devenir pilote au canada après la trentaine ?

Devenir Pilote de Ligne chez nos cousins canadiens.

Modérateur : aircom

Répondre
Avatar du membre
Auteur du sujet
pierre0911
Elève-pilote posteur
Messages : 4
Enregistré le : 12 juin 2019, 23:00
Âge : 32

devenir pilote au canada après la trentaine ?

Message par pierre0911 »

Bonjour,

après de nombreuses heures de lectures sur le site voici mon 1er message,

je me présente, Pierre, 32 ans, marié et futur papa, je suis chef d'entreprise en IDF.
J'ai un bac S et un BAC+2 scientifique. Toeic: 975 . Plusieurs baptêmes en cessna et planeur mais pas de PPL.

J'envisage une reconversion dans l'aéro depuis 1an et demi, après avoir échoué au KD AF 2020 j'étudie la possibilité de partir me former au canada et si possible y trouver un taf car il me semble que ce pays offre plus d'opportunités que notre vieille Europe...

Le contexte étant ce qu'il est, je ne compte pas partir à court terme et pèse le pour et le contre dans une reconversion risquée.

Cependant, j'ai plusieurs questions

1/ est ce que mon age est trop avancé pour entamer ce genre de reconversion (1 an de stand-by en attendant la fin du covid ( optimisme ;-) +2 ans de formation=35 ans au sortir de la formation) ?
D'après ce que j'ai vu il faut environ 6 ans pour arriver en ligne au canada, donc pour moi, à plus de 40 ans est ce jouable selon vous ??

Je ne tiens pas forcément à faire du jet en major, mon rêve étant plutôt de faire de la brousse à vrai dire, mais il semblerait que les conditions de travail/salaires en 703 ne soient pas génial par rapport au 705 ( avis ? ) .


2/ Entre le Quebec et les provinces anglo que me conseillez-vous ?

D'après mes lectures sur le forum il semble que le réseau soit l'élément le plus important pour décrocher le fameux 1er job.
Souvent il apparaît que l'école ou l'on a effectué sa formation peux nous proposer de l'instruction ou 1er job...
ou alors des connaissances dans le réseau de l’école.

Dans cette optique je me sentirais beaucoup plus à l'aise en parlant français pour tisser des liens ( humour et conversation poussée beaucoup plus facile qu'en anglais ) et donc mieux me "vendre".
En gros, est ce que le marché dans les provinces anglo est tellement plus grand qu'il permet à un non "native in english" de trouver un job quand même malgré qu'on soit moins fluent que des natives.

3/ Pour les pilotes pro en place au canada, comment voyez vous le marché de l'emploi évoluer à court et moyen terme ? Mon projet est-il réaliste ou complètement utopiste !

4/ Si des personnes ont tentés l'aventure mais n'ont pas réussi j'aimerais aussi vos précieux avis sur les raisons de cet échec.

PS: je connais déjà un peux le Canada ayant fais des road-trip au Quebec et à l'Ouest ( calgary to vancouver )

Merci d'avance.

Avatar du membre
Vico56
Copilote posteur
Messages : 118
Enregistré le : 28 mars 2016, 15:26

Re: devenir pilote au canada après la trentaine ?

Message par Vico56 »

L’âge ils s’en foutent au Canada. Tu trouveras plein d’exemples de personnes qui ont commencé bien après la trentaine (j’ai moi même commencé à 30 balets). J’ai par exemple un élève qui start le training de pilote pour l’Air Force à 45 ans, impensable en France, mentalité complètement différente ici.

Ne fait pas la connerie d’aller au Québec, tu auras besoin de l’anglais pour ta carrière alors autant t’y mettre au plus tôt. De plus l’immigration est plus simple dans le reste du Canada.

Le marché est pourri en ce moment comme tu t’en doutes. L’idéal serait probablement de trouver un job ici et de suivre ta formation en parallèle.

Avatar du membre
-Tomcat-
Chef de secteur posteur
Messages : 3360
Enregistré le : 13 nov. 2003, 01:00
Localisation : Los Angeles (KTOA) / Biscarrosse (LFBS)
Âge : 36

Re: devenir pilote au canada après la trentaine ?

Message par -Tomcat- »

C’est pas l’âge qui fait peur dans ton profil, c’est la partie “futur papa”... mener de front une expatriation, une formation complète et un début de carrière avec un bébé, ça me semble ambitieux !
Je serais toi je commencerais par valider le max de trucs en France avant de partir.
http://www.headingwest.net
Mûrissements, stages d'anglais aéro, formation intensive en France et en Californie

Avatar du membre
A330driver
Elève-pilote posteur
Messages : 26
Enregistré le : 01 sept. 2017, 17:54

Re: devenir pilote au canada après la trentaine ?

Message par A330driver »

J'envisage une reconversion dans l'aéro depuis 1an et demi, après avoir échoué au KD AF 2020 j'étudie la possibilité de partir me former au canada et si possible y trouver un taf car il me semble que ce pays offre plus d'opportunités que notre vieille Europe...
Probablement plus d’opportunités que l’Europe, mais a quel prix...
Chacun à un parcours différent, mais après plus de 20 ans au Canada, a travailler dans différentes provinces, plusieurs compagnies, pour finir dans une major comme Captain/TRE A330. Si je pouvais te donner mon conseil, surtout avec un bébé en route: reste en France et profite d’etre auprès de ta famille et amis. Tes sacrifices ne vaudront pas la peine de mon point de vue, et tu le réalisera probablement trop tard.

Avatar du membre
Vico56
Copilote posteur
Messages : 118
Enregistré le : 28 mars 2016, 15:26

Re: devenir pilote au canada après la trentaine ?

Message par Vico56 »

A330driver a écrit : 15 nov. 2020, 16:51
J'envisage une reconversion dans l'aéro depuis 1an et demi, après avoir échoué au KD AF 2020 j'étudie la possibilité de partir me former au canada et si possible y trouver un taf car il me semble que ce pays offre plus d'opportunités que notre vieille Europe...
Probablement plus d’opportunités que l’Europe, mais a quel prix...
Chacun à un parcours différent, mais après plus de 20 ans au Canada, a travailler dans différentes provinces, plusieurs compagnies, pour finir dans une major comme Captain/TRE A330. Si je pouvais te donner mon conseil, surtout avec un bébé en route: reste en France et profite d’etre auprès de ta famille et amis. Tes sacrifices ne vaudront pas la peine de mon point de vue, et tu le réalisera probablement trop tard.
C'est très subjectif. Il y a énormément de français au Canada qui sont très heureux ici et qui ne remettront jamais les pieds en France autre que pour des vacances, j'en fais parti. On les voit moins peut-être parce que les gens viennent plus pour chialer qu’étaler leur bonheur sur les forums (l’inverse d’Instagram hahaha).

La famille, les amis, c’est important. Mais ils peuvent venir en vacances et on peut toujours rentrer en France de temps en temps (Avec Covid c’est sûr que c’est galère mais ça durera pas 14 ans).

Avatar du membre
Auteur du sujet
pierre0911
Elève-pilote posteur
Messages : 4
Enregistré le : 12 juin 2019, 23:00
Âge : 32

Re: devenir pilote au canada après la trentaine ?

Message par pierre0911 »

Merci à tous pour vos retours :D

Vico:

oui je comptais faire une entrée express si je me décidais pour les provinces anglo, ayant un métier en demande je devrais pouvoir être éligible.
D'une manière générale je pense qu'il faut pouvoir taffer si on ne trouve pas de job de pilote au début.
Donc pour toi le QC n'est pas un bon plan uniquement à cause de l'anglais et l'immigration ? qu'en est-il des perspectives d'emplois par rapport au reste du Canada?
Comment t'en sort tu actuellement avec le contexte pourri ? l'instruction te permet de vivre ou tu as besoin d'un job à coté ?
En tout cas ton exemple m'as un peu rassuré sur le fait de commencer tard...

Tomcat, merci du conseil et oui je suis d'accord avec toi, ce n'est pas une décision que l'on prend seul et à la légère.

A330, peux-tu me détailler les cotés négatifs dont tu parles ? tu sembles avoir eu une belle carrière pourtant !

Avatar du membre
Vico56
Copilote posteur
Messages : 118
Enregistré le : 28 mars 2016, 15:26

Re: devenir pilote au canada après la trentaine ?

Message par Vico56 »

pierre0911 a écrit : 16 nov. 2020, 10:52 Merci à tous pour vos retours :D

Vico:

oui je comptais faire une entrée express si je me décidais pour les provinces anglo, ayant un métier en demande je devrais pouvoir être éligible.
D'une manière générale je pense qu'il faut pouvoir taffer si on ne trouve pas de job de pilote au début.
Donc pour toi le QC n'est pas un bon plan uniquement à cause de l'anglais et l'immigration ? qu'en est-il des perspectives d'emplois par rapport au reste du Canada?
Comment t'en sort tu actuellement avec le contexte pourri ? l'instruction te permet de vivre ou tu as besoin d'un job à coté ?
En tout cas ton exemple m'as un peu rassuré sur le fait de commencer tard...

Tomcat, merci du conseil et oui je suis d'accord avec toi, ce n'est pas une décision que l'on prend seul et à la légère.

A330, peux-tu me détailler les cotés négatifs dont tu parles ? tu sembles avoir eu une belle carrière pourtant !
Je pense que les perspectives d'emplois au Québec sont aussi bonnes (ou mauvaises en ce moment) que dans le reste du Canada, et c'est une très
belle province (d'ailleurs la ville de Québec me manque enormement). Seulement je trouve ca dommage d'immigrer en Amérique du nord et d'aller dans le seul coin qui parle français, alors que tu peux en profiter pour apprendre une nouvelle langue (et la langue de l'aviation). C'est forcément un plus lors d'un entretien si tu peux demontrer ta maîtrise de l'anglais.

Je m'en sors personellement tres bien malgré le contexte pourri car je suis instructeur pour KF Aerospace (basically on fait le phase 1 and 2 du training de la RCAF), avec des très bonnes conditions de travail (que tu ne trouveras pas dans le monde de l'instruction ''classique''). Et j'ai aussi un job à côté (instructeur dans un petit club).

L'instruction dans une école ou club permet définitivement de vivre (après c'est comme partout, certains proposent des conditions misérables), surtout ces dernières années avec la pénurie les conditions s’étaient beaucoup améliorées (certaines écoles proposaient même des salaires fixes, chose assez rare dans le monde de l'instruction). Je t'invite à lire le dernier message de ce post pour en savoir un peu plus sur le salaire que tu peux espérer dans une bonne boite :

viewtopic.php?f=19&t=32140&p=564081#p564081

Avatar du membre
Auteur du sujet
pierre0911
Elève-pilote posteur
Messages : 4
Enregistré le : 12 juin 2019, 23:00
Âge : 32

Re: devenir pilote au canada après la trentaine ?

Message par pierre0911 »

Merci pour le lien :)

Content pour toi que tu soit dans une bonne boite en cette période difficile !
L'instruction ça à l'air sympa en plus.

Ton exemple sur le gars de 45 ans qui est en training RCAF est juste dingue quand j'y repense!
Mais à son age il ne peux pas se retrouver pilote de chasse lol ?? a quel type d'appareil peux t-il prétendre ?

Je suis d'accord avec toi sur l'anglais qui est juste indispensable dans le domaine aérien.
Je réfléchis aussi par rapport à ma femme qui ne parle pas très bien anglais...

Personnellement tu est dans le Manitoba par choix ou car il n'y avait rien niveau taf au Quebec ?
( j'ai lu que tu avait débarquer au Quebec dans un premier temps et que ta femme était originaire de là)

Avatar du membre
Greg38
Chef pilote posteur
Messages : 469
Enregistré le : 18 nov. 2007, 18:41
Localisation : Winnipeg - Canada

Re: devenir pilote au canada après la trentaine ?

Message par Greg38 »

Salut,

Les Forces Canadiennes recrutent effectivement avec une limite d'age inconcevable en France.
Par contre, oui, a 45 ans, cet eleve-pilote n'ira pas sur CF188. Et il faut qu'il reussisse la phase 1 (selection, sur Grob120A avec Vico56 par exemple) et la phase 2 (sur Harvard II). Apres, il aura peut-etre une phase 3 helico ou multi (toujours s'il reussit!)
A 45 ans, il se peut aussi que ce soit un militaire deja actif, qui change de specialite et qui tente sa chance comme pilote. Mais c'est juste une theorie...

Je ne veux pas repondre pour Vico56 (je le fait quand meme! ;-)), mais pour le boulot qu'il fait, il n'avait pas le choix! La seule base de formation/selection (phase 1) de la RCAF est au Manitoba... Et comme il le dit lui-meme, les conditions de travail sont sans commune mesure avec ce que tu peux trouver ailleurs. La seule ecole civile qui s'en rapproche, a mon avis, c'est le CEGEP de Chicoutimi (avec 2 points communs importants: une selection assez rigoureuse a l'entree et des fonds pour investir hors d'atteinte pour une ecole normale).

Commencer vers la trentaine, on est plein a l'avoir fait. C'est faisable, mais le chemin peut etre long et douloureux. Certains y arrivent, d'autres arretent (par choix ou par necessite). C'est un cheminement qui apporte egalement beaucoup de contraintes sur la famille. C'est definitevement un projet que tu dois construire avec ta femme!!! Et il y aura des surprises en route, bonnes et mauvaises. La cle est d'etre flexible...
Soit honnete avec toi-meme, ne sois pas trop optimiste, ni trop pessimiste. Gardes les pieds sur terre. L'aviation est un vaste domaine, avec pleins de metiers interessants. Tu commences pilote, et qui sait ou tu peux finir...? ;-)

Bonne chance dans tes projets!

Greg

Avatar du membre
Vico56
Copilote posteur
Messages : 118
Enregistré le : 28 mars 2016, 15:26

Re: devenir pilote au canada après la trentaine ?

Message par Vico56 »

Tout est dit :D Merci Greg :thumb: :thumb:

Avatar du membre
Auteur du sujet
pierre0911
Elève-pilote posteur
Messages : 4
Enregistré le : 12 juin 2019, 23:00
Âge : 32

Re: devenir pilote au canada après la trentaine ?

Message par pierre0911 »

Merci Greg pour ton message, c'est sympa de voir autant de monde prendre le temps de répondre alors que rien n'y oblige.. :D
Super blog aussi ( j'ai jeté un oeil ;) )

Je vais bien réfléchir en effet, c'est pourquoi j'ai posté un message sur aéronet, afin d'avoir l'avis de personne ayant déjà fais ce chemin que j'envisage...
Pour ça le forum est quand même super, car c'est des vrais témoignages et pas des " on dit..."

Vu le contexte je vais continuer à approfondir mes recherches car rien ne presse hormis l'âge ;)

Répondre



  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message