Classe 1 échouée, quel avenir ?

Classe 1, Classe 2, CEMPN, JAR, FAA, dioptries et compagnie

Modérateur : Big Brother

Avatar du membre
Auteur du sujet
sokokura
Elève-pilote posteur
Messages : 35
Enregistré le : 12 nov. 2015, 19:04
Localisation : Bordeaux, France
Contact :

Classe 1 échouée, quel avenir ?

Message par sokokura »

J'ai tenté la classe 1 hier, échouée (mauvaise différenciation des couleurs, pas de vue du relief et je dissocie les images des deux yeux, je ne vois pas des deux en même temps). La classe 2 saute aussi.
J'étais à 50hPPL, tout s'arrête ici pour moi. Je visais l'ATPL.

La sécurité aéro me branche carrément, je lis pas mal sur ce sujet, je ne comprends pas pourquoi ou comment je suis dangereux dans un avion (quoi que pour le vol de nuit à cause des couleurs oui).
Enfin là n'est pas le sujet de mon post.

Quoi faire ?
J'imagine qu'un jour la simple vue du ciel ne me rendra pas triste, haha, et alors quoi faire ?
Steward : il faut une classe 1.
Contrôleur aérien, outre les nécessités médicales, je ne me pense pas bon.

Agent d'escale, plus humblement alors ?
Vous voyez d'autres choses vous ?

J'ai 26 ans, sans Bac, je tombe un peu de haut à ne même pas pouvoir finir mon PPL.
Merci par avance pour vos retours, et à vous bons vols. :)

----------------
Edit :
Je suis Bordelais en CDI.
Fongécif dispo (prévu pour le CPL mais bon).
Expérience hôtellerie de luxe 4 à 5 étoiles.
Je vais souvent sur les offres d'emploi de l'aéroport de Bordeaux Mérignac mais il n'y a jamais bien grand chose : http://www.bordeaux.aeroport.fr/fr/offres-emploi .
“L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais à le permettre.”
Antoine de Saint Exupéry

Avatar du membre
Eowel
Chef de secteur posteur
Messages : 645
Enregistré le : 31 juil. 2010, 12:44

Message par Eowel »

La classe 1 PNC est différente de la PNT ça peut valoir le coup de se renseigner.

Côté "technique" tu as aussi agent d'opérations et agent de trafic, parmi de nombreux autres métiers : http://www.airemploi.org/metiers/transport-aerien

Avatar du membre
nintenwii
Captain posteur
Messages : 154
Enregistré le : 24 oct. 2009, 13:14
Âge : 26
Contact :

Message par nintenwii »

Aïe, si tu l'as passé au CEMPN de Bordeaux hier, on a du se croiser, j'y passais ma classe 3. (tu as aussi des tests de vision des couleurs et de relief, même plus poussés depuis les dernières directives européennes)
Pour faire steward c'est une visite médicale spécifique mais beaucoup moins stricte que la classe 1 mais je ne sais pas s'ils te testent sur les couleurs et le relief ?
Si c'est la sécurité aéro qui t’intéresse, tu peux regarder du côté de la branche tseeac, fonctionnaire de la DGAC, on a pas mal de d'affectations dans ce secteur.

Bon courage pour la suite :)

Avatar du membre
lric44
Copilote posteur
Messages : 54
Enregistré le : 26 sept. 2010, 19:04
Âge : 28

Message par lric44 »

Salut,

Si tu souhaites vraiment faire Pilote :
As-tu essayé de faire une demande de dérogation ?
Sinon il reste la possibilité d'essayer de passer un médical FAA ou TC et d'envisager une carrière en dehors de l'Europe.

Avatar du membre
Baker
Captain posteur
Messages : 289
Enregistré le : 05 oct. 2010, 13:06

Re: Classe 1 échouée, quel avenir ?

Message par Baker »

sokokura a écrit :J'ai tenté la classe 1 hier, échouée (mauvaise différenciation des couleurs, pas de vue du relief et je dissocie les images des deux yeux, je ne vois pas des deux en même temps). La classe 2 saute aussi.
J'étais à 50hPPL, tout s'arrête ici pour moi. Je visais l'ATPL
Ca ne s'arrête pas forcément. Je connais plusieurs pilotes qui n'ont pas eu la classe 1 et qui sont aujourd'hui pilotes de ligne.

Si tu veux vraiment faire ce métier, passe la visite médicale FAA avant de jeter l'éponge.

Avatar du membre
Dubble
Chef de secteur posteur
Messages : 6584
Enregistré le : 29 juin 2008, 01:20
Localisation : Sydney
Âge : 25

Re: Classe 1 échouée, quel avenir ?

Message par Dubble »

Si on part passer une classe 1 FAA, on est pas embêté ensuite niveau licences pour bosser en Europe ?
sokokura a écrit :J'ai tenté la classe 1 hier, échouée (mauvaise différenciation des couleurs, pas de vue du relief et je dissocie les images des deux yeux, je ne vois pas des deux en même temps). La classe 2 saute aussi.
J'étais à 50hPPL, tout s'arrête ici pour moi. Je visais l'ATPL.

La sécurité aéro me branche carrément, je lis pas mal sur ce sujet, je ne comprends pas pourquoi ou comment je suis dangereux dans un avion (quoi que pour le vol de nuit à cause des couleurs oui).
C'est une très bonne remarque
Sur une planche de bord typique EFIS (par exemple un 320) tu ne différencierais pas quelle et quelle couleur par exemple ?
Le relief... on ne verra jamais l'extérieur en relief car il est beaucoup trop loin. Le cockpit peut être vu en relief, mais quel intérêt ?
Le dernier point il est gênant pour le fameux "voir et éviter".. si c'est un oeil qui est actif et qu'un trafic VFR convergent arrive du côté de l'autre oeil, aucune chance de le voir (si je comprend bien ta situation).

Et surtout pourquoi on te donne une classe 2 pour te la retirer juste après ?!
J'espère en tout cas que tu continueras le vol moteur. En ULM par exemple ou alors avec un LAPL, si ça marche.

Avatar du membre
LucasM
Copilote posteur
Messages : 107
Enregistré le : 18 févr. 2014, 20:22
Localisation : In the sky

Message par LucasM »

Pour revenir aux EFIS , une information importante ne sera jamais codée uniquement à partir de la couleur mais toujours doublée il me semble.

Par exemple, rond à la place d'un carré en plus de la couleur

Avatar du membre
Dubble
Chef de secteur posteur
Messages : 6584
Enregistré le : 29 juin 2008, 01:20
Localisation : Sydney
Âge : 25

Message par Dubble »

LucasM a écrit :Pour revenir aux EFIS , une information importante ne sera jamais codée uniquement à partir de la couleur mais toujours doublée il me semble.

Par exemple, rond à la place d'un carré en plus de la couleur
Raison de plus :)

Effectivement je ne vois aucun contre exemple.
Cela dit on fait moins attention aux formes qu'aux couleurs.

Avatar du membre
LucasM
Copilote posteur
Messages : 107
Enregistré le : 18 févr. 2014, 20:22
Localisation : In the sky

Message par LucasM »

Le daltonisme peux surtout poser problème avec un risque de confusion pour les différents feux de pistes et surtout => le PAPI

Avatar du membre
Malko64
Elève-pilote posteur
Messages : 6
Enregistré le : 20 avr. 2017, 20:30
Localisation : BENESSE MAREMNE
Âge : 31

Message par Malko64 »

Si tu arrives à avoir un visa par au USA ou au Canada les visites médicales sont moins strictes et tu pourras être pilote hormis en europe

Avatar du membre
Auteur du sujet
sokokura
Elève-pilote posteur
Messages : 35
Enregistré le : 12 nov. 2015, 19:04
Localisation : Bordeaux, France
Contact :

Re: Classe 1 échouée, quel avenir ?

Message par sokokura »

Merci à tous pour vos réponses, je ne vous réponds que maintenant parce que mes semaines sont chargées, mais je vous avais bien lu et vos conseils me sont très chers.
Eowel a écrit :La classe 1 PNC est différente de la PNT ça peut valoir le coup de se renseigner.
Oui je l'ai fait. Après réflexion, PNC ne m'intéresse pas du tout (le métier, la relation clientèle, le vol sans piloter, la vie de famille dégradée sans piloter, entre autres).
Eowel a écrit :Côté "technique" tu as aussi agent d'opérations et agent de trafic, parmi de nombreux autres métiers : http://www.airemploi.org/metiers/transport-aerien
Je me renseigne sur tout ça, merci pour le lien.
Je regarde pas mal ce qui pourrait se lier à mon Fongécif, que j'avais de côté pour le CPL.
nintenwii a écrit :Aïe, si tu l'as passé au CEMPN de Bordeaux hier, on a du se croiser, j'y passais ma classe 3.
Il y a des chances oui !
nintenwii a écrit :Pour faire steward c'est une visite médicale spécifique mais beaucoup moins stricte que la classe 1 mais je ne sais pas s'ils te testent sur les couleurs et le relief ?
J'ai croisé une nana dans le train qui fait une formation de steward (elle demandait à sa copine à quoi servaient les flaps, je me suis permis de lui répondre).
Je n'ai pas le détail des tests mais on lui a dit que pour pilote elle aurait été inapte, mais pour PNC c'était OK.
Sa classe 1 lui a coûté 150€.
Mais après réflexion ce métier me séduit moins...
nintenwii a écrit :Si c'est la sécurité aéro qui t’intéresse, tu peux regarder du côté de la branche tseeac, fonctionnaire de la DGAC, on a pas mal de d'affectations dans ce secteur.
J'apprécie beaucoup le conseil, j'ai pas mal lu sur le sujet !
Pour l'instant c'est encore un peu flou mais c'est une piste que j'étudie très sérieusement, merci encore.
nintenwii a écrit :Bon courage pour la suite :)
Merci !
Le choc est passé, je commence à avaler la pilule.
Je m'étais déjà bien préparé à l'idée de ne pas être pilote de ligne, la santé ne se gérant pas si facilement que les révisions, mais ne plus voler...
lric44 a écrit :As-tu essayé de faire une demande de dérogation ?
Comme j'expliquais ça a été balayé par l'ophtalmo, trop de choses à redire...
lric44 a écrit :Sinon il reste la possibilité d'essayer de passer un médical FAA ou TC et d'envisager une carrière en dehors de l'Europe.
J'ai beaucoup lu sur ce sujet dans ce forum, très complet.
La garantie étant tellement faible, ayant 26 ans, étant déjà endetté...
Je me pense tenace mais pas pugnace à ce point.
La vraie raison, sans chercher l'effet Caliméro, c'est qu'ado j'étais à la rue, j'ai pas mal galéré et j'ai passé la majeure partie de ma vie à me battre pour m'améliorer et améliorer ma situation. Depuis 1 an par là, j'ai une situation stable. J'étais près à vivre l'ATPL en France ou aux UK avec ses remous et ses sacrifices.
Quitter ce que j'ai réussi à acquérir sans aucune garantie, je ne sais pas... Ou faire la classe FAA à l'occasion de vacances sinon, les vacances aussi ce serait une nouvelle chose haha.
Baker a écrit :Si tu veux vraiment faire ce métier, passe la visite médicale FAA avant de jeter l'éponge.
Je devrais la passer au Canada / aux USA c'est ça ? Faudrait que je vois le prix, c'est lui qui va importer aujourd'hui...
Dubble a écrit :Sur une planche de bord typique EFIS (par exemple un 320) tu ne différencierais pas quelle et quelle couleur par exemple ?
Si, je reconnais les couleurs, c'est la distinction des teintes qui pose soucis.
Par exemple, le test d'Ishihara je tremble des fesses, quand le test de Farnsworth je le fais les doigts dans le nez. Et la lanterne de Beyrne je l'ai échoué, mais sachant que même des gens qui réussissent le test d'Ishihara s'y perdent, je ne me vexe pas. :p
Le problème, c'est pour le vol de nuit.
Mais bon, des classe 1 n'ont pas évité à des avions de ligne de confondre des pistes avec des runways...

Enfin, cependant j'ai l'impression que cette restriction est légitime.
Dubble a écrit :Le dernier point il est gênant pour le fameux "voir et éviter".. si c'est un oeil qui est actif et qu'un trafic VFR convergent arrive du côté de l'autre oeil, aucune chance de le voir (si je comprend bien ta situation).
C'est pas tout à fait ça. ^^
Je vois des deux yeux simultanément en vision périphérique : je suis sensible aux choses mobiles des deux yeux.
Par contre pour me concentrer sur les détails, je n'utilise qu'un œil.
C'est pour ça que je peux voir des films en 3D ou jouer à la 3DS. Mais ça m'empêche de voir le relief pourtant, d'après les experts du CEMPN.
Par exemple il y a un test avec un papillon sur une feuille, en mettant des lunettes vertes d'un côté rouges de l'autre on est censé voir un autre papillon que je ne devine même pas.
Ou sinon avec une lumière au loin et un verre sur un oeil, on est censé voir la lumière se dédoubler alors que moi je la vois toujours seule.
Tu saisis un peu plus l'idée ?
Dubble a écrit :Et surtout pourquoi on te donne une classe 2 pour te la retirer juste après ?!
C'est quelque chose qui m'ennuie vachement.
Le médecin qui m'avait donné la classe médicale 2 n'en n'avait rien à faire, il m'a fait un ECG et m'a jugé apte. Je pensais que c'était suffisant.
De toutes façon j'ai déjà lu des retours d'élèves PPL surpris de l'attitude de leur médecin aéro, ou des tarifs exigés. Je compte en faire un courrier à qui de droit à la DGAC pour partager mon inquiétude à ce sujet. J'ai l'impression qu'il y a pas mal de médecins agréés qui sont en fait des gros tas qui veulent faire du cash.

Le médecin-chef m'a proposé de ne me déclarer inapte que pour la classe 1 parce que je n'étais venu que pour ça. Mais j'ai refusé.
Parce qu'il restait 2 ans à ma classe 2 qui ne serait pas renouvelée.
Et surtout parce qu'en cas d'un accident ou d'un incident, même si j'avais bien géré la situation, je ne saurais pas assumer d'avoir emporter des passagers me sachant inapte en réalité.
Dubble a écrit :J'espère en tout cas que tu continueras le vol moteur. En ULM par exemple ou alors avec un LAPL, si ça marche.
Je ne sais franchement pas à vrai dire. Puis pour ces deux solutions il me faut une classe 2 il me semble.
“L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais à le permettre.”
Antoine de Saint Exupéry

Avatar du membre
Dubble
Chef de secteur posteur
Messages : 6584
Enregistré le : 29 juin 2008, 01:20
Localisation : Sydney
Âge : 25

Message par Dubble »

La visite médicale LAPL est différente de la classe 2.
Pour ULM je crois que c'est juste un médecin généraliste qui te fait un truc mais je suis pas sûr.

Ils t'ont informé avec certitude que ton problème aux yeux était rédhibitoire pour la 2 aussi ?

Perso j'ai du mal également avec le test des camemberts.
Celui où on est censé voir apparaitre des camemberts en relief sur une feuille.
Je vois les deux trois premiers mais après ça se corse vachement.
Ca sert tellement à rien ce test.. (je penserai cela jusqu'à preuve du contraire)

Avatar du membre
Adrenaliine
Elève-pilote posteur
Messages : 3
Enregistré le : 18 juil. 2017, 23:22

Message par Adrenaliine »

La vision en relief est fondamentale, d'autant plus en aéronautique, et encore plus pour le pilotage... elle permet en autre l'appréciation des distances !

Quant à la vision des contrastes... l'aéronautique est très sévère là-dessus, surtout en France.

Tu t'es renseigné pour la formation TSEEAC ? Elle t'est accessible et t'offre des conditions relativement avantageuses, tout en étant dans le milieu aéro.
Modifié en dernier par Adrenaliine le 20 avr. 2020, 19:34, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Dubble
Chef de secteur posteur
Messages : 6584
Enregistré le : 29 juin 2008, 01:20
Localisation : Sydney
Âge : 25

Message par Dubble »

Adrenaliine a écrit :La vision en relief est fondamentale, d'autant plus en aéronautique, et encore plus pour le pilotage... elle permet en autre l'appréciation des distances !
Peux-tu expliquer en quoi ?
De près oui, je suis d'accord. Il suffit de fermer un oeil et tenter de toucher un objet un peu pointu (poignée de porte par exemple) avec son doigt pour s'en rendre compte.

Par contre, à grande distance (comme en aéronautique) deux images prise à moins de 10 centimètres d'écart par les yeux seront rigoureusement identiques... On verra le cockpit en relief, mais je ne suis pas convaincu de l'intérêt.


Pour ce qui est d'apercevoir la piste aux minimas je te crois volontiers.
C'est même pour résoudre ce genre de problématiques qu'on travaille sur des systèmes de vision artificielle.

P.S. : je suis débutant total sur le sujet, je cherche donc à me renseigner en posant toutes ces contradictions.
Par exemple j'ouvre le premier lien google et je découvre qu'on peut faire de la vision en relief en monoculaire.
http://p.jean2.pagesperso-orange.fr/vae ... ionrel.pdf
Effectivement si quelqu'un n'est pas capable d'imaginer ce cube autrement que comme un ensemble de traits 2D, je vois tout de suite le problème que cela pose.
Image
Cela dit notre OP pilote déjà donc a priori sait poser un avion sans voir en relief.

"On estime qu’au-delà d’environ 500 m, pour qu’un objet non fixé soit perçu dans un
plan différent de celui auquel appartient le point de fixation, il faut qu’il soit à plus de
∆d = 100 m en avant ou en arrière de ce point!
Dans ce cas, non seulement la vision stéréoscopique devient inefficace mais en plus
les variations de convergence autour du point de fixation sont également trop faibles
pour renseigner sur les distances relatives.
Les indices binoculaires devenant inefficaces, notre système visuel doit davantage se
baser sur les indices monoculaires. Beaucoup moins précis que les indices
binoculaires, ils sont sources d’erreurs d’appréciation. Quand ils sont en plus peu
nombreux (dans le ciel, le désert ou en mer par exemples), cela rend notre vison du
relief très aléatoire."

Et je viens de comprendre pourquoi les jumelles ont des lentilles frontales si écartées.
Comme quoi c'est intéressant

Avatar du membre
f6exb
Chef de secteur posteur
Messages : 608
Enregistré le : 05 sept. 2008, 12:31
Localisation : Massy
Âge : 69

Message par f6exb »

Dubble a écrit : Et je viens de comprendre pourquoi les jumelles ont des lentilles frontales si écartées.
Comme quoi c'est intéressant
Elles sont écartées lorsque la somme des rayons des objectifs est supérieure à la distance inter-pupilles. Ce qui n'est pas toujours le cas :

Image

Image
Seuls les faucons volent.
Les vrais restent au sol.

Avatar du membre
Auteur du sujet
sokokura
Elève-pilote posteur
Messages : 35
Enregistré le : 12 nov. 2015, 19:04
Localisation : Bordeaux, France
Contact :

Message par sokokura »

Petit up, et bonjour à tous. :)

Depuis fin-août je réfléchis beaucoup à quoi faire, au ciel, aux avions, à ma classe 1 et 2 impossible.
Avec mes anomalies, vous pensez que je pourrais avoir une classe 1 ailleurs ? Par exemple au Canada ?
- Diplopie de loin (alors que je ne vois jamais double, sinon à l'expertise avec des verres spéciaux) ;
- Dyschromatopsie ;
- Pas de vue du relief (alors que je vois la 3D dans les films ou avec la Nintendo 3DS et qu'avec 50h PPL j'ai toujours réussi à atterrir... plus ou moins brillamment).

Ici si je suis inapte classe 2 je n'imagine pas possible ailleurs d'avoir une classe 1, mais... Je n'arrive pas à penser à autre chose.
Qu'en pensez-vous ?
Merci d'avance...
“L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais à le permettre.”
Antoine de Saint Exupéry

Avatar du membre
JAimeLesAvions
Chef de secteur posteur
Messages : 6217
Enregistré le : 02 mars 2008, 08:03

Message par JAimeLesAvions »

sokokura a écrit :Petit up, et bonjour à tous. :)

Depuis fin-août je réfléchis beaucoup à quoi faire, au ciel, aux avions, à ma classe 1 et 2 impossible.
Avec mes anomalies, vous pensez que je pourrais avoir une classe 1 ailleurs ? Par exemple au Canada ?
- Diplopie de loin (alors que je ne vois jamais double, sinon à l'expertise avec des verres spéciaux) ;
- Dyschromatopsie ;
- Pas de vue du relief (alors que je vois la 3D dans les films ou avec la Nintendo 3DS et qu'avec 50h PPL j'ai toujours réussi à atterrir... plus ou moins brillamment).

Ici si je suis inapte classe 2 je n'imagine pas possible ailleurs d'avoir une classe 1, mais... Je n'arrive pas à penser à autre chose.
Qu'en pensez-vous ?
Merci d'avance...
La classe 1 refusée en France ne veut pas dire qu'on ne peut pas l'avoir dans un autre pays EASA. Bien que les normes soient identiques, certains pays l'interprétent différemment et surtout les dérogations sont appliquées différemment. Le critère clé est: es-tu réellement handicapé pour exercer une mission de pilote? La vision stéréoscoptique par exemple n'a pas d'efficacité pour l'apppréciation des distances lointaines. Epuiser le sujet me parait la première chose à faire.
En attendant, tu peux faire de l'ULM, en France aucun certificat médical n'est nécessaire, sauf si tu pratiques au sein d'une association sportive agréée auquel cas la règlementation impose une visite médicale, comme pour le tennis ou la pétanque (si si il faut un certificat médical pour la pétanque). La quasi totalité des aéroclubs en France sont des associations sportives agréées. Mais un certificat ULM peut être donné par n'importe quel généraliste, et l'ULM se pratque souvent hors aéroclub.

Avatar du membre
4T60A
Chef pilote posteur
Messages : 506
Enregistré le : 03 avr. 2016, 12:33
Âge : 56

Message par 4T60A »

À noter qu'il existe en Europe (en France, même) des médecins agréés FAA (et sans doute aviation civile canadienne). Donc pas besoin de traverser la Mare aux harengs pour passer un médical pilote pro américain ou canadien.

Avatar du membre
Auteur du sujet
sokokura
Elève-pilote posteur
Messages : 35
Enregistré le : 12 nov. 2015, 19:04
Localisation : Bordeaux, France
Contact :

Message par sokokura »

Merci pour vos réponses. :)
JAimeLesAvions a écrit :La classe 1 refusée en France ne veut pas dire qu'on ne peut pas l'avoir dans un autre pays EASA.
Ha ? Je n'imaginais pas... C'est top ça.
JAimeLesAvions a écrit :es-tu réellement handicapé pour exercer une mission de pilote?
Justement, je n'en n'ai pas le sentiment puisque j'approchais de la fin de mon PPL (il me manquait les longues navs solo).
Même si durant toute ma formation (3 ans entrecoupé de pauses) il n'y a jamais eu à redire sur le sujet, ou ne serait-ce qu'un doute, et bien je suis daltonien. C'est le test d'Ishihara et la lanterne de Beyrne que j'ai manqué, ça, j'imagine que partout c'est rédhibitoire pour une classe 1... J'imagine...
JAimeLesAvions a écrit :En attendant, tu peux faire de l'ULM, en France aucun certificat médical n'est nécessaire
Oui j'étais parti pour ça grâce au conseil d'un ami pilote. Je vis sur le bassin d'Arcachon et l'activité est florissante ici.
4T60A a écrit :À noter qu'il existe en Europe (en France, même) des médecins agréés FAA (et sans doute aviation civile canadienne). Donc pas besoin de traverser la Mare aux harengs pour passer un médical pilote pro américain ou canadien.
Ha oui ? Je n'imaginais pas du tout, je vais me renseigner merci !

Si certains d'entre vous savent lire ce type de rapport, voilà ce qui a été noté de mon passage chez l'ophtalmologue pour la classe 1 : https://photos.app.goo.gl/De5ocQfy7KkJ3DJt2 .
“L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais à le permettre.”
Antoine de Saint Exupéry

Avatar du membre
JAimeLesAvions
Chef de secteur posteur
Messages : 6217
Enregistré le : 02 mars 2008, 08:03

Message par JAimeLesAvions »

sokokura a écrit :
JAimeLesAvions a écrit :La classe 1 refusée en France ne veut pas dire qu'on ne peut pas l'avoir dans un autre pays EASA.
Ha ? Je n'imaginais pas... C'est top ça.
JAimeLesAvions a écrit :es-tu réellement handicapé pour exercer une mission de pilote?
Justement, je n'en n'ai pas le sentiment puisque j'approchais de la fin de mon PPL (il me manquait les longues navs solo).
Même si durant toute ma formation (3 ans entrecoupé de pauses) il n'y a jamais eu à redire sur le sujet, ou ne serait-ce qu'un doute, et bien je suis daltonien. C'est le test d'Ishihara et la lanterne de Beyrne que j'ai manqué, ça, j'imagine que partout c'est rédhibitoire pour une classe 1... J'imagine...
Peut-être mais pour le savoir il faut étudier le sujet à fond.
Colour safe c'est ‘the ability of an applicant to readily distinguish the colours used in air navigation and correctly identify aviation coloured lights.(Part MED.A.010)
L'AMC dit ça
(c) Those failing the Ishihara test should be examined either by:
(1) anomaloscopy (Nagel or equivalent). This test is considered passed if the colour
match is trichromatic and the matching range is 4 scale units or less; or by
(2) lantern testing with a Spectrolux, Beynes or Holmes-Wright lantern. This test is
considered passed if the applicant passes without error a test with accepted
lanterns.

C'est un AMC, ça veut dire que si tu peux démontrer que tu es colour safe malgré l'échec aux test, c'est possible d'être autorisé. Ce n'est certainement pas gagné, mais ça vaut la peine de creuser
https://www.google.fr/search?q=color+bl ... e&ie=UTF-8
https://www.google.fr/search?q=color+bl ... e&ie=UTF-8

Et notamment ce que publie l'autorité anglaise
https://www.caa.co.uk/Aeromedical-Exami ... terial-GM/


(il y a deux orthographes possibles color et colour)


Et si tu veux apprendre réellement à piloter, fait du planeur, ce n'est pas cher il y a un club à arcachon. Même daltonien il me semble tu peux avoir un certificat médical restreint de jour, et si tu peux un jour faire une formation pro, le planeur t'aura donné les bases du pilotage les plus solides, tu pourras te concentrer sur le reste.

Répondre



  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message