Aeronet
 
 FAQFAQ   Liste des MembresListe des Membres   ConnexionConnexion   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   RechercherRechercher   Vérifier ses messages privésVérifier ses messages privés  


Profil des nouveaux Cadets
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4 ... 24, 25, 26  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Aeronet -> Forum -> Sélections
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur
Message
Dadicool
Elève-pilote posteur
Elève-pilote posteur



Inscrit le: 20 Mar 2016
Messages: 44

MessagePosté: Mer 06 Juin 2018 19:14    Sujet du message: Répondre en citant

Kaillou a écrit:
StEx a écrit:

D'après elle la volonté de "diversifier les profils" ça tient un peu de l'argument marketing à la mode, en pratique les entreprises savent très précisément ce qu'elles veulent et elles jouent la sécurité en écartant les profils atypiques.

D'après elle les recruteurs établissent un profil du candidat "idéal", et après ils jouent au tetris : soit les candidats rentrent dans le moule, soit ils ne rentrent pas.
Si AF a décidé de ne recruter que des profils d'ingés âgés de 20-24 ans avec une expérience aéro conséquente, on ne pourra pas y faire grand chose si on n'a pas ce bagage


Tout a fait d'accord avec ça. Cependant je pense que l'expérience aéronautique n'est pas un critère mais plutôt une "conséquence" de la cohérence du parcours des candidats. L'important pour AF c'est que les gens en face d'eux soit la pour les bonnes raisons et que le parcours pour arriver jusque la soit cohérent. Se présenter en disant qu'on veux faire le métier de pilote parce qu’on est passionné par l'aéronautique mais que pour autant on a jamais mis les pieds dans un aéroclub ou fait quoi que ce soit en rapport avec le milieu, ça parait pas spécialement logique. Un jeune qui adore le foot, bah il joue au foot. Un jeune qui adore les avions et qui veux piloter, bah ça parait logique qu'il fasse ce qu'il peut pour voler et donc qu'il ai une expérience aéro.


La comparaison est un peu osée non ?
Une année de foot en jeune coûte entre 50 et 100€...
Voler n’est pas à la portée de toutes les bourses quand on est jeune.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
kalimucho
Copilote posteur
Copilote posteur



Inscrit le: 25 Mar 2018
Messages: 145
Age: 41 ans

MessagePosté: Mer 06 Juin 2018 19:17    Sujet du message: Répondre en citant

Kaillou a écrit:
StEx a écrit:

D'après elle la volonté de "diversifier les profils" ça tient un peu de l'argument marketing à la mode, en pratique les entreprises savent très précisément ce qu'elles veulent et elles jouent la sécurité en écartant les profils atypiques.

D'après elle les recruteurs établissent un profil du candidat "idéal", et après ils jouent au tetris : soit les candidats rentrent dans le moule, soit ils ne rentrent pas.
Si AF a décidé de ne recruter que des profils d'ingés âgés de 20-24 ans avec une expérience aéro conséquente, on ne pourra pas y faire grand chose si on n'a pas ce bagage


Tout a fait d'accord avec ça. Cependant je pense que l'expérience aéronautique n'est pas un critère mais plutôt une "conséquence" de la cohérence du parcours des candidats. L'important pour AF c'est que les gens en face d'eux soit la pour les bonnes raisons et que le parcours pour arriver jusque la soit cohérent. Se présenter en disant qu'on veux faire le métier de pilote parce qu’on est passionné par l'aéronautique mais que pour autant on a jamais mis les pieds dans un aéroclub ou fait quoi que ce soit en rapport avec le milieu, ça parait pas spécialement logique. Un jeune qui adore le foot, bah il joue au foot. Un jeune qui adore les avions et qui veux piloter, bah ça parait logique qu'il fasse ce qu'il peut pour voler et donc qu'il ai une expérience aéro.


Sauf qu'un ballon de foot coûte 5€ et que tu peux jouer presque autant que tu veux avec...

Édit : grillé par Dadicool
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
tristan_dmr
Elève-pilote posteur
Elève-pilote posteur



Inscrit le: 11 Jan 2018
Messages: 4
Age: 17 ans

MessagePosté: Mer 06 Juin 2018 19:31    Sujet du message: Répondre en citant

La comparaison est peut être un peu excessive... Tout le monde n'a pas les moyens de se payer un PPL.
Néanmoins le planeur me semble accessible et le BIA une évidence... pour ceux réellement passionnés!!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Pirlout
Captain posteur
Captain posteur



Inscrit le: 05 Déc 2017
Messages: 266

MessagePosté: Mer 06 Juin 2018 19:47    Sujet du message: Répondre en citant

Chacun son parcours, mais des solutions peu onéreuses existent... (planeur, aeromodelisme, participation à des meetings)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
teubreu
Chef de secteur posteur
Chef de secteur posteur



Inscrit le: 03 Mar 2014
Messages: 692

MessagePosté: Mer 06 Juin 2018 19:59    Sujet du message: Répondre en citant

tristan_dmr a écrit:
La comparaison est peut être un peu excessive... Tout le monde n'a pas les moyens de se payer un PPL.
Néanmoins le planeur me semble accessible et le BIA une évidence... pour ceux réellement passionnés!!

Un brevet de planeur, même fait sur une seule saison revient à environ 1500€. Environ 500€ de bourses au total.
Donc au moins 1000€ de sa poche, c'est moins cher que l'avion mais il ne faut pas que les parents soient en difficulté financière non plus...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Nimbus2DH
Captain posteur
Captain posteur



Inscrit le: 20 Mai 2016
Messages: 171
Age: 21 ans

MessagePosté: Mer 06 Juin 2018 21:36    Sujet du message: Répondre en citant

teubreu a écrit:
tristan_dmr a écrit:
La comparaison est peut être un peu excessive... Tout le monde n'a pas les moyens de se payer un PPL.
Néanmoins le planeur me semble accessible et le BIA une évidence... pour ceux réellement passionnés!!

Un brevet de planeur, même fait sur une seule saison revient à environ 1500€. Environ 500€ de bourses au total.
Donc au moins 1000€ de sa poche, c'est moins cher que l'avion mais il ne faut pas que les parents soient en difficulté financière non plus...


Le BIA c'est 50 euros par an avec à la fin un baptême de l'air en avion ULM ET planeur, même prix que le foot, puis sans faire le rabat-joie, le brevet planeur dans certain club c'est 450 euros ( soit le même prix qu'une console de jeux), alors oui on fait des choix mais il y a toujours moyen de s'y retrouver sans débourser une fortune.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
teubreu
Chef de secteur posteur
Chef de secteur posteur



Inscrit le: 03 Mar 2014
Messages: 692

MessagePosté: Mer 06 Juin 2018 21:38    Sujet du message: Répondre en citant

Nimbus2DH a écrit:
le brevet planeur dans certain club c'est 450 euros

Où ça ?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Nimbus2DH
Captain posteur
Captain posteur



Inscrit le: 20 Mai 2016
Messages: 171
Age: 21 ans

MessagePosté: Mer 06 Juin 2018 21:41    Sujet du message: Répondre en citant

teubreu a écrit:
Nimbus2DH a écrit:
le brevet planeur dans certain club c'est 450 euros

Où ça ?


Planeur club des coquelicots: Albert 470 €
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Kaillou
Captain posteur
Captain posteur



Inscrit le: 22 Oct 2007
Messages: 182

MessagePosté: Mer 06 Juin 2018 21:47    Sujet du message: Répondre en citant

Ne me faite pas dire ce que je n'ai pas dit, je n'ai pas dit que voler était à la porté de toutes les bourses, juste qu'il parait assez logique de voir des gens passionnés avec une expérience aéro. Pour autant ça ne veux pas dire que vous seriez un mauvais pilote si vous n'en avez pas. Je parle juste d'une certaine logique dans un parcours aéronautique quand on se dit passionné par ça. De plus, il n'y a effectivement pas que le PPL ... si je regarde ce que je gagnais a l'époque ou je bossais pendant l'été à mes 16 / 17 / 18 ans, c'était pas la richesse mais j'aurai largement pu me payer un brevet de planeur si j'avais voulu ... pas de grandes difficultés à faire ça, d'autant plus que chez papa maman, t'as pas vraiment des tonnes de frais. Après chacun son parcours et ses priorités.

Ne croyez pas que je pointe du doigt les gens sans expérience aéro, j'ai 35 ans et j'ai commencé à voler de manière régulière à 32 ... pour autant quand j'en avais 18, je voulais déjà devenir pilote. J'ai passé les cadets AF une première fois en 2007, éliminé après les PSY2. Autant vous dire tout de suite que quand on m'a demandé si je volais et que j'ai répondu non parce que j'avais pas les moyens, le planeur est arrivé direct sur la table ainsi que pleins d'autres truc ... et dans mon cas et en considérant la manière dont j'avais présenté les choses, ça devenait un peu délicat de ne pas reconnaître que si j'avais vraiment voulu, j'aurai pu. Méfiez vous donc de l'argument financier, qui peut se faire démolir rapidement suivant la manière dont vous abordez les choses et la personne que vous avez en face de vous.


Dernière édition par Kaillou le Mer 06 Juin 2018 21:49; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
teubreu
Chef de secteur posteur
Chef de secteur posteur



Inscrit le: 03 Mar 2014
Messages: 692

MessagePosté: Mer 06 Juin 2018 21:47    Sujet du message: Répondre en citant

Nimbus2DH a écrit:
teubreu a écrit:
Nimbus2DH a écrit:
le brevet planeur dans certain club c'est 450 euros

Où ça ?


Planeur club des coquelicots: Albert

C'est pas ce que je lis : frais fixes 440€, plus forfait vol 470€ avec 25 remorqués inclus, pour un brevet il faut raisonnablement compter 40 remorqués dont au moins 10 solo donc rajouter encore 250€ mini.
Ca fait 1150 (tout cela dépend bien entendu des gens), je reconnais que c'est plutôt pas cher.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Nimbus2DH
Captain posteur
Captain posteur



Inscrit le: 20 Mai 2016
Messages: 171
Age: 21 ans

MessagePosté: Mer 06 Juin 2018 21:52    Sujet du message: Répondre en citant

teubreu a écrit:
Nimbus2DH a écrit:
teubreu a écrit:
Nimbus2DH a écrit:
le brevet planeur dans certain club c'est 450 euros

Où ça ?


Planeur club des coquelicots: Albert

C'est pas ce que je lis : frais fixes 440€, plus forfait vol 470€ avec 25 remorqués inclus, pour un brevet il faut raisonnablement compter 40 remorqués dont au moins 10 solo donc rajouter encore 250€ mini.
Ca fait 1150 (tout cela dépend bien entendu des gens), je reconnais que c'est plutôt pas cher.


Mes remorques sont entre 5 min et 8min max ( largué 500 m sol bien-sûr ) à 2.33 ma minute je te laisse calculer
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
StEx
Captain posteur
Captain posteur



Inscrit le: 11 Nov 2013
Messages: 228

MessagePosté: Mer 06 Juin 2018 21:57    Sujet du message: Répondre en citant

Kaillou a écrit:


Tout a fait d'accord avec ça. Cependant je pense que l'expérience aéronautique n'est pas un critère mais plutôt une "conséquence" de la cohérence du parcours des candidats. L'important pour AF c'est que les gens en face d'eux soit la pour les bonnes raisons et que le parcours pour arriver jusque la soit cohérent. Se présenter en disant qu'on veux faire le métier de pilote parce qu’on est passionné par l'aéronautique mais que pour autant on a jamais mis les pieds dans un aéroclub ou fait quoi que ce soit en rapport avec le milieu, ça parait pas spécialement logique. Un jeune qui adore le foot, bah il joue au foot. Un jeune qui adore les avions et qui veux piloter, bah ça parait logique qu'il fasse ce qu'il peut pour voler et donc qu'il ai une expérience aéro.


Je suis d'accord avec toi pour l'intérêt de l'expérience aéro, d'autant plus que je me suis toujours méfié des discours démonstratifs sur la motivation sans actes concrets derrière. On n'a pas tous la même manière de s'exprimer, je connais des gens que personne ne voyaient médecins et pourtant ils ont trouvé assez de ressources pour triompher d'un concours très sélectif et enchaîner les difficiles années qui viennent ensuite. A côté tu as tout un tas de gens super motivés qui clament leur motivation à qui veut l'entendre et qui, au final, ne le sont pas tant que ça en leur for intérieur. Pour la petite histoire, dans certaines fac de médecine, ils ont envisagé de mettre en place un oral de motivation à l'issue du concours de première année. Un prof aurait dit à des internes que si un tel oral avait eu lieu, une bonne partie d'entre-eux se seraient fait recaler. Doit-on pour autant déduire que ces internes feront de mauvais médecins ?
Il y a aussi des exemples de gens qui ont eu du mal dans leur scolarité et qui ont fini par réussir à force de résilience. Bref, la motivation s'exprime différemment chez chacun. Pour ma part je suis plutôt du genre introverti et flegmatique, je ne suis pas du tout dans l'exaltation, on m'a souvent reproché d'être indolent et peu motivé (c'était écrit plein de fois sur mes bulletins ).

Effectivement, faire de l'avion de tourisme est une belle preuve de motivation puisque c'est du concret. L'obstacle principal c'est le prix des licences. Pour ma part je n'ai pas les moyens de faire de l'aviation pour mon loisir, donc me lancer dans un PPL n'est pas d'actualité. Même si j'avais les 7000 euros à mettre dans la licence, je n'aurais pas les ressources pour faire des heures de vol et en profiter derrière.


Dernière édition par StEx le Mer 06 Juin 2018 22:03; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
teubreu
Chef de secteur posteur
Chef de secteur posteur



Inscrit le: 03 Mar 2014
Messages: 692

MessagePosté: Mer 06 Juin 2018 21:58    Sujet du message: Répondre en citant

Nimbus2DH a écrit:
teubreu a écrit:
Nimbus2DH a écrit:
teubreu a écrit:
Nimbus2DH a écrit:
le brevet planeur dans certain club c'est 450 euros

Où ça ?


Planeur club des coquelicots: Albert

C'est pas ce que je lis : frais fixes 440€, plus forfait vol 470€ avec 25 remorqués inclus, pour un brevet il faut raisonnablement compter 40 remorqués dont au moins 10 solo donc rajouter encore 250€ mini.
Ca fait 1150 (tout cela dépend bien entendu des gens), je reconnais que c'est plutôt pas cher.


Mes remorques sont entre 5 min et 8min max ( largué 500 m sol bien-sûr ) à 2.33 ma minute je te laisse calculer

C'est ce que j'ai fait, pour les 15 supplémentaires (40-25) j'ai fait 2,33*7*15 d'où les 250€ supplémentaires ^^
D'où les 1150 total, desquels tu peux retrancher 450 de bourses.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
flyingtoto
Copilote posteur
Copilote posteur



Inscrit le: 24 Juil 2013
Messages: 72
Age: 30 ans

MessagePosté: Mer 06 Juin 2018 23:11    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour tout le monde,

Personnellement je pense que tout parcours peut être justifiable s'il est cohérent sur l'ensemble de son projet.
Les choix que chaque personne peut faire peuvent sembler les meilleurs à un à un moment donné.
Il est sain de penser que tout le monde ne peut pas effectivement acquérir un PPL à 20 ans. De même qu'il est normal de s'interroger sur le parcours d'un candidat qui n'a effectivement pas entrepris quelque chose dans l'aéro (modélisme, planeur, etc...) à 30 ans, et je dis bien "s'interroger" et non pas dire "ok le gars a rien fait donc pas passioné".


A l'aube du passage en PSY2, je m'inquiète plutôt pour l'âge au vu des profils des sélectionnés. M'approchant des 30 ans, je constate que les profils sélectionnée sont tous inférieurs à 25 ans pour le moment, même si nous n'avons pas assez de recul.
Alors effectivement, il est interdit de discriminer au moment des appels en candidatures mais il me semblerait vraiment dommage de faire cette différenciation à la toute fin du processus. AF a ses propres besoins on en est tous conscient mais je trouverai ça incohérent....

On se rassure comme on peut !

A bientôt
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
aminea319
Captain posteur
Captain posteur



Inscrit le: 08 Oct 2008
Messages: 171

MessagePosté: Jeu 07 Juin 2018 8:47    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour tout le monde,

Je pense que l'âge suit le parcours...
Il y a des jeunes de 16/17 ans qui ont déjà le BIA ou la qualif planeur ou autre comme vous l'avez mentionné... et si à 30 ans on n'a jamais mis les pieds dans un avion...
Ensuite j'en connais beaucoup qui se sont auto financés et y sont parvenus en partant de 0 et sans papa et maman derrière, certes ça leur a pris 7, 8,9 ou 10 ans mais à 30 ans ils sont en place droite (exemple de plusieurs instructeurs au sein de mon aéroclub y compris celui qui m'a fait mon PPL)

Certes le côté financier peut paraître comme un énorme frein, mais si on a vraiment envie de faire ce métier, on peut contourner cette difficulté (ce n'est que mon avis basé sur mon vécu)

Personnellement, tout de suite après mon BAC S, j'ai attaqué le PPL en faisant des petits boulots à droite et à gauche et je l'ai eu au bout de 2 ans.
Ensuite j'ai trouvé un "vrai boulot" qui m'a permis de contracter des prêts et d'avancer (c'est ma situation depuis 5 ans), je bosse pour financer la formation petit à petit...
Cela fait 5 ans et d'ici 1 an j'aurais tout bouclé si tout se passe bien... (160hdv au compteur + une moitié d'ATPL + un fongecif obtenu pour le CPL-IR)
Il ne faut pas oublier les aides qu'on peut aller chercher aussi, (FONGECIF+OPCA) ça peut monter à 20K€ de subventions...

Je pense à mon humble avis qu'on a entièrement le droit à la reconversion tardive, mais peut être plus en filière pro...
Af recrute bien des gens de 40 ans avec juste un PP-IFR seulement, mais en filière pro....

Enfin bref, avec le peu de recul que j'ai sur le sujet, aujourd'hui je ne considère plus le côté financier comme un frein...

Bon courage à tous !
_________________
V1...Rotate !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
d3rek
Copilote posteur
Copilote posteur



Inscrit le: 08 Avr 2018
Messages: 88
Age: 27 ans

MessagePosté: Jeu 07 Juin 2018 8:58    Sujet du message: Répondre en citant

Juste pour apporter ma petite pierre à l'édifice et nuancer un petit peu, je considère être une des personnes "sur le tard".

Je m'explique, jusqu'à mes 22 ans environ (j'en ai aujourd'hui 27), je n'avais aucune connaissance de l'aéro (jamais volé, jamais voyagé, parents limite phobiques de l'avion...).

J'ai eu le chance de travailler 2 ans en apprentissage chez AF puis 2 ans dans le conseil industriel où j'ai "d'un coup" découvert ce domaine puis enfin réalisé quelques vols, principalement en mode baptême.
Lors d'un de ces baptêmes, le pilote m'a proposé de tenir le manche et de faire quelques virages... j'ai tout de suite été piqué !

Alors oui je me suis découvert une passion sur le tard, oui aujourd'hui je me renseigne sur toutes les voix possibles (les cadets étant ma priorité pour la "sécurité" de l'emploi en sortie de formation, mais je n'ai pas postulé que chez AF). Si les cadets ne fonctionnent pas, je partirai très certainement en ATO à l'étranger pour pouvoir atteindre le but que je me suis fixé.

J'ai certes moins d'années de passion derrière moi, mais je ne suis pas certain d'avoir moins envie que quelqu'un qui a eu la chance d'avoir découvert cette passion plus tôt et d'avoir pu passer son BIA ou son PPL.

Je suis conscient que certains ne seront pas d'accord avec moi, c'est bien pour cette raison que je partage mon histoire et mon point de vue avec vous sur ce forum.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Dubble
Chef de secteur posteur
Chef de secteur posteur



Inscrit le: 29 Juin 2008
Messages: 6164
Age: 24 ans

MessagePosté: Jeu 07 Juin 2018 9:01    Sujet du message: Répondre en citant

Effectivement un recrutement n'est pas un concours de qui est tombé dedans le plus petit.
Perso, c'était aux alentours de mon inscription sur aeronet
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
aminea319
Captain posteur
Captain posteur



Inscrit le: 08 Oct 2008
Messages: 171

MessagePosté: Jeu 07 Juin 2018 9:07    Sujet du message: Répondre en citant

Dubble a écrit:
Effectivement un recrutement n'est pas un concours de qui est tombé dedans le plus petit.
Perso, c'était aux alentours de mon inscription sur aeronet


T'a pas chômé depuis !!! presque 6000 messages !!
_________________
V1...Rotate !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
flyingtoto
Copilote posteur
Copilote posteur



Inscrit le: 24 Juil 2013
Messages: 72
Age: 30 ans

MessagePosté: Jeu 07 Juin 2018 9:12    Sujet du message: Répondre en citant

Je pense que le côté financier est peut-être moins un frein aujourd’hui mais si nous remettons en perspective les quelques années passées, l’emploi était quand même plus difficile à trouver. Je suis PPL depuis 2 ans mais j’ai mis pas mal ’de temps à l´obtenir car le financement n’etait pas aussi simple à trouver (je l´ai commencé à 19 ans).

Aujourd’hui la situation change et les risques financiers sont moindres pour autant que le pic de demande en pilote perdure.

J’ai toujours eu envie de faire ce métier et ć’est un projet que j´entretiens depuis longtemps, passant par quelques échecs. Mais il était pas envisageable pour moi de partir à 22-23 ans sur un parcours intégré à 80k malheureusement.

Aujlurd’hui les choses s´envisagent différemment et si j´échoue sur cette sélection je partirai surement me former en auto financant car mon travail me le’permet.

Mais je trouverais dommage de dire que 30 ans c’est pas normal de ne pas être CPL etc...chaque parcour est différent.


c’est un débat interessant qui pourrait durer longtemps
@+.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
aminea319
Captain posteur
Captain posteur



Inscrit le: 08 Oct 2008
Messages: 171

MessagePosté: Jeu 07 Juin 2018 9:23    Sujet du message: Répondre en citant

flyingtoto a écrit:
Je pense que le côté financier est peut-être moins un frein aujourd’hui mais si nous remettons en perspective les quelques années passées, l’emploi était quand même plus difficile à trouver. Je suis PPL depuis 2 ans mais j’ai mis pas mal ’de temps à l´obtenir car le financement n’etait pas aussi simple à trouver (je l´ai commencé à 19 ans).

Aujourd’hui la situation change et les risques financiers sont moindres pour autant que le pic de demande en pilote perdure.

J’ai toujours eu envie de faire ce métier et ć’est un projet que j´entretiens depuis longtemps, passant par quelques échecs. Mais il était pas envisageable pour moi de partir à 22-23 ans sur un parcours intégré à 80k malheureusement.

Aujlurd’hui les choses s´envisagent différemment et si j´échoue sur cette sélection je partirai surement me former en auto financant car mon travail me le’permet.

Mais je trouverais dommage de dire que 30 ans c’est pas normal de ne pas être CPL etc...chaque parcour est différent.


c’est un débat interessant qui pourrait durer longtemps
@+.


Attention, je ne dis pas que ce n'est pas normal à 30 ans de ne pas être CPL ou ATPL, bien évidemment chacun son parcours et chacun ses choix...
Je dis juste que c'est délicat de se présenter à un programme cadet à 30 ans sans avoir fait le "moindre pas" vers le monde aéronautique....

On peut très bien le faire, mais quand il y a 100 places pour 400 candidats, on peut considérer que c'est logique qu'à capacités cognitives et comportementales égales le choix s'oriente vers ceux qui ont déjà manifesté concrètement leur intérêt pour le métier...
_________________
V1...Rotate !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Aeronet -> Forum -> Sélections Toutes les heures sont au format GMT +1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4 ... 24, 25, 26  Suivante
Page 3 sur 26

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group