Page 1 sur 1

Fin de validité classe 1

Posté : 23 mars 2020, 09:35
par logone
bonjour à tous,
je m'interroge sur la date de fin de validité de ma classe 1: sur mon papier, il est écrit que j'ai fait ma visite le 20/02/2019, que ma classe 1 monopilote se périme le 28/08/2019 et ma classe 1 "autre" le 10/03/2020.
Pourquoi ma classe 1 "autre..." ne périme-t-elle pas le 30/03/2020?

Posté : 23 mars 2020, 09:40
par teubreu
Parce qu'elle devait précédemment expirer le 10/03/19, auquel on a ajouté 1 an.
Pourquoi voudrais-tu que ce soit le 30/03, et pas le 31 tant qu'à faire ?

Posté : 23 mars 2020, 09:43
par logone
oui tu as raison, le 31 tant qu'à faire!
Tout simplement parce que c'est ainsi pour l'immense majorité de mes collègues, dont la fin de validité est est presque systématiquement à la fin du mois.
Pourtant la législation est assez claire: dans le cas d’une prorogation du certificat médical, si cette visite est effectuée jusqu’à 45 jours avant la date
d’expiration et aptitude reconnue, la validité du nouveau certificat prend effet à la date (jour pour jour et année + 1) de la fin
de validité du certificat précédent.


je pense que cela relève d'une ancienne législation, ou la fin de validité était "la fin du mois en cours", ce qui a poussé leur date au 30 ou 31, et désormais que ça a changé pour la date anniversaire +1 an, ils sont tous à cette date là.

C'est, en tout cas, comme cela que je me l'explique.

Posté : 23 mars 2020, 09:45
par logone
La question n'est pas totalement anodine car la dérog DGAC "corona" fonctionne pour les classe 1 à renouveler au dela du 16/03. La mienne périmait au 10 et j'avais demandé à faire ma visite médicale le 17 en retour de congés. CEMPN fermé le 16, dans le cul la visite, mais la DGAC refuse de me valider la dérogation car ma classe 1 expire le 10! :beu: :beu: :beu: :beu:

Posté : 23 mars 2020, 09:48
par teubreu
Oui sans doute.
En tout cas dans l'état actuel de la règlementation on ajoute 1 an (ou 6 mois selon l'âge...) à la date exacte de validité précédente si la visite est dans les 45 jours. Il n'y a pas d'histoire de fin de mois contrairement aux QC/QT.

Posté : 23 mars 2020, 09:51
par teubreu
Si tu expirais le 10, tu n'aurais de toutes façons pas pu voler pendant plusieurs jours même sans la situation que l'on connaît actuellement.
C'est de la faute de ton employeur qui doit assumer cette situation si tu es expiré. Tu ne peux donc pas travailler comme ton employeur le savait depuis le début, ce qui par ailleurs ne doit pas être très gênant à l'heure actuelle.

Posté : 23 mars 2020, 10:08
par logone
Ça n'est pas la faute de mon employeur, c'est moi qui ait déterminé la date de mon renouvellement. Par ailleurs, ni lui ni moi ne pouvions anticiper la fermeture des centres d'examens, d'ailleurs les centres eux même n'ont pas pu anticiper puisqu'ils m'ont prévenu la veille au matin.
Le problème n'est pas de savoir à qui incombe la faute, mais plus pratiquement de tenter de récupérer une classe 1...Mais ça n'est pas le sujet ici.

Posté : 23 mars 2020, 11:03
par teubreu
Pour la prochaine fois, autant anticiper aux maximum. Quand on a le droit à 45 jours d'anticipation, si on me demande mon avis je cale le rdv à 41-42 jours d'anticipation, comme ça s'il y a un imprévu (pas le Covid bien sûr) on a le temps de se retourner.