Probléme cardiaque et classe 2

Classe 1, Classe 2, CEMPN, JAR, FAA, dioptries et compagnie

Modérateur : Big Brother

Répondre
Avatar du membre
Auteur du sujet
YJL
Elève-pilote posteur
Messages : 4
Enregistré le : 28 sept. 2016, 10:13

Probléme cardiaque et classe 2

Message par YJL »

Bonjour,

j'ai commencé à suivre la formation pour le PPl, et le "soucis" de la visite médical est apparu.

j'ai une malformation cardiaque, un souffle au cœur, j'ai eu 2 interventions à cœur ouvert.

Lors de la visite, tout est ok sauf que le médecin m'indique qu'il met mon dossier en attente car il veut un électrocardiogramme et une échocardiographie

Il m'explique que le pilotage d'un avion est un "sport " physique dans certaines situation....

2 jours après le médecin me demande en plus de faire un test d'effort physique !!! je lui indique que je ne comprends toujours pas et il me dit que quand on pilote on monte très haut et le soucis d'oxygène se pose ????


Pourriez vous me dire si c'est mort, si le médecin réagit avec excès ou si oui je ne pourrait jamais piloter ?

d'avance merci

Avatar du membre
arogues
Chef de secteur posteur
Messages : 1069
Enregistré le : 25 oct. 2004, 02:00
Contact :

Message par arogues »

salut,

Tu as quel âge ?
@+, Antoine
Mon blog : http://blog.arogues.org

Avatar du membre
sylvainR
Copilote posteur
Messages : 64
Enregistré le : 01 août 2016, 14:17
Localisation : LFPN
Âge : 27

Message par sylvainR »

Bonjour,

Moi j'ai commencé avec une demande de dérogation classe 2 à cause d'un médecin un peu zélé sur un léger problème cardiaque (souffle au coeur mais beaucoup moins embêtant que toi, je n'ai jamais été opéré). Le CMAC après expertise m'a finalement accordé la classe 2 sans dérog. Mais j'ai eu droit à une écho complémentaire et une visite chez le cardio (demandée par le médecin aéro). Quelques années plus tard, classe 1 à l'HIA Percy de Clamart et là, personne n'a même évoqué le fameux problème, je suis passé direct comme une lettre à la poste...

Concernant l'aspect physique, généralement on prend pas trop de G dans un avion de tourisme lambda sauf si tu décides de te mettre à la voltige :D
Et l'altitude, peu de PPL dépassent l'altitude à laquelle tu pourrais monter en allant faire du ski dans les Alpes donc pas d'inquiétude !

Bon courage,

Sylvain

Avatar du membre
Auteur du sujet
YJL
Elève-pilote posteur
Messages : 4
Enregistré le : 28 sept. 2016, 10:13

Message par YJL »

[quote="arogues"]salut,

Tu as quel âge ?[/quote]

Bonjour j'ai 37 ans

Avatar du membre
Mouetterieuse
Chef de secteur posteur
Messages : 1077
Enregistré le : 18 août 2011, 21:43
Âge : 42

Message par Mouetterieuse »

Le test d'effort est une demande "classique" pour une aptitude médicale pilote (classe 1 ou 2) quand il y a un doute sur le côté cardiaque (antécédents de problèmes cardiaques, anomalies détectées lors de la visite, facteurs de risque tels qu'une obésité importante, etc...).

L'explication du médecin de ton médecin par contre est un peu foireuse...

Dans tous les cas, vu tes antécédents, le médecin ne pourra pas te donner ton aptitude directement. Ca passera forcément par une dérogation. Pour l'étude de la dérogation, les examens que tu as cités (ECG, échocardiographie, test d'effort) seraient surement demandés. Ton médecin a raison de te les demander dès maintenant car soit ils sont bons et çà vaut le coup de demander la dérogation (et dans ce cas là, tout est prêt pour le dossier), soit ils sont mauvais et çà ne sert à rien de te faire mariner pour une cause perdue.

Côté chances d'obtenir l'aptitude, si les tests sont bons, çà peut peut-être passer. J'ai quand même un doute, car c'est une admission et pas un renouvellement. J'ai connu une amie, déjà PPL, à qui on a détecté une anomalie de conduction "électrique" au niveau du coeur (anomalies visibles sur l'ECG) lors d'un renouvellement de sa classe 2 (elle n'avait pas eu d'ECG avant et aucun symptôme). Elle a obtenu une dérogation classe 2 OSL (avec pilote de sécurité à bord - la plupart du temps, c'était moi son pilote de sécurité!) pendant 1 an, puis aptitude sans restriction OSL mais avec visite annuelle et démonstration de suivi chez son cardiologue. (elle a finalement arrêté de piloter quand elle a eu des enfants, rien à voir avec la santé).
Mais pour une admission, sachant qu'il faut faire du solo pour l'obtention de la licence PPL, j'ai des doutes quand même.

Avatar du membre
Auteur du sujet
YJL
Elève-pilote posteur
Messages : 4
Enregistré le : 28 sept. 2016, 10:13

Message par YJL »

ok, c'est pas gagné

déjà qu'elle me demande de faire une visite pour un cancer que j'ai eu il y a plus de vingt ans ... pour le coeur, il a commencé à me dire que dans des situations difficiles le coeur accéléré est c'est équivalent à un effort intense et violent et ensuite m'a sorti l'argument de l'altittude ...

et l'idée d'aller consulter un autre médecin est elle bonne ? voir envisageable sachant que j'ai une visite qui a était faite et que le dossier est en attente que je fournisse ce qu'elle demande (la question est qu'est ce qu'il font des dossier quand ils nous disent que l'on est pas apte)?

De toute manière j'ai un rendez vous avec le cardiologue pour electo et echo, je me tâte à faire l’épreuve de force (je suis pas sûr d'être autorisé à la faire).

Mon dernier recours serait l'ULM mais l'idée d'origine était de pouvoir transporter 2 personnes plus moi :(

Avatar du membre
JAimeLesAvions
Chef de secteur posteur
Messages : 6216
Enregistré le : 02 mars 2008, 08:03

Message par JAimeLesAvions »

Mouetterieuse a écrit :Elle a obtenu une dérogation classe 2 OSL (avec pilote de sécurité à bord - la plupart du temps, c'était moi son pilote de sécurité!) pendant 1 an, puis aptitude sans restriction OSL mais avec visite annuelle et démonstration de suivi chez son cardiologue. (elle a finalement arrêté de piloter quand elle a eu des enfants, rien à voir avec la santé).
Mais pour une admission, sachant qu'il faut faire du solo pour l'obtention de la licence PPL, j'ai des doutes quand même.
Il y a la restriction OPL pour faire du solo
OPL Valid only without passengers
This limitation may be considered when a pilot with a musculoskeletal problem, or some other
medical condition, may involve an increased element of risk to flight safety which might be
acceptable to the pilot but which is not acceptable for the carriage of passengers. Applicable to
class 2 and LAPL medical certificates only.

OSL Valid only with safety pilot and in aircraft with dual controls
The safety pilot is qualified as PIC on the class/type of aircraft and rated for the flight
conditions. He/she occupies a control seat, is aware of the type(s) of possible incapacity that
the pilot whose medical certificate has been issued with this limitation may suffer and is
prepared to take over the aircraft controls during flight. Applicable to class 2 and LAPL medical
certificates only.


Dans mon club de planeur, ceux qui ont perdu le médical font du remorquage.

Avatar du membre
Mouetterieuse
Chef de secteur posteur
Messages : 1077
Enregistré le : 18 août 2011, 21:43
Âge : 42

Message par Mouetterieuse »

JAimeLesAvions a écrit : OPL Valid only without passengers
This limitation may be considered when a pilot with a musculoskeletal problem, or some other
medical condition, may involve an increased element of risk to flight safety which might be
acceptable to the pilot but which is not acceptable for the carriage of passengers. Applicable to
class 2 and LAPL medical certificates only.
Pour un problème cardiaque, où le risque est la perte de connaissance brutale, je pense qu'ils vont considérer le risque aux personnes survolées... Les quelques personnes que je connais qui sont passées par des restrictions l'ont été en OSL, donc je ne connais pas le genre de problèmes qui donneraient lieu à la restriction OPL (je ne suis pas sure que çà existait à l'époque du problème de mon amie, c'était vers 2003/2004 si je me souviens bien).
YJL a écrit :et l'idée d'aller consulter un autre médecin est elle bonne ? voir envisageable sachant que j'ai une visite qui a était faite et que le dossier est en attente que je fournisse ce qu'elle demande (la question est qu'est ce qu'il font des dossier quand ils nous disent que l'on est pas apte)?
Il y a normalement un questionnaire dans la visite qui te demande si on t'a déjà refusé une aptitude pilote. Si tu réponds "oui", tu vas devoir t'expliquer et le problème sera probablement le même, si tu réponds "non" c'est un mensonge et si c'est découvert tu seras bien dans la merde car çà invaliderait ton médical et donc çà sera comme voler sans licence (théoriquement, il me semble que les médecins doivent mettre dans la base de données quand ils te mettent inapte, mais je ne suis pas sure qu'ils le fassent tous).
YJL a écrit : je me tâte à faire l’épreuve de force (je suis pas sûr d'être autorisé à la faire).
Si tu parles bien de l'épreuve d'effort http://www.ameli-sante.fr/comment-se-de ... ffort.html, si tu n'es pas autorisé à la faire à cause de tes problèmes cardiaques, je vais être honnête, il y a peu de chances que tu obtiennes une aptitude par dérogation.

Mon conseil c'est de faire les examens demandés (si tu peux les faire), et de voir avec le médecin pour la demande de dérogation. Si tu sens qu'il ne maitrise pas le lien "risques cardiaques - pilotage", çà peut être une idée de faire une visite dans un CEMPN (ils font les classes 2 aussi à priori), car ils ont des médecins spécialistes, qui en plus sont bien au courant de ce qui est acceptable ou pas dans le cadre du pilotage.

Avatar du membre
Auteur du sujet
YJL
Elève-pilote posteur
Messages : 4
Enregistré le : 28 sept. 2016, 10:13

Message par YJL »

merci beaucoup pour les infos, je ne suis pas "cardiaque" en faite j'ai juste une malformation qui induit des fuites sous aortique et du coup un souffle au coeur.

je vois un cardiologue demain, on verra bien.

il reste l'ULM si cela ne fonctionne pas vu que visiblement les critères sont moins restrictif et que les multiaxes ressemble trait pour trait aux avions (c'est paradoxale quand même).

Avatar du membre
Fabien92
Copilote posteur
Messages : 147
Enregistré le : 16 juin 2010, 11:21

Message par Fabien92 »

Bonjour,

Je ressors ce sujet.

J'ai une limitation OSL sur ma classe 2 à cause antécédents familiaux cardiaques.
Pour ma part tout est bon, et malgré que je sois porteur du gêne familiale la maladie ne s'est pas encore déclarée. Je suis dans les normes et en parfaite santé.

Seulement le CMAC me colle une limitation OSL depuis 9 ans. J'ai eu beau faire des recours, ils ne veulent pas fermer le parapluie qu'ils ont ouverts ...
Mon CEMPN vient de relancer une demande de levée de la limitation puisque mes résultats sont bons d'une année sur l'autre. A suivre ...

Depuis j'ai transféré mon PPL vers un autre pays européen. Avec mon médecin aéro on essaye via le Pole Médicale de ce pays. On ne sait jamais.
PPL(A)

Avatar du membre
BRETON38
Pax du forum
Messages : 1
Enregistré le : 01 juil. 2019, 19:39
Âge : 60

Message par BRETON38 »

Bonjour
Désirant reprendre la voltige aérienne cycle 1, 59 ans je décide d'aller chez un cardiologue faire une échographie du cœur sous effort. Le cardiologue détecte alors un bloc gauche complet du à une dégénérescence avec l'âge. Il me dit que aucun pb pour la voltige et que le plus gros risque est de devoir porter un pacemaker à 80 ans.
Suite à cela, je pars confiant passer la visite aero annuelle et pan, inaptitude. Le médecin lance une demande de dérogation auprès du pôle médical en classe2.
Demande envoyée mi novembre 2018. 1 juillet 2019, toujours aucune réponse du pole medical malgré toutes les relances de mon médecin. 8 mois! En janvier, j'apprends qu'ils ont fait une demande complémentaire à mon dossier. Pb, au téléphone la personne ne sait pas dire au médecin ce qui est demandé et ils s'aperçoivent qu'ils n'ont rien demande à personne!
C'est absolument abracadabrantesque. Reponse du médecin de DSAC a mon médecin aero, en mai, nous sommes débordés et ce monsieur recevra des que possible une réponse par courrier postal. Depuis, re plus de son et d'image.
Je trouve que ça dysfonctionnel complètement mais suis je le seul à qui ça arrive et que puis je faire. Je prépare un courrier en AR pas sympa car j'ai plus rien à perdre. Je suis complètement démuni devant cette administration

Avatar du membre
Fabien92
Copilote posteur
Messages : 147
Enregistré le : 16 juin 2010, 11:21

Message par Fabien92 »

Bonjour,

Ce délai est anormalement long. J'ai fait plusieurs demande de réexamen de mon dossier auprès du CMAC, c'est plutôt rapide. Êtes vous passé par le CEMPN ?
PPL(A)

Avatar du membre
JardY
Elève-pilote posteur
Messages : 6
Enregistré le : 10 juil. 2014, 10:42
Localisation : LFCA
Âge : 37
Contact :

Message par JardY »

Salut les gens,

Je vous prie de bien vouloir excuser ce léger hors sujet mais je vois le trigramme OSL et je vous plains.

Certains me connaissent car je développe SDVFR.

J'ai depuis 2017, une restriction OSL que je n'arrive pas à faire lever pour ... roulement de tambour ... Un calcul rénal de 3mm dans le rein gauche.

J'ai fait la "connerie" en 2017 de faire comme en 2012, être honnête et parler de cet antécédent à mon AME. J'ai mis les doigts dans la prise.

Rien n'y fait, passage 3 fois en commission, scanners, lettre d'urologie, prises de sang, analyses... OSL OSL OSL...

Evidemment ce n'est pas un problème cardio mais le résultat est le même.

Aujourd'hui, je suis très bien suivi, je n'ai pas refait de calcul rénal, il me reste juste ce calcul dans le rein, motif pour la DGAC de me filer des classes 2 valides 6 mois avec OSL.

J'ai juste envie de tout casser.

Ah oui... Je n'ai pas eu de symptômes depuis 2013. Ce calcul récalcitrant est un petit reliquat et mon uro me dit : "On opère pas pour ça".

La commission médicale ne fait pas de cas par cas, même avec un bon dossier bien préparé, c'est binaire. Y'a un micro risque --> OSL!

PS : Mon dossier déposé en janvier 2019 est passé en commission en juin après moultes relances. Ils ont eu énormément de retard.

PS2 : J'ai donc eu mon 3ème "refus" le 24 juin 2019, je vais faire un recours via lettre AR (on a 2 mois pour le faire)

Bon courage les gars ... et les filles.

Avatar du membre
Fabien92
Copilote posteur
Messages : 147
Enregistré le : 16 juin 2010, 11:21

Message par Fabien92 »

Bonjour Jardy,

Je confirme, cet OSL est une plaie. Surtout quand nos médecins confirment notre bonne santé mais que le Pole Médicale s'obstine à ouvrir le parapluie malgré des appuis du CPEMPN et des spécialistes.
J'ai fait plusieurs recours pour levée de restriction, rien à faire. Tout cela parce que j'ai été honnête il y a 10 ans lors d'une visite initiale classe 1 : antécédents familiaux, sans pour autant être moi même malade. J'aurai pu ne pas être au courant de mes antécédents familiaux et ne pas cocher cette case ...

Une solution, quitter la France pour un autre pays européen avec transfert du PPL et de la Classe 2 !!!

Le Pole Médicale français ne prendra aucun risque. Si ils pouvaient, tous les pilotes seraient au sol.

Courage.
PPL(A)

Avatar du membre
De Wouw
Copilote posteur
Messages : 57
Enregistré le : 01 nov. 2012, 10:01

Message par De Wouw »

" J'ai donc eu mon 3ème "refus" le 24 juin 2019, je vais faire un recours via lettre AR (on a 2 mois pour le faire) "

Pour cela il est nécessaire d'apporter des éléments nouveaux [observation médicale, examens médicaux nouveaux, etc ] en appui afin de justifier cette demande et que la commission puisse de nouveau évaluer et statuer sur l’aptitude.

Sans éléments nouveaux présentés, la réponse sera toujours la même : refus.

Avatar du membre
JardY
Elève-pilote posteur
Messages : 6
Enregistré le : 10 juil. 2014, 10:42
Localisation : LFCA
Âge : 37
Contact :

Message par JardY »

De Wouw a écrit :" J'ai donc eu mon 3ème "refus" le 24 juin 2019, je vais faire un recours via lettre AR (on a 2 mois pour le faire) "

Pour cela il est nécessaire d'apporter des éléments nouveaux [observation médicale, examens médicaux nouveaux, etc ] en appui afin de justifier cette demande et que la commission puisse de nouveau évaluer et statuer sur l’aptitude.

Sans éléments nouveaux présentés, la réponse sera toujours la même : refus.
Évidemment c'est prévu. J'ai à chaque fois amené des éléments nouveaux pour que mes dossiers soient solides... C'est ça le pire. Je suis presque plus blanc que neige. Je ne donne pas tous les éléments pour pas trop vous emmerder mais je me suis quand même fait opérer pour ça...

Avatar du membre
Fabien92
Copilote posteur
Messages : 147
Enregistré le : 16 juin 2010, 11:21

Message par Fabien92 »

Pour ma part je m'étais rapproché du médecin référent de la FFA qui siège lors des commissions du CMAC.

Sans vouloir être pessimiste, il était de mon côté, a défendu mon dossier, mais sans succès lors de mes deux recours.

Vivement que les "sages" du CMAC partent à la retraite :lol:
PPL(A)

Avatar du membre
JardY
Elève-pilote posteur
Messages : 6
Enregistré le : 10 juil. 2014, 10:42
Localisation : LFCA
Âge : 37
Contact :

Message par JardY »

Le gros problème dans tout ça c'est : "Que retiennent les pilotes ?" Qu'il ne faut pas donner ces antécédents.

Quand j'ai raconté cette histoire dans les aéroclubs, tout le monde m'a dit "Tu es fou d'avoir dit ça. Ne jamais dire quoique ce soit". Certains se sont même foutu de ma gueule...

Quoiqu'il en soit, je sais parfaitement que je récupérerai ma classe 2. Je n'ai plus de problème médical, j'ai fait ce qu'il fallait pour ça il y a 2 ans maintenant.

Ce qui dérange la commission c'est le petit fragment qui me reste dans le rein. Quand tu penses que 10% de la population a des calculs rénaux sans le savoir, ça fait doucement rigoler.

Il y a un problème de 2 poids, 2 mesures.

Je vais faire ce qu'il faut pour essayer d'arranger ce dernier petit souci mais en attendant, je ne vais pas lâcher la commission.
Modifié en dernier par JardY le 09 juil. 2019, 09:45, modifié 2 fois.

Avatar du membre
JAimeLesAvions
Chef de secteur posteur
Messages : 6216
Enregistré le : 02 mars 2008, 08:03

Message par JAimeLesAvions »

Dans un cas comme ça je me renseignerais sur les pratiques d'autres autorités EASA (Suisse, Belgique en premier car pas besoin de traduire le dossier) dans un cas similaire, et je transférerai mon dossier chez l'autorité qui a une pratique plus souple. La seule difficulté de transfert est qu'il faut traduire le dossier en anglais. Rien de rédhibitoire, je l'avais fait moi-même pour moi.

Répondre



  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message