesse notamment en finale (marge de +5/-0 kt au CPL)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Airone2977
Chef de secteur posteur
Chef de secteur posteur



Inscrit le: 20 Mar 2012
Messages: 1069

MessagePosté: Ven 14 Fév 2020 12:38    Sujet du message: Re: Programme de murissement PPL Répondre en citant

shipstern a écrit:
Bonjour à tous,

J'entame doucement la période de mûrissement pour une rentrée en formation CPL à l'automne.

Quels sont selon vous les conseils que vous pourriez me donner afin d'arriver en stage CPL le plus sérieusement possible.

Le but est de "rentabiliser" les heures de vols pour progresser et pas de faire des tours de CTR.

- Bosser les virages taux standards
- Améliorer la précision de la tenue de cap et altitude
- Vols longs
- Vols à l'étranger
- Voler sur plusieurs avions

Merci de vos réponses


Le vrai risque du mûrissement c'est de faire des heures pour faire des heures, et de prendre de mauvaise habitude de vol qu'il sera ensuite nécessaire de corriger lors du stage CPL.
Dans l'ensemble les objectifs que tu t'est fixé sont les bons, pour les virages à taux standard c'est pas forcément nécessaire, c'est plus le programme de l'IFR.
Mais de manière générale, il faut privilégier les vols longs, être précis dans la tenue des paramètres et adopter une méthode de travail solide, que tu puisse transposer d'un avion à un autre.
Après il faut aussi que tu te fasses plaisir, c'est un rare moment de ta formation ou tu peux partir à l'aventure, découvrir des nouveaux terrain voir des nouveaux pays. Perso j'en garde de très bon souvenir. Cela ne sert à rien de se prendre la tête, le programme du CPL est très proche de celui du PPL.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
OY-JRK
Elève-pilote posteur
Elève-pilote posteur



Inscrit le: 06 Avr 2019
Messages: 6

MessagePosté: Ven 14 Fév 2020 13:26    Sujet du message: Répondre en citant

Salut,

Tout ce qui apporte de l’expérience (et donc se faire briefer ou encadrer si besoin): vol en montagne, vers une île, vers des lieux à l’aérologie particulière, avec calcul de perfos et carburant pour les pistes en altitude.

Les vols a l’étranger bien sûr, mais tu le citais déjà.

Voler aussi en automne/hiver pour se confronter à des météos diverses (mais toujours safe hein! Mieux vaut regretter d’être au sol que de regretter d’être en vol).

Ne pas hésiter à voler dans des espaces aériens complexes avec radio intense (LFPN) et/ou des planeurs dans le coin (genre vers LFNA).

Perso j’adore la voltige, 10-20 h peuvent être sympa et très formateur pour la précision et la finesse de pilotage.

Voler haut ou très bas (500ft sol ça fait partie du cpl, attention aux câbles!) pour aller chercher ou contrer le vent.

Voler en binôme permet d’aller plus loin (aussi bien en distance qu’en complexité de vol), faire du backseat cpl ir si possible.

Ne pas oublier que la prise de confiance peut s’accompagner de prise de risque non calculé, rester humble...

Fly safe!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Raoul Volfoni
Chef de secteur posteur
Chef de secteur posteur



Inscrit le: 28 Mai 2011
Messages: 800

MessagePosté: Ven 14 Fév 2020 15:45    Sujet du message: Répondre en citant

Airone2977 a écrit:


Le vrai risque du mûrissement c'est de faire des heures pour faire des heures, et de prendre de mauvaise habitude de vol qu'il sera ensuite nécessaire de corriger lors du stage CPL.
.


parfaitement d'accord

mon conseil :

tu auras moins de difficultés avec le CPL et la suite si tu es à l'aise avec l'avion et l'environnement

en plus de tout ce qui est dit plus haut je te conseille de soigner la tenue des paramètres le plus précisément possible
vitesses au Kt près (en tour de piste bien sûr), caps et altitudes pareil
y compris à l'arrivée d'un voyage, c'est souvent là que la concentration fait défaut

ne t'autorise jamais aucun écart, c'est une bonne habitude à prendre

habitue toi à ne jamais faire d'approximation dans quoi que ce soit y compris la préparation de vols et la connaissance de la réglementation
_________________
tant que les avions voleront, ils tomberont
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Vrillaplat
Elève-pilote posteur
Elève-pilote posteur



Inscrit le: 04 Oct 2019
Messages: 19

MessagePosté: Ven 14 Fév 2020 17:55    Sujet du message: Répondre en citant

Hello !
Je suis justement post-mûrissement, et sur le départ CPL/IR/ME. Je me suis posé les mêmes questions il y a un an lorsque j'ai commencé le mûrissement. J'ai posé la même question aux pro que je connaissais, et tous m'ont dit la même chose : bosse la mania ! Mania veut tout et rien dire, mais grosso modo ça veut surtout dire "être à l'aise avec un avion, et que le pilotage pur passe au second plan et devienne une tâche mécanique gérée par des schémas, quelque soit les conditions" (toutes proportions gardées, on s'entend). Virage à altitude constante, changement de vitesse/config à altitude constante, changement d'altitude à vitesse constante, poser proprement avec beaucoup de vent de travers, gérer un imprévu météo, une grève des contrôleurs, une navigation en visi un peu pourrie et j'en passe... Faire du tour de piste, c'est bien, surtout dans des conditions délicates genre Piper Cub+piste courte en dur+vent de travers, car ça renforce ton feeling et ton sens de l'air. Mais faire de longues navigations c'est aussi vachement bien car ça développe tes connaissances météo, gestion carburant, gestion fatigue et tout un tas de trucs !
Enfin, et surtout, fais toi plaisir ! L'année 2019 a été celle de mon mûrissement, et a probablement été l'une des meilleures années de ma vie pour cette raison ! Disposant de mon propre avion, c'était exceptionnel de pouvoir gérer mon mûrissement comme je l'entendais, et ça m'a permis de vraiment sortir de ma zone de confort et de vivre l'aventure : apprendre à connaitre cet avion que j'ai construit et mis en vol juste après l'obtention de mon PPL, faire les essais en vol, puis les premières navigations. Une fois qu'une certaine confiance est installée, c'est le pied car l'avion est toujours dispo pour aller où tu veux, quand tu veux, pour la durée que tu veux. J'ai ainsi pu faire une nav de 700km et rester 10 jours sur Paris, donc me confronter à la complexité Parisienne. Des bivouacs un peu partout en France, toujours avec une tente, un duvet et un skateboard sur les places arrières de la machine, à dormir sur les aérodromes, et à devoir gérer la météo au jour le jour et sur plusieurs jours (Je bouge, je reste, ou je rentre ?). Un peu de montagne aussi, et beaucoup de voltige, ça apporte un gros plus niveau pilotage, je l'ai ressenti très rapidement (approches lentes, atterrissages de précision, glissades, vent de travers, situation inusuelles...). Ah oui, gros point positif du bivouac : ça suscite la curiosité des gens qui trainent sur les aérodromes qui justement ne sont autres que...tes futurs collègues ! Des liens se créent, et ton carnet d'adresses avec... Bref, je pense qu'il ne faut pas se focaliser particulièrement sur un exercice, mais plutôt faire en sorte de sortir de sa zone de confort, apprendre, apprendre et encore apprendre ! Avoir la curiosité d'aller un peu au delà de ses propres limites, se confronter à l'inconnu et boire l'aventure que l'on se crée ! Profite bien
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
IFlyUtoTheMoon
Elève-pilote posteur
Elève-pilote posteur



Inscrit le: 12 Sep 2019
Messages: 48

MessagePosté: Ven 14 Fév 2020 18:36    Sujet du message: Répondre en citant

On en parle du murissement post CPL IR ME ?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Dubble
Chef de secteur posteur
Chef de secteur posteur



Inscrit le: 29 Juin 2008
Messages: 6425
Age: 25 ans

MessagePosté: Sam 15 Fév 2020 2:14    Sujet du message: Répondre en citant

Ce que je conseille, ayant obtenu un cpl il y a quelques mois : (tout est basé sur mon école)
- réviser et retravailler la navigation à l'estime, en faisant confiance au couple cap/chrono à basse altitude
- apprendre le concept de pilotage aux paramètres (ou aux preaffichages, également appelé pilotage analytique)
- si possible faire du pas variable train rentrant et notamment le tiret suivant
- bosser un maximum de circuits pte/ptu (avec train, sans train, avec filet de gaz ou pas..)
- apprendre le concept de tour de piste standard (c'est un genre de tour de piste analytique)
- bien travailler les prises d'axes, le développement de la trajectoire sol, et la visualisation du point d'aboutissement
- travailler la stabilité des finales dans le plan vertical et latéral. En air calme l'assiette devrait rester dans une fourchette de 1° autour de la valeur cible, sous 500ft.
- travailler une technique d'arrondi professionnelle et répétable (mais adaptable évidemment), notamment maitriser la distance du point de toucher.

Si on veut préparer l'ir ce sera des notions différentes.
Virages standard, matérialisation, théorie...

Mais je trouve plus important de bien valider ces notions de pilotage de base au plus tôt. Car on manque de temps pour bien les travailler, après le CPL.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
shipstern
Elève-pilote posteur
Elève-pilote posteur



Inscrit le: 31 Jan 2018
Messages: 19
Age: 26 ans

MessagePosté: Sam 15 Fév 2020 10:25    Sujet du message: Répondre en citant

Salut à tous,

Merci à tous pour vos réponses détaillés !

il me reste plus qu'à aller voler :)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Aeronet -> Forum -> France & Europe Toutes les heures sont au format GMT +1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group