Les Banques et les futurs Pilotes

Forum des "débutants": Quelle orientation choisir? Quelles filières? Questions générales, ...

Modérateur : Big Brother

Avatar du membre
FL_aero
Elève-pilote posteur
Messages : 3
Enregistré le : 02 déc. 2018, 14:26
Âge : 30

Message par FL_aero »

flywithjerem a écrit :Merci pour vos réponses :)

Ça donne un tout petit peu de réalité que je trouve trop peu souvent évoqué.

@lucyintheskywithairbus

Certes on est tous un peu fous de claquer autant d'argent et de prendre autant de risques pour faire 1 seul métier dont le marché de l'emploi est chahuté à la moindre épine. Mais c'est ce qui s'appelle la passion.
?

Bonjour tout le monde,

Je me permets de donner mon avis sur le sujet suite à la lecture de ces échanges.
Etre sec et parler des tabous (contexte actuel, passé, de la somme énorme pour se former, autres) tout à fait pour ! Il faut partager les infos
Nous n'aurons pas de retraite, sûrement et vous savez quoi je vous conseille de ne pas l'attendre, je ne vivrai pas pour la retraite personnellement.
Je vais rapidement vous parler de mon parcours : ingé puis master en école de commerce, premier job dans une très grande compagnie aérienne nationale en tant qu'ingé aéro, congé sans solde pour me lancer en intégré à 100k€ avec 0 apport dans une école en Angleterre. Formation qui devrait commencer après cette crise. Beaucoup me prendraient pour un fou, "ta carrière, ton salaire, tu as tout bien fait ... bla-bla"
Regret ? Dois-je annuler ? Jamais de la vie bande de fous ^^ pour regretter à 29 ans de ne pas m'être lancé ? J'attends ca depuis que j'ai 5 ans, j'ai fait ma route dans la vie. Je conseille à tous ceux qui hésitent aujourd'hui de faire passer la passion devant (même ceux qui ont très peu de moyens comme moi) ou alors de quitter cette voie, ce forum, ces échanges pour ne pas être frustré.
Je vous parle honnêtement. J'ai de l'expérience dans le secteur aéro. Si votre finalité c'est le cockpit (et je parle aussi à celui qui a écrit ce post), pas de barrière, cyclique oui, mais n'attendez pas le cercueil.

Si votre souci c'est l'argent, sachez que c'est comme le pq, ca ne se mange pas, ca se gagnes sur ses épaules. Ceux qui préfèrent investir 180k€ dans la pierre il faut aller sur immobiliernet pas aéronet.
Ce message pour encourager les gens à NE PAS STRESSER. J'ai été dans des centaines de cockpits, rencontré un nombre innombrable de pilotes et d'histoires. Croyez-moi, certains ont vraiment 1000 fois plus galéré, 0 regret au final.
Live your dreams

Avatar du membre
Serninho
Captain posteur
Messages : 186
Enregistré le : 12 nov. 2019, 22:54

Message par Serninho »

[/quote]

ingé puis master en école de commerce [...] me lancer en intégré à 100k€

[/quote]

Tiens tiens on a le même parcours :turn:
Ton discours est motivant !

Avatar du membre
Serninho
Captain posteur
Messages : 186
Enregistré le : 12 nov. 2019, 22:54

Re: Les Banques et les futurs Pilotes

Message par Serninho »

[/quote]



Reviens sur terre malheureux. Achetes de l'immobilier, prends des options sur un marché, formes toi, creer des rentes, deviens libre financierement et la tu pourras voler l'esprit libre.

My 2 cents
[/quote]

T'es un peu fataliste quand même...

Avatar du membre
MiKith
Elève-pilote posteur
Messages : 45
Enregistré le : 12 août 2019, 09:55
Âge : 30

Message par MiKith »

Merci FL_aero pour ce message, ce genre de discours est plutôt rare à lire/écouter de nos jours.... C'est précisément cet état d'esprit dont nous avons tous besoin aujourd'hui, il faut tout donner malgré le contexte et rester positif. Quitte à profiter du confinement pour se ressourcer et se cultiver un maximum en aero, préparer un plan d'attaque pour être prêt à la reprise du marché. J'en entends un paquet aujourd'hui qui prétendent tout d'un coup être économiste et qui affirment qu'il sera impossible d'être embauché avant 2/3 ans... Ces personnes n'en savent rien et nous non plus. Alors oui il faut tenter si le financement le permet.

Bonne formation à toi !

Avatar du membre
Dan
Chef de secteur posteur
Messages : 6402
Enregistré le : 18 sept. 2002, 02:00
Âge : 40

Message par Dan »

Lors de la dernière crise les embauches ont été mises à mal pendant bien plus de 3 ans (sans parler des conditions de travail qui ont chuté de manière vertigineuse). C'est bien d'être optimiste mais un peu de réalisme ne fait pas de mal.

Avatar du membre
Serninho
Captain posteur
Messages : 186
Enregistré le : 12 nov. 2019, 22:54

Message par Serninho »

flywithjerem a écrit :Merci pour vos réponses :)

Et comment font les américains avec leur écoles à 50000$ ?
Effectivement pour eux c'est normal, on est habitué à l'éducation gratuite ici.
D'ailleurs Obama a remboursé son prêt étudiant en 2004, soit à 43 ans. 5 ans après il devenait Président :turn:

Avatar du membre
teubreu
Chef de secteur posteur
Messages : 2118
Enregistré le : 03 mars 2014, 22:06

Message par teubreu »

Pas mal de prévisions craignent quand même une chute mondiale de la demande de l'ordre de 50% pendant plusieurs années.
Seront-elles vérifiées, je n'en sais rien, simplement si vous vous lancez attendez-vous à devoir maintenir vos licences sur une longue durée.
Ok pour se lancer si c'est vraiment ce que vous voulez faire mais soyez préparés psychologiquement dès maintenant à cette éventualité.

Avatar du membre
fouga
Chef de secteur posteur
Messages : 1620
Enregistré le : 10 mai 2006, 02:00
Âge : 32

Message par fouga »

Te lancer à 100K€ maintenant n'est pas forcément stratégique, tu peux le faire pour 2x moins si t'es pas pressé.

Dans tous les cas tente, j'ai arrêté ma décision en 2015, l'objectif à l'époque étant d'avoir les qualifs pour savoir ce que est et ne pas être frustré.
La conjoncture s'étant amélioré je me suis mis à envisager ça sérieusement comme un boulot, mais ça a pris du temps, résultat je suis sorti en fin de vagues et j'ai pu m'essayer à un nombre restreint de sélections.

La suite n'est pas écrite, j'ai le droit de repasser/terminer certaines phases de sélec dans 1 an, à voir si ça sera possible ou pas.
Sinon on verra quand vient la prochaine vague, l'avantage c'est que j'ai l'expérience de sélec et que je sais exactement quel point je dois bosser pour passer.

Dans tous les cas tu fais bien de garder ton job, c'est la seule erreur que j'ai fait pour moi, démissionner.
On peut faire les deux en parallèle jusqu'à avoir un cockpit et on peut même monter une carrière non aéro à côté.
Pas stupide si ça ne devait pas marcher, rien de pire que tout donner pour l'aviation sans que ça marche et se retrouver à la quarantaine en ayant rien du tout...

Avatar du membre
captain_747
Captain posteur
Messages : 298
Enregistré le : 08 mai 2008, 10:21

Message par captain_747 »

Tu fais quoi Fouga maintenant?
T'as repris ta carrière d'avant?

Avatar du membre
fouga
Chef de secteur posteur
Messages : 1620
Enregistré le : 10 mai 2006, 02:00
Âge : 32

Message par fouga »

Oui,

Le but c'est de retenter les sélections dès que possible.
En parallèle je commence à faire de l'investissement pour ne plus dépendre d'un patron au cours de la prochaine décennie si pilote ne marche pas.

Si tout va bien je trouve un cockpit dans les prochaines années, sinon j'aurais gagné ma liberté...
Ça demande d'avoir un minimum de bagages académiques et de bien choisir où bosser, mais c'est rentable et avec la bonne stratégie on est dépendant de personne.

Avatar du membre
Squish
Chef de secteur posteur
Messages : 2352
Enregistré le : 24 mars 2011, 11:16

Message par Squish »

MiKith a écrit :Merci FL_aero pour ce message, ce genre de discours est plutôt rare à lire/écouter de nos jours.... C'est précisément cet état d'esprit dont nous avons tous besoin aujourd'hui, il faut tout donner malgré le contexte et rester positif. Quitte à profiter du confinement pour se ressourcer et se cultiver un maximum en aero, préparer un plan d'attaque pour être prêt à la reprise du marché. J'en entends un paquet aujourd'hui qui prétendent tout d'un coup être économiste et qui affirment qu'il sera impossible d'être embauché avant 2/3 ans... Ces personnes n'en savent rien et nous non plus. Alors oui il faut tenter si le financement le permet.

Bonne formation à toi !
La reprise sera pour les plus expérimentés en priorité . 8)
Profitez plutot pour préparer une seconde carrière et pilote en parallèle. Le tourisme ne reprendra pas rapidement. Le confinement fait réaliser à beaucoup de personnes l'importance de consommer local...pour le bien de tous.
De plus le virus existera encore (il ne va pas disparaitre par magie hein) et donc, s'attendre à des épicentres par ci par là. ;)

Avatar du membre
Serninho
Captain posteur
Messages : 186
Enregistré le : 12 nov. 2019, 22:54

Message par Serninho »

Squish a écrit : Le confinement fait réaliser à beaucoup de personnes l'importance de consommer local...
en espérant que ca dure !

Avatar du membre
Auteur du sujet
flywithjerem
Elève-pilote posteur
Messages : 15
Enregistré le : 13 mars 2020, 12:43

Message par flywithjerem »

FL_aero a écrit :
flywithjerem a écrit :Merci pour vos réponses :)

Ça donne un tout petit peu de réalité que je trouve trop peu souvent évoqué.

@lucyintheskywithairbus

Certes on est tous un peu fous de claquer autant d'argent et de prendre autant de risques pour faire 1 seul métier dont le marché de l'emploi est chahuté à la moindre épine. Mais c'est ce qui s'appelle la passion.
?

Bonjour tout le monde,

Je me permets de donner mon avis sur le sujet suite à la lecture de ces échanges.
Etre sec et parler des tabous (contexte actuel, passé, de la somme énorme pour se former, autres) tout à fait pour ! Il faut partager les infos
Nous n'aurons pas de retraite, sûrement et vous savez quoi je vous conseille de ne pas l'attendre, je ne vivrai pas pour la retraite personnellement.
Je vais rapidement vous parler de mon parcours : ingé puis master en école de commerce, premier job dans une très grande compagnie aérienne nationale en tant qu'ingé aéro, congé sans solde pour me lancer en intégré à 100k€ avec 0 apport dans une école en Angleterre. Formation qui devrait commencer après cette crise. Beaucoup me prendraient pour un fou, "ta carrière, ton salaire, tu as tout bien fait ... bla-bla"
Regret ? Dois-je annuler ? Jamais de la vie bande de fous ^^ pour regretter à 29 ans de ne pas m'être lancé ? J'attends ca depuis que j'ai 5 ans, j'ai fait ma route dans la vie. Je conseille à tous ceux qui hésitent aujourd'hui de faire passer la passion devant (même ceux qui ont très peu de moyens comme moi) ou alors de quitter cette voie, ce forum, ces échanges pour ne pas être frustré.
Je vous parle honnêtement. J'ai de l'expérience dans le secteur aéro. Si votre finalité c'est le cockpit (et je parle aussi à celui qui a écrit ce post), pas de barrière, cyclique oui, mais n'attendez pas le cercueil.

Si votre souci c'est l'argent, sachez que c'est comme le pq, ca ne se mange pas, ca se gagnes sur ses épaules. Ceux qui préfèrent investir 180k€ dans la pierre il faut aller sur immobiliernet pas aéronet.
Ce message pour encourager les gens à NE PAS STRESSER. J'ai été dans des centaines de cockpits, rencontré un nombre innombrable de pilotes et d'histoires. Croyez-moi, certains ont vraiment 1000 fois plus galéré, 0 regret au final.
Hello

Tu peux, si ce n'est pas trop indiscret, partager avec nous ton build pour recueillir la somme d'argent ? Quel banques, quel montant, CPF, pole emploi, donnations, famille... ?

Merci:)

Avatar du membre
Baker
Captain posteur
Messages : 290
Enregistré le : 05 oct. 2010, 13:06

Re: Les Banques et les futurs Pilotes

Message par Baker »

flywithjerem a écrit :Bonjour à tous,

Je suis détenteur d'un PPL avec 50HDV et j'ai 25 ans. Je souhaiterai poursuivre ma formation en modulaire ou intégré (plutôt vers les pays de l'est comme Bartolini ou SmartAviation).
Avec ton PPL et tes 50 heures de vol, et puisque tu envisages d'aller vers les pays de l'est, il y a moyen de te former pour un prix raisonnable.

Disons un gros 40 000 euros. Si tu arrives à faire une bonne partie de tes heures murissement avec des passagers en partage de frais (amis, famille, collègues ou co-avionnage si ton aéroclub l'autorise), tu peux gratter encore, disons 10 000 euros.

Il te reste 30 000 euros environ à financer (hors QT), si tu en as déjà 20 000 de côté, et en économisant encore un peu, tu devrais quasiment ne pas avoir à emprunter pour la formation CPL/IRME/MCC et garder un potentiel prêt pour financer, si besoin, une QT.

Avatar du membre
Zebi
Captain posteur
Messages : 194
Enregistré le : 17 mai 2018, 14:28
Localisation : Louvres
Âge : 18

Message par Zebi »

Et si vous n'avez pas la possibilité de faire un dossier CPF, vous pouvez démissionner et toucher le chômage pendant votre formation pour vous focaliser sur le training. Même un apprenti a droit au chômage. Il y a juste le 1er rendez-vous à préparer pour faire genre tu cherche un emploi, et encore dans certains territoires de la République les agents sont débordés donc ça passe crème.

Ce que vous touchez avcc le chômage c'est ce que vous cotisez et payez en taxes, et vous ne serez ni le premier ni le dernier à faire ça.
Mahrez ballon d'or en 2020

Avatar du membre
Pitcauvet
Captain posteur
Messages : 173
Enregistré le : 03 juin 2009, 07:58
Localisation : Var
Âge : 31

Message par Pitcauvet »

Zebi a écrit :Et si vous n'avez pas la possibilité de faire un dossier CPF, vous pouvez démissionner et toucher le chômage pendant votre formation pour vous focaliser sur le training. Même un apprenti a droit au chômage. Il y a juste le 1er rendez-vous à préparer pour faire genre tu cherche un emploi, et encore dans certains territoires de la République les agents sont débordés donc ça passe crème.

Ce que vous touchez avcc le chômage c'est ce que vous cotisez et payez en taxes, et vous ne serez ni le premier ni le dernier à faire ça.
Les conditions pour bénéficier de l'ARE après une démission sont très strictes ! Faire ça c'est le meilleur moyen de se retrouver sans revenu...

Avatar du membre
Zebi
Captain posteur
Messages : 194
Enregistré le : 17 mai 2018, 14:28
Localisation : Louvres
Âge : 18

Message par Zebi »

Pitcauvet a écrit :
Zebi a écrit :Et si vous n'avez pas la possibilité de faire un dossier CPF, vous pouvez démissionner et toucher le chômage pendant votre formation pour vous focaliser sur le training. Même un apprenti a droit au chômage. Il y a juste le 1er rendez-vous à préparer pour faire genre tu cherche un emploi, et encore dans certains territoires de la République les agents sont débordés donc ça passe crème.

Ce que vous touchez avcc le chômage c'est ce que vous cotisez et payez en taxes, et vous ne serez ni le premier ni le dernier à faire ça.
Les conditions pour bénéficier de l'ARE après une démission sont très strictes ! Faire ça c'est le meilleur moyen de se retrouver sans revenu...
Ah merde j'ai oublié de mentionner qu'il ne fallait pas démissionner, faut utiliser la rupture conventionnelle ou le licenciement économique.
Mahrez ballon d'or en 2020

Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message