Approche PAR (Precision approach radar)

Questions, réponses, discussions sur tous les aspects techniques de l'aviation.

Modérateur : Big Brother

Répondre
Avatar du membre
Auteur du sujet
JAimeLesAvions
Chef de secteur posteur
Messages : 6535
Enregistré le : 02 mars 2008, 08:03

Approche PAR (Precision approach radar)

Message par JAimeLesAvions »

Je vois sur la carte SIA de Lorient (Jeppesen ne publie pas de carte, alors que ce terrain est tout à fait accessible, il est juste PPR), qu'il y a des approches PAR publiées.

Quels sont les terrains qui ont ce type d'approche? J'imagine que ce sont essentiellement des militaires.
Je n'ai jamais vu dans les manuels de méthode sur la façon d'exécuter ce type d'approche.
Il doit aussi exister une phraséologie spécifique.
Avez-vous des références à me donner?

Je vois qu'il y a à Lorient un minima à 200ft comme l'ILS!

Les contrôleurs des aérodromes avec PAR publiée sont-ils tous qualifiés pour guider sur ce type d'approche?
Peut-on demander à en faire une pour entraînement?

Avatar du membre
Delta (LFSA)
Chef de secteur posteur
Messages : 1427
Enregistré le : 17 nov. 2006, 01:00
Âge : 30

Message par Delta (LFSA) »

C'est une approche où le contrôleur te fait suivre une trajectoire (celle de l'ILS) en te guidant dans le plan vertical et horizontal, d'où les mêmes minimas.

Le contrôleur te guide jusqu'à la DA, ensuite les instructions de sa part ne sont plus obligatoires.

À ne pas confondre avec une approche SRA (Surveillance Radar Approach). Le principe est le même sauf que la SRA est une non-precision approche avec une MDA alors que pour la PAR c'est une DA.

J'ai eu l'occasion de faire une SRA une seule fois en entraînement (en 737). Tu dois être totalement configuré (train sortie et volets) avant de commencer la descente depuis l'altitude publiée sur la carte d'approche, c'est ensuite le contrôleur qui te fera commencer la descente finale.
Il/elle te demande également de confirmer que le train d'atterrissage est sorti et verrouillé.
Ensuite il/elle te donne des caps et des altitude checks durant l'approche (tournez cap 236, tournez cap 237, 6 miles, 100ft high, on glidepath etc...) jusqu'aux minimas.

Tu peux normalement demander à en faire en entraînement, ça ne devrait pas poser de problème si tu le demandes à l'approche avant, pour le que contrôle soit prêt à te faire suivre la procédure.

Un lien intéressant:

Avatar du membre
McFly37
Chef de secteur posteur
Messages : 881
Enregistré le : 26 sept. 2008, 14:09

Message par McFly37 »

Il me semble que l'étude de sécurité relative aux procédures PAR par un aéronef en CAG n'est pas faite (depuis que les PAR sont en service), ce qui n'était pas le cas avec les SPAR.
Donc, il n'y aurait que les aéronefs en CAM qui auraient le droit d'effectuer cette procédure (qui n'est pas calée sur l'ILS, mais sui suit une trajectoire très semblable. De plus, il n' y a pas forcément un ILS là où il y a une procédure PAR disponible).

La plupart du temps, c'est la DH qui est utilisée (les aéronefs défense travaillant beaucoup au QFE).
Delta (LFSA) a écrit :Le contrôleur te guide jusqu'à la DA, ensuite les instructions de sa part ne sont plus obligatoires.
Ce n'est pas qu'elle ne sont "plus obligatoire", c'est qu'il n'y a plus de guidage après la DA/H (soit le pilote annonce qu'il a acquit les références visuelles du terrain, et dans ce cas il poursuit à vue en recevant une clairance atterrissage + info de vol, soit il n'a pas visuel et il recevra l'ordre de remettre les gaz avec clairance associée.

Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message