Aeronet
 
 FAQFAQ   Liste des MembresListe des Membres   ConnexionConnexion   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   RechercherRechercher   Vérifier ses messages privésVérifier ses messages privés  


Pilote de ligne <-> Vie de famille
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Aeronet -> Forum -> Devenir Pilote de Ligne?
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur
Message
AleXx
Chef de secteur posteur
Chef de secteur posteur



Inscrit le: 22 Avr 2009
Messages: 1334

MessagePosté: Sam 18 Aoû 2012 11:40    Sujet du message: Répondre en citant

Tain' la gueule de ma mère quand elle a vu le message ....
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Jumbo
Chef de secteur posteur
Chef de secteur posteur



Inscrit le: 13 Sep 2008
Messages: 2698

MessagePosté: Sam 18 Aoû 2012 12:03    Sujet du message: Répondre en citant

Faut savoir parler aux femmes AleXx...

Proverbe Arabe : Si tu ne sais pas pourquoi tu frappes ta femme , ne t'inquiétes pas , elle le sait ...
_________________
La mienne est plus grosse que la votre .
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
AleXx
Chef de secteur posteur
Chef de secteur posteur



Inscrit le: 22 Avr 2009
Messages: 1334

MessagePosté: Sam 18 Aoû 2012 12:22    Sujet du message: Répondre en citant

Jumbo a écrit:
Faut savoir parler aux femmes AleXx...

Proverbe Arabe : Si tu ne sais pas pourquoi tu frappes ta femme , ne t'inquiétes pas , elle le sait ...


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Thepatientwife
Pax du forum
Pax du forum



Inscrit le: 05 Mai 2014
Messages: 1

MessagePosté: Jeu 08 Mai 2014 17:12    Sujet du message: Autre femme de pilote, autre témoignage.... Répondre en citant

"Remarque : on dit de nous que nous n’avons pas besoin de travailler…. Bon c’est véridique en effet !"

J'ai isolé cette partie de la réponse de l'épouse d'un cdb qui a répondu en 2011 à une question posée sur le métier de pilote de ligne et la vie de famille. Je sais que nous sommes en 2014, toutefois la question posée concerne toujours les aspirants pilotes... Alors, je me permets de le relancer. J'aurais pu tout aussi bien isoler un tas d'autres phrases de ce témoignage dans lequel je ne me reconnais pas... et pour cause : si j'ai aussi épousé un pilote, pour ma part, je ne vis ni à Wisteria Lane ni dans les années 1990, mais en France en 2014.

Je nuancerai donc cette réponse qui me semble hors sujet lorsqu'il s'agit, pour un aspirant ou jeune pilote, d'aborder la question de la vie de famille.

Première chose : on ne naît pas femme de Commandant de bord, on le devient... et en ce moment on devient surtout femme de pilote en difficulté. En 2014, si l'on a la chance d'épouser un jeune pilote payé pour piloter un avion, quel qu'il soit, qualification de pilote de ligne ou pas, on est déjà chanceuse. La question de la vie de famille se pose donc plus que jamais.

Je suis obligée de travailler - trop - pour lui permettre de construire sa carrière. J'ai un poste à responsabilités, épuisant et stressant et je travaille beaucoup plus que mes collègues pour gagner en rémunération, j'ai aussi des enfants dont je dois m'occuper, un foyer à faire tourner et tout cela sans mon mari la plupart du temps. C'était déjà un engagement que d'être femme de pilote de ligne il y a 10 ans, même dans l'aisance financière, c'est un sacerdoce aujourd'hui. C'est un sujet qui mérite qu'on l'aborde. Les jours meilleurs viendront mais en les attendant, la question du sacrifice est à considérer.

Je crois pour ma part que si la femme que vous aimez ne rêve pas de vous voir piloter les avions que vous rêvez de piloter, c'est assez mal engagé. Je suivrai mon mari partout, je continuerai de travailler toujours plus pour lui permettre de rester dans le circuit, monter ses heures et l'aider à financer ses QT à venir. Mais je crois que l'amour ne suffit pas toujours à motiver ce type de sacrifice. Au-delà de l'amour que je lui porte, j'admire son métier, j'en suis fière, je le comprends et l'accepte tel qu'il est, bien payé ou payé au lance-pierre, au top ou pas. Bref, si votre femme n'est pas un membre de votre équipage resté au sol, ça ne marchera pas.

Je "fonctionne" sans doute comme une épouse de militaire, qui sont bien mieux loties que nous, soit dit au passage :elle ont des "Cercles" qui veillent à les entourer, leur fournir des aides financières, des services à prix imbattables, de l'entraide... J'ai cherché, innocente que j'étais, une association de femmes de pilotes de ligne. Cela n'existe simplement pas. Pourtant, nous aurions bien besoin d'un back up dans certains cas, quand nous devons assumer nos enfants, nos foyers et nos fonctions pros et que vous êtes loin, loin, loin.
[/b]


Dernière édition par Thepatientwife le Jeu 08 Mai 2014 22:41; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Crazypilot34
Chef pilote posteur
Chef pilote posteur



Inscrit le: 11 Oct 2006
Messages: 317

MessagePosté: Jeu 08 Mai 2014 21:23    Sujet du message: Répondre en citant

Bien dit tout ça. C'est effectivement important a savoir. L'âge d'or du métier est bel et bien passé. Ça reste un beau et passionnant métier mais faut passer les galères du début. Galères de finances, de motivations, de voyages, etc etc etc jusqu'à ce qu'on trouve le bon poste (ou pas) et la c'est bon

Merci pour le témoignage vu de l'autre côté

Un pilote
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Sab20
Elève-pilote posteur
Elève-pilote posteur



Inscrit le: 02 Mai 2017
Messages: 10

MessagePosté: Mar 02 Mai 2017 12:42    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour à tous,

Je vous écrit car mon copain, avec qui je suis depuis plus de 3 ans, est pilote de ligne.
Il n'est pas encore dans une compagnie mais il a finit toutes ses qualifications et a un frozen ATPL.
Etre pilote c'est son plus grand rêve et sa plus grande passion, j'ai toujours, quant à moi, été présente pour l'aider ainsi que pour l'encourager. Je l'ai rencontré juste 2 mois avant qu'il aille faire ses études.

Depuis que l'on est ensemble on doit toujours faire face à de longues séparations car il doit toujours aller à droite et à gauche pour compléter les qualifications. Maintenant qu'il a tout en poche, je me rends compte que ça va continuer ainsi jusqu'à ce qu'il trouve son premier travail.

Je dois dire que c'est très dur pour moi lorsqu'il n'est pas là, ce qui fait que parfois je peux m'énerver contre lui, même si je suis extrêmement fière de lui.
J'ai découvert l'aviation en étant avec lui et c'est quelque chose qui m’intéresse de plus en plus. Le moment lors de lequel j'ai été la plus fière, c'est lorsqu'il m'a emmené en vol avec lui !

Ce n'est pas un métier évident pour les conjointes.. mais qu'est ce qu'on est fières de notre chéri pilote!

Le but de mon message est de savoir si d'autres personnes sur ce forum ont à faire face à des séparations aussi fréquentes ? Si oui, j'aimerai beaucoup que l'on puisse se soutenir car ce n'est pas évident pour moi, surtout qu'aucunes de mes amies ne sont dans ce cas et ne comprennent ce que je ressens. Ca me ferait vraiment plaisir de pouvoir discuter avec ceux qui le vivent comme moi

J'ai hate de vous lire!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
fouga
Chef de secteur posteur
Chef de secteur posteur



Inscrit le: 10 Mai 2006
Messages: 938
Age: 30 ans

MessagePosté: Mar 02 Mai 2017 15:13    Sujet du message: Répondre en citant

Salut,

la séparation n'est pas l'apanage des pilotes... les ingénieurs et commerciaux de haut niveau sont aussi amenés à le faire.
Pour les commerciaux c'est fréquent mais de courte durées (de l'ordre de 2 jours à 3 semaines au maximum) pour les ingénieurs sur chantier quand on (oui j'en suis un) monte une usine cela peut aller de quelques semaines à quelques mois. Quand c'est en Europe on revient tous les deux semaines à la maison, quand c'est de l'autre côté de la planète on peut faire des déplacements allant jusqu'à 2 mois puis revenir quelques semaines régler des détails au bureau avant de repartir.
A côté de ça les militaires qui sont en Opex ça peut aller encore plus loin et ils risquent leur peau donc on se plaint pas trop.

Tout ça pour dire que tu n'es pas seul, même si je suis de l'autre côté de la barrière... mais ma femme pourrait te dire ce qu'elle pense de mon boulot

Cela dit, ce n'est pas une fatalité en soi et je suis certain que la qualité de vie d'un pilote peut être plus confortable que des postes pré-cités, pour mon cas ce sera le cas.
Les déplacements sont de courte durée même si fréquent et dans certains cas il n'y en a même pas...

Là où je pense que tu as des difficultés c'est sur l'incertitude de l'avenir géographique et le fait de devoir subir une situation où aucun des deux n'a de contrôle franc (à part dire non et rater une possibilité de monter les échelons).
J'y ai pensé avec ma femme, et j'ai déjà dit que je n'accepterai pas n'importe quel boulot de pilote n'importe où (quitte à rester dans mon métier de base... mais j'ai pas vraiment à me plaindre, si je veux changer de boulot je trouve demain avec des conditions que je veux).
La solution c'est que Madame quand je serai pilote accepte de me suivre sur mon début de carrière, elle potentialisera son temps comme elle le fait déjà en faisant des études dans les domaines qui l'intéressent et à côté elle me suivra sans chercher de grosse carrière jusqu'au jour où on se fixera dans une compagnie qui me plait.
Après à vous deux de définir une ligne à ne dépasser, de savoir dire non quand il le faut et définir quelle vie vous voulez.

Cependant quand on a que comme diplôme pilote et que l'autre n'est pas prêt à tout quitter pour suivre son partenaire partout où il faut qu'il qu'aille (cela peut faire quelques années), la situation n'est pas facile.
A toi de voir si tu veux d'une vie d'expat, sinon tu peux voir avec ton copain s'il peut commuter entre son lieu de travail et où tu vis en ayant suffisamment de journée de repos, ou prendre ton mal en patience le temps qu'il trouve mieux! La conjoncture est bonne en ce moment, ce n'est peut être que temporaire

Quoi qu'il en soit s'il a déjà fini sa formation ne cherche pas à le dissuader pour qu'il fasse autre chose, cela ne pourrait t'amener qu'une seule réponse...
Comme je dit souvent à ma femme quand elle se plaint de ma vie maintenant et de où on vit, je lui dis de regarder loin devant, dans 5 ou 10 ans si on a la vie qu'on rêve ce sera bien insignifiant ce qui se passe aujourd'hui... Et il y a toujours des combines pour tenir en attendant!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Sab20
Elève-pilote posteur
Elève-pilote posteur



Inscrit le: 02 Mai 2017
Messages: 10

MessagePosté: Mar 02 Mai 2017 15:31    Sujet du message: Répondre en citant

Merci pour cette belle réponse Fouga!

Il est évident que je ne lui demanderai surtout pas de prévoir un plan B niveau métier car je sais déjà qu'il n'y a que piloter des avions qui l'intéressent!
Quant à moi, j'ai pris la décision de poursuivre mes études par correspondance afin de pouvoir le suivre là ou le vent l'emmènera car on a déjà trop été séparés l'un de l'autre (plus de 1 an sans se voir et ensuite durant des périodes de 2 ou 3 mois).

C'est vrai que ce qui m'angoisse le plus c'est vraiment de ne pas savoir de quoi demain est fait. Dans 2 jours il s'en va pour quelques semaines afin d'accumuler quelques heures de vol et moi je reste derrière, je ne peux pas te cacher le pincement au cœur que cela me fait, même si il ne s'en va pas longtemps.

Ce qui me manque vraiment c'est un entourage qui me comprend, qui sait ce que ça fait d'avoir à cumuler toutes ces séparations les unes sur les autres
J'essaye d'être positive, de me dire qu'un jour tout cela se stabilisera mais ce n'est pas toujours facile. Je panique à chaque séparation et ça me demande quelques avant de m'y faire car je suis tellement attachée à sa présence. Mais bon, c'est un peu la sensibilité féminine qui parle là!

En tout cas, j'envie et je félicite tous ceux qui sont arrivés au bout de leur rêve car c'est un métier magnifique et pour y arriver cela demande beaucoup de travail et de persévérance!
Si ça pourrait plaire à ta femme que l'on échange ce serait avec plaisir pour moi car il me manque vraiment ce soutient de quelqu'un qui me comprendrai

Bonne soirée!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
AlphaFloor45
Captain posteur
Captain posteur



Inscrit le: 19 Avr 2017
Messages: 175
Age: 33 ans

MessagePosté: Mar 02 Mai 2017 15:41    Sujet du message: Répondre en citant

Ma femme est exactement dans la même situation que toi.
J'ai fini toutes mes qualifs et je cherche un boulot et elle elle a son taf où on habite.
Une opportunité est en cours et ca va m'amener à travailler loin de chez moi et pour le coup elle est archi stressée, même si elle fait tout pour le cacher.
_________________
Alpha Floor
CPL(A) IR ME MCC JOC
ATC LFOJ/LFOC/LFPC
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Sab20
Elève-pilote posteur
Elève-pilote posteur



Inscrit le: 02 Mai 2017
Messages: 10

MessagePosté: Mar 02 Mai 2017 16:27    Sujet du message: Répondre en citant

Tu peux ainsi lui dire qu'elle n'est pas la seule! Si elle veut que l'on discute pour que l'on se soutienne, cela serait avec plaisir ! Si oui, envoie moi un message privé !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
LAROS
Membre banni
Membre banni



Inscrit le: 14 Avr 2017
Messages: 42

MessagePosté: Mer 03 Mai 2017 9:53    Sujet du message: Répondre en citant

Sab20 a écrit:
Bonjour à tous,

Je vous écrit car mon copain, avec qui je suis depuis plus de 3 ans, est pilote de ligne.
Il n'est pas encore dans une compagnie mais il a finit toutes ses qualifications et a un frozen ATPL
.
Etre pilote c'est son plus grand rêve et sa plus grande passion, j'ai toujours, quant à moi, été présente pour l'aider ainsi que pour l'encourager. Je l'ai rencontré juste 2 mois avant qu'il aille faire ses études.

Depuis que l'on est ensemble on doit toujours faire face à de longues séparations car il doit toujours aller à droite et à gauche pour compléter les qualifications. Maintenant qu'il a tout en poche, je me rends compte que ça va continuer ainsi jusqu'à ce qu'il trouve son premier travail.

Je dois dire que c'est très dur pour moi lorsqu'il n'est pas là, ce qui fait que parfois je peux m'énerver contre lui, même si je suis extrêmement fière de lui.
J'ai découvert l'aviation en étant avec lui et c'est quelque chose qui m’intéresse de plus en plus. Le moment lors de lequel j'ai été la plus fière, c'est lorsqu'il m'a emmené en vol avec lui !

Ce n'est pas un métier évident pour les conjointes.. mais qu'est ce qu'on est fières de notre chéri pilote!

Le but de mon message est de savoir si d'autres personnes sur ce forum ont à faire face à des séparations aussi fréquentes ? Si oui, j'aimerai beaucoup que l'on puisse se soutenir car ce n'est pas évident pour moi, surtout qu'aucunes de mes amies ne sont dans ce cas et ne comprennent ce que je ressens. Ca me ferait vraiment plaisir de pouvoir discuter avec ceux qui le vivent comme moi

J'ai hate de vous lire!


Bonjour Sab20, ne le prenez pas mal mais une correction s'impose: votre copain n'est pas encore pilote de ligne, il le sera s'il trouve un poste dans une compagnie aérienne. Pour le reste, vous êtes très jeune et amoureuse (probablement avec peu d'experiences amoureuses et/ou sexuelles). Profitez pour le moment de votre bonheur à ses cotés et la selection naturelle fera la suite dans les semaines, mois ou années à venir. Bon courage avec vos études à distance.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
f6exb
Chef pilote posteur
Chef pilote posteur



Inscrit le: 05 Sep 2008
Messages: 545

MessagePosté: Mer 03 Mai 2017 10:42    Sujet du message: Répondre en citant

Brut de décoffrage !
_________________
Seuls les faucons volent.
Les vrais restent au sol.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
flyingtom
Chef de secteur posteur
Chef de secteur posteur



Inscrit le: 16 Sep 2004
Messages: 1080

MessagePosté: Mer 03 Mai 2017 16:32    Sujet du message: Répondre en citant

La vie familiale est dure pour les conjointes de navigant . Ma copine a dû me suivre et subir avec moi les aléas de ma carriere . Les périodes de galère quand je n'avais pas de job , mais elle a toujours été là pour me soutenir lors des moments de doutes . J'ai du m'expatrier à Macao pour y travailler pendant 18 mois, elle a du rester en France. Nous nous vu très peu de fois pendant cette période mais on a tenu bon. Ensuite pour ne pas la perdre , j'ai quitté mon job et rentré en France pour y chercher du travail . Gros coup de chance, je suis rentré chez EZY quelques mois après etre rentré. Comme elle bossait à Bale et que je suis basé à Amsterdam, je ne l'a voyait que lors de périodes de jour OFF (tous les 5 jours environ), c'était beaucoup mieux qu'avant mais ce n'etait pas encore parfait ... C'était toujours dur de la laisser et de commuter entre Bale et Amsterdam... Je passais plus de la moitié de mes repos dans des aéroports à attendre un vol pour partir ou rentrer à la maison, avec la fatigue et le stress que cela implique. Depuis quelques semaines, elle a quitté son job pour s'installer avec moi et notre bébé à Amsterdam et je dois dire que c'est le bonheur qu'on soit enfin réuni.

Il ne faut pas que tu "t'oublies" dans cette relation... Ca se vit à deux et c'est à deux que l'on fait des compromis . Elle m'a fait confiance, m'a soutenu pour que je parte à Macao , et en retour je lui ai fait la promesse de revenir des que possible. Revenir sans job était sans doute la décision la plus difficile que j'ai eu à faire mais c'est celle dont j'en suis le plus fier. Le "destin" a ensuite fait en sorte que je retombe sur mes pattes.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Sab20
Elève-pilote posteur
Elève-pilote posteur



Inscrit le: 02 Mai 2017
Messages: 10

MessagePosté: Mer 03 Mai 2017 17:57    Sujet du message: Répondre en citant

Merci Flyingtom pour cette belle réponse qui, je dois dire, me remonte le moral.
Bravo à toi pour avoir pris ce risque de quitter ton job pour ta copine, c'est un geste magnifique; et bravo à elle pour avoir fait de même ensuite !

Je pense que quand on s'aime vraiment, tout est possible et j'ai tellement hâte d'arriver au moment ou tout sera enfin stable car ce n'est vraiment pas facile au début de vivre dans une telle incertitude.
Il faut juste s'armer de patience au début et attendre que les choses s'arrangent, même si parfois cela est difficile!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
flyingtom
Chef de secteur posteur
Chef de secteur posteur



Inscrit le: 16 Sep 2004
Messages: 1080

MessagePosté: Jeu 04 Mai 2017 10:09    Sujet du message: Répondre en citant

Sab20 a écrit:
Merci Flyingtom pour cette belle réponse qui, je dois dire, me remonte le moral.
Bravo à toi pour avoir pris ce risque de quitter ton job pour ta copine, c'est un geste magnifique; et bravo à elle pour avoir fait de même ensuite !

Je pense que quand on s'aime vraiment, tout est possible et j'ai tellement hâte d'arriver au moment ou tout sera enfin stable car ce n'est vraiment pas facile au début de vivre dans une telle incertitude.
Il faut juste s'armer de patience au début et attendre que les choses s'arrangent, même si parfois cela est difficile!


Etre patient ne signifie pas pour autant tout accepter en espèrant que cela change... Il faut partager , ne pas hésiter à dire si cela ne va pas et pourquoi. Ce qui a sauvé notre relation est la communication. Faire des sacrifices que d'un seul coté finira à terme d'alourdir la relation avec des ressentiments et des regrets , on finit par mettre tout ca et à vouloir "présenter la facture" , ce qui peut très mal se terminer. Aimer quelqu'un ne veut pas dire s'oublier de vivre pour soi également.

"Aimer , ce n'est pas se regarder l'un l'autre, c'est regarder ensemble dans la même direction."
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Seiwaza
Chef pilote posteur
Chef pilote posteur



Inscrit le: 08 Nov 2016
Messages: 383
Age: 18 ans

MessagePosté: Jeu 04 Mai 2017 10:36    Sujet du message: Répondre en citant

flyingtom a écrit:
Nous nous sommes vu très peu de fois pendant cette période mais on a tenu bon. Ensuite pour ne pas la perdre , j'ai quitté mon job et rentré en France pour y chercher du travail . Gros coup de chance, je suis rentré chez EZY quelques mois après etre rentré.


Félicitations flyingtom c'est un beau geste, ça montre ta sincérité et ça a aussi été très risqué de quitter ton job pour venir en chercher un en France, pour cette profession où les débouchés sont assez difficiles et particulièrement en France, mais ça a payé !

''et si j'trouve pas de travail? et si elle me plaque au dernier moment et que je me trouve celib et au chômage ?'' bref pleins de questions auraient pu te tourmentés...

Si c'est pas indiscret, tu as quel âge? Parce que moi je t'imaginais avoir 50+ ans!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Sab20
Elève-pilote posteur
Elève-pilote posteur



Inscrit le: 02 Mai 2017
Messages: 10

MessagePosté: Jeu 04 Mai 2017 12:20    Sujet du message: Répondre en citant

Je suis tout à fait d'accord avec toi Flyingtom ! Mais je me dis que au début, étant donné que c'est difficile de trouver son premier travail dans l'aérien, c'est plus à moi, et avec ma situation plus stable, à faire des compromis!

Mais il est certains que les compromis doivent être fait des deux coté
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Laugh
Elève-pilote posteur
Elève-pilote posteur



Inscrit le: 10 Avr 2018
Messages: 8
Age: 24 ans

MessagePosté: Mar 29 Mai 2018 15:24    Sujet du message: Répondre en citant

Salut !

Je remonte un peu ce topic parce qu'il parle un peu de mon problème du moment... Peut-on avoir une vie de famille étant deux pilotes de ligne ?

Je m'explique : ça fait plus de 7 ans que je suis avec mon copain avec qui je vis depuis 5. Tous les deux passionnés par l'aviation, il a toujours été question qu'il devienne pilote. Par confort et surement par peur aussi, je ne me suis jamais vraiment lancée la dedans. Mais cette année, on a passé les KD d'AF tous les deux.
Je me retrouve alors retenue pour les PSY2 alors que lui s'est arrêté au presel. La question qui se pose maintenant c'est SI je suis retenue chez AF, je pars me former mais lui ne peux pas me suivre. Et lui ne peut pas non plus repasser d'autres KD puisque toutes les selec sont fermées pour cette année. Donc il faut attendre l'année prochaine, partir à l'étranger ou réussir les KD pendant que moi j'aurais deja commencé....

Et encore on est meme pas sur d'avoir du coup la meme compagnie ni la meme base ...
Est-ce une situation vouée à l'échec selon vous ? Y-a-t-il des couples de pilote par ici ? Ou peut etre que je dois tout arrêter maintenant et advienne que pourra... ?

Merci
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
fouga
Chef de secteur posteur
Chef de secteur posteur



Inscrit le: 10 Mai 2006
Messages: 938
Age: 30 ans

MessagePosté: Mar 29 Mai 2018 15:41    Sujet du message: Répondre en citant

ça dépend de ta motivation, mais si c'est au fond de toi, que tu laisses tombé, qu'il réussit dans quelques temps il est fort possible que ta frustration te saute à la figure et le temps ne fait qu'amplifier le phénomène...

Si c'est une lubbie de passage alors oui tu peux t'asseoir dessus, mais sinon tu as tout intérêt à aller au bout...

J'ai l'impression que tu cherches des éléments pour justifier de ne pas le faire? A part le fait de ne pas le vouloir profondément il y en a pas pour moi.

Logiquement il devrait t'encourager et te suivre car si c'est votre passion à tous les deux, ça en fait déjà une qui aura sa formation gratos et un avenir assuré. Si pour lui ça ne se passe pas comme prévu, le fait que tu ais un salaire confortable ne peut qu'être un gros plus pour lui permettre de faire son chemin dans ce milieu...

Je pense qu'il doit exister des couples où tous les deux sont pilotes (ou couple pnt/pnc), je pense qu'il y a toujours moyen de s'arranger et que les RH essayent de faciliter les choses (rotation courte sur MC en habitant sur Paris, synchronisation sur LC par exmple)...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Kaillou
Copilote posteur
Copilote posteur



Inscrit le: 22 Oct 2007
Messages: 76

MessagePosté: Mar 29 Mai 2018 15:52    Sujet du message: Répondre en citant

Laugh a écrit:
Salut !

Je remonte un peu ce topic parce qu'il parle un peu de mon problème du moment... Peut-on avoir une vie de famille étant deux pilotes de ligne ?

Je m'explique : ça fait plus de 7 ans que je suis avec mon copain avec qui je vis depuis 5. Tous les deux passionnés par l'aviation, il a toujours été question qu'il devienne pilote. Par confort et surement par peur aussi, je ne me suis jamais vraiment lancée la dedans. Mais cette année, on a passé les KD d'AF tous les deux.
Je me retrouve alors retenue pour les PSY2 alors que lui s'est arrêté au presel. La question qui se pose maintenant c'est SI je suis retenue chez AF, je pars me former mais lui ne peux pas me suivre. Et lui ne peut pas non plus repasser d'autres KD puisque toutes les selec sont fermées pour cette année. Donc il faut attendre l'année prochaine, partir à l'étranger ou réussir les KD pendant que moi j'aurais deja commencé....

Et encore on est meme pas sur d'avoir du coup la meme compagnie ni la meme base ...
Est-ce une situation vouée à l'échec selon vous ? Y-a-t-il des couples de pilote par ici ? Ou peut etre que je dois tout arrêter maintenant et advienne que pourra... ?

Merci


Que se serait il passé dans la situation inverse ? Vous avez la chance de partager la même passion, donc vous savez de quoi il en retourne et il me paraîtrait normal que vous vous encouragiez / souteniez mutuellement quoi qu'il arrive ! Ça impliquera certainement des sacrifices au début mais ça me parait carrément valoir le coup non ? Ne vous posez pas trop de questions et foncez à deux !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Aeronet -> Forum -> Devenir Pilote de Ligne? Toutes les heures sont au format GMT +1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4  Suivante
Page 3 sur 4

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group