Parcours impossible ?

Forum des "débutants": Quelle orientation choisir? Quelles filières? Questions générales, ...

Modérateur : Big Brother

Avatar du membre
Dubble
Chef de secteur posteur
Messages : 6902
Enregistré le : 29 juin 2008, 01:20
Localisation : Sydney
Âge : 26

Message par Dubble »

JumboJetTheQueen a écrit :Je n'ai aucune pathologie, aucun problème mentale, pas de problème de l'attention, ma seul particularité est que il est impossible de mesurer mon QI verbale il est trop haut pour les échelles. ( Pas en orthographe je parle bien à l'oral )
D'ailleurs j'ai toujours été dans les notes qu'il faut au lycée élève banale mais il y a un moment où ce n'est pas passé c'est très compliqué à résumer comme ça je ne suis pas psychologue et je n'ai pas la prétention de pouvoir "m'auto analyser".
Après les FCOM les diagrammes etc... C'est à côté de mon PPL juste en plus c'est un petit plaisir personnel comme un loisirs parce que je suis vraiment passionné et motivé. Je me vois encore sur le Jumpseat du 747-400 quand je partais en rotation avec mon père et encore aujourd'hui quand je rentre dans le poste du 330/340 ma motivation ne cesse de grandir et je veux vraiment faire ça, mais je suis modeste je ne dis pas que je vais finir avec 4 gallons sur le left seat du -400 si je pouvais déjà me balader dans un TBM ça serait le pied.

Constellation, je ne répondrais pas au classique du fils à papa, mais oui j'ai besoin de profs ce qu'on trouve dans les écoles comme la PEA.
Si tu as des paramètres, comme ton QI verbal, hors des échelles, ça doit se voir, non ?
Une compagnie ne vise pas forcément de recruter des gens qui pètent les échelles.
Un équipage fonctionne mieux si les deux personnes se comprennent parfaitement. Si l'un a une personnalité trop extrême pour l'autre, ça n'aide pas au travail en équipage.

Puisque tu parles du TBM : en monopilote ça serait un peu différent.

Quoi qu'il en soit, la comparaison avec la classe intégrée est très bonne. Dans une classe d'ATPL intégré tu auras 14 matières à étudier. Le lycée c'est aussi apprendre à apprendre. Certaines matières au lycée ne t'auront servi à rien, à part le fait qu'elles t'auront appris à apprendre quelque chose qui ne te passionne pas. Et je te garantis que sur les 14 matières du théorique tu en auras bien une qui ne te passionnera pas.

Avatar du membre
Auteur du sujet
JumboJetTheQueen
Elève-pilote posteur
Messages : 10
Enregistré le : 14 mai 2018, 02:20
Âge : 19

Message par JumboJetTheQueen »

Dubble a écrit :
JumboJetTheQueen a écrit :Je n'ai aucune pathologie, aucun problème mentale, pas de problème de l'attention, ma seul particularité est que il est impossible de mesurer mon QI verbale il est trop haut pour les échelles. ( Pas en orthographe je parle bien à l'oral )
D'ailleurs j'ai toujours été dans les notes qu'il faut au lycée élève banale mais il y a un moment où ce n'est pas passé c'est très compliqué à résumer comme ça je ne suis pas psychologue et je n'ai pas la prétention de pouvoir "m'auto analyser".
Après les FCOM les diagrammes etc... C'est à côté de mon PPL juste en plus c'est un petit plaisir personnel comme un loisirs parce que je suis vraiment passionné et motivé. Je me vois encore sur le Jumpseat du 747-400 quand je partais en rotation avec mon père et encore aujourd'hui quand je rentre dans le poste du 330/340 ma motivation ne cesse de grandir et je veux vraiment faire ça, mais je suis modeste je ne dis pas que je vais finir avec 4 gallons sur le left seat du -400 si je pouvais déjà me balader dans un TBM ça serait le pied.

Constellation, je ne répondrais pas au classique du fils à papa, mais oui j'ai besoin de profs ce qu'on trouve dans les écoles comme la PEA.
Si tu as des paramètres, comme ton QI verbal, hors des échelles, ça doit se voir, non ?
Une compagnie ne vise pas forcément de recruter des gens qui pètent les échelles.
Un équipage fonctionne mieux si les deux personnes se comprennent parfaitement. Si l'un a une personnalité trop extrême pour l'autre, ça n'aide pas au travail en équipage.

Puisque tu parles du TBM : en monopilote ça serait un peu différent.

Quoi qu'il en soit, la comparaison avec la classe intégrée est très bonne. Dans une classe d'ATPL intégré tu auras 14 matières à étudier. Le lycée c'est aussi apprendre à apprendre. Certaines matières au lycée ne t'auront servi à rien, à part le fait qu'elles t'auront appris à apprendre quelque chose qui ne te passionne pas. Et je te garantis que sur les 14 matières du théorique tu en auras bien une qui ne te passionnera pas.
Ah ça je ne sais pas je n'ai pas encore commencer mon ATPL mais j'ai regardé les modules et ils m'intéressent tous et vue que ça s'applique à l'aviation forcément ça m’intéresse. J'ai piqué les cours de droit du passage captain du paternel même ceci m'a passionné, enfaite j'aime toujours quand ça touche à l'aviation.
Et pour le QI nan ça se voit pas spécialement disons que je suis pas comme les surdoué chelou qui jouent du Rachmaninov à 6 ans en Chine et qui fuient les gens du regard, je suis normal hein :turn:
Si vous voyez un avion plus beau que le 747 garé en face de vous c'est qu'il y a surement un deuxième 747 garé a côté de vous.

Avatar du membre
Jekar
Chef pilote posteur
Messages : 490
Enregistré le : 17 mars 2014, 21:12

Message par Jekar »

ha bah tu vas adorer apprendre la composition du corps humain. Les yeux, les oreilles etc...

A l'école t aurais adoré. L'histoire.. ca se rapporte à l'aviation
Les maths -> aviation
Le français -> aviation
La physique -> aviation !!!
La chimie -> aviation !
Le sport -> aviation ...
Sciences sociales -> aviation
La phylo -> aviation

Bref, juste une question de point de vue.
Passe ton BAC, ca fait un peu plus sérieux surtout pour quelqu'un 'au dessus' de la moyenne.

Avatar du membre
Seiwaza
Chef pilote posteur
Messages : 392
Enregistré le : 08 nov. 2016, 19:44
Âge : 20

Message par Seiwaza »

Squish a écrit : bah écoute, chépastoi, mais être pilote en transport public et avoir un trouble de l'attention, chez moi, ça passe pas. Je ne suis pas médecin c'est vrai, m'enfin, ya des limites et n'importe quelle personne censée le comprendrait. Dsl. Après si la Classe 1 l'autorise tant mieux! mais bon! inquiétant. Je ne parlais que pour pilote. La Poste recrute des handicapés sinon.
L'employeur n'est pas là pour faire du social, il prend des risques en employant quelqu'un, tout ce qu'il cherche c'est de limiter ces risques.
C'est vrai l'employeur ''prend des risque'' comme tu dis, en employant quelqu'un, surtout pour un job qui met des vies en jeu comme Pilote de Ligne, je suis tout à fait d'accord sur ce point avec toi.

Mais tu vois si en entretien l'employeur décide de recaler direct un candidat pour ces raisons sans essayer de comprendre et d'exploiter ses éventuelles autres qualités qu'il aurait mit en avant, bah c'est vraiment stupide...

Pour le trouble d'attention, il ne me semble pas que c'est rédhibitoire pour une classe 1 mais la FAA ne délivre pas la classe 1 si certains médicaments aidant à la concentration sont pris, car il y a des effets secondaires importants. (dont la dépression, qui pourrait amener un Pilote à se suicider en vol par ex.)

En tout cas j'aime ton ouverture d'esprit ça fais plaisir :P

Avatar du membre
Auteur du sujet
JumboJetTheQueen
Elève-pilote posteur
Messages : 10
Enregistré le : 14 mai 2018, 02:20
Âge : 19

Message par JumboJetTheQueen »

Je pense pas que le trouble de l'attention soit embêtant à certains niveau, après comme ça me concerne pas je me suis jamais posé ce genre de question mais ça serait intéressant d'avoir la réponse d'un doc certifié pour ceci !
Si vous voyez un avion plus beau que le 747 garé en face de vous c'est qu'il y a surement un deuxième 747 garé a côté de vous.

Avatar du membre
Squish
Chef de secteur posteur
Messages : 2348
Enregistré le : 24 mars 2011, 11:16

Message par Squish »

Seiwaza a écrit :
Mais tu vois si en entretien l'employeur décide de recaler direct un candidat pour ces raisons sans essayer de comprendre et d'exploiter ses éventuelles autres qualités qu'il aurait mit en avant, bah c'est vraiment stupide...


En tout cas j'aime ton ouverture d'esprit ça fais plaisir :P
je pense que tu vas vite etre decu lors des entretiens.
ils n'ont pas le temps à cela sauf dans les compagnies genre Air chance qui a le temps de faire passer des tests psy. A tord ou à raison.
Ce n'est pas une question d'ouverture d'esprit, c'est une question de sécurité surtout. T'es jeune, et faut te frotter à la vie active pour changer d'opinions. Tu en reparleras ici un jour...

Avatar du membre
Seiwaza
Chef pilote posteur
Messages : 392
Enregistré le : 08 nov. 2016, 19:44
Âge : 20

Message par Seiwaza »

JumboJetTheQueen a écrit :Je pense pas que le trouble de l'attention soit embêtant à certains niveau, après comme ça me concerne pas je me suis jamais posé ce genre de question mais ça serait intéressant d'avoir la réponse d'un doc certifié pour ceci !
Aucune idée honnêtement si dans un cockpit cela est si embêtant que ça, je pense que ça ne doit pas l'être tant que ça comme tu dis, je pense que c'est surtout au sol avec la gestion du vol, le calcul du carburant et tout le reste que ça doit être un poil plus difficile !

Après les gens avec un trouble de l'attention arrivent à être très concentré lorsqu'ils sont en train de pratiquer quelque chose qui les passionnent :)

Donc un passionnée d'aviation devrait pourvoir être concentré dans ses tâches si il aime ce qu'il fais, qu'il ait un trouble d'attention ou non :) !

Squish a écrit : je pense que tu vas vite etre decu lors des entretiens.
ils n'ont pas le temps à cela sauf dans les compagnies genre Air chance qui a le temps de faire passer des tests psy. A tord ou à raison.
Ce n'est pas une question d'ouverture d'esprit, c'est une question de sécurité surtout. T'es jeune, et faut te frotter à la vie active pour changer d'opinions. Tu en reparleras ici un jour...
Ouais tu as tout à fais raison, avec l'expérience de la vie active et la facette du monde du travail, la réalité des choses va me secouer un peu et me faire sortir de mon monde des Bisounours...enfin bon, je verrai bien comment ça va se passer...bien je l'espère... :)

Avatar du membre
MetallSly
Chef pilote posteur
Messages : 318
Enregistré le : 29 déc. 2017, 15:38
Âge : 24

Message par MetallSly »

J'ai l'impression que tu es un peu sur un nuage malheureusement, même si tu as beaucoup de chance d'avoir une famille qui puissent assumer ta formation de pilote, il faut remettre les pieds sur terre et se mettre dans le marché du travail.

Honnêtement pouvoir lâcher 150k c'est bien, se former, réussir sa formation c'est très bien et une très belle opportunité que tu as conscience d'avoir. Mais c'est loin d'être tout, il faut un minimum de bagage derrière, au moins le bac (il est demandé dans la plupart des pré-requis de compagnie, regarde les annonces pilotes low timers), quelques expériences professionnelles pour montrer que tu sais t'intégrer dans une entreprise, être productif, etc..

Pour l'instant, tu es peut être très intelligent avec plein de qualités, je ne te connais pas, mais met toi à la place du recruteur:

Tu montres que tu as du mal à être dans une classe dans un lycée classique (comme 99.99% de ta génération), tu ne veux pas/peux pas avoir ton bac (90% de ta génération), que tu n'as pas d'expériences, que tu as des problèmes/facilités de concentration etc (j'ai pas tout compris).

Dit toi que des mecs qui ont 40 ans, ont travaillé 15 ans, qui ont passé toutes leurs licences dans de bonnes écoles, mais qui sont juste au dessus de la moyenne d'âge n'arrive pas à trouver un job... N'espère pas une seul seconde que quelqu'un va t'embaucher parceque tu as lâcher 150k, il y'en a des centaines/milliers par an le font et qui ont beaucoup plus de choses à mettre sur la table que toi, et personne malheureusement ne prendra le moindre risque avec un profil comme le tiens actuellement.

Tu as sûrement toutes les qualités requises, je ne prétend pas détenir la vérité, mais vas jusqu'au BAC mini voir BAC+2 scientifique, met les mains dans le cambouis un peu l'été et pendant les vacances, fait un gros travail sur toi, muri ton projet, renseigne toi et ensuite prends une décision et frotte toi aux compagnies.

Très bon courage!

Avatar du membre
Auteur du sujet
JumboJetTheQueen
Elève-pilote posteur
Messages : 10
Enregistré le : 14 mai 2018, 02:20
Âge : 19

Message par JumboJetTheQueen »

Merci de ton message, pour les problème de concentration je ne sais pas pourquoi ils en parlent je n'ai jamais mentionné avoir ce problème et je ne l'ai pas haha
Peut être que faire un BAC serait en effet plus judicieux.
Si vous voyez un avion plus beau que le 747 garé en face de vous c'est qu'il y a surement un deuxième 747 garé a côté de vous.

Avatar du membre
Seiwaza
Chef pilote posteur
Messages : 392
Enregistré le : 08 nov. 2016, 19:44
Âge : 20

Message par Seiwaza »

JumboJetTheQueen a écrit :Merci de ton message, pour les problème de concentration je ne sais pas pourquoi ils en parlent je n'ai jamais mentionné avoir ce problème et je ne l'ai pas haha
C'est moi qui ai abordé le sujet en réponse à Squish, excuse-moi :pekin:

Avatar du membre
JAimeLesAvions
Chef de secteur posteur
Messages : 6544
Enregistré le : 02 mars 2008, 08:03

Message par JAimeLesAvions »

MetallSly a écrit :. N'espère pas une seul seconde que quelqu'un va t'embaucher parceque tu as lâcher 150k, il y'en a des centaines/milliers par an le font et qui ont beaucoup plus de choses à mettre sur la table que toi, et personne malheureusement ne prendra le moindre risque avec un profil comme le tiens actuellement.
Il y a des centaines de jeunes qui sortent des programmes anglais qui ont un accord compagnie, qui n'ont aucune expérience professionnelle et les heures de vol mini des programmes MPL et qui sont embauchés.
Ils sont embauchés s'ils répondent aux conditions posées:
Parfois un niveau à l'entré équivalent plus ou moins au BAC
Les tests d'entrée
La classe 1
La réussite de la formation
Et toute condition prévue par le programme, et notamment de bonnes appréciations.
C'est extrêmement carré comme process, et personne ne porte de jugement sur autre chose.

Personne ici n'a compris pourquoi tu n'as pas voulu continuer à aller en classe, mais tout le monde te dira que dans la vraie vie, on est obligé de faire très régulièrement des trucs beaucoup plus pénibles et beaucoup moins utiles qu'aller à l'école, avec des collègues beaucoup moins plaisants que des camarades de classe, et des chefs encore plus xxxx qu'un prof de terminale. Et qu'on n'a pas le CNED comme alternative. L'alternative c'est pôle emploi.
Tu dois donc te poser des questions pour savoir si tu arriveras à tenir le rythme d'une formation intégrée.

Ca va vite, il faut réussir chaque étape sans difficulté majeure, et aucun soutien particulier n'est prévu pour celui qui a des états d'âmes ou autre soucis de santé ou de niveau. Certains instructeurs son bons, d'autres catastrophiques, chacun à ses humeurs, et c'est sur leur appréciation que repose ton succès ou ton échec.

La formation modulaire, elle, ne conduit à un emploi que si tu arrives à séduire un employeur en dehors du cadre hyper normé des programmes compagnies. Et là, c'est sûr, on regardera si tu as ton bac, si tu as déjà travaillé, etc.

Avatar du membre
MetallSly
Chef pilote posteur
Messages : 318
Enregistré le : 29 déc. 2017, 15:38
Âge : 24

Message par MetallSly »

JAimeLesAvions a écrit :
MetallSly a écrit :. N'espère pas une seul seconde que quelqu'un va t'embaucher parceque tu as lâcher 150k, il y'en a des centaines/milliers par an le font et qui ont beaucoup plus de choses à mettre sur la table que toi, et personne malheureusement ne prendra le moindre risque avec un profil comme le tiens actuellement.
Il y a des centaines de jeunes qui sortent des programmes anglais qui ont un accord compagnie, qui n'ont aucune expérience professionnelle et les heures de vol mini des programmes MPL et qui sont embauchés.
Ils sont embauchés s'ils répondent aux conditions posées:
Parfois un niveau à l'entré équivalent plus ou moins au BAC
Les tests d'entrée
La classe 1
La réussite de la formation
Et toute condition prévue par le programme, et notamment de bonnes appréciations.
C'est extrêmement carré comme process, et personne ne porte de jugement sur autre chose.
J'entend bien et c'est vrai, mais ce sont les critères minimum, on met plus de chances de son côté en ayant déjà goûté au monde du travail ou en ayant ne serait-ce qu'un petit diplôme. On a plus de choses de choses à dire en entretiens.

Et ça se bouscule assez violent à l'entrée des MPL

Avatar du membre
LaGuardia
Captain posteur
Messages : 163
Enregistré le : 25 mai 2014, 20:06
Localisation : KLAX

Message par LaGuardia »

Pourquoi ne pas s'inscrire au DAEU? Diplome d'accès au étude universitaire?
C'est l'équivalence du BAC en France!

Avatar du membre
Silverblt
Elève-pilote posteur
Messages : 11
Enregistré le : 18 avr. 2018, 15:31
Âge : 26

Message par Silverblt »

Hello,

J'ai lu assez rapidement toutes les réponses que tu as pu recevoir. Je comprends perso ton envie de "griller les étapes", j'ai voulu faire la même chose après mon BAC, et rentrer à Oxford Aviation. Cependant mes parents me l'ont formellement interdit. C'était difficile à l'époque de trouver du taff et comme j'étais doué en matières scientifiques et en anglais (comme toi si j'ai bien compris) ils m'ont "forcé" à faire maths sup maths spé et une école d'ingé.

Je me suis bien fait chier pendant ces 5 ans à travailler comme un chien. Mais je les remercie aujourd'hui de m'avoir poussé au cul car maintenant je peux me consacrer à 100% à ma passion (avec leur "bénédiction").

Sache qu'en entretien les compagnies aériennes font une grosse différence entre quelqu'un qui a ses qualifs et un passé académique fourni et quelqu'un qui a ses qualifs après le bac directement en payant 150k€.

Poursuivre tes études te permettra en plus de gagner en maturité et si tu commences aussi à bosser ne serait-ce qu'un an dans une entreprise, tu pourras vendre tes compétences de travail en équipe acquises, ce qui est très important aussi. Ils ne cherchent pas des surdoués avec la médaille fields en maths pour remplir leurs cockpits. Ils cherchent des têtes bien faites, et des profils équilibrés et sociables, et des mecs qui sont capables d'être patients et d'avoir un projet cohérent pour arriver à leur but final. Même si tu as toutes ces qualités, ils ne pourront pas juger de cela avec un entretien d'une ou deux heures, ça ne suffit pas pour connaître quelqu'un. Par conséquent, tu dois faire ressortir ces qualités par ton parcours et les illustrer. Il faut que tu montres en entretien que ton projet est cohérent.

Bref je m'étale blablabla.

Un conseil : t'as pas l'air con du tout. Patiente. Une vie professionnelle c'est loooong, la vie aussi. Mets ta passion de côté pendant 5 ans (enfin tu peux piloter pour le plaisir en privé). Intéresse toi, mets toi des coups de pied au cul parce que tu es bon dans ce que tu aimes (comme nous tous ici je pense). Passe ton bac, fais des études supérieures, et ne perds jamais de vue ton rêve. Quand ce sera fait, tu seras beaucoup plus crédible vis-à-vis des compagnies aériennes et même d'un point de vue personnel tu auras un plan de secours. C'est facile à dire, pas à faire. J'étais comme toi il y a 6 ans. J'en ai voulu à mes parents de m'avoir forcé à passer 5 ans dans une vie qui ne m'enchantait pas (don't get me wrong, maths sup maths spé c'est chiant, t'as pas une vie très marrante, mais tu peux être heureux quand même...et puis pas obligé de faire ça pour être crédible, tu peux faire des écoles à prépra intégrées, ou des maths à la fac, bref plein de chemins possibles). Mais tu ne le regretteras pas au final!

Tu auras toute ta vie pour voler en toute sérénité.

Courage à toi. Tu y arriveras. Ecoute ton papa ;)

Avatar du membre
flyingtom
Chef de secteur posteur
Messages : 1250
Enregistré le : 16 sept. 2004, 02:00
Localisation : Mulhouse

Message par flyingtom »

J'ai fait mes licences directement après le Bac , et si c'était à refaire j'aurai fait d'abord des études .

Je suis en ligne depuis pas mal d'années après avoir beaucoup galeré et fait des petits boulots ... Avec BAC+X , j'aurai pu pretendre à de meilleurs tafs, plus intéréssant et mieux payés . Plus aucunes dettes depuis longtemps mais j'ai eu la chance de me former à peu de frais à l'époque même si cela a entrainé beaucoup de démarches et de temps par la suite pour trouver un job de pilote. Je suis passé par les chemins de traverse et cela a pris des années (CPL-IR en 2000, premier poste d'OPL BE1900 en 2006, Captain BE1900 en 2008, PC12, BE350, Instructeur, premier taf en A320 en 2013).

J'ai eu la chance d'accumuler des compétences et de l'expérience dans des domaines annexes (Qualité, Gestion de la Navigabilité, Gestion de la Securité) sur le tas , au cas où... L'épée de Damoclès s'éloigne mais je sais que si je perds mon médical , je vais galèrer pour retrouver quelque chose de sympa , malgrès mon expérience et l'argent mis de coté (assurance, épargne, ect ect..). Mon ATPL pratique me permet de voir (un peu) plus loin que le niveau BAC+2 par validation des acquis de l'expérience pour la reprise d'études supérieures, mais cela reste fragile et aléatoire.

Posez vous la question : suis-je pret à m'endetter pour +100kE et que ce passera t il si je perd mon medical ou si cela prend X années pour trouver un job décent ? Quelle est la part du remboursement du pret de formation ainsi que sa durée sur un salaire au niveau du SMIC ?

Taffer au niveau BAC pour avoir un SMIC (ou à peine plus) pour rembourser son prêt , et penser à entretenir sa licence (prorogation, medical, preparation aux selec , tout cela à un cout non négligeable), et vivre à coté (bouffe , logement, voiture), c'est juste impossible ou alors extremement difficile.

Si ma fille veut embrasser la carrière, soit mais pas sans un minimum de bagage lui permettait de vivre et de faire un job intéressant

Avatar du membre
Silverblt
Elève-pilote posteur
Messages : 11
Enregistré le : 18 avr. 2018, 15:31
Âge : 26

Message par Silverblt »

C'est sympa de ta part de partager, un mec qui est passé par là est forcément bien plus crédible :)

Avatar du membre
Auteur du sujet
JumboJetTheQueen
Elève-pilote posteur
Messages : 10
Enregistré le : 14 mai 2018, 02:20
Âge : 19

Message par JumboJetTheQueen »

Bonjour,

Je viens de lire les réponses que je n'avais pas vue, merci de vos témoignages et réponses ! C'est très précieux pour moi et c'est un peu plus claire maintenant !

Merci beaucoup !
Si vous voyez un avion plus beau que le 747 garé en face de vous c'est qu'il y a surement un deuxième 747 garé a côté de vous.

Avatar du membre
Auteur du sujet
JumboJetTheQueen
Elève-pilote posteur
Messages : 10
Enregistré le : 14 mai 2018, 02:20
Âge : 19

Message par JumboJetTheQueen »

Salut a tous,

Je suis de retour presque 2 ans apres la creation du topic. Desole si je n'avais pas repondu a certains MP j'etais vraiment pas connecte tout ce temps.

Entre temps j'ai eu mon PPL EASA, EIFIS/Variable Pitch Certification je vais peut etre faire mon VFR de nuit le mois prochain si j'ai le temps. J'ai eu ma letter of authorization pour mon PPL FAA, mon emprunt et je pars bientot pour un interview pour un visa etudiant.

Je n'ai pas passe le BAC mais j'ai continue a faire marcher ma tete et bosser un minimum de math/physique histoire de pas couler et surtout prendre ces 2 ans pour savoir ce que je veux et gagner en maturite c'est important avant de se barrer loin et seul, conseil pour ceux qui decrochent de l'ecole publique, meme si j'avais des pistes de raisons je ne sais pas vraiment expliquer pourquoi je n'ai pas continue mais quelque soit les raisons relancez vous vite car une fois qu'on vous a mis dans un cockpit et que vous avez quitter l'ecole vous n'y retournerez pas et c'est mon cas, alors c'est pas la mort meme si en France on voudrait le faire croire mais c'est bien d'avoir le BAC.

Bon les bonnes nouvelles maintenant, je vais avoir un programme charge dans les 12 prochains mois. Dans l'ordre,

IR, CPL ME, CFI, CFII, MEI / FAA
Un programme focused sur le multi engine avec du C172SP et beaucoup de DA42NG.

Je commence le 5 mai a Daytona Beach. J'ai eu de la chance d'etre accepte malgre mon manque de degree parce que j'ai un PPL et qu'ils m'ont eu a l'orale au telephone en Anglais et ca m'a aider de pouvoir faire valoir mon niveau en Anglais (US) et surtout je peux payer la formation.

Pour la suite? Ou une conversion EASA avec les avantages que j'aurais eu a aller aux US (j'aurais plus d'heures de vol et pas seulement les 250hdv de la plupart des ecoles) mais j'aimerais vraiment me rediriger SO a VHHH dans une celebre compagnie Hong Kongaise qui m'a toujours attire pour tellement de raisons.
Rester aux US? Nan c'est interdit et c'est bien ca l'interview que je vais avoir a Paris, expliquer et promettre que j'esserai pas de rester aux US donc je ne vais pas try, the law is the law! Donc on espere l'EU, l'Asie ou le Gulf. Et pis je dois revenir pour ma blonde ;)
Malgre mon non-BAC pourquoi pas un jour tenter une entre ''pro'' a Air France, car je sais que tout ce qui est KD ou ENAC c'est mort mais je tenterais de faire valoir ma futur experience a la maison! Mais rien n'est jamais sur dans la vie surtout quand on parle de la compagnie national.

Reste le plus dur a faire, laisser la famille, les amis derriere un petit moment, ma meilleur amie qui est egalement ma copine aussi...

Malgre mon conseil de rester scolaire le plus possible, j'ai un ami qui vient de rentrer a l'ENAC et voila ou ca peut vous mener et c'est fantastique, MAIS certaines personnes ne sont pas faites pour ces filliaires meme dans les major airlines, j'avais explique que mon pere est CDB a AFR mais pourtant il est pas dans le mood math sup/spe supplement ++ salade tomate oignon sur couche d'annees d'etudes useless (bon c'etait pas mandatory au debut des 90s quand il est rentre) et il a reussie quand meme, alors si vous avez les fonds necessaire je pense que meme si vous ne pouvez vraiment pas avec l'ecole (apres avoir essaye encore et encore biensur) n'abandonnez pas vos reves et lancez vous.

PS: Clavier qwerty desole si ca manque d'accents mais je peux pas les ecrire.
Si vous voyez un avion plus beau que le 747 garé en face de vous c'est qu'il y a surement un deuxième 747 garé a côté de vous.

Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message