Prépa PCSI besoin d'une 2 ème année ?

Forum des "débutants": Quelle orientation choisir? Quelles filières? Questions générales, ...

Modérateur : Big Brother

Répondre
Avatar du membre
Auteur du sujet
antoinefamily
Elève-pilote posteur
Messages : 7
Enregistré le : 04 sept. 2019, 14:38
Âge : 19

Prépa PCSI besoin d'une 2 ème année ?

Message par antoinefamily »

Bonsoir à tous.
Je me questionne depuis déjà quelques semaines sur l'utilité de passer en deuxième année de prépa PCSI pour passer le concours de l'ENAC. En effet j'ai vu qu'on pouvait d'ores et déjà le passé en première année et de plus le concours n'est basé que sur le programme de la première année alors a quoi bon passer en deuxième année si ce n'est pour perdre son temps a apprendre des choses qui ne se trouvent pas dans le concours au lieu de réviser par exemple son ATPL ou d'améliorer son anglais et j'en passe...
Je précise je fais une prépa seulement pour passer le concours de l'ENAC je ne compte pas devenir ingénieur dans quoi que ce soit d'autres...
On a rien à perdre

Avatar du membre
f6exb
Chef de secteur posteur
Messages : 614
Enregistré le : 05 sept. 2008, 12:31
Localisation : Massy
Âge : 69

Message par f6exb »

Et si t'as pas l'ENAC tu fais quoi ?
Seuls les faucons volent.
Les vrais restent au sol.

Avatar du membre
Auteur du sujet
antoinefamily
Elève-pilote posteur
Messages : 7
Enregistré le : 04 sept. 2019, 14:38
Âge : 19

Message par antoinefamily »

Ça ne répond pas trop a ma question mais si tu veux vraiment savoir je me rédigerai vers autre chose ou alors je tenterai air cadet et une formation de pilote professionnel dans un aéroclub.[/list]
On a rien à perdre

Avatar du membre
teubreu
Chef de secteur posteur
Messages : 2110
Enregistré le : 03 mars 2014, 22:06

Message par teubreu »

Et bien fais comme ça, pour info environ 15% des admis sortent de 1ère année de prépa.
Et plus de 80% ont fait au moins une 2e année.

Avatar du membre
f6exb
Chef de secteur posteur
Messages : 614
Enregistré le : 05 sept. 2008, 12:31
Localisation : Massy
Âge : 69

Message par f6exb »

14 places en 2019.
15% ça représente deux gaziers sortant de première année.
Et le concours se passant au printemps, le programme de 1ère année n'est pas terminé.
Seuls les faucons volent.
Les vrais restent au sol.

Avatar du membre
Auteur du sujet
antoinefamily
Elève-pilote posteur
Messages : 7
Enregistré le : 04 sept. 2019, 14:38
Âge : 19

Message par antoinefamily »

Je veux bien moi mais a quoi sert donc la deuxième année ?
On a rien à perdre

Avatar du membre
teubreu
Chef de secteur posteur
Messages : 2110
Enregistré le : 03 mars 2014, 22:06

Message par teubreu »

A être plus à l’aise pour les épreuves demandées car avec ce que tu vois en 2e année il est plus « facile » de résoudre ce qui est demandé en 1ère. D’où les statistiques observées.

Avatar du membre
Auteur du sujet
antoinefamily
Elève-pilote posteur
Messages : 7
Enregistré le : 04 sept. 2019, 14:38
Âge : 19

Message par antoinefamily »

Ah d'accord merci
On a rien à perdre

Avatar du membre
Supertapha
Copilote posteur
Messages : 150
Enregistré le : 05 mai 2011, 02:30

Message par Supertapha »

Pendant mon année MPSI j'étais exactement dans le même cas que antoinefamily : certain de vouloir devenir pilote de ligne et encore plus sûr de ne pas vouloir devenir ingénieur, surtout si je n'ai pas le choix de l'école que j'intégrerais.

Je me suis dirigé vers la fac après la première année de prépa et je me suis préparé moi-même au concours EPL/S.
J'ai été admissible, éliminé aux PSY1 (Pilotest était tout nouveau et payant à l'époque...).
Puis j'ai eu 23 ans, et j'ai dû reprendre tout mon projet fabuleux à zéro sans l'option EPL/S.

En sachant que j'étais loin d'être le meilleur élève de ma classe de sup', c'est certain qu'on peut réussir les écrits de l'ENAC sans faire la deuxième année de prépa.
On peut s'en sortir très très bien en bachotant les annales.

Avec le recul je suis sûr que je n'aurais pas été très brillant à l'oral.
Etant le typique élève qui sortait du lycée sans grande expérience de la vie, je n'aurais eu pas grand chose à raconter. Surtout côté aéronautique.
Tout ce que je connaissais c'était : "travaille bien à l'école, rends tes devoirs maisons à l'heure, si t'as des bonnes notes t'auras un bon boulot."
(Aaaaah la vie était simple à cette époque :turn: )

Mais ce n'est pas la spé' qui t'aidera pour cette partie...

Donc OUI tu peux réussir l'EPL/S sans la seconde année de prépa.

Auras-tu plus de chances après une deuxième année ?

Je me suis souvent posé la question :
_ d'un côté j'aurais été dans l'ambiance concours, avec un rythme soutenu tous les jours, donc peut-être mieux préparé.
_ d'un autre côté je n'aurais pas eu le temps ni la liberté de me focaliser sur le seul concours qui m'intéressait.
J'aurais dépensé mon énergie dans un tas de choses qui ne me plaisaient pas (Sciences de l'ingénieur, TIPE...) et inutiles à mon projet.
Sans parler du fait que je prenais très peu de plaisir à me lever le matin pour aller en cours, et la motivation compte beaucoup dans les études.


La question que tu devrais vraiment te poser est :
Est-ce que je préfère finir la prépa, intégrer une école d'ingénieur pour "assurer mes arrières" OU aller à la fac dès maintenant ?

En sachant que sortir d'école d'ingénieur, c'est comme prendre une autoroute vers le marché du travail. Tu pourras bosser, mettre de côté pour une formation de pilote sans perdre de temps. Tout ce que t'auras fait c'est te lever tous les matins pour avoir de bonnes notes (je caricature énormément, je sais...)

Après la fac, les débouchés ne sont pas les mêmes. Il faut être un peu plus malin et "créatif" pour monnayer un diplôme universitaire scientifique.

Chaque année il faudra choisir les bonnes matières, le bon parcours, soigner son dossier pour espérer rejoindre un bon master. Peut-être changer de fac, faire une formation en parallèle ou une année de plus pour rejoindre telle branche ou tel métier. Trouver la petite annonce, le stage, l'astuce qui changera tout...

A moins que tu ais déjà une idée précise de ton métier "plan B" et comment y arriver, ça te prendra plus de temps et d'énergie de te frayer un chemin vers le monde du travail en sortant de la fac.


Il y a aussi le jeu des équivalences à prendre en compte, par exemple :
_ Après une maths spé tu peux directement entrer en L3 à la fac.
_ En sortant de sup' tu ne peux pas te présenter aux cadets d'Air France.

J'ai beaucoup comparé la prépa à la fac car ce sont les deux parcours que je connais, mais t'as peut-être l'idée de partir à l'étranger, ou de commencer directement une formation modulaire...

Dans tous les cas ne néglige pas l'aspect "parcours de vie cohérent" car les entretiens oraux sont au moins aussi importants que les tests psychotechniques.
Et n'oublie pas que notre système est malheureusement basé sur les diplômes donc faut éviter de se retrouver "sans rien".

Si t'es vraiment pas à l'aise en prépa, arrête, ça ne t'apportera pas grand chose d'insister.
Mais si tu peux te "forcer" à finir sans que ce soit trop inconfortable, réfléchis bien.

Réfléchis en terme de statistiques et anticipe bien : "Si je quitte la prépa c'est pour faire quoi ?" "Et si je rate le concours ?" "Et si j'atteins l'age limite ?" "Quel est mon plan B ?" "Ca ira financièrement ?" "Et s'il y a une crise économique ?"

Regarde le plus loin possible et ne te base pas seulement sur ton ressenti du moment.

Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message