Aeronet
 
 FAQFAQ   Liste des MembresListe des Membres   ConnexionConnexion   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   RechercherRechercher   Vérifier ses messages privésVérifier ses messages privés  


Parlons argent [sensible et rabat-joie s’abstenir]
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Aeronet -> Forum -> France & Europe
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur
Message
4T60A
Chef pilote posteur
Chef pilote posteur



Inscrit le: 03 Avr 2016
Messages: 466
Age: 54 ans

MessagePosté: Mer 31 Jan 2018 10:46    Sujet du message: Répondre en citant

Pour revenir au sujet initial : SFO A330, 18 ans de boîte. En gros 700 h / an, bon an mal an en gros 105-110 k€ de net annuel (ça me parle plus que les salaires mensuels, essentiellement variables selon l'activité, 13e mois, rattrapages divers, etc). Net annuel à la française, c'est à dire la somme des nombres en bas à droite des bulletins de salaire d'une année calendaire.

Et pour continuer sur la question initiale : est-ce que je rame, est-ce que je boucle le budget, ou est-ce que je pète dans la soie ? Tout en ayant conscience que mon salaire me place dans les 3% de salariés ayant la plus grosse feuille de paye en France, on va dire que la vérité se trouve quelque-part entre les deux dernières propositions, plus proche de la seconde, d'ailleurs. Je suis locataire en proche banlieue parisienne par choix (enfin, tant que nous avons des enfants étudiants habitant encore chez nous ), ça me coûte indéniablement une blinde. Mais ça me permet en même temps d'avoir accès à différents emprunts bancaires pour investir dans de l'immobilier locatif et assurer notre retraite ma femme et moi (Car la CRPN, hein ?!? Ça risque fort de durer moins longtemps que les impôts.. ). J'ai changé de caisse il y a un an, et maintenant je réfléchis au moyen d'optimiser le budget pour les vacances à la montagne dans 6 semaines, voilà pour cadrer le topo.

Mais au delà de mon petit cas personnel, je voudrais juste insister sur un point : quand je lis certains d'entre vous écrire "on est mieux payé dans telle ou telle boîte, Chine, Lufthansa, Ryanair, Golfe Persique, etc", ça me semble être un exercice plutôt compliqué, tant les règles fiscales, professionnelles, sociales, etc, changent d'un pays à l'autre et même d'une boîte à l'autre. Je ne retiendrai qu'une constante, celle évoquée un peu plus haut évoquant nos chers patrons qui nous trouvent trop payés. C'est vrai chez AF, c'est vrai chez LH, mais c'est vrai chez nous également du haut de notre flotte de 7 avions.

Et il est vrai également que depuis mon cockpit et de la cabine passagers quand je la parcours, je vois également toutes les conséquences, en terme d'opérations et in fine de qualité de service au client, de décisions à l'emporte-pièce prises par des "bean-counters" dont la vision s'arrête à la porte d'accès de leur bureau.

My two cents.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
p2002
Chef pilote posteur
Chef pilote posteur



Inscrit le: 23 Jan 2018
Messages: 483

MessagePosté: Mer 31 Jan 2018 10:55    Sujet du message: Répondre en citant

MERCI 4T60A pour ce témoignage intéressant et surtout dans le sujet.

Pour les autres, il y a écrit "rabat-joie s’abstenir" dans le titre.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
BiZ
Chef de secteur posteur
Chef de secteur posteur



Inscrit le: 23 Aoû 2004
Messages: 1432

MessagePosté: Mer 31 Jan 2018 11:02    Sujet du message: Répondre en citant

Le chat blanc a écrit:
Je ne comprends pas où est le sophisme. Je dis qu’il n’y a pas de surcoût des pilotes puisque, en supportant le même coût, d’autres boîtes sont bénéficiaires. C’est bien que le problème est ailleurs, sinon personne ne rémunèrerait les pilotes comme AF, voire mieux. Même Janaillac affirmait dans une interview à la radio que ses pilotes étaient au prix du marché quand le journaliste lui ressortait le bon vieux cliché des pilotes qui plombent la boîte avec leurs conditions de divas.
Quant à la logique économique absente de nombreux services, tu prêches un converti.
Les surcoûts doivent être contrôlés là où ils se trouvent, rien dans mon raisonnement ne laisse penser le contraire.
Les syndicats donnent régulièrement quelques pistes, la direction en suit parfois quelques unes, mais s’attaque d’abord au «coût» du travail comme le confiait, un peu bourré, De Juniac à Royaumont.


C'est un sophisme parce que, entre autre, c'est un raisonnement toutes choses égales par ailleurs. Or ce genre de raisonnement ne vaut que sur le papier en simplifiant les choses à l'extrême. Un exemple, imaginons que l'on soit payés 100, dans un compagnie à 1000 pilotes et 5000 PS. La boîte d'à côté à des pilotes payés 100, 1000 pilotes et 4000 PS. La boîte d'à côté fait de l'argent avec des pilotes payés 100, et nous n'en faisons pas. Tu me dis que ce n'est pas la faute des pilotes parce qu'à côté, ça marche. Sauf que si dans l'autre boîte tu n'as pas les 35h, que les charges sociales sont moins élevées sur les PS, tu n'as pas la même règlementation sur les syndicats, les mêmes journées de délégation, les mêmes obligations de CE et, les coûts sont particulièrement réduits par rapport à chez nous, ça leur permet d'avoir 1000 PS de moins. La question est donc simple: qui doit prendre en charge ce delta de coûts? L'ensemble de l'entreprise? Les PS seulement? C'est là que le bât blesse, on n'est pas seuls dans une bulle.

D'autre part chacun fait comme si ce qui comptait c'était les salaires nets. Mais ce qui entre en compte dans le prix du billet, c'est le salaire chargé.
Ensuite ces histoires de productivité ce sont des fadaises si on ne les mets pas en face des coûts. Tu as beau voler 800h par an, ce qui est énorme et contredit les "enquêtes" très fines de nos amis journaleux, si la boîte débourse 30% de plus que pour le mec qui en fait 700, ça ne va pas rendre une compagnie compétitive. Le pompon c'est la comparaison avec les pilotes US: demain si leur entreprise va mal, ils sont virés. Nous on a quand même passé l'hiver avec des salaires au mini garanti à voler 8 jours par mois, c'est une sacré protection.
Pour finir on n'est pas au prix du marché. Si demain tu baisses les conditions de 10%, combien de pilotes se barrent à la concurrence? Combien accepteraient de venir bosser pour -10% à Air France? Soit on accepte toutes les conséquences de ce que veut dire marché, soit on s'abstient d'utiliser cet argument, c'est un peu tarte à la crème.

Maintenant ce n'est pas une raison pour tout diminuer sans regarder ce qui se passe à côté, mais je n'aime pas ces arguments parce qu'ils sont faux et simplistes. Je préfèrerais que notre syndicat assume sa position pour ce qu'elle est: nous ne voyons pas de raisons de demander des efforts aux pilotes alors qu'il y a tant de gisements d'économie à faire à côté, tant de dysfonctionnements structurels, d'organisation en silo à revoir etc. La volonté de s'attaquer aux pilotes venant uniquement des jalousies vis à vis de nos salaires et du fait que chaque pouillème gagné rapporte gros étant donné notre masse salariale. Parce que la réalité, c'est ça, et ça ne tient que par un rapport de forces favorable. Le reste ce sont des histoires qu'on se raconte pour objectiver notre volonté de ne pas voir notre contrat revu à la baisse, mais ça ne tient pas deux minutes face à une analyse rigoureuse.
_________________
Je ne participe ni à Rcocobis, ni à PPrune, ni ne commente la presse aéronautique numérique, méfiez vous des contrefaçons...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
BiZ
Chef de secteur posteur
Chef de secteur posteur



Inscrit le: 23 Aoû 2004
Messages: 1432

MessagePosté: Mer 31 Jan 2018 11:05    Sujet du message: Répondre en citant

Haycool a écrit:
quel est le salaire (ou indemnité de formation) pendant la formation Cadet d'Air France?

Si mes souvenirs sont bons, un smic.
_________________
Je ne participe ni à Rcocobis, ni à PPrune, ni ne commente la presse aéronautique numérique, méfiez vous des contrefaçons...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Flo_dr400
Chef de secteur posteur
Chef de secteur posteur



Inscrit le: 16 Oct 2004
Messages: 3083
Age: 32 ans

MessagePosté: Mer 31 Jan 2018 11:12    Sujet du message: Répondre en citant

BiZ a écrit:
Haycool a écrit:
quel est le salaire (ou indemnité de formation) pendant la formation Cadet d'Air France?

Si mes souvenirs sont bons, un smic.


Tes souvenirs ne sont pas bons, ou alors il y avait du favoritisme

Pendant la formation initiale (soit 19 mois), on avait une indemnité de stage, entre 600 et 800 € selon les mois puisqu’on avait une indemnité de transport un mois sur deux pour rentrer chez nous. Et on devait environ 120€ à la RALM pour le gîte et le couvert.

Le smic, c’était en formation avancée à Vilgénis !

Nous avions signé une convention de stage puis un contrat de professionnalisation une fois celui-ci mis en place par le gouvernement de l’époque.
J’ignore où en est la législation aujourd’hui et si ce niveaux de rémunération sont toujours possible.
_________________
J'utilise un pseudo différent sur chaque site web. Les Flo_dr400 qu'on on lit ailleurs sont des copies trollesques...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
captain_747
Captain posteur
Captain posteur



Inscrit le: 08 Mai 2008
Messages: 220

MessagePosté: Mer 31 Jan 2018 11:51    Sujet du message: Répondre en citant

4T60A a écrit:
Pour revenir au sujet initial : SFO A330, 18 ans de boîte. En gros 700 h / an, bon an mal an en gros 105-110 k€ de net annuel (ça me parle plus que les salaires mensuels, essentiellement variables selon l'activité, 13e mois, rattrapages divers, etc). Net annuel à la française, c'est à dire la somme des nombres en bas à droite des bulletins de salaire d'une année calendaire.

Et pour continuer sur la question initiale : est-ce que je rame, est-ce que je boucle le budget, ou est-ce que je pète dans la soie ? Tout en ayant conscience que mon salaire me place dans les 3% de salariés ayant la plus grosse feuille de paye en France, on va dire que la vérité se trouve quelque-part entre les deux dernières propositions, plus proche de la seconde, d'ailleurs. Je suis locataire en proche banlieue parisienne par choix (enfin, tant que nous avons des enfants étudiants habitant encore chez nous ), ça me coûte indéniablement une blinde. Mais ça me permet en même temps d'avoir accès à différents emprunts bancaires pour investir dans de l'immobilier locatif et assurer notre retraite ma femme et moi (Car la CRPN, hein ?!? Ça risque fort de durer moins longtemps que les impôts.. ). J'ai changé de caisse il y a un an, et maintenant je réfléchis au moyen d'optimiser le budget pour les vacances à la montagne dans 6 semaines, voilà pour cadrer le topo.

Mais au delà de mon petit cas personnel, je voudrais juste insister sur un point : quand je lis certains d'entre vous écrire "on est mieux payé dans telle ou telle boîte, Chine, Lufthansa, Ryanair, Golfe Persique, etc", ça me semble être un exercice plutôt compliqué, tant les règles fiscales, professionnelles, sociales, etc, changent d'un pays à l'autre et même d'une boîte à l'autre. Je ne retiendrai qu'une constante, celle évoquée un peu plus haut évoquant nos chers patrons qui nous trouvent trop payés. C'est vrai chez AF, c'est vrai chez LH, mais c'est vrai chez nous également du haut de notre flotte de 7 avions.

Et il est vrai également que depuis mon cockpit et de la cabine passagers quand je la parcours, je vois également toutes les conséquences, en terme d'opérations et in fine de qualité de service au client, de décisions à l'emporte-pièce prises par des "bean-counters" dont la vision s'arrête à la porte d'accès de leur bureau.

My two cents.


Merci

Et ca veut dire que tu peux investir combien par an et combien te reste-t-il? En somme, quel est ton taux d'épargne annuel?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
TSAT
Chef de secteur posteur
Chef de secteur posteur



Inscrit le: 27 Sep 2017
Messages: 742

MessagePosté: Mer 31 Jan 2018 12:13    Sujet du message: Répondre en citant

Bon post 4T60A.

Qu’est ce qui te fait dire que la CRPN n’a plus d’avenir ? Je pense que la Terre aura explosé avant la fin de la CRPN.
_________________
J’ai toujours un train d’avance sur les scoops, rumeurs. À votre service !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Le chat blanc
Chef pilote posteur
Chef pilote posteur



Inscrit le: 08 Avr 2007
Messages: 561
Age: 35 ans

MessagePosté: Mer 31 Jan 2018 13:56    Sujet du message: Répondre en citant

BiZ a écrit:
Le chat blanc a écrit:
Je ne comprends pas où est le sophisme. Je dis qu’il n’y a pas de surcoût des pilotes puisque, en supportant le même coût, d’autres boîtes sont bénéficiaires. C’est bien que le problème est ailleurs, sinon personne ne rémunèrerait les pilotes comme AF, voire mieux. Même Janaillac affirmait dans une interview à la radio que ses pilotes étaient au prix du marché quand le journaliste lui ressortait le bon vieux cliché des pilotes qui plombent la boîte avec leurs conditions de divas.
Quant à la logique économique absente de nombreux services, tu prêches un converti.
Les surcoûts doivent être contrôlés là où ils se trouvent, rien dans mon raisonnement ne laisse penser le contraire.
Les syndicats donnent régulièrement quelques pistes, la direction en suit parfois quelques unes, mais s’attaque d’abord au «coût» du travail comme le confiait, un peu bourré, De Juniac à Royaumont.


C'est un sophisme parce que, entre autre, c'est un raisonnement toutes choses égales par ailleurs. Or ce genre de raisonnement ne vaut que sur le papier en simplifiant les choses à l'extrême. Un exemple, imaginons que l'on soit payés 100, dans un compagnie à 1000 pilotes et 5000 PS. La boîte d'à côté à des pilotes payés 100, 1000 pilotes et 4000 PS. La boîte d'à côté fait de l'argent avec des pilotes payés 100, et nous n'en faisons pas. Tu me dis que ce n'est pas la faute des pilotes parce qu'à côté, ça marche. Sauf que si dans l'autre boîte tu n'as pas les 35h, que les charges sociales sont moins élevées sur les PS, tu n'as pas la même règlementation sur les syndicats, les mêmes journées de délégation, les mêmes obligations de CE et, les coûts sont particulièrement réduits par rapport à chez nous, ça leur permet d'avoir 1000 PS de moins. La question est donc simple: qui doit prendre en charge ce delta de coûts? L'ensemble de l'entreprise? Les PS seulement? C'est là que le bât blesse, on n'est pas seuls dans une bulle.

D'autre part chacun fait comme si ce qui comptait c'était les salaires nets. Mais ce qui entre en compte dans le prix du billet, c'est le salaire chargé.
Ensuite ces histoires de productivité ce sont des fadaises si on ne les mets pas en face des coûts. Tu as beau voler 800h par an, ce qui est énorme et contredit les "enquêtes" très fines de nos amis journaleux, si la boîte débourse 30% de plus que pour le mec qui en fait 700, ça ne va pas rendre une compagnie compétitive. Le pompon c'est la comparaison avec les pilotes US: demain si leur entreprise va mal, ils sont virés. Nous on a quand même passé l'hiver avec des salaires au mini garanti à voler 8 jours par mois, c'est une sacré protection.
Pour finir on n'est pas au prix du marché. Si demain tu baisses les conditions de 10%, combien de pilotes se barrent à la concurrence? Combien accepteraient de venir bosser pour -10% à Air France? Soit on accepte toutes les conséquences de ce que veut dire marché, soit on s'abstient d'utiliser cet argument, c'est un peu tarte à la crème.

Maintenant ce n'est pas une raison pour tout diminuer sans regarder ce qui se passe à côté, mais je n'aime pas ces arguments parce qu'ils sont faux et simplistes. Je préfèrerais que notre syndicat assume sa position pour ce qu'elle est: nous ne voyons pas de raisons de demander des efforts aux pilotes alors qu'il y a tant de gisements d'économie à faire à côté, tant de dysfonctionnements structurels, d'organisation en silo à revoir etc. La volonté de s'attaquer aux pilotes venant uniquement des jalousies vis à vis de nos salaires et du fait que chaque pouillème gagné rapporte gros étant donné notre masse salariale. Parce que la réalité, c'est ça, et ça ne tient que par un rapport de forces favorable. Le reste ce sont des histoires qu'on se raconte pour objectiver notre volonté de ne pas voir notre contrat revu à la baisse, mais ça ne tient pas deux minutes face à une analyse rigoureuse.


Merci pour cette explication détaillée.
Les lecteurs les plus attentifs auront remarqué que je n’ai pas parlé de salaire net pour baser ma réflexion, mais que j’ai préféré le terme de «coûts», qui englobe, entre autres, le salaire net, et nombre des considérations que tu as listées.
Pour reprendre ton exemple, si la boîte d’à côté a des conditions d’utilisation de son PS plus avantageuses (du point de vue du patron), ce n’est pas aux pilotes de chez nous de baisser indéfiniment leurs conditions, mais aux autorités de faire en sorte que tout le monde joue selon les mêmes règles. Or je vois plus d’attaques envers nos salaires jalousés qu’envers la concurrence déloyale, les détournements de subventions publiques, les moyens de contourner la fiscalité... Si les salariés suivent sans broncher ce cycle vicieux, ils se retrouveront un jour tous alignés sur le salaire moyen du Bangladesh.
Dans tes deux boîtes, les pilotes coûtent 100. Dire que leur coût n’est pas la raison des difficultés d’AF est une observation logique, pas un sophisme. Les déductions que certains en tirent peuvent en être. Mais je n’ai rien écrit d’autre.
Pour rappel: pour prouver qu’une affirmation est fausse, il est suffisant (mais pas nécessaire) de lui trouver un contre-exemple. À l’affirmation: Air France va mal à cause du coût de ses pilotes, je réponds par l’assertion que tu critiques et extrapoles. Cette extrapolation peut être fallacieuse. Mais ne me la prête pas tant que je ne l’ai pas écrite.
En d’autres termes, toi et moi avons une vision très proche du problème, mais ne me taxe pas de sophisme, je me suis contenté d’un raisonnement logique et simple.

Quand tu expliques que nous ne sommes pas au prix du marché parce que, malgré une baisse de 10% de nos conditions, peu quitteraient la boîte et nombreux sont ceux qui la rejoindraient, je peux te retourner ton épithète de sophiste.
Je ne partirais pas parce que je suis ancré à Paris. D’autres qui ne le sont pas iraient chercher plus d’argent ailleurs. D’autres refusent déjà de venir (j’en connais) parce qu’ils sont mieux rémunérés (par heure de travail, assurances, éducation des gosses, retraite comprises, etc.) et plus heureux dans d’autres pays.
D’après les benchmarks intersyndicaux, si on fait confiance à ceux qui y ont accès, on est bel et bien au prix du marché.
Si même Janaillac, qui a tout intérêt à nous laisser croire que nous sommes plus chers qu’ailleurs, dit publiquement que nous sommes au prix du marché, quelles données as-tu pour affirmer le contraire?

Pour compléter les infos de Flo, ayant été formé par le SEFA comme cadet, nous y étions logés et nourris et recevions autour de 650€ nets par mois si mes souvenirs sont précis. Les revenus augmentaient ensuite à l’issue de la formation sur avions à pistons.

Aujourd’hui, avec mon salaire de copi A320, j’habite confortablement dans le centre de Paris, n’ai jamais possédé de bagnole et vais bosser en RER. Je garderai par contre pour moi mes capacités d’épargne, ma situation familiale ayant quelques aspects singuliers, elle n’est pas représentative de la population.
_________________
"Dans le plus beau bureau du monde, on n'est jamais assis que sur son cul."
Montaigne, à ses débuts dans l'aéronautique.


Dernière édition par Le chat blanc le Mer 31 Jan 2018 18:22; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
4T60A
Chef pilote posteur
Chef pilote posteur



Inscrit le: 03 Avr 2016
Messages: 466
Age: 54 ans

MessagePosté: Mer 31 Jan 2018 15:39    Sujet du message: Répondre en citant

captain_747 a écrit:


Merci

Et ca veut dire que tu peux investir combien par an et combien te reste-t-il? En somme, quel est ton taux d'épargne annuel?


Ah, bonne question. En fait je n'ai pas vraiment possibilité d'y répondre d'une façon brute. C'est ma femme qui s'occupe de la partie financière (d'autant plus qu'elle est une ancienne professionnelle de la finance), via l'équipe de pros qu'elle missionne (expert et agent immobilier, expert comptable). Moi, je ne suis que caution financière, dans cette histoire, via mes bulletins de salaires.

Ce que je peux te dire est que nous avons trouvé le moyen de nous constituer un patrimoine immobilier qui s'auto-finance, une fois enlevées toutes les charges (remboursements aux banques bien entendu - nous arrivons à trouver des produits pour lesquels nous empruntons 100% des coûts d'achat, honoraires des professionnels, impôts sur les sociétés, taxes foncières, menus travaux, etc), car nous ne choisissons que des produits à gros rendement, via de faibles prix d'achat : typiquement des deux-pièces de 40 m2 dans des quartiers populaires d'une grande ville du sud de la France.


TSAT a écrit:
Bon post 4T60A.

Qu’est ce qui te fait dire que la CRPN n’a plus d’avenir ? Je pense que la Terre aura explosé avant la fin de la CRPN.


J'aimerais que tu aies raison (enfin, le plus tard possible... ) mais j'ai bien peur que non.

3 facteurs :

1) Comme l'indique d'une façon brute le document ci-dessous, tiré du site de la CRPN, le montant du paiement des retraites dépasse celui des rentrées de cotisations. Ce ne sont certes que les chiffres de 2016 mais la tendance est la même depuis un certain nombre d'années.



2) Evolution négative du nombre de cotisants, au moins ces dernières années (mais rien n'indique que la tendance s'inverse, l'aérien français subissant de plein fouet et dans l'indifférence générale les effets d'une concurrence européenne/extra-européenne n'ayant pas les mêmes règles de jeu) comme le montre ce document tiré lui aussi du site de la CRPN (désolé pour la qualité des photos, ce ne sont que des copies d'écran faites de façon artisanale avec mon vieux smartphone ).



3) La volonté sans cesse renouvelée de nos politiciens de supprimer les régimes spéciaux de retraite. Comme il est peu probable qu'ils commencent par les leurs ni par ceux des salariés de l'EDF ou des chemins de fer compte tenu des "capacités de nuisances" de ces derniers, je me dis que pour nous ça peut merder à court ou moyen terme...

Ouali oualou.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
BiZ
Chef de secteur posteur
Chef de secteur posteur



Inscrit le: 23 Aoû 2004
Messages: 1432

MessagePosté: Mer 31 Jan 2018 19:52    Sujet du message: Répondre en citant

Justement ce n'est pas logique puisque tout est interconnecté. Ensuite on ne définit pas un marché avec les contours qui nous arrangent. Ne se comparer qu'aux majors et en conclure que nous sommes au prix du marché n'a pas de sens. Mais je comprends ton raisonnement, pas mal de pilotes le tiennent, moi je n'y adhère pas du tout.

Flo on vivait tellement comme des pachas que j'en ai surestimé le salaire
_________________
Je ne participe ni à Rcocobis, ni à PPrune, ni ne commente la presse aéronautique numérique, méfiez vous des contrefaçons...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
captain_747
Captain posteur
Captain posteur



Inscrit le: 08 Mai 2008
Messages: 220

MessagePosté: Mer 31 Jan 2018 20:55    Sujet du message: Répondre en citant

4T60A, merci pour ton témoignage sur ton niveau de vie. Ca a l´air d’etre une machine ton organisation!
Je ne suis quand même pas sûr d’être dans les 3% des ménages les mieux lotis à 9000 net. Je dirais plutôt les 10%. Soit.

Tu es avancé dans ton épargne vu ton âge, mais mon critère de taux d’épargne tient la route. 9000 balles net moins 2500 de logement ou 1000 de logement font une grosse différence sur le potentiel niveau de vie.

En tant que pilote, soit tu casques sur Paris, soit tu casques en déplacement...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Dubble
Chef de secteur posteur
Chef de secteur posteur



Inscrit le: 29 Juin 2008
Messages: 6090
Age: 23 ans

MessagePosté: Mer 31 Jan 2018 21:03    Sujet du message: Répondre en citant

captain_747 a écrit:
4T60A, merci pour ton témoignage sur ton niveau de vie. Ca a l´air d’etre une machine ton organisation!
Je ne suis quand même pas sûr d’être dans les 3% des ménages les mieux lotis à 9000 net. Je dirais plutôt les 10%. Soit.

Tu es avancé dans ton épargne vu ton âge, mais mon critère de taux d’épargne tient la route. 9000 balles net moins 2500 de logement ou 1000 de logement font une grosse différence sur le potentiel niveau de vie.

En tant que pilote, soit tu casques sur Paris, soit tu casques en déplacement...


A 9k, tu es dans les 1%
https://www.inegalites.fr/Salaire-etes-vous-riche-ou-pauvre

Il y a certaines réalités qui doivent être rappelées.
_________________
Next up : CPL IR ME @ KD AF 2018
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Le chat blanc
Chef pilote posteur
Chef pilote posteur



Inscrit le: 08 Avr 2007
Messages: 561
Age: 35 ans

MessagePosté: Mer 31 Jan 2018 21:29    Sujet du message: Répondre en citant

captain_747 a écrit:
En tant que pilote, soit tu casques sur Paris, soit tu casques en déplacement...


Ce n’est pas aussi binaire. Y’a plein de patelins moins chers que Paris autour de CDG ou Orly. Ceux qui veulent vivre en maison avec jardin ont l’embarras du choix.

Chez AF, de nombreux navigants habitent en Seine-et-Marne ou en Picardie (Senlis est un haut-lieu de nidification chez les navigants d’AF), pas loin de CDG, sans jamais de bouchons. D’autres, basés à Orly, ont aussi trouvé leur bonheur dans les banlieues sud.
_________________
"Dans le plus beau bureau du monde, on n'est jamais assis que sur son cul."
Montaigne, à ses débuts dans l'aéronautique.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
VinceR
Captain posteur
Captain posteur



Inscrit le: 14 Aoû 2007
Messages: 177

MessagePosté: Mer 31 Jan 2018 23:05    Sujet du message: Répondre en citant

Dubble a écrit:
captain_747 a écrit:
Je ne suis quand même pas sûr d’être dans les 3% des ménages les mieux lotis à 9000 net. Je dirais plutôt les 10%. Soit.


A 9k, tu es dans les 1%
https://www.inegalites.fr/Salaire-etes-vous-riche-ou-pauvre

Il y a certaines réalités qui doivent être rappelées.


Entièrement d'accord avec toi Dubble sur le coup.

Franchement, il y en a qui pensent que 10% de la population gagne plus de 9000 euros par mois ? Captain_747, juste comme ça, tu sais combien ça coûte un pain au chocolat ?


Dernière édition par VinceR le Mer 31 Jan 2018 23:06; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Cash
Captain posteur
Captain posteur



Inscrit le: 05 Fév 2014
Messages: 298
Age: 42 ans

MessagePosté: Mer 31 Jan 2018 23:05    Sujet du message: Répondre en citant

Le chat blanc a écrit:
captain_747 a écrit:
En tant que pilote, soit tu casques sur Paris, soit tu casques en déplacement...


Ce n’est pas aussi binaire. Y’a plein de patelins moins chers que Paris autour de CDG ou Orly. Ceux qui veulent vivre en maison avec jardin ont l’embarras du choix.

Chez AF, de nombreux navigants habitent en Seine-et-Marne ou en Picardie (Senlis est un haut-lieu de nidification chez les navigants d’AF), pas loin de CDG, sans jamais de bouchons. D’autres, basés à Orly, ont aussi trouvé leur bonheur dans les banlieues sud.


On punaise pour moi il faudrait une prime qd on habite au delà d'Avignon. !!!!😎😎😎
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
captain_747
Captain posteur
Captain posteur



Inscrit le: 08 Mai 2008
Messages: 220

MessagePosté: Jeu 01 Fév 2018 7:33    Sujet du message: Répondre en citant

Quand je lis le site inegalité.fr, je vois ceci:



Mon ménage est dans la partie aisé et frole le point de richesse. Ben franchement, je ne me sens pas riche du tout! Il suffit de se promener dans la rue, rouler sur la route et voir les autres types de voiture qui nous dépassent....

Je suis d'accord qu'il n'y a pas que Paris pour vivre, mais une maison digne de ce nom à Senlis (5ch), c'est tape vite les 500.000 euros. Avec ce genre de bien, le critère saving ratio diminue vite....
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Dubble
Chef de secteur posteur
Chef de secteur posteur



Inscrit le: 29 Juin 2008
Messages: 6090
Age: 23 ans

MessagePosté: Jeu 01 Fév 2018 8:22    Sujet du message: Répondre en citant

Je pense qu'on a voulu faire de la richesse une affaire de revenus alors qu'en réalité c'est plus une affaire de patrimoine.
Et s'en constituer un tout seul est difficile même avec ton niveau de salaire.
_________________
Next up : CPL IR ME @ KD AF 2018
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Cash
Captain posteur
Captain posteur



Inscrit le: 05 Fév 2014
Messages: 298
Age: 42 ans

MessagePosté: Jeu 01 Fév 2018 8:54    Sujet du message: Répondre en citant

De toutes façons chaque cas est différent ce tableau ne tiens compte que du salaire et non de l’endettement , la seule chose qui compte c’est ce que les banquiers appellent le « restant à vivre «  c’est sur cette seule valeur qu’ils se basent pour des emprunts , je mettais plus d’argent de côté jeune Opl sans crédits et enfants que Cdb père de famille !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
TSAT
Chef de secteur posteur
Chef de secteur posteur



Inscrit le: 27 Sep 2017
Messages: 742

MessagePosté: Jeu 01 Fév 2018 9:13    Sujet du message: Répondre en citant

captain_747 a écrit:
Quand je lis le site inegalité.fr, je vois ceci:



Mon ménage est dans la partie aisé et frole le point de richesse. Ben franchement, je ne me sens pas riche du tout! Il suffit de se promener dans la rue, rouler sur la route et voir les autres types de voiture qui nous dépassent....

Je suis d'accord qu'il n'y a pas que Paris pour vivre, mais une maison digne de ce nom à Senlis (5ch), c'est tape vite les 500.000 euros. Avec ce genre de bien, le critère saving ratio diminue vite....


Plus tu vas dans une zone de bobos et moins tu es confronté au quotidien avec de la sale racaille, mais en contrepartie tu raques grave ! C’est la règle.
_________________
J’ai toujours un train d’avance sur les scoops, rumeurs. À votre service !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
BiZ
Chef de secteur posteur
Chef de secteur posteur



Inscrit le: 23 Aoû 2004
Messages: 1432

MessagePosté: Jeu 01 Fév 2018 9:19    Sujet du message: Répondre en citant

Dubble a écrit:
Je pense qu'on a voulu faire de la richesse une affaire de revenus alors qu'en réalité c'est plus une affaire de patrimoine.
Et s'en constituer un tout seul est difficile même avec ton niveau de salaire.

Que dire d'un smicard...
Cette discussion est surréaliste. C'est bon vous êtes fins prêts à être pilotes
_________________
Je ne participe ni à Rcocobis, ni à PPrune, ni ne commente la presse aéronautique numérique, méfiez vous des contrefaçons...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Aeronet -> Forum -> France & Europe Toutes les heures sont au format GMT +1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivante
Page 5 sur 10

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group