Calcul des distances de décollage pour un avion de classe B en Part-CAT

Questions, réponses, discussions sur tous les aspects techniques de l'aviation.

Modérateur : Big Brother

Répondre
Avatar du membre
Auteur du sujet
Grobg115
Elève-pilote posteur
Messages : 13
Enregistré le : 24 juil. 2012, 12:53
Localisation : Dublin, Irlande
Âge : 32

Calcul des distances de décollage pour un avion de classe B en Part-CAT

Message par Grobg115 »

Bonjour à tous,

Je m'interresse depuis peu aux règles qui régissent les opérations aériennes commerciales et particulièrement aux marges de sécurité que l'on impose aux exploitants pour les décollages et atterissages. En parcourant les règles applicables aux avions de classe B par exemple, je bute sur une partie que je ne comprends pas bien. Si je prends ce passage:

**********************************************************************************
source: Air Ops easy access EASA

CAT.POL.A.305 Take-off


(a) The take-off mass shall not exceed the maximum take-off mass specified in the AFM for the
pressure altitude and the ambient temperature at the aerodrome of departure.

(b) The unfactored take-off distance, specified in the AFM, shall not exceed:

(1) when multiplied by a factor of 1,25, the take-off run available (TORA); or
(2) when stop way and/or clearway is available, the following:

(i) the TORA;
(ii) when multiplied by a factor of 1,15, the take-off distance available (TODA); or
(iii) when multiplied by a factor of 1,3, the ASDA.
********************************************************************************

Ma question concerne la dernière partie:

(ii) when multiplied by a factor of 1,15, the take-off distance available (TODA); or
(iii) when multiplied by a factor of 1,3, the ASDA.

C'est le OR qui me bloque. Lorsqu'on a donc un clearway ou un stop way, dans quel cas utilise t-on cette règle: "(ii) when multiplied by a factor of 1,15, the take-off distance available (TODA)" et dans quel cas utilise-t-on celle-ci "(iii) when multiplied by a factor of 1,3, the ASDA" ?

Car comme je le comprends, c'est l'un ou l'autre... Et la première me semble beaucoup plus "tolérante" ( 1,15, the take-off distance available (TODA)). Donc pourquoi utiliser l'autre?

Désolé pour cette question un peu tordue :) Je précise que je ne suis que PPL donc il y a peut-être des choses qui m'échappent.

Merci d'avance pour votre aide !

Avatar du membre
teubreu
Chef de secteur posteur
Messages : 2028
Enregistré le : 03 mars 2014, 22:06

Message par teubreu »

Dans le point 2, il est dit que les distances ne doivent pas dépasser l'une ou l'autre, autrement dit qu'il ne faut en dépasser aucune.
TOD <= TORA (en gros la piste)
1,15*TOD <= TODA (qui comprend le clearway si existant)
1,3*TOD <= ASDA (qui comprend le stopway si existant).

Avatar du membre
Auteur du sujet
Grobg115
Elève-pilote posteur
Messages : 13
Enregistré le : 24 juil. 2012, 12:53
Localisation : Dublin, Irlande
Âge : 32

Message par Grobg115 »

teubreu a écrit :Dans le point 2, il est dit que les distances ne doivent pas dépasser l'une ou l'autre, autrement dit qu'il ne faut en dépasser aucune.
TOD <= TORA (en gros la piste)
1,15*TOD <= TODA (qui comprend le clearway si existant)
1,3*TOD <= ASDA (qui comprend le stopway si existant).
Bonjour teubreu, je vous remercie. Donc en fait, si je comprends bien si un aéroport a la configuration suivante:

Scenario A)
TORA=1000
TODA=1000
ASDA=1000
>> "1) when multiplied by a factor of 1,25, the take-off run available (TORA)" s'applique

Scenario B)
TORA=1000
TODA=1500
ASDA=1000
>> "when multiplied by a factor of 1,15, the take-off distance available (TODA)" s'applique

Scenario C)
TORA=1000
TODA=1500
ASDA=1300
>> "when multiplied by a factor of 1,3, the ASDA" s'applique

Scenario D)
TORA=1000
TODA=1300
ASDA=1300
>> "when multiplied by a factor of 1,3, the ASDA" s'applique aussi ou alors c'est "when multiplied by a factor of 1,15, the take-off distance available (TODA)" qui l'emporte ?

C'est bien ça ?

Merci !

Avatar du membre
teubreu
Chef de secteur posteur
Messages : 2028
Enregistré le : 03 mars 2014, 22:06

Message par teubreu »

A oui, cela borne la TOD à 800m.
En B TOD limitée à 769m d'après 2)(iii) donc on a intérêt à appliquer 1) pour avoir 800m.
En C TOD limitée à 1000m par les 3 conditions du 2).
En D la TODA n'est pas limitative (la TOD pourrait valoir 1130m et on aurait toujours 1,15*TOD < TODA) mais ASDA et TORA limitent toutes deux la TOD à 1000m.

Mais je peux me tromper, il y a des gens dans les départements techniques dont c'est le métier de connaître les règles de calcul exactes, et qui présentent simplement au pilote la valeur limitante.

Avatar du membre
Auteur du sujet
Grobg115
Elève-pilote posteur
Messages : 13
Enregistré le : 24 juil. 2012, 12:53
Localisation : Dublin, Irlande
Âge : 32

Message par Grobg115 »

Bonjour et merci !

En B) moi j'aurais plutôt tendance à dire que la TOD serait limitée à 1000 m car pour moi vu que la ASDA est la même que la TORA, seul le clear way est pris en compte (toujours ce ET/OU). Donc 1500 m/1.15 = 1304 m ce qui est supérieur à 1000 m selon 2)

(i) the TORA;
(ii) when multiplied by a factor of 1,15, the take-off distance available (TODA)

Donc cela ramène à 1000M

Mais je peux me tromper également. En tous cas merci d'avoir apport un peu de lumière à ma lanterne !

Grob

Répondre
  • Publicité
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message