Aeronet
 
 FAQFAQ   Liste des MembresListe des Membres   ConnexionConnexion   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   RechercherRechercher   Vérifier ses messages privésVérifier ses messages privés  


Univ Of Glasgow ... But is it possible for me ??
Aller à la page Précédente  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Aeronet -> Forum -> Coordo, agent de passage, mécanicien, ingénieur aéro, ...
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur
Message
Dubble
Chef de secteur posteur
Chef de secteur posteur



Inscrit le: 29 Juin 2008
Messages: 6081
Age: 23 ans

MessagePosté: Jeu 12 Mai 2016 18:16    Sujet du message: Répondre en citant

Pour l'IR, il me semble que c'est une qualif qui peut être apposée indifféremment sur une PPL ou une CPL. A confirmer cela dit
7T-BSS a écrit:
Dubble a écrit:
Les salaires icna sont complexes à calculer, retiens que c'est entre 3500 et 6000 une fois qualifié, 5 à 8000 en fin de carrière, évolution linéaire entre les deux, salaire croissant avec le nombre d'avions traité, en gros.

L'x te permettra de faire pilote de chasse sous unique réserve d'aptitude médicale.
Si apte, accueil à bras ouverts dans l'armée qui reçoit très peu d'x

Le concours icna est facile car méconnu, les candidats pas fous et les désistements parfois nombreux.

Je vais pas m'avancer sur le choix france vs étranger, car l'avantage évident c'est l'anglais...
Définis ce que tu veux faire de ta vie, quelle est ta priorité. L'argent ? Le temps libre ? La science ?


Si je voudrais bosser dans l'aéro, ce serait pour : la passion en 1, et le flouz en 2, peut-être être même des fonctions directionnelles et managériales en rapport avec l'aéronautique... Pilote je chasse c'est mort je suis myope. Après pour les secteurs dans l'aéro c'est ICNA ou Ingénierie ( recherche, prod, OPS, maintenance, en compagnie aérienne, au constructeur, dans les labos des facs ). Merci pour les approximations de salaire, je me fais déjà une idée ...

Merci encore une fois à vous tous pour vos conseils, sans vous je n'aurais pas calculé l'X ...

Pour passer manager/directeur faudra déjà intégrer une vraie entreprise (= client final =!= SSII)
Il y a des managers/directeurs dans les SSII mais leur taf ça va juste être de la gestion d'indicateurs, des appels d'offres à remporter, bref, des trucs relous, alors que je pense que tu faisais plutôt référence à l'aspect d'après moi plus intéressant du boulot d'un ingé manager/directeur en aéro : prendre des décisions techniques sur des projets. Par exemple décider de la corde de l'aile de l'A340-300. Trop court, tu auras trop peu d'autonomie, trop long et tu aura plus de masse et de trainée.

Les salaires ICNA ne valent rien si on a pas une idée précise des salaires d'ingénieurs.
Dans l'aéronautique, en étant débutant, tu auras au maximum 42k€+primes chez Dassault Aviation, St cloud, c'est à dire 2700€ nets + 300 à 700€ de primes.
Chez Airbus ou une autre boite en province tu aura au maximum 36 à 38k€ (2400€) + 200 à 500€ de primes.
Quand je dis au maximum c'est la valeur de la grille pour polytechnique/mines/ecp. Supaéro ont déjà moins.
Dans une SSII en région parisienne tu aura au maximum 35/36k€ (2300€)+ 0€ de primes (pas de primes en SSII)
Dans une SSII en province, tu aura au maximum 32/33k (2100€)+ 0€ de primes. Dans les SSII, pas de primes, pas d'avantages autres que les avantages légaux.

Après l'X tu peux tout faire. Tout, pourvu d'avoir un minimum de motivation..
Je t'ai fait une liste de cursus intéressants pour l'aéro, tu peux aussi faire de la finance, partir au MIT/Harvard/autre, faire de la recherche, faire les corps (mines/ponts/insee), etc.. C'est au choix quoi

Maintenant, je pense que le choix X vs Icna n'est pas évident. C'est la seule école (avec les ENS fonctionnaires) qui peut rivaliser avec Icna (à moins que tu sois fana d'entrepreneuriat ou autre métier spécifique bien sûr)
_________________
Next up : CPL IR ME @ KD AF 2018
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
7T-BSS
Elève-pilote posteur
Elève-pilote posteur



Inscrit le: 07 Mai 2016
Messages: 12
Age: 18 ans

MessagePosté: Jeu 12 Mai 2016 23:23    Sujet du message: Répondre en citant

Super merci pour les infos Bubble, 3000-3400 nets chez Dassault et 2600-3100 chez Airbus, un peu moins chez les sous-traitants, c'est correct comme début, même si pas exceptionnel ...

Donc ce sera BAC S option maths, prépa MPSI-MP*, et après c'est X puis master ( augmenter les chances et le salaire ... ) ou ICNA avec poste à la sortie ... Au moins j'ai 3 ans pour me décider ...
_________________
Ready when you are
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Dubble
Chef de secteur posteur
Chef de secteur posteur



Inscrit le: 29 Juin 2008
Messages: 6081
Age: 23 ans

MessagePosté: Ven 13 Mai 2016 1:06    Sujet du message: Répondre en citant

Ca n'est pas "correct" !
Pour les deux raisons suivantes :
1- Tu aurais bien plus dans des secteurs plus rémunérateurs (salaire maximal après trois ans en finance d'un centralien : 28k€. Par mois du coup. Et nets. Attention, ça veut dire que un centralien une fois a réussi à toucher ce salaire là cette année là, pas que c'est le salaire maximal que tu peux espérer)
2- Ce sont des salaires maximaux, que tu ne peux espérer que si les trois conditions suivantes sont réunies :
- Tu fais une école A+ (difficile à anticiper dès la TS)
- Tu réussis l'embauche dans un grand groupe rémunérateur (si c'était facile, crois-tu que je serais en SSII ?)
- Ce même grand groupe a des résultats très bons cette année là et te verse des primes

Ces salaires "pas exceptionnels" comme tu dis, sont donc exceptionnels pour un ingé en aéro.

Je ne sais pas pourquoi tu as pris le meilleur cas automatiquement, alors que c'est plutôt le pire cas qu'il faudrait prendre en compte.
Pire école que tu peux avoir : ESTACA/IPSA, payantes et groupe D.
Pire cas (improbable mais tout de même) : tu restes au chomdu car tu trouves pas de boite qui veuille bien de toi. Un pote Centralien de ma promo est toujours au chômage pile six mois après la sortie, sept mois après la fin de son stage, encore en phase d'entretiens.
Pire cas où tu bosses (quand même plausible pour un ingé) : tu as intégré une école C/D (ENAC/ESTACA..), tu bosses pour une SSII en province, tu négocies mal, tu te retrouves à 27k et 0 primes : 1700€. Si ta boite t'arnaque en te payant sur 13 mois, et une fois que tu déduis les tickets restau et la mutuelle d'entreprise, le virement sur ton compte c'est 1500€. Il me semble qu'on peut trouver encore pire, avec un brut annuel au smic, et complément vers 1600€ avec des frais journaliers : cette manoeuvre pour réduire les charges salariales backfires (puisque tu aimes mêler l'anglais dans les posts :p ) quand tu arrives en intercontrat ou au chômage : salaire au smic. Bref, ingénieur et moins bien payé qu'un vigile qui fait des heures sup ou le dimanche par ex..

Conclusion :
- Soit tu veux un confort de vie sans trop t'emmerder avec de la gestion de carrière pro : ICNA
- Soit tu sais pas trop ce que tu veux, les sciences t'intéressent, tu veux bosser dans l'aéronautique en général, faire ingé ne te déplairait pas : ICNA ou X/ENS. C'est le cas typique pour un taupin comme toi je pense. Le choix d'ICNA n'est pas une évidence car malgré le salaire il y a certains aspects négatifs.
- Soit tu veux pas faire contrôleur aérien, mais plutôt ingénieur. Alors je te déconseille d'aller dans un domaine saturé comme l'aéronautique (cf notre discussion sur un topic très proche de celui ci), fais plutôt de l'informatique, de la finance, de l'économie, bref un truc qui paie ..
- Soit tu veux vraiment faire ingénieur en aéronautique : arme toi de courage, vise minimum Supaéro.

Conseil perso : prends une décision dernier délai en décembre de la spé, au moment de t'inscrire aux concours. Tu prends la décision à ce moment là et tu t'y tiens ensuite. Pourquoi ? Les résultats du concours ICNA arrivent avant ceux des écoles d'ingé, avant même les oraux des écoles d'ingé, et la rentrée est après celle des écoles d'ingés.
Donc imagine que tu veuilles l'X, tu passes ICNA et le réussis avant même d'être allé aux oraux de l'X : risque de te dire "génial j'ai ICNA" et te démotiver et foirer tes oraux de l'X, le regretter quand tu sera ensuite ICNA.
L'inverse, tu veux ICNA, ça te relaxe pour les oraux de l'X qui suivent*, tu obtiens l'X sur ce coup de bol, tu décides d'intégrer pour pas trop te faire chier avant ta rentrée à ICNA, finalement tu te fais embobiner par le management de l'X qui te fait croire que c'est la meilleure école du monde, et tu le regrettera quand tu sera X au chômage parce que personne veut payer la fortune que tu demandes, puis quand tu verra que malgré ton diplôme et ton super sabre, tu gagnes deux fois moins qu'un mec qui bosse deux fois moins que toi. Et quand tu verra que tes collègues du taf n'en ont rien à battre des avions et sont infoutus de calculer une dérivée.
*c'est comme ça que j'ai eu l'ECP
_________________
Next up : CPL IR ME @ KD AF 2018
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Mouetterieuse
Chef de secteur posteur
Chef de secteur posteur



Inscrit le: 18 Aoû 2011
Messages: 992
Age: 41 ans

MessagePosté: Ven 13 Mai 2016 6:07    Sujet du message: Répondre en citant

Dubble a écrit:
tu as intégré une école C/D (ENAC/ESTACA..)


Je sais que tu es déjà aigri (c'est dommage à ton âge...) mais l'ENAC n'est ni C ni D.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Dubble
Chef de secteur posteur
Chef de secteur posteur



Inscrit le: 29 Juin 2008
Messages: 6081
Age: 23 ans

MessagePosté: Ven 13 Mai 2016 7:57    Sujet du message: Répondre en citant

Cf http://forum.hardware.fr/forum.....amp;nojs=0

Certes, toutes les sources ne s'accordent pas..
http://www.studyramagrandeseco.....mp;Id=7873
_________________
Next up : CPL IR ME @ KD AF 2018
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
grodep
Chef de secteur posteur
Chef de secteur posteur



Inscrit le: 19 Aoû 2009
Messages: 935
Age: 45 ans

MessagePosté: Ven 13 Mai 2016 8:09    Sujet du message: Répondre en citant

au dela des querelles de clocher, j'ai vraiment du mal à comprendre pourquoi et comment on compare un cursus ingénieur de l'aéro avec un cursus controleur: qqun peut m'expliquer?
Car là, quand je vous lis, j'ai l'impression qu'il s'agit plus d'un comparatif des grilles de salaires qu'autre chose.

Je ne vois pas du tout comment on peut mettre en balance un cursus contrôleur avec un cursus polytechnicien, n'y a t'il que moi que ça choque? N'en déplaise à nos amis naufrageurs, on ne parle pas de deux cursus équivalents. Si tu veux faire ingénieur, aéro ou autre, tu fais pas l'ICNA.

Par ailleurs dubble, je veux bien qu'on s'amuse à imaginer tout type de scénario, mais le scénario "X au chômage parce que personne ne veut payer la fortune que tu demandes" relève tout bonnement de la science fiction: d'abord, parce que faut vraiment être un sombre crétin pour demander une fortune en sortant d'une école, quand bien même on parlerait de l'X, et ensuite, parce que par défaut, un X doit bosser pour le secteur public pendant 10 ans avant d'envisager autre chose, sauf à rembourser sa pantoufle.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Bevilex
Copilote posteur
Copilote posteur



Inscrit le: 16 Mar 2016
Messages: 100

MessagePosté: Ven 13 Mai 2016 9:07    Sujet du message: Répondre en citant

Et prévoit un plan C aussi, parce que, l'X et l'ICNA, ce n'est ce qu'il y a de plus facile à avoir.
C'est bien de viser haut. Mais faut relativiser, c'est pas parce que tu as des 20/20 en première que tu seras major de promo en prépa.
L'X recrute la crème de la crème des futurs ingénieurs français.
Le concours ICNA, certes avec des épreuves du niveau de CCP, ne propose que peu de places en ce moment, et cela ne semble pas s'améliorer.
Il y a en avait 200 il y a une dizaine d'années (si je ne me trompe pas), là on pouvait dire que c'était facile.

Citation:
tu as intégré une école C/D (ENAC/ESTACA..), tu bosses pour une SSII en province, tu négocies mal, tu te retrouves à 27k et 0 primes : 1700€.


Dubble, faut vraiment négocier mal pour avoir 27k … en général c'est entre 30-33k pour l'enac.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Dubble
Chef de secteur posteur
Chef de secteur posteur



Inscrit le: 29 Juin 2008
Messages: 6081
Age: 23 ans

MessagePosté: Ven 13 Mai 2016 11:54    Sujet du message: Répondre en citant

grodep a écrit:
au dela des querelles de clocher, j'ai vraiment du mal à comprendre pourquoi et comment on compare un cursus ingénieur de l'aéro avec un cursus controleur: qqun peut m'expliquer?
Car là, quand je vous lis, j'ai l'impression qu'il s'agit plus d'un comparatif des grilles de salaires qu'autre chose.

Je ne vois pas du tout comment on peut mettre en balance un cursus contrôleur avec un cursus polytechnicien, n'y a t'il que moi que ça choque? N'en déplaise à nos amis naufrageurs, on ne parle pas de deux cursus équivalents. Si tu veux faire ingénieur, aéro ou autre, tu fais pas l'ICNA.

Par ailleurs dubble, je veux bien qu'on s'amuse à imaginer tout type de scénario, mais le scénario "X au chômage parce que personne ne veut payer la fortune que tu demandes" relève tout bonnement de la science fiction: d'abord, parce que faut vraiment être un sombre crétin pour demander une fortune en sortant d'une école, quand bien même on parlerait de l'X, et ensuite, parce que par défaut, un X doit bosser pour le secteur public pendant 10 ans avant d'envisager autre chose, sauf à rembourser sa pantoufle.

Parce que en termes de qualité de vie il y a toutes les chances pour que le choix ne soit pas évident.

C'est pas de la science fiction non, j'ai mis deux-trois mois à trouver un job, des amis mettent 4-5-6. Tous finissent par trouver, surtout quand on sort d'une bonne école, ça facilite, mais certains jeunes diplômés d'écoles moins renommées peuvent rester un an typiquement au chômage.
Quand ça fait un an que t'es sorti, que t'es en concurrence avec la promo d'après, je te garantis que ça devient rude, et que tu revois tes prétentions à la baisse (tant en termes de job que de salaire)

Effectivement, le chômage à la sortie de l'X parait peu probable étant donnés les liens entre l'X et l'administration. Mais en sortie des mines/centrale/supaéro, et toutes les autres écoles d'ingé, c'est un truc à envisager, au moins pour quelques mois.

Pour finir, je pense qu'il y a une telle différence entre l'idée que se fait un taupin/lycéen du métier d'ingé et le métier d'ingé en lui même, que l'envie de vouloir faire ingénieur n'est pas si forte que ça à mon sens.
En tout cas, à mon avis, à choisir entre ICNA et une école d'ingénieurs au moins aussi sélective (je dirais que icna c'est l'équivalent en termes de sélectivité de l'ENSIMAG ou un peu plus sélectif), le choix pour l'école d'ingénieur n'est jamais évident ni facile. Ca dépend de chacun.

Si le mec n'est pas capable d'avoir ICNA, en trois tentatives, ok, pas de soucis. Mais à ce moment là il aura probablement d'autres qualités qui l'aideront à réussir dans un domaine plus adapté pour lui (même si le concours ICNA n'évalue pas exactement (...) les compétences requises pour un contrôleur), et c'est plus moi qui vais l'aider.
_________________
Next up : CPL IR ME @ KD AF 2018
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
7T-BSS
Elève-pilote posteur
Elève-pilote posteur



Inscrit le: 07 Mai 2016
Messages: 12
Age: 18 ans

MessagePosté: Lun 16 Mai 2016 22:55    Sujet du message: Répondre en citant

Dubble a écrit:
grodep a écrit:
au dela des querelles de clocher, j'ai vraiment du mal à comprendre pourquoi et comment on compare un cursus ingénieur de l'aéro avec un cursus controleur: qqun peut m'expliquer?
Car là, quand je vous lis, j'ai l'impression qu'il s'agit plus d'un comparatif des grilles de salaires qu'autre chose.

Je ne vois pas du tout comment on peut mettre en balance un cursus contrôleur avec un cursus polytechnicien, n'y a t'il que moi que ça choque? N'en déplaise à nos amis naufrageurs, on ne parle pas de deux cursus équivalents. Si tu veux faire ingénieur, aéro ou autre, tu fais pas l'ICNA.

Par ailleurs dubble, je veux bien qu'on s'amuse à imaginer tout type de scénario, mais le scénario "X au chômage parce que personne ne veut payer la fortune que tu demandes" relève tout bonnement de la science fiction: d'abord, parce que faut vraiment être un sombre crétin pour demander une fortune en sortant d'une école, quand bien même on parlerait de l'X, et ensuite, parce que par défaut, un X doit bosser pour le secteur public pendant 10 ans avant d'envisager autre chose, sauf à rembourser sa pantoufle.

Parce que en termes de qualité de vie il y a toutes les chances pour que le choix ne soit pas évident.

C'est pas de la science fiction non, j'ai mis deux-trois mois à trouver un job, des amis mettent 4-5-6. Tous finissent par trouver, surtout quand on sort d'une bonne école, ça facilite, mais certains jeunes diplômés d'écoles moins renommées peuvent rester un an typiquement au chômage.
Quand ça fait un an que t'es sorti, que t'es en concurrence avec la promo d'après, je te garantis que ça devient rude, et que tu revois tes prétentions à la baisse (tant en termes de job que de salaire)

Effectivement, le chômage à la sortie de l'X parait peu probable étant donnés les liens entre l'X et l'administration. Mais en sortie des mines/centrale/supaéro, et toutes les autres écoles d'ingé, c'est un truc à envisager, au moins pour quelques mois.

Pour finir, je pense qu'il y a une telle différence entre l'idée que se fait un taupin/lycéen du métier d'ingé et le métier d'ingé en lui même, que l'envie de vouloir faire ingénieur n'est pas si forte que ça à mon sens.
En tout cas, à mon avis, à choisir entre ICNA et une école d'ingénieurs au moins aussi sélective (je dirais que icna c'est l'équivalent en termes de sélectivité de l'ENSIMAG ou un peu plus sélectif), le choix pour l'école d'ingénieur n'est jamais évident ni facile. Ca dépend de chacun.

Si le mec n'est pas capable d'avoir ICNA, en trois tentatives, ok, pas de soucis. Mais à ce moment là il aura probablement d'autres qualités qui l'aideront à réussir dans un domaine plus adapté pour lui (même si le concours ICNA n'évalue pas exactement (...) les compétences requises pour un contrôleur), et c'est plus moi qui vais l'aider.


Mais pourquoi les salaires d'ingés sont si dévalorisés par rapport à leurs responsabilités ( disons juste énormissimes ). Est-ce une spécialité française, ou une généralité à l'échelle européenne ou mondiale ( sérieusement je ne pense pas que dans des pays "d'industrie" comme l'Allemagne les salaires soient les mêmes ... ) ...

Est-ce dû à une trop grosse offre et pas assez de demande ( du point de vue du chercheur d'emploi ) ?? Les "traditions" qui font que les métiers "d'éco" sont mieux payés ??

Help me please !!
_________________
Ready when you are
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Dubble
Chef de secteur posteur
Chef de secteur posteur



Inscrit le: 29 Juin 2008
Messages: 6081
Age: 23 ans

MessagePosté: Lun 16 Mai 2016 23:53    Sujet du message: Répondre en citant

Je t'envoie en MP l'explication détaillée (qui n'est que mon avis mais je suis pas le seul à le penser)
En bref car il y a trop d'ingénieurs en France. On finit par leur confier des jobs de techniciens...

Dans certains pays étrangers ce serait mieux.
_________________
Next up : CPL IR ME @ KD AF 2018
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
7T-BSS
Elève-pilote posteur
Elève-pilote posteur



Inscrit le: 07 Mai 2016
Messages: 12
Age: 18 ans

MessagePosté: Mar 07 Juin 2016 22:10    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour à tous, aujourd'hui je reviens et j'ai des questions à poser concernant les ICNA, en France et ailleurs. En fait j'étais très occupé et là j'ai un peu de répit avant les EAF ( Epreuves Anticipées Français ). Comparer les contrôleurs en France, Allemagne, Suisse, Angleterre, Belgique voire Italie ( ce pays ce n'est pas mon préféré ), salaires horaires de travail c'est ce que je cherche à savoir. Et juste comme ça : à Dubai c'est comment ( enfin si vous savez ). Au fait, niveau langues, c'est C2 en français, B2/C1 en arabe ( سلام ), B1/B2 en anglais ( of course sir, I have done a practice language trainee in Bath the last holidays, in April ), B1 en espagnol ( a mí me gusta a ir en Andalucia ) et je sais dire quelques mots en allemand ( Ich liebe die Kinder, der Schokolade ) ...

Cdlt, Ali

PS : Thanks Dubble for your PM.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Spraazy
Elève-pilote posteur
Elève-pilote posteur



Inscrit le: 11 Mai 2016
Messages: 14
Age: 20 ans

MessagePosté: Ven 16 Sep 2016 11:22    Sujet du message: Répondre en citant

Moi je rentre à l'IPSA et je ne comprends pas que tu dénigres cette école tout comme l'ESTACA. Ce sont des études payantes certes, mais toi d'après ce que je vois t'es pas foutu d'avoir un ATPL payé par l'ENAC ? Le MPL EZ est gratuit maintenant ? J'avoue être surpris par vos com surtout toi Dubble, j'ai comme l'impression que tu es frustré de ton taff qui paye pas assez alors que tu mérites visiblement bien plus vu ton niveau d'étude hors norme. Les mecs comme toi en prépa * qui ont intégré des grandes écoles d'ingénieurs sont généralement bon pour gratter du papier toute la journée et se retrouve à se spécialiser en dernière année dans l'aéro parce que c'est cool les navions. Des mecs qui sortent de SupAéro et qui lèvent pas les yeux au salon du Bourget c'est plus que fréquent, et j'en connais. Tout ça pour le "prestige" de l'école. Que ce soit à l'ISPA ou à l'ESTACA, tu fréquentes que des gens ayant l'aero dans le coeur, et non pas des gars obsédés a faire tourner leur cerveau plus vite que la moyenne. Quant au profil LinkedIn que tu présentes comme un parcours sans fautes, sache que tu n'as pas besoin de faire Polytechnique pour être assis dans un liner automatisé.. C'est comme ça qu'un mec mécano aéro est devenu Chef Pilote 747 en fin de parcours, ce qui est pour moi "le parcours sans fautes". J'ai l'impression que pour toi c'est l'X ou rien, et que les kéké en PI n'auront jamais de boulot parce qu'ils ne sont pas assez performant. Tu m'aurais proposer l'X j'aurai gardé l'IPSA, comme quoi y'a des fou dans ce monde...
Je pense que le monde de l'aérien a avancé et continuera a évoluer grâce à la folle passion de certains.
J'ai 18 ans et je suis sans expériences professionnelles contrairement à toi, mais j'ai l'impression d'être bien plus réaliste malheureusement.

Cordialement, Grégoire
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Aeronet -> Forum -> Coordo, agent de passage, mécanicien, ingénieur aéro, ... Toutes les heures sont au format GMT +1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group