Aeronet
 
 FAQFAQ   Liste des MembresListe des Membres   ConnexionConnexion   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   RechercherRechercher   Vérifier ses messages privésVérifier ses messages privés  


Aujourd'hui j'ai mis le transpondeur sur 7700...
Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Aeronet -> Forum -> Pilote privé
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur
Message
nfkb
Elève-pilote posteur
Elève-pilote posteur



Inscrit le: 11 Juil 2010
Messages: 31
Age: 37 ans

MessagePosté: Mer 18 Jan 2012 5:11    Sujet du message: Aujourd'hui j'ai mis le transpondeur sur 7700... Répondre en citant

Salut à tous,

Je suis un jeune pilote PPL de 31 ans. J'ai eu mon PPL au bout d'une 50aine d'heures il y a environ 18 mois.
Je suis aussi parachutiste avec 700 sauts et je pratique un job dans la santé où je peux être confronté à des détresses vitales tous les jours. Je suis assez sportif, curieux et plutot gâté dans la vie. Voila pour cadrer rapidement.

...et ben aujourd'hui j'ai mis le transpondeur sur 7700 et la radio sur 121.5 et là c'est pas la forme... Les evenement ont eu lieu il y a 3h30 environ. Depuis j'oscille entre crises de larme et résignation.

Retour sur les faits.

Lorsque j'ai commencé à m'intéresser à l'aviation, j'ai suivi blog d'un corse parti se professionnaliser aux USA. J'ai adoré ce blog, superbement écrit, magnifiques images, plaisir de voler bien retranscrit : le rêve.

Alors je me suis promis qu'un jour j'irai.

Ce que j'ai fait ! Je suis à San Diego depuis 4 jours à 5 min de KSEE. Le we et un jour férié mal anticipé ont fait que je n'ai pu commencer à voler qu'aujourd'hui. Mes objectifs étaient simplement de goûter au rêve américain, me faire à la radio US pour envisager de pouvoir passer la frontière proche de chez moi. Dans le package je m'étais dit que je ferais une initiation à la voltige pour mieux comprendre certains phénomènes et gagner en sécurité. (nb on m'a offert un budget d'initiation pour ça il y a plus de deux ans, faute de trouver un avion près de chez moi...me vl'a aunbout du monde)

Après une super matinée de farniente au soleil, j'étais fin prêt à gouter au ciel américain. Un peu anxieux des difficultés à venir, mais enthousiaste.

Alors que je lézardais avec un bon roman au soleil, mon instructeur arrive. Le gars a l'air d'avoir de l'expérience, plutot un bon feeling. Il m'emmene à l'autre bout du terrain dans son énorme 4*4 et attaque d'emblée la conversation sur ce que je sais du décrochage. Blabla

On arrive au hangar, un Decathlon de 150ch rustique (http://www.8kcab.com/8KCAB-INFO.html) mais volant régulièrement là. Prévol. Let's go.

Pfiou ! Hard de rouler avec un train classique ! Décollage, tout va bien. On se dirige vers un lac au dessus duquel on pourra avoir un max d'altitude dans cette région pleine de collines.

On commence à faire des décrochages "basiques" comme on peut le voir au PPL. Puis du vol lent, et des décrochages avec de la puissance. Lors d'un de ces exercices, au bout d'une trentaine de minute de vol, l'avion continue de se cabrer au moment du décrochage malgré mon action à piquer, l'instructeur gueule de pousser le manche, ce que je fais mais ça n'évolue pas dans le bon sens, je lache les commandes et il remet l'avion en ligne de vol. Il me demande pourquoi je n'ai pas fait ce qu'il a dit, je lui répond avoir pousser le manche ce dont il n'est vraisemblablement pas persuadé. Il teste les commandes de facon virile (mode voltige ?) On rentre au terrain.

Au terrain revérif de l'avion, une pause, puis on repart. J'en ai déjà plein la tête d'infos, de nouvel avion, d'américain... Je suis là pour ça c'etait ecrit nulle part que c'était facile.

L'instructeur m'explique ce qu'est un "jammed elevator" = profondeur bloquée. Je n'avais même pas imaginé ce problème : c'est dangereux les avions quand meme !
En l'air il me montre la procédure et je la répète : on cabre l'avion pour se metrre dans la situation et avant qu'il ne décroche on lui donne un chouilla de roulis pour reprendre de la vitesse. Ca permet de lutter contre le décrochage et la mort et de trouver un terrain pour un atterrissage d'urgence.

Ensuite, il me montre une vrille, Mon Dieu ! Je n'ai rien compris mais ca va vite, c'est horrible comme sensation de tunnel à grande vitesse vers le sol... Il a les commandes. En sortie de vrille, l'avion se cabre ! Je lui montre tout de suite que je n'ai pas les commandes. Je comprends à son "holy shit" répété qu'il ne s'agit pas d'une blague

Et nous voilà partie dans cette spirale infernale consistant à faire "en vrai" ce qu'il venait de me montrer. J'étais paralysé et inutile, j'ai juste eu le réflexe de mettre 77 et 121.5 et de trop rien dire (à part deux supplications à bout de lèvres -en anglais ! la classe- )... Je vois l'alti qui dégringole et les collines se rapprocher très fort, j'enleve le micro de ma bouche, je commence à hyperventiler... Je pense très fort à ma femme enceinte de six mois du premier qui ne voulait pas trop que j'y aille... Surtout pour la voltige... Une sorte de prémonition. Moi, je me justifiais en expliquant que c'était pour voler plus safe... Mes amis pilotes pros abondaient dans mon sens et l'ont rassuré....

Miracle, l'avion,tient l'altitude ! On a dégringolé de 6000ft à environ 2000 (terrain à 400+). Je relache un peu ma crispation... Je me demande quand je vais pleurer mais ca ne vient pas.

Posé. Alleluia. Hangar de maintenance... Personne ne comprend...

Je tourne en rond pendant qu'il cause à toute berzingue... L'instructeur comprend visiblement que je n'avais pas fait le guignol la premiere fois... Je dois ma vie à ce gars que je connaissais depuis une heure à peine. 35000 heures de vol, instructeur-examinateur... Évidemment il n'a jamais eu une telle détresse dans sa carrière...

Je le ramène à sa voiture, je lui explique mon malaise (ci dessus) etc.

Il conseille de rentrer me reposer : what the fuck ! Je suis seul comme un con ici mec ! Je suis etat de choc, je ne peux rien dire... Je rentre... Je pleure tellement que je perds mes lentilles ! Sanglots... Perdu je ne retrouve pas mes lunettes pourtant à portée de main... Je rentre en warning à 20km/h (merci la myopie)... Heureusement c'est proche... J'envoie un sos a mes amis pilotes en france... Malgres 10h de decalage, un Ami me répond pour une visio conf salutaire...

Je retourne à l'école de pilotage... Les instructeurs sont surpris mais blague surtout sur l'évènement sans plus... Le cador local prend du plomb dans l'aile ca les fait marrer... Et puis il est l'heure de rentrer à la maison (5pm) Le patron se dedouanant du fait que l'instructeut voltige est un independant et me baratine qu'il est désolé mais qu'il n'en trouvera pas un nouveau demain... Moi, je n'ai pas envie de voler demain... Ni probablement après demain je suis déçu de leur comportement de non-debrief... Tant qu'il y a les dollars ca va, mais sinon...

J'ai toujours pensé que s'il m'arriverait qq chose avion ca serait de ma faute : carburant ou météo par exemple... Et bien non, un avion peut déconner à plein tube malgré les vérifs et les compétences. Ici c'est l'expérience énorme de l'instructeur quinnous a sauvé de je ne sais quoi... Lui dit qu'il nous aurait posé n'importe où... Peut être...

Je ne veux pas mourir, j'aime la Vie, ma vie ma femme et ma famille... Statistiquement parlant j'ai peut etre vécu un incident qui "m'écarte" d'un tel risque à nouveau pour un amateur qui va faire 30-50 heures par an...

Je suis perdu, j'ai peur, il parait qu'il faut remonter sur le cheval dans la vie mais l'aviation n'est qu'un loisir pour moi... Pour quoi faire ? J'ai tellement eu l'impressionnde trahir ma femme et mes proches aujourd'hui... Certes je n'y peux rien mais,ca n'est qu'un loisir égoïste, c'est ça le problème que je ressens... Un pb d'enfant gâté... Non ?

Je suis perdu. Pour une fois je ne sais pas si me donner du temps me fera du bien ou non

Aidez moi. Merci

Rémi
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
lesoreilles
Chef de secteur posteur
Chef de secteur posteur



Inscrit le: 26 Oct 2010
Messages: 852

MessagePosté: Mer 18 Jan 2012 7:42    Sujet du message: Répondre en citant

Wow...!!

Je peux pas trop te parler de l'incident, mais au moins je suis dans le même cadre que toi: aux US aussi, pas bilingue, ça fait seulement 1 mois 1/2 que je suis ici.
Tout ça pour te dire que j'ai vécu les premiers jours voire semaines comme un choc, culturel, climatique, environnement et activités quotidiennes (pilotage) et linguistiques. Ca fait beaucoup pour un seul homme!!
Tu es dans une phase pas évidente qui est le début d'une expatriation dans un pays bien différent du tien, où la barrière de la langue intervient très vite dans des situations pas classiques (qui sortent de conversations quotidiennes).
Les debrifs sont moins accentués ici qu'en France, c'est comme ça, ils se donnent en vol mais le fait d'être payé pour une leçon au sol les retient de se lancer dans des explications au sol, du coup ils sont un peu avard en debriefs... donc là aussi ne t'inquiète pas.
C'est clair qu'il y a des moments où on sait plus quoi faire tant la situation nous échappe. Les autres FI ont l'air de se marrer de l'incident, je sais pas ça peut t'aider à relativiser.
M'enfin je laisse la parole aux experts, je voulais juste parler de l'environnement qui ne joue pas en ta faveur, du moins pour le moment (mais ça va vite changer t'inquiète pas!!).
Tu peux me contacter via mon blog pour un vol ou autre.


Mon pronostic: continue de voler!!!!
_________________
Cadet Smartlynx BAA 2017
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
bmartin_adx
Chef pilote posteur
Chef pilote posteur



Inscrit le: 02 Avr 2004
Messages: 449

MessagePosté: Mer 18 Jan 2012 9:17    Sujet du message: Répondre en citant

Tout d'abord j'espere que tu vas revole le plus vite possible pour reprendre confiance.

Apres pour ce qui s'agit de l'incident:
- combien de fuel dans les ailes (si tu te rapelles les jauges sont juste au dessus de ta tete.
- ton poids et celui de l'instructeur?
Grosso modo: est ce que vous etiez dans l'enveloppe acrobatique de l'avion?

Apres pour ce qui s'agit des commandes, elle sont tres simple. Tu peux voir les tubes entre toi et la plca passage pour la derive, apres tu peux voir les cables. Pour ce qui est du "stick" les cables sont juste sous le plancher et non visible. Avant ton procahin vol dans cet avion, apres la preflight normal, allonge toi sous l'avion et tapotte la toile sur chacune des surfaces a repetition et doucement. Il se peut qu'un objet soit tombe sous le plancher et puisse blocque les controles.

sur le grand pere du decathlon, l'aeronca Champ, j'ai retrouver une fois une maglite geante et un tournevis plat...le tout apres avoir fait des vrilles et entendu des bruit bizarres sous le plancher.

Ce sont les 2 choses auquel je regarderai tout d'abord pour explique ce qui t'es arrive.

J'espere que tu continueras quand meme a voler et que cette experience malheureuse te rendra plus fort.
_________________
-Bruno
If you're faced with a forced landing, fly the thing as far into the crash as possible.
(Bob Hoover - renowned aerobatic and test pilot)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
nfkb
Elève-pilote posteur
Elève-pilote posteur



Inscrit le: 11 Juil 2010
Messages: 31
Age: 37 ans

MessagePosté: Mer 18 Jan 2012 11:34    Sujet du message: Répondre en citant

Salut et merci pour vos reponses.

Je ne sais plus a combien étaient les ailes, à l'arrivée 1/4 pleine et il a remis qq gallons, je pense 1/2 plein.

On a volé 45 minutes et on est reparti.

Je pese 60 kg et lui devait faire 70 à vue de nez.

D'autres collegues m'ont suggéré la butée avec un corps etranger mais dans mon souvenir le manche allait de l'avant sans efficacité sur,la profondeur... Quid d'un cable sorti/rerentré d'une poulie ?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Balt Hazard
Chef de secteur posteur
Chef de secteur posteur



Inscrit le: 03 Sep 2010
Messages: 955

MessagePosté: Mer 18 Jan 2012 13:50    Sujet du message: Répondre en citant

Tu sais t'es pas le premier à qui ça arrive, voila quelques années tout un tas de types ont suivi un petit Corse tétu dans ses envies de voyages, ça leur a fait aussi vivre quelques aventures.


Je n'ai pas bien saisi le déroulé de ton probléme, en particulier pourquoi l'instructeur n'a t-il pas vu que ton action à piquer était inefficace la premiére fois, alors que la seconde tu lui "montres que tu n'as pas les commandes"?

A mon sens, il y a deja là un probléme.

Ensuite pourquoi etre reparti en vol avec un avion présentant de tels doutes non levés? surtout sur les commandes de vol?

Etais-tu equipé d'un parachute?

Pour finir, meme si t'as eu l'impression de subir, t'as quand meme fait ta part de boulot en basculant sur 7700, ce qui n'est pas mal du tout.

Je crois que t'as grillé une bonne cartouche de chance, selon que tu sois croyant ou alcoolique, tu devrais aller mettre un cierge ou fêter ça au bistrot, ou les deux!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
nfkb
Elève-pilote posteur
Elève-pilote posteur



Inscrit le: 11 Juil 2010
Messages: 31
Age: 37 ans

MessagePosté: Mer 18 Jan 2012 16:13    Sujet du message: Répondre en citant

Oui... Mes amis pilotes ont eu la même remarque que toi : il aurait du *voir* que j'avais donné une action à piquer.

Au sol, je lui ai assuré ça. Nêanmoins premier vol, premier contact, c'est moi le bizuth... Je me dis que j'ai peut etre fait qq chose a l'insu de mon plein gré comme disait l'autre. Ceci etait appuyé par le fait qu'il a recupere la ligne de vol quand j'ai lachê les commandes. Ceci dit la premiere fois ca n'a pas ete non plus automatique puisque j'ai eu le temps de comprendre qu'il y avait eu un probleme.

Ensuite oui, j'ai une hesitation... Mais voila, trop gourmand/curieux. Ca fait 3 ans que j'ai envie d'essayer la voltige... Ca faisait 3 jours pleins où j'étais au sol sous un beau ciel bleu à attendre. Quand tu es tout seul, tu,as envie de te retrouver dans l'avion pour pouvoir aussi partager un peu d'humanité. Oui j'aurais du dire stop, j'ai un petit doute... Neanmoins je n'ai pas encore cette expérience aero suffisante pour les rendre coherents, les faire impacter mes decisions. De plus, j'insiste sur le fait qu'il avait fini par me persuader que je me battais contre lui sur le manche...

Oui,on avait des parachutes, et comme un gros naze,je n'ai songé à ça qu'une fois que le pb était rétabli. De plus on vivait de grandes boucles infernales mais l'instructeur continuait de se battre et chance ou pas il a finit par,y arriver... Peut etre que c'est lui qui m'aurait rappelé que j'en avais un

La je ne suis pas pret de remonter dans cet avion... Quant à voler je crois que je vais y retourner mais je suis clairement fragilisé +++
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
excelaviation
Chef de secteur posteur
Chef de secteur posteur



Inscrit le: 09 Nov 2006
Messages: 1367

MessagePosté: Mer 18 Jan 2012 16:58    Sujet du message: Répondre en citant

Salut,

Je vais m'abstenir a dire quoi que ce soit sur Steve et son 18F...

Tu as eu une grosse peur en avion, et ce avec peu d'experience, ce qui te met dans une situation de doute, et c'est tout a fait comprehensible. L'aviation reste neanmoins le moyen de transport le plus sur, tu as plus de chances d'avoir un accident en faisant du saut en parachute...

Maintenant, apres un evenement comme celui que tu as vecu, prends toi un peu de temps pour reflechir sur ton desir de continuer, si comme tu dis pour toi l'aviation est un loisir, re-evalue le loisir... Et comme je pense que tu vas decider de continuer, (la passion ne s'arrete pas comme ca), je te conseillerai de ne pas trop attendre, et de faire un vol, mais pas de voltige, avec un instructeur.

Oublie un peu la voltige pendant quelques temps, c'est pas necessaire pour "gagner en securite".

Bon courage pour la suite, MP si tu veux, je suis pas tres loin!
_________________
www.excelaviation.net
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Balt Hazard
Chef de secteur posteur
Chef de secteur posteur



Inscrit le: 03 Sep 2010
Messages: 955

MessagePosté: Mer 18 Jan 2012 16:58    Sujet du message: Répondre en citant

Ecoute, je crois que t'as trés bien analysé le probléme d'un point de vue humain et technique.

Humainement, la prise de décision est rendue difficile par l'environnement qui te pousse à voler aprés tous ces km pour voltiger aux US, et aussi par le delta qui te sépare toi jeune pilote fraichement breveté et ce chibani aux 35ooo de vol.

Techniquement, t'as réussi à analyser qu'il y avait couille dans le paté sans savoir exactement quoi, et t'as fait la seule chose à faire puisque les commandes du collégue fonctionnaient.

Et franchement que tu aies pensé à faire ton boulot dans un avion en "perdition" en vrille, c'est pas donné à tout le monde, crois moi.

Je crois que t'as pas à rougir de ce qui t'est arrivé, à hauteur de ton experience aero t'as fait les choses correctement et dans l'ordre.

Je m'étonne un peu que tu n'aies pas été plus sensibilisé aux pannes pendant ta formation, un "elevator jammed" ou tout autre bloquage gouverne c'est quand meme bon d'avoir l'idée que ça peut arriver.

Sur un avion léger il y a des élements critiques sur lesquels tu peux pas transiger quand un probléme survient, les commandes c'est ceux que je mettrais en tete de liste.
Je dirai pas que le reste est optionnel mais presque, mieux vaut se poser sans moulin que sans aile, si tu perds un instrument, tu peux en panneau partiel réussir à limiter la casse etc

Ce serait pas mal que tu te penches sur le sujet à téte reposée, et que tu définisses une liste de priorité des elements utilisables en vol et que tu te représentes la panne mentalement, tes actions, que tu te documentes un peu sur le sujet le cas échéant.


Se faire trahir par sa machine pose beaucoup de problémes et certains pilotes n'arrivent plus à se remettre dans un cockpit aprés, comme ce captain du vol sas 751 qui a vu ses réacteurs pomper, a réduit la poussée instantanément et a vu les epr augmenter malgré tout, personne ne savait chez sas et lui non plus, que les réacteurs avaient été équipés d'une augmentation automatique de poussée...
Il a quand meme sauvé son avion et tous ses passagers et membres d'equipage en posant son zinc sans moteur.
Il n'a jamais pu reprendre les commandes par contre.

Tu devrais pas rester la dessus, aprés tout il n'y a rien eu de grave meme si tu t'es fait une bonne montée d'adrénaline, mais essayer de revenir dans ton environnement familier et faire de la voltige dans un centre serieux en France.

Dis toi bien qu'il n'y a aucun pilote qui ne s'est jamais fait peur en avion.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
excelaviation
Chef de secteur posteur
Chef de secteur posteur



Inscrit le: 09 Nov 2006
Messages: 1367

MessagePosté: Mer 18 Jan 2012 17:29    Sujet du message: Répondre en citant

Salut,

Balt Hazard a écrit:
et faire de la voltige dans un centre serieux en France.


Tu veux dire quoi par la??
_________________
www.excelaviation.net
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Erwan
Chef pilote posteur
Chef pilote posteur



Inscrit le: 23 Nov 2009
Messages: 422
Age: 32 ans

MessagePosté: Mer 18 Jan 2012 17:41    Sujet du message: Répondre en citant

La partie citée n'était pas complète:

Balt Hazard a écrit:
revenir dans ton environnement familier et faire de la voltige dans un centre sérieux en France.



_________________

Blog sur mon parcours d'apprenti pilote...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
excelaviation
Chef de secteur posteur
Chef de secteur posteur



Inscrit le: 09 Nov 2006
Messages: 1367

MessagePosté: Mer 18 Jan 2012 17:45    Sujet du message: Répondre en citant

Salut,

C'etait juste la remarque de "centre serieux en France" qui m'a fait sourire... Il y a aussi des centres serieux aux US, non?
_________________
www.excelaviation.net
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Erwan
Chef pilote posteur
Chef pilote posteur



Inscrit le: 23 Nov 2009
Messages: 422
Age: 32 ans

MessagePosté: Mer 18 Jan 2012 17:50    Sujet du message: Répondre en citant

A première lecture j'ai pensé la même chose que toi, mais en réalité il voulait dire: reviens en france, et trouve un centre sérieux.
En gros ne pas choisir un aéroclub de voltige français moyen

Anyway,
Situation délicate.
Néanmoins, je crois que c'est comme en cheval. Il faut vite remonter après une chute.
Rien ne t'empêche de faire une heure d'instruction pépère (genre tours de piste) pour se rassurer et effacer le malaise, pour se donner du temps pour réfléchir sur l'incident..

Bon courage et bonne continuation
_________________

Blog sur mon parcours d'apprenti pilote...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
excelaviation
Chef de secteur posteur
Chef de secteur posteur



Inscrit le: 09 Nov 2006
Messages: 1367

MessagePosté: Mer 18 Jan 2012 18:04    Sujet du message: Répondre en citant

Salut,

Je suis d'accord avec toi...
_________________
www.excelaviation.net
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Balt Hazard
Chef de secteur posteur
Chef de secteur posteur



Inscrit le: 03 Sep 2010
Messages: 955

MessagePosté: Mer 18 Jan 2012 18:13    Sujet du message: Répondre en citant

excelaviation a écrit:
Salut,

Balt Hazard a écrit:
et faire de la voltige dans un centre serieux en France.


Tu veux dire quoi par la??

C'etait juste la remarque de "centre serieux en France" qui m'a fait sourire... Il y a aussi des centres serieux aux US, non?





Ecoute l'ami si tu ne comprends pas le français, je ne peux rien pour toi.

Ca va m'etre difficile de faire plus simpliste que la phrase écrite plus haut, je constate que d'autres la comprenne du premier coup.


Maitenant, si ton propos est de chercher la petite polémique à deux balles sur le faa vs jaa vs le usa vs le francia avec la super anecdote du controleur français qui connait pas son taf et du captain air france qui sait pas parler anglais, je te dirai que j'ai deja entendu cette musique et qu'elle ne m'interresse pas, d'autant que parmi les quelques licences que j'ai il y'en une faa avec laquelle j'ai volé un bout de temps en novembre.

Par ailleurs, quand on est un professionnel, et qu'on sait qu'une situation est potentiellement dangereuse ou en tout cas pas au standard de sécurité attendue, et bien on prend ses responsabilités et on ne prend pas l'air énigmatique du gars qui en sait trop mais qui ne peut rien dire sur le 18F de Steeve!

Surtout quand quelqu'un qui a eu une experience malheureuse vient demander de l'aide sur le forum!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
excelaviation
Chef de secteur posteur
Chef de secteur posteur



Inscrit le: 09 Nov 2006
Messages: 1367

MessagePosté: Mer 18 Jan 2012 18:23    Sujet du message: Répondre en citant

Salut,

Decidemment, ce forum parfois tourne a la derision tres rapidement...


_________________
www.excelaviation.net
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Paddzh
Chef pilote posteur
Chef pilote posteur



Inscrit le: 21 Juin 2010
Messages: 334

MessagePosté: Mer 18 Jan 2012 18:24    Sujet du message: Répondre en citant

Balt Hazard a écrit:


Dis toi bien qu'il n'y a aucun pilote qui ne s'est jamais fait peur en avion.


Ben j'ai pas des millions d'heure de vol, mais jusque là je me suis jamais fais peur

Et le jour ou ça arrive va y avoir une sacré remise en question, parce que se faire peur en avion ça veut dire soit qu'on a merdé quelque part, soit que la machine à merdé quelque part.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
nfkb
Elève-pilote posteur
Elève-pilote posteur



Inscrit le: 11 Juil 2010
Messages: 31
Age: 37 ans

MessagePosté: Jeu 19 Jan 2012 2:50    Sujet du message: Explication Répondre en citant

il y avait une putain de clé (wrench) qui se baladait dans le queue de l'avion...

J'ai fait un vol d'une heure sur Cessna 152 aujourd'hui, je n'ai pas perdu l'envie mais la patate n'y était pas... Ca va revenir. (l'instructeur n'etait pas tres souriant non plus)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
bmartin_adx
Chef pilote posteur
Chef pilote posteur



Inscrit le: 02 Avr 2004
Messages: 449

MessagePosté: Jeu 19 Jan 2012 3:57    Sujet du message: Répondre en citant

Tres contentent de voir que tu as revolle.

Sur un abion en toile comme les citabria, J3, sterman, pitts et autre il est asser simple d'aller taper sous le fuselage et sentir si un objet te retombe sur la main.

J'espere que tu vas revoler sur Decathlon. C'est un superbe avion et un excellent avion pour commencer l'acrobatie

Plus tard si tu veux faire un long x-country, tu peux toujours remonter vers le nord et on peut se faire un lunch.

Fly safe,
_________________
-Bruno
If you're faced with a forced landing, fly the thing as far into the crash as possible.
(Bob Hoover - renowned aerobatic and test pilot)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
nfkb
Elève-pilote posteur
Elève-pilote posteur



Inscrit le: 11 Juil 2010
Messages: 31
Age: 37 ans

MessagePosté: Jeu 19 Jan 2012 4:46    Sujet du message: Répondre en citant

Merci pour ton invitation, je suis encore là pour une dizaine de jours et là permets moi de douter de pouvoir faire un long cross country ici...

Merci pour le soutien.

Encore une anecdote dans la serie "si j'avais su" : j'avais trouvé assez artisanal que les cables de la gouverne de direction sortent par deux trous "un peu effilochés" si j'avais tapé doucement sur ce,point j'aurais ptêt senti qq chose... Ceci dit c'est complexe de se coigner,toute la toile avant de demarrer... Probablement un truc a faire apres une maintenance, tout comme je sais quoi regarder apres un pliage annuel de mon parachute de secours...

Bye
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
youpla
Copilote posteur
Copilote posteur



Inscrit le: 17 Mar 2010
Messages: 77
Age: 25 ans

MessagePosté: Jeu 19 Jan 2012 5:10    Sujet du message: Répondre en citant

Hello,
Quand j'ai lu ton post je n'y croyais pas mes yeux... Coincidence, j'ai fait un stage de voltige 6h avec le meme instructeur sur le meme decathlon il y a a peine un mois et demi.

Ça fait presque un an que je vole à Gillespie, si je peux t'aider en répondant à d'eventuelles questions sur la région n'hésite pas!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Aeronet -> Forum -> Pilote privé Toutes les heures sont au format GMT +1 Heure
Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
Page 1 sur 3

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group