Est-il sage de commencer une formation avec le COVID-19 ?

Forum des "débutants": Quelle orientation choisir? Quelles filières? Questions générales, ...

Modérateur : Big Brother

Avatar du membre
flydream
Chef de secteur posteur
Messages : 751
Enregistré le : 27 nov. 2003, 01:00
Âge : 38

Message par flydream »

Florian.Lagarde a écrit :
Aussi, selon mon père je trouverais forcément du travail a la sortie de mon ATO !! Je pense qu'il est dans l'erreur, et vous que pensez vous de l'embauche d'ici 2 ans ?
Même en temps normal rien n'ai jamais garanti. Impossible de savoir comment sera le marché dans 2 ans, mais cette crise va assurément laisser des traces

Avatar du membre
fouga
Chef de secteur posteur
Messages : 1567
Enregistré le : 10 mai 2006, 02:00
Âge : 32

Message par fouga »

tecnamp2002 a écrit : L’epidemie n’est encore pas contrôlée, quand je vois NYC l’état dans lequel se trouve la ville et la population.... Ta chance au sortir de cette crise sanitaire peut être de te lancer dans ton plan B et de construire ton plan A doucement doucement.
Courage!
Et t'as pas vue en Amérique du sud, ils laissent même les corps dans la rue sous des bâches, on se croirait dans The Division!

Pour Florian, à moins que ton père ai sa compagnie aérienne ou son jet privé, il ne peut rien te garantir du tout... c'est super qu'il croit en toi et tant mieux, mais s'il n'est pas dans le milieu il ne connait pas grand chose et ses conseils sont à relativiser. Par contre c'est bien qu'il te paie la formation, à ce compte là, le mieux c'est comme suggéré peut être de démarrer et faire ton PPL, si tu pars sur du modulaire c'est déjà ça de pris et en plus même si tu démarres ta formation dans quelques années, tes hdv annuelles en PPL te serviront dans le mûrissement... n'oublis pas qu'un Cpl/Ir/Me ça coûte même une fois qu'on l'a, si tu veux maintenir ton IRME ça peut chiffrer dans les 1000-2000€ par an, c'est pas négligeable, donc si on en a pour 5 ans (au pif) je te laisse faire le calcul...

Je me pose moi même la question de ne pas renouveler ma Mep cet été et de voir si renouveler uniquement l'IRSE suffit, et si ça se tasse vraiment, je pourrais même aller à le renouveler pas tous les ans... faut que je regarde les textes pour ça.

Avatar du membre
Auteur du sujet
Florian.Lagarde
Elève-pilote posteur
Messages : 12
Enregistré le : 15 avr. 2020, 00:27
Localisation : Cergy-Pontoise
Âge : 21

Message par Florian.Lagarde »

tecnamp2002 a écrit :On ne peut pas prévoir l’avenir, la, vraiment pas. Qqun pourra dire que ça reprendra dans 6 mois, d’autres te dirons que sous 2 ans il n’y aura toujours rien. Ce qui est sûr, c’est que le secteur va souffrir, beaucoup. Quand je vois que wizzair Licencie 1000 personnes dont 300 pilotes, que Lufthansa sort des appareils de sa flotte, mon avis perso me dit : «  quand le marché reprendra, des pilotes sur le carreau, il y en aura plein, d’ou Le fait qu’il faille construire son parcours solo et pouvoir avoir un CV qui sort du Frozen ATPL avec 200h ». Si tu te lances dans un PPL maintenant, en parallèle de tes études en alternance par exemple, tu auras la chance en entretiens d’embauche en compagnie dans 5 ans par exemple de dire « j’ai fait un tour d’europe En monomoteur pendant mon mûrissement, pendant mes congés au travail en allant en Angleterre, en Norvège, en Suède où je ne sais où et en plus de cela j’ai une licence de planeur, j’ai fait 15h de voltige » qui pourra peut être te démarquer d’un gars qui dira « j’ai fait une ATO en 1 an et demi et je suis là maintenant ». Je sais pas si tu comprends ? On aura tous les mêmes licences, les recrutements, je pense, se feront à l’experience (Je me trompe peut être, je n’ai pas de boule de cristal)

Si ta famille a les fonds, tant mieux mais, si je les avaient aussi, je ne les dépenseraient pas « si bêtement » pendant la crise. Je demanderais à papa de me payer mon PPL et mon mûrissement pendant mon boulot et de garder le reste des sous pour lui.
L’epidemie n’est encore pas contrôlée, quand je vois NYC l’état dans lequel se trouve la ville et la population.... Ta chance au sortir de cette crise sanitaire peut être de te lancer dans ton plan B et de construire ton plan A doucement doucement.
Courage!


Je vais juste commencer par une précision, ce n'est pas mon père qui a l'argent, c'est bien moi ! Je passe les détails mais on avait un terrain dans la famille qui a pris de la valeur, il a été découpé en 4 et chaque membre de la famille en a touché la même somme. L'argent est donc bien le mien désormais. Je suis conscient de la chance énorme que j'ai, j'ai donc vraiment pas envie de dépenser bêtement cet argent.
Il est vrai que se construire un passé dans l'aviation au lieu de juste avoir une fATPL peut s'avérer avantageux.
Je suis en train de me renseigner pour un BTS maintenance aéronautique en alternance, avec ça suivit d'une licence en alternance ( puis potentiellement un master ) ca pourrait me faire un bon plan B. Et en parallèle passer en modulaire et en prenant mon temps toutes les licences de pilote.

Avatar du membre
Dubble
Chef de secteur posteur
Messages : 6740
Enregistré le : 29 juin 2008, 01:20
Localisation : Sydney
Âge : 26

Message par Dubble »

Une manière d'analyser le futur qui peut parfois très bien fonctionner c'est de le voir comme une répétition du passé. On a la crise de 2008 comme point de comparaison. Après la crise de 2008, les recrutements étaient bloqués pendant combien de temps ? Bien 5 ans. Et le boom de recrutements a eu lieu 7-8 ans après (2016).
Et encore, la situation actuelle parait pire que la crise de 2008...
Donc le meilleur conseil à te donner c'est de prendre tout ton temps.
Tu as de l'argent, et tu as probablement beaucoup de temps devant toi jusqu'à la prochaine réouverture des recrutements

Ce que je te conseille, si je me mets à ta place :
Trouver un plan B, qui te plait le plus possible, en acceptant l'idée que potentiellement tu n'auras pas le boulot que tu veux vraiment avant 10 ans. Tu devras bien t'occuper pendant ces années là. Pas forcément dans l'aviation, vraiment dans le domaine qui te plait le plus.
Passer le PPL, et voler jusqu'à avoir les minimas du CPL. Je te conseille un rythme d'environ 50 heures par an. Ca pourrait donc te prendre 4 ans
Attaquer l'ATPL théorique dès l'obtention du PPL. En achetant des livres et en travaillant d'abord seul de ton côté.
Puis t'inscrire auprès d'une école et passer les 13 premiers modules très vite, et le 14eme au moment opportun.
Ensuite tu n'auras aucune difficulté à trouver des disponibilités dans une école ! Tu pourras donc passer le CPL IR ME assez rapidement et efficacement, voire faire jouer la concurrence :lol:

Evidemment toutes ces étapes sont à moduler en durée à la hausse ou à la baisse en fonction du contexte de reprise.
Avec pour objectif d'être dans les premiers de la prochaine vague de recrutement.
Le mieux est de passer son CPL IR ME en 2 à 3 mois juste au début d'une vague de recrutement. Mieux vaut avoir des licences récentes qu'une formation passée il y a 10 ans et maintenue une fois par an depuis.

Avatar du membre
Auteur du sujet
Florian.Lagarde
Elève-pilote posteur
Messages : 12
Enregistré le : 15 avr. 2020, 00:27
Localisation : Cergy-Pontoise
Âge : 21

Message par Florian.Lagarde »

fouga a écrit :
tecnamp2002 a écrit : L’epidemie n’est encore pas contrôlée, quand je vois NYC l’état dans lequel se trouve la ville et la population.... Ta chance au sortir de cette crise sanitaire peut être de te lancer dans ton plan B et de construire ton plan A doucement doucement.
Courage!
Et t'as pas vue en Amérique du sud, ils laissent même les corps dans la rue sous des bâches, on se croirait dans The Division!

Pour Florian, à moins que ton père ai sa compagnie aérienne ou son jet privé, il ne peut rien te garantir du tout... c'est super qu'il croit en toi et tant mieux, mais s'il n'est pas dans le milieu il ne connait pas grand chose et ses conseils sont à relativiser. Par contre c'est bien qu'il te paie la formation, à ce compte là, le mieux c'est comme suggéré peut être de démarrer et faire ton PPL, si tu pars sur du modulaire c'est déjà ça de pris et en plus même si tu démarres ta formation dans quelques années, tes hdv annuelles en PPL te serviront dans le mûrissement... n'oublis pas qu'un Cpl/Ir/Me ça coûte même une fois qu'on l'a, si tu veux maintenir ton IRME ça peut chiffrer dans les 1000-2000€ par an, c'est pas négligeable, donc si on en a pour 5 ans (au pif) je te laisse faire le calcul...

Je me pose moi même la question de ne pas renouveler ma Mep cet été et de voir si renouveler uniquement l'IRSE suffit, et si ça se tasse vraiment, je pourrais même aller à le renouveler pas tous les ans... faut que je regarde les textes pour ça.

C'est bien ce que je lui ai dit... Son avis n'est malheureusement absolument pas objectif.
J'envisages cette solution, de laisser passer le temps tout en construisant quelque chose d'autre pour revenir sereinement sur l'aviation ( du moins le pilotage ) plus tard...

Avatar du membre
fouga
Chef de secteur posteur
Messages : 1567
Enregistré le : 10 mai 2006, 02:00
Âge : 32

Message par fouga »

Laisse pas tomber l'aviation pour autant hein ;)

Imagine que tu partes sur un modulaire, comme l'a dit Dubble et moi, les heures que tu ferais en loisir pendant et même après le PPL font partie de ta formation, de quoi joindre l'utile et l'agréable et justifier que tu voles régulièrement :)

Mieux vaut ça et mettre plein gaz pour passer tes qualifs (qu'on peut faire sur un été) le moment voulu plutôt que de tout donner maintenant et de te retrouver au sol en ayant épuisé tes ressources et sans avoir d'horizon.

Par contre l'Atpl est un incompressible, à moins d'être comme Dubble ou certains autres qui ne viennent pas tout à fait de la même planète :lol: il te faudra quand même près d'un an pour ton Atpl... à toi de jauger quand le moment sera opportun pour te lancer sur cette étape selon le marché... après si tu es comme Dubble et certains de ses congénères, tu peux décréter que c'est le moment de l'Atpl l'hiver précédent le passage de tes modules pour l'été (évite l'hiver pour les passer encore une fois, un Cpl quand tout est blanc ça peut être compliqué), mais faut pas se rater niveau timing!

Je tease Dubble mais c'est un cador ici (même si on ne sait pas s'il vient vraiment d'ici!), il a fait son Atpl en 6 mois tout rond et maintenant il est KD là où on voudrait tous être!

Avatar du membre
magret2canard
Captain posteur
Messages : 217
Enregistré le : 02 mars 2018, 22:27

Message par magret2canard »

Et puis important aussi je trouve : tu as 20 ans.

Alors profite pour te mettre des taules les weekend avec les copains, profite de ta jeunesse :lol: :lol:
Parce que après ça sera plus la même
Le plus souvent originaire du Sud Ouest, le magret de canard est une viande moelleuse que l'on peut cuisiner tout au long de l'année à la poêle, au four ou au barbecue.

Avatar du membre
Dubble
Chef de secteur posteur
Messages : 6740
Enregistré le : 29 juin 2008, 01:20
Localisation : Sydney
Âge : 26

Message par Dubble »

fouga a écrit : Par contre l'Atpl est un incompressible, à moins d'être comme Dubble ou certains autres qui ne viennent pas tout à fait de la même planète :lol: il te faudra quand même près d'un an pour ton Atpl... à toi de jauger quand le moment sera opportun pour te lancer sur cette étape selon le marché... après si tu es comme Dubble et certains de ses congénères, tu peux décréter que c'est le moment de l'Atpl l'hiver précédent le passage de tes modules pour l'été (évite l'hiver pour les passer encore une fois, un Cpl quand tout est blanc ça peut être compliqué), mais faut pas se rater niveau timing!
Mon conseil plus spécifique sur cet ATPL c'est de le travailler hors école de son côté, de manière à ne déclencher aucun compteur de limite de temps.
Mais de manière à pouvoir le passer rapidement quand on décide qu'on veut bien payer un CPL IR ME dans les 40 mois suivants.

Après si on considère que cette technique (tout travailler de son côté sans école) fait perdre du temps, reste toujours la technique de passer les 13 modules puis le 14eme après.

Sinon, un dernier conseil pour Florian, même si on lui a peut-être déjà donné plusieurs fois :
Avec une belle somme d'argent, divers corps de métier vont venir s'y intéresser et prêcher pour leur paroisse. Alors le mieux c'est de se rappeler de quelques faits basiques :
- Un conseiller bancaire ne conseillera jamais d'autres produits que ceux proposés par sa banque, même s'il connait bien mieux ailleurs.
- Beaucoup de conseillers en patrimoine vont conseiller certains produits (qui n'appartiennent cette fois pas à leur organisme) et toucher des commissions sur ceux-ci
- Mettre tout son argent dans le même panier est toujours un risque
- Il existe des placements qui n'ont pas de frais d'entrée ni de sortie, et des frais de gestion très bas prélevés uniquement sur les intérêts générés (donc quasi transparents pour l'épargnant)
- Et s'il fallait le rappeler, un placement sûr et à haut rendement n'existe pas.

Avatar du membre
Baker
Captain posteur
Messages : 290
Enregistré le : 05 oct. 2010, 13:06

Message par Baker »

Squish a écrit :non mais sérieux, vous vous etes passé le mot ou quoi ces temps-ci ??

n'importe quoi!
Très CRM...

Avatar du membre
rem_s
Chef pilote posteur
Messages : 497
Enregistré le : 16 déc. 2004, 01:00
Localisation : GVA
Âge : 34

Message par rem_s »

Je ne peux que valider les précieux conseils au dessus... Ne te lance pas tout de suite dans une formation intégrée. Paufine un bon plan B, et tu découvriras qu'il y a plein de super métiers top dans l'aéro autres que pilote. Qui plus est, avoir fait autre chose avant de devenir pilote est toujours très intéressant. Ça te donnera du recul, des expériences (bonnes et mauvaises) au travail en équipe, et ça pourra même t'ouvrir des portes pour faire autre chose à côté de ton job de pilote (au sein de ta compagnie ou ailleurs) si tu en as l'envie. Et franchement c'est toujours sympa de discuter avec des collègues (le captain ou même les cabin crew), et d'échanger sur nos expériences pro avant ce métier. Ça permet de plus relativiser, et de se rappeler qu'on est des privilégiés, malgrés les contraintes.

Je vais te donner mon cas perso: je n'ai toujours eu envie que de faire pilote, depuis l'enfance. Moi mon problème c'est que je n'avais aucun moyen de le financer, et mes tentatives par les filaires gratuites ayant échouées. Alors j'ai pris le temps de faire un bon plan B dans l'aéro, avec un BAC+5. Une fois diplômé et avec des premiers salaires d'ingé, on était en plein dans la crise post-2008. J'ai donc bossé plus de 8 ans comme ingé, en me faisant une super expérience, des salaires très confortables, tout en prenant mon temps pour me former en modulaire sans aucune prise de risque. J'ai fini par atteindre mon objectif et intégrer la compagnie que je voulais, basé où je voulais. Ça m'aura pris plus de 10 ans, mais je ne regrette pas du tout mon parcours. Quand je vois la situation actuelle, les incertitudes qui existent toujours quand tu fais ce métier (perte du médical, faillite de la compagnie, crise comme en moment), je me sens rassuré d'avoir quand même un solide plan B avec de l'expérience pour pouvoir rebondir en cas de besoin.

Cette crise est l'occasion de patienter en te faisant un solide background, et d'être prêt quand ça repartira.

Bon courage, et surtout fais le bon choix (avec le bon hémisphère du cerveau 😉)

Avatar du membre
Auteur du sujet
Florian.Lagarde
Elève-pilote posteur
Messages : 12
Enregistré le : 15 avr. 2020, 00:27
Localisation : Cergy-Pontoise
Âge : 21

Message par Florian.Lagarde »

Petite update !

J'ai donc pris la décision de trouver un sérieux plan B.
J'ai postulé aujourd'hui dans plusieurs licence 3 professionnel et en alternance dans la maintenance aéronautique.
J'espère être pris et ensuite trouver une entreprise. Le plan est de faire 1 an d'étude, atteindre BAC+3 et travailler tout en passant PPL puis ATPL.
Je n'aurais plus qu'a sauter sur mon CPL /IRME / MCC dès que la conjoncture repartira.

A coter de ça, je ne me suis pas encore désister de FTE Jerez, je vais leur dire que pour l'instant je repousse ma rentrée a novembre, on ne sait jamais ce qui peut arriver entre temps !

Voila voila, merci pour vos conseils et avis !

PS : Si quelqu'un a des contacts dans la maintenance aéronautique ou juste dans une entreprise du style je suis preneur ! Trouver une alternance risque d'être difficile en ces temps.

Merci à tous !

Avatar du membre
rem_s
Chef pilote posteur
Messages : 497
Enregistré le : 16 déc. 2004, 01:00
Localisation : GVA
Âge : 34

Message par rem_s »

Joli plan :pekin:
C'est très raisonnable, et ca te ferra une belle expérience.

Si tu ne l'as pas déja fait, je te conseille de postuler à celle Gap (Polyaero) en alternance.

Je suis passé par cette filière, contacte-moi en MP si tu as besoin.

A bientôt.

Avatar du membre
MetallSly
Chef pilote posteur
Messages : 318
Enregistré le : 29 déc. 2017, 15:38
Âge : 24

Message par MetallSly »

Salut!

C'est clairement la bonne chose à faire au vu de la conjoncture, j'ai quelques contactes mais c'est en Suisse, et ça peut bloquer sur certains contrats d'alternance car hors France et hors UE, je peux toujours te filer le site

Sinon c'est la bonne période de l'année pour trouver une alternance mais la conjoncture ne facilite vraiment pas les choses malheureusement. Regarde chez les grands groupe: Dassault, Airbus avions et hélicos, tu as ensuite énormément boites qui font de la maintenance aéro, notamment sur jet privée CS25 style TAG, AMAC, Nomad, et bien plus. Regarde aussi du côté des compagnies aériennes style AF, ça peut être compliqué en ce moment mais on sait jamais

Répondre
  • Publicité
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message