AMSR

Questions, réponses, discussions sur tous les aspects techniques de l'aviation.

Modérateur : Big Brother

Répondre
Avatar du membre
Auteur du sujet
- Capten -
Chef pilote posteur
Messages : 310
Enregistré le : 24 nov. 2016, 20:12

AMSR

Message par - Capten - »

Bonjour,
Une petite question sur les altitudes minimales de sécurité radar (cartes 10-1R chez jepp).
A quoi correspondent exactement ces altitudes ?
Est-ce qu'il s'agit uniquement de l'altitude minimale à laquelle le contrôleur nous voit au radar ?
Y'a t'il également une notion de protection vis à vis des obstacles (marge de franchissement d'obstacle) ?
Est-ce que si je suis au dessus de l'AMSR je suis protégé du relief ?
Merci
Avatar du membre
Dubble
Chef de secteur posteur
Messages : 7242
Enregistré le : 29 juin 2008, 01:20
Localisation : Sydney
Âge : 27

Message par Dubble »

C'est l'altitude minimale à laquelle un contrôleur peut te faire descendre en se basant sur son radar.
Ca remplit la même fonction qu'une MSA, donc oui tu es protégé du relief à ces altitudes là.
Avatar du membre
McFly37
Chef de secteur posteur
Messages : 890
Enregistré le : 26 sept. 2008, 14:09

Message par McFly37 »

Définition :

Des altitudes minimales de sécurité radar sont associées à des aires dont les limites latérales sont définies en tenant compte :
- des performances du ou des radars utilisés ;
- de l’obligation d’inclure l’espace aérien contrôlé et, le cas échéant, le secteur d’information de vol, gérés par l’organisme de la circulation aérienne ;
- de l’utilité d’obtenir des altitudes minimales de sécurité radar opérationnellement adéquates.

a) L’altitude minimale est calculée comme suit :
- une MFO de 300 m (1000 ft) est appliquée au-dessus de l'obstacle le plus élevé situé dans l’aire concernée (lorsque l’aire s'étend au-dessus d'une région montagneuse, la MFO est augmentée d'une valeur pouvant atteindre 300 m ou 1000 ft) ;
- une MFO qui décroît linéairement de la valeur précédente à une valeur nulle, est appliquée dans l'aire secondaire entourant de tous côtés l’aire précédente.

En chaque point de la limite de l’aire, la largeur de cette aire secondaire est égale à la norme d’espacement radar appliquée en ce point (ou qui le serait si l’espace était contrôlé, selon le cas).

b) L’altitude minimale ainsi obtenue doit être corrigée pour les basses températures. Les basses températures sont fondées sur les records annuels de température minimale, pour le ou les aérodromes situé(s) dans l’aire considérée.

Il y a lieu d’appliquer la correction lorsque la température minimale record des 10 dernières années correspond à une erreur altimétrique (perte d’altitude) supérieure ou égale à 20% de la marge de franchissement d’obstacle (MFO).
Avatar du membre
Auteur du sujet
- Capten -
Chef pilote posteur
Messages : 310
Enregistré le : 24 nov. 2016, 20:12

Message par - Capten - »

Merci, c'est compris !
Avatar du membre
bordo
Pax du forum
Messages : 1
Enregistré le : 01 nov. 2021, 15:27

Re: AMSR

Message par bordo »

Bonjour,
Savez-vous comment sont calculées ces corrections pour basses T° ?
Où peut-on trouver ces données ?
Merci pour vos réponses
Avatar du membre
teubreu
Chef de secteur posteur
Messages : 2391
Enregistré le : 03 mars 2014, 22:06

Re: AMSR

Message par teubreu »

Dans le MUP par exemple, disponible sur le site du SIA.
Répondre