Quelles écoles éviter ?

Forum des "débutants": Quelle orientation choisir? Quelles filières? Questions générales, ...

Modérateur : Big Brother

Avatar du membre
Serninho
Captain posteur
Messages : 186
Enregistré le : 12 nov. 2019, 22:54

Message par Serninho »

Phosphorus a écrit :Bonjour, merci de rappeler le risque effectivement. Cependant, ENAC : 14 places pour 2000 candidats et Jules n’est pas bon en français / philo (or il y a une épreuve), 80 places chez les cadets AF (combien en 2023?) pour 2400 candidats : soit 3% de réussite et les places sont souvent prises par des trentenaires... le risque est donc de perdre 2 ans et ... de tomber dans une période de disette ...
Finalement, le bon compromis semble être présenté plus haut : payer une école privée qui promet une place à la sortie grâce à un partenariat. Il faut juste vérifier qu’on ne nous fera pas signer un « contrat blanc». L’important et le plus dur si j’ai bien compris étant d’obtenir un premier poste...
Airone2977 a écrit :Bonjour

Votre fils étant bonne élève, je ne peux que vous suggérer qu'il intègre une classe prépa afin de pouvoir tenter les concours ENAC/Cadet AF, c'est de loin la solution idéal.
Pour revenir sur les propos de fouga, en période de disette, c'est zéro recrutement, y compris pour ceux ayant payé le prix fort.
Le marché de l'aérien est cyclique, on sort d'un cycle haut, bref pas forcément le meilleur moment pour se lancer dans une filière privé sans filet de sécurité.
Aucune école, aussi bonne soit elle n'est capable de prédire ce qui se passera dans 6 mois / 2 ans.

Après de mon point de vue, les écoles type CAE/L3, au delà des "partenariat", sont tout de même ce qui se fait de mieux en terme de formation à l'heure actuelle.
Rassurez-vous, en français le niveau demandé n'est pas extrêment élevé. Il peut largement faire la différence ailleurs
Ingénieur

Avatar du membre
JAimeLesAvions
Chef de secteur posteur
Messages : 6544
Enregistré le : 02 mars 2008, 08:03

Message par JAimeLesAvions »

Vercore a écrit :Dépenser 100k est une petite folie
Si l'objectif est atteint, c'est largement rentable. Gagner un an de carrière, permet de gagner un an de salaire de fin de carrière, largement supérieur au surcoût de l'intégré.

Avatar du membre
Serninho
Captain posteur
Messages : 186
Enregistré le : 12 nov. 2019, 22:54

Message par Serninho »

JAimeLesAvions a écrit :
Vercore a écrit :Dépenser 100k est une petite folie
Si l'objectif est atteint, c'est largement rentable. Gagner un an de carrière, permet de gagner un an de salaire de fin de carrière, largement supérieur au surcoût de l'intégré.
Attention toutefois : d'une part il faut être à même de rembourser les mensualités dès le début de carrière (sans le salaire de CDB donc!) et d'autre tu considère l'intégralité du salaire en tant que tel, hors dans la pratique tu payes ton loyer/prêt immobilier, tes frais divers, ta nourriture, tes déplacements. Autrement dit, dans ton raisonnement ton salaire (annuel) correspond certe à un certaine somme (supérieure au prix de la formation) mais dans la pratique, en appliquant les différents frais, la somme restante est moindre.
Ingénieur

Avatar du membre
Raphy
Copilote posteur
Messages : 72
Enregistré le : 30 mars 2018, 10:09
Âge : 24

Message par Raphy »

Serninho a écrit :
Vercore a écrit :Dans l'objectif de finir dans un 320/737 le plus rapidement et en prenant en compte le coût :

Cadet AF > ENAC > EZY MPL > CAE / EFA

Pour de l'intégré, il n'y a pas d'intérêt à viser une école française.

On peut rajouter les cadets Vueling, Volotea etc, mais vu le niveau de rémunération je ne suis pas sûr que ce soit mieux qu'un whitetail CAE qui aura de bonnes chances de viser EZY ou RYR.
Je suis du même avis pour le "classement rapidité" ci-dessus
je pouvais pas dire mieux
KD AF 2018 : échec psy 1

Aerospace engineer

ATPL (A)

Avatar du membre
Dubble
Chef de secteur posteur
Messages : 6902
Enregistré le : 29 juin 2008, 01:20
Localisation : Sydney
Âge : 26

Message par Dubble »

JAimeLesAvions a écrit :
Vercore a écrit :Dépenser 100k est une petite folie
Si l'objectif est atteint, c'est largement rentable. Gagner un an de carrière, permet de gagner un an de salaire de fin de carrière, largement supérieur au surcoût de l'intégré.
Je copie colle la réponse que je t'avais déjà faite :

Le problème dans ce raisonnement c'est déjà que tu n'as aucune idée du niveau de garantie que t'apporte une école chère.
Tu peux gagner potentiellement un an de salaire captain, mais avec quelle probabilité ?

De plus, on peut tout à fait contredire le raisonnement simplement en disant qu'un calcul financier ne se fait pas juste en regardant les chiffres. Il faut aller plus loin qu'une addition brute.

Pour plusieurs raisons :
- Déjà, il ne faut pas comparer le salaire de la dernière année avec rien, il faut comparer le salaire de la dernière année avec la retraite, en tenant compte du fait que la présence dans la tranche d'impots à 40% diminue de 40% la différence de revenu net.
- L'actualisation : Si avec un taux d'intérêts donné, je me forme pour 60k€ au lieu de 100k€, je gagne 40k que je peux placer. Ces 40k se transforment en 80 ou 90k€ en fin de carrière, 30 ans après (et là j'ai pris un taux très conservatif). Imaginons qu'au lieu de gagner 120k€ nets d'impots je gagne 60k€ de retraite nette d'impots ou plus, car j'ai perdu un an sans trouver de job mais j'avais placé les 40k : je perds 60k€ de salaire mais gagne 80k sur mon placement ! Je suis donc gagnant à me former pour moins cher, si tant est que je trouve un taux d'intérêt sur 40 ans supérieur à 2%.
- Mais surtout, l'utilité. Quand on est en fin de carrière, et qu'on gère son argent en faisant des raisonnements aussi poussés que ça, en ayant eu une carrière de pilote, normalement on est relativement aisé. L'utilité marginale d'un an de (salaire - retraite) est assez faible. Au contraire, quand on est jeune et qu'on se lance dans la vie, ces 40k€ peuvent servir d'apport pour un achat immobilier, ou plein d'autres dépenses importantes qu'on a quand on est pas encore bien établi financièrement.
Ainsi, l'utilité (qui est la valeur que quelqu'un accorde à un bien ou une somme d'argent) n'est pas strictement proportionnelle à la somme d'argent mais dépend aussi du moment auquel on la considère ! Elle est plus grande si elle est rapportée à un patrimoine plus faible et à un instant plus proche.

Avatar du membre
benty
Captain posteur
Messages : 172
Enregistré le : 26 sept. 2014, 00:59

Message par benty »

Dubble a écrit :
JAimeLesAvions a écrit :
Vercore a écrit :Dépenser 100k est une petite folie
Si l'objectif est atteint, c'est largement rentable. Gagner un an de carrière, permet de gagner un an de salaire de fin de carrière, largement supérieur au surcoût de l'intégré.
Je copie colle la réponse que je t'avais déjà faite :

Le problème dans ce raisonnement c'est déjà que tu n'as aucune idée du niveau de garantie que t'apporte une école chère.
Tu peux gagner potentiellement un an de salaire captain, mais avec quelle probabilité ?

De plus, on peut tout à fait contredire le raisonnement simplement en disant qu'un calcul financier ne se fait pas juste en regardant les chiffres. Il faut aller plus loin qu'une addition brute.

Pour plusieurs raisons :
- Déjà, il ne faut pas comparer le salaire de la dernière année avec rien, il faut comparer le salaire de la dernière année avec la retraite, en tenant compte du fait que la présence dans la tranche d'impots à 40% diminue de 40% la différence de revenu net.
- L'actualisation : Si avec un taux d'intérêts donné, je me forme pour 60k€ au lieu de 100k€, je gagne 40k que je peux placer. Ces 40k se transforment en 80 ou 90k€ en fin de carrière, 30 ans après (et là j'ai pris un taux très conservatif). Imaginons qu'au lieu de gagner 120k€ nets d'impots je gagne 60k€ de retraite nette d'impots ou plus, car j'ai perdu un an sans trouver de job mais j'avais placé les 40k : je perds 60k€ de salaire mais gagne 80k sur mon placement ! Je suis donc gagnant à me former pour moins cher, si tant est que je trouve un taux d'intérêt sur 40 ans supérieur à 2%.
- Mais surtout, l'utilité. Quand on est en fin de carrière, et qu'on gère son argent en faisant des raisonnements aussi poussés que ça, en ayant eu une carrière de pilote, normalement on est relativement aisé. L'utilité marginale d'un an de (salaire - retraite) est assez faible. Au contraire, quand on est jeune et qu'on se lance dans la vie, ces 40k€ peuvent servir d'apport pour un achat immobilier, ou plein d'autres dépenses importantes qu'on a quand on est pas encore bien établi financièrement.
Ainsi, l'utilité (qui est la valeur que quelqu'un accorde à un bien ou une somme d'argent) n'est pas strictement proportionnelle à la somme d'argent mais dépend aussi du moment auquel on la considère ! Elle est plus grande si elle est rapportée à un patrimoine plus faible et à un instant plus proche.
Wé enfin ton placement conservatif je le trouve bien optimiste ... C’est bien beau de donner des chiffres comme ça mais au final c’est que du blabla et des exemples sortir de nulle part.

Avatar du membre
Supertapha
Copilote posteur
Messages : 150
Enregistré le : 05 mai 2011, 02:30

Message par Supertapha »

Raphy a écrit :
Serninho a écrit :
Vercore a écrit :Dans l'objectif de finir dans un 320/737 le plus rapidement et en prenant en compte le coût :

Cadet AF > ENAC > EZY MPL > CAE / EFA

Pour de l'intégré, il n'y a pas d'intérêt à viser une école française.

On peut rajouter les cadets Vueling, Volotea etc, mais vu le niveau de rémunération je ne suis pas sûr que ce soit mieux qu'un whitetail CAE qui aura de bonnes chances de viser EZY ou RYR.
Je suis du même avis pour le "classement rapidité" ci-dessus
je pouvais pas dire mieux
Salut à tous, je pense que vous êtes très mal renseignés sur l’EFA, car je ne vois pas comment vous pouvez la mettre au même niveau que CAE.
D’après moi, le classement serait plutôt :

Cadet AF > ENAC > EFA > EZY MPL > CAE.

Je ne donne pas plus de détails car ce n’est pas très pertinent dans la conversation actuelle. Mais je vous invite à consulter le sujet d’Aeronet dédié à l’EFA, ou simplement le site internet de cette école.

Avatar du membre
Foxkilocharlie
Copilote posteur
Messages : 78
Enregistré le : 16 févr. 2019, 21:43

Message par Foxkilocharlie »

Avec Lufthansa qui réduit la voilure, Eurowings qui perd des sommes folles... L'attente peut être longue à la fin de la formation. Pas sûr que EFA > MPL EZY

Avatar du membre
Vercore
Captain posteur
Messages : 176
Enregistré le : 01 juil. 2017, 00:46

Message par Vercore »

EFA a augmenté le tarif à 90k.
De plus, ce n'est pas la meilleure compagnie au niveau des conditions salariales.
Un CAE Whitetail peut avoir mieux à l'issue de sa formation, d'où son positionnement dans le classement que j'ai donné.

Avatar du membre
Dubble
Chef de secteur posteur
Messages : 6902
Enregistré le : 29 juin 2008, 01:20
Localisation : Sydney
Âge : 26

Message par Dubble »

benty a écrit : Wé enfin ton placement conservatif je le trouve bien optimiste ... C’est bien beau de donner des chiffres comme ça mais au final c’est que du blabla et des exemples sortir de nulle part.
:lol:
2% c'est une bête assurance vie, capital garanti.
La bourse rapporte potentiellement beaucoup plus sur le long terme.

A mon avis il y a des choses plus inquiétantes dans la carrière d'un pilote que le fait de ne pas réussir à avoir 2% par an.

Avatar du membre
TFFF
Copilote posteur
Messages : 81
Enregistré le : 21 janv. 2018, 14:03
Localisation : Singapour
Âge : 33

Message par TFFF »

Au final un ATPL EFA peut aussi prétendre aux jobs qu’un whitetail CAE pourrait avoir en ligne de mire... tout en s’étant formé pour moins cher.
Même avec l’augmentation à 90k€, on est loin des 90k£ demandés par CAE ET ça peut ouvrir des voies dans le sens où les 90k ne seront dûs à LH que si on quitte le groupe.
Toujours mieux de faire un prêt avec un job que pour entrer à l’école imho :D

Edit:
J’en rajoute une couche.
Quid des frais de vie Allemagne vs UK?
EFA rembourse la classe 1, etc etc
1° 21′ 33.16″ N, 103° 59′ 21.5″ E

PSY2 2018 KD AF: Ajourné
LHG 1914-P

Avatar du membre
benty
Captain posteur
Messages : 172
Enregistré le : 26 sept. 2014, 00:59

Message par benty »

Dubble a écrit :
benty a écrit : Wé enfin ton placement conservatif je le trouve bien optimiste ... C’est bien beau de donner des chiffres comme ça mais au final c’est que du blabla et des exemples sortir de nulle part.
:lol:
2% c'est une bête assurance vie, capital garanti.
La bourse rapporte potentiellement beaucoup plus sur le long terme.

A mon avis il y a des choses plus inquiétantes dans la carrière d'un pilote que le fait de ne pas réussir à avoir 2% par an.
La bourse tu peux gagner comme perdre. Rien de sûr et je suppose que tu sais ça ...

Avatar du membre
Supertapha
Copilote posteur
Messages : 150
Enregistré le : 05 mai 2011, 02:30

Message par Supertapha »

Foxkilocharlie a écrit :Avec Lufthansa qui réduit la voilure, Eurowings qui perd des sommes folles... L'attente peut être longue à la fin de la formation. Pas sûr que EFA > MPL EZY
L’attente “peut être longue” comme partout ailleur. Pour l’instant elle ne l’est pas du tout.

Comme l’a dit TFF : pas de crédit à contracter pour entrer à l’EFA, puisque tu rembourses les frais de scolarité une fois en ligne (à la manière des cadets d’Air France).
J’ajoute que c’est prélevè sur ton salaire brut, donc tu le sens à peine passer.

Tu peux très bien postuler dans toutes les compagnies du monde après la formation, et tu es prioritaire dans les compagnies du groupe Lufthansa. D’ailleurs certaines compagnies du groupe ne recrutent QUE des élèves issues de l’EFA.
Donc au final tu as plus d‘opportunités qu’un élève sortant de CAE.

Aussi, tu as bien plus de débouchés avec une licence ATPL qu’une MPL. Ce qui classe, d’après moi, l’EFA avant le programme MPL easy Jet (et n’importe quel programme MPL d’ailleurs...) .

Et pour finir, tu as une formation de qualité Lufthansa à 90 000€ (60 000€ pour ceux entrant en formation avant juillet 2020), ce qui est bien moins cher que CAE ou autres écoles réputées.

Avatar du membre
Dubble
Chef de secteur posteur
Messages : 6902
Enregistré le : 29 juin 2008, 01:20
Localisation : Sydney
Âge : 26

Message par Dubble »

benty a écrit : La bourse tu peux gagner comme perdre. Rien de sûr et je suppose que tu sais ça ...
La bourse a une tendance générale à monter à long terme, même en tenant compte des crises.
Si elle se met à baisser, c'est que la situation économique sera très dégradée et dans ces conditions tu n'auras probablement même plus de job de pilote. Donc le raisonnement sur le salaire de la dernière année il tient d'autant moins.

En fait c'est surtout ça le vrai contre argument, l'utilité d'une somme d'argent se rapporte à la quantité dont on dispose déjà et au délai dans lequel on va l'obtenir.
Si je te dis "je te donne 40k€ maintenant ou 100k€ dans 40 ans", je connais pas beaucoup de gens qui attendront 40 ans.
Si je donne 40k€ à un étudiant sans le sou, il sera largement plus satisfait que si je donne 100k€ à un millionnaire.
Sans compter l'incertitude, la multitude de raisons qui pourraient faire qu'on n'arrivera pas à cette dernière année de salaire, ou que ce salaire ne serait pas aussi important qu'escompté.

Avatar du membre
Elyaz
Copilote posteur
Messages : 99
Enregistré le : 02 nov. 2018, 15:13
Âge : 28

Message par Elyaz »

Supertapha a écrit :formation de qualité Lufthansa à 90 000€ (60 000€ pour ceux entrant en formation avant juillet 2020), ce qui est bien moins cher que CAE ou autres écoles réputées.
On en est où de la période de sélection ? La dernière a eu lieu quand ?

Car sur le site actuellement c'est indiqué 90 000€ et on est pas encore au mois de Juillet. 30 000€ ce n'est pas rien comme évolution
J'aurais dû me renseigner et me préparer aux sélections plus tôt, my bad...

https://www.european-flight-academy.com ... _financing

Avatar du membre
Supertapha
Copilote posteur
Messages : 150
Enregistré le : 05 mai 2011, 02:30

Message par Supertapha »

Je ne sais pas quand la dernière session de sélection a eu lieu, mais je sais qu’il y en a plusieurs par mois et que l’école n’a pas prévu de stopper ses recrutements.

En ce qui concerne l’augmentation des frais de scolarité : toutes les promos sont complètes au moins jusqu’à octobre 2020.

Donc si tu envoies ton dossier de candidature ce soir et que tu réussis tous les tests, ta formation coûtera 90 000€ (Sauf coup de théâtre).

Avatar du membre
Elyaz
Copilote posteur
Messages : 99
Enregistré le : 02 nov. 2018, 15:13
Âge : 28

Message par Elyaz »

Ok merci ! Je suis encore au stade de l'information et je n'ai pas encore préparé les tests, qui si j'ai bien suivi se prépare sur skytest.
A voir comment le marché de l'aviation et du recrutement évolue ces prochains mois car j'ai l'impression qu'on se dirige vers une période de disette et qu'on a une seule chance pour les sélections ... Votre avis ?

Avatar du membre
mileuh
Copilote posteur
Messages : 93
Enregistré le : 10 mai 2017, 12:33
Âge : 40

Message par mileuh »

Période de disette, on est dedans, et bien concrètement. Sacré coup dur avec le blocus de Trump sur les USA, l'aviation avait pas besoin de ça. Maintenant les embauches sont gelées quasiment partout, l'argent ne rentre plus et les boîtes vivent sur leur trésorerie.
Espérons que ça durera pas trop longtemps...

Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message