DR400

Questions, réponses, discussions sur tous les aspects techniques de l'aviation.

Modérateur : Big Brother

Répondre
Avatar du membre
Auteur du sujet
JAimeLesAvions
Chef de secteur posteur
Messages : 6796
Enregistré le : 02 mars 2008, 08:03

DR400

Message par JAimeLesAvions »

Je n'ai pratiquement pas d'expérience en DR400 et je dois prochainement instruire sur cet avion en version 120CV
1 Le manuel dit qu'on doit avoir à l'atterrissage 1.3 Vso soit 110 à la masse max.
La Check list du club dit 120, l'instructeur plus expérimenté que moi 130.
On me dit qu'à 110 l'avion ne répond pas bien en roulis, pourtant j'imagine, mais j'aimerais confirmation, qu'à l'époque de la certification de cette machine les même règles que maintenant s'appliquaient et que le constructeur devait indiquer une Vref donnant suffisamment de controle.
En tous cas à 130 il flotte plus longtemps que je ne voudrais.
2 Le manuel recommande un pallier d'accélération, j'ai l'impression de dire quelque chose d'incongru lorsque j'en parle. Qu'en pensez vous?
I don't think it's quite fair to condemn a whole program because of a single slip-up
Avatar du membre
Dubble
Chef de secteur posteur
Messages : 7224
Enregistré le : 29 juin 2008, 01:20
Localisation : Sydney
Âge : 27

Re: DR400

Message par Dubble »

Le 120 est plutôt sous motorisé.
Plutôt qu'un palier d'accélération, une rotation très souple suffira.
Concernant la vitesse, l'avion est facile à poser avec un petit arrondi et un petit excédent de vitesse. Il est un peu technique à 1.3Vs car il peut s'enfoncer dès la réduction.

130 parait cependant trop pour un 120ch. 120 sont adaptés, 130 sur un 160 ou 180ch
Avatar du membre
Mouetterieuse
Chef de secteur posteur
Messages : 1108
Enregistré le : 18 août 2011, 21:43
Âge : 44

Re: DR400

Message par Mouetterieuse »

Je fais de l’instruction sur 120.
L’approche à 110 ne pose aucun problème. Comme tout DR400 à sa vitesse d’approche, il est un peu plus mou aux ailerons mais rien d’embêtant.
Par contre je vois un paquet de DR400 sur le terrain qui approchent visiblement trop vite, ca donne des atterrissages 3 points où quasi avec un avion qui vole encore partiellement (et donc avec un appui sur les trains très light) et donc très instable dans sa décélération (au mieux ca zigzague).
Pour le décollage, surtout si ton 120 a une hélice grand pas, je te conseille le palier d’accélération. Sinon tu vas stagner au 2nd régime.
Il vaut mieux penser à bien regarder les perfos décollage car c’est bien souvent la longueur de piste qui est limitative, pas la charge utile.
Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message