Cadets Smatlynx / BAA

Forum des "débutants": Quelle orientation choisir? Quelles filières? Questions générales, ...

Modérateur : Big Brother

Répondre
Avatar du membre
Auteur du sujet
Théo-fficer
Pax du forum
Messages : 1
Enregistré le : 27 févr. 2020, 10:12
Âge : 28

Cadets Smatlynx / BAA

Message par Théo-fficer »

Bonjour à tous,

D'avance, je m'excuse si ce type de sujet a déjà été traité mais je pense que chaque situation a ses spécificités et des éléments de réponse peuvent toujours être apportés et utiles à d'autres.

La compagnie aérienne Smartlynx a ouvert sa filière cadets et propose une formation intégrée en 24 mois en "garantissant" un job à la clé (officier A320).

Je leur ai demandé comment il était possible de certifier un travail d'ici 2 ans au vu de la conjoncture actuelle et voici leur réponse :

"The program was approved to start with the situation in mind. Before pilots start the training, they get the LOI (letter of intention) and that is the document which guarantees a job, well unless airline would stop operations or something other major happen. But Smartlynx is a strong company because they belong to Avia Solutions Group (so, does BAA Training, we are sister companies with the airline). You can check out the group here: https://aviasg.com/

Also, they are converting some of the aircrafts to cargo ones in order to make sure that they will always have business."

Evidemment leur réponse n'est pas neutre dans la mesure ou ils vendent avant tout une place dans leur école.
Il est évident qu'un travail ne peut être garanti à 100% mais quitte à entreprendre un ATPL intégré (se tirer une balle dans le pied actuellement me répondront certain), n'est-ce pas plus judicieux qu'une école dont le coût serait approximativement le même sans QT et sans aucune garantie de travail ? Est-ce une option valable ? Certains ont-ils des informations à propos du contrat, des conditions de travail vis à vis de Smartlynx et de l'école BAA ?

D'avance, merci pour vos réponses.

Avatar du membre
Squish
Chef de secteur posteur
Messages : 2348
Enregistré le : 24 mars 2011, 11:16

Re: Cadets Smatlynx / BAA

Message par Squish »

Vas y si :

-Tu as de l’argent à jeter
Et
-Une formation déjà qualifiante, ou un job.


sinon mieux vaut faire autre chose.

Bon courage

Avatar du membre
teubreu
Chef de secteur posteur
Messages : 2116
Enregistré le : 03 mars 2014, 22:06

Re: Cadets Smatlynx / BAA

Message par teubreu »

Aux premières difficultés covid, leur personnel a été mis en unpaid leave.
Si derrière ils préfèrent faire faire le travail par des cadets qui paieront pour voler, ça vous donne une idée de à qui vous avez affaire.

Avatar du membre
Airone2977
Chef de secteur posteur
Messages : 1105
Enregistré le : 20 mars 2012, 16:19
Localisation : LFPG

Re: Cadets Smatlynx / BAA

Message par Airone2977 »

Je crois qu'il y a suffisamment de littérature sur ce forum pour te donner une bonne idée sur BAA et Smartlinx.
Les programmes Cadet à l'heure actuelle sont justes une source de cash pour les compagnies, bref on l'a dit et répété ici même, si tu veux te former privilégie le modulaire et économise ton argent pour te payer une éventuelle QT le jour ou les embauches reprendront.

Avatar du membre
fouga
Chef de secteur posteur
Messages : 1620
Enregistré le : 10 mai 2006, 02:00
Âge : 32

Re: Cadets Smatlynx / BAA

Message par fouga »

Il existe effectivement des personnes qui sont passées par cette école et/ou ont rejoint cette compagnie.

Pour des raisons évidentes j'imagine qu'elles ne vont pas poster ici en direct, mais pour synthétiser que ce qu'a dit à juste titre Airone2977:

- L'école aurait eu dans un passé récent énormément de problèmes à gérer ses plannings, faisant prendre énormément de retards à ses élèves et modifiant parfois à très court délai le programme posé... quand on sait qu'une base est en Espagne l'autre en Lituanie, devoir se débarrasser d'un logement et en même temps en trouver un autre de l'autre côté de l'Europe en si peu de temps, ça engendre des coûts, beaucoup de stress, et des désagréments dont un élève pilote peut (doit) s'épargner pour se concentrer sur la formation.

- Leur manque de fiabilité aurait fait que la plus porteuse des compagnies partenaires (avec des avions violets, roses et blancs) ne leur ferait plus confiance et ne prendrait plus aucun pilotes chez eux.

- A recouper, mais des sons de cloches laissent penser que faire une QT chez eux est un très mauvais plan, qualité qui laisse à désirer et certaines compagnies auraient refusé de la considérer car venant de la bas quand des candidats ont postuler (pas trop d'infos là dessus, je l'ai entendu de deux sources uniquement).

- Concernant la compagnie que tu cites, système fiscal avec montage sur Dubai, ça peut donner des salaires importants mais sans aucune couverture sociale (pas de sécu, pas de chômage, pas de retraite... même si on te paye 7000€ pour ça, à moins d'avoir une espérance de vie inférieure à 50 ans, ce n'est pas safe). Comme il l'a été dit, les pilotes rentrés l'année dernière ont été mis en congé sans solde depuis le printemps, et quand il a été temps de repasser le test périodique pour prolonger la validité de la QT, la compagnie les as gentillement obligé à le faire chez eux... en leur demandant de payer de leur poche le simu et tous les frais associés.

Cet avis n'engage que moi et je suis ouvert à tout élément contradictoire bien entendu :-? 8)

Avatar du membre
darkeagle512
Copilote posteur
Messages : 117
Enregistré le : 29 août 2010, 18:54
Localisation : Paris
Âge : 31

Re: Cadets Smatlynx / BAA

Message par darkeagle512 »

fouga a écrit : 23 nov. 2020, 10:57 Il existe effectivement des personnes qui sont passées par cette école et/ou ont rejoint cette compagnie.

Pour des raisons évidentes j'imagine qu'elles ne vont pas poster ici en direct, mais pour synthétiser que ce qu'a dit à juste titre Airone2977:

- L'école aurait eu dans un passé récent énormément de problèmes à gérer ses plannings, faisant prendre énormément de retards à ses élèves et modifiant parfois à très court délai le programme posé... quand on sait qu'une base est en Espagne l'autre en Lituanie, devoir se débarrasser d'un logement et en même temps en trouver un autre de l'autre côté de l'Europe en si peu de temps, ça engendre des coûts, beaucoup de stress, et des désagréments dont un élève pilote peut (doit) s'épargner pour se concentrer sur la formation.

- Leur manque de fiabilité aurait fait que la plus porteuse des compagnies partenaires (avec des avions violets, roses et blancs) ne leur ferait plus confiance et ne prendrait plus aucun pilotes chez eux.

- A recouper, mais des sons de cloches laissent penser que faire une QT chez eux est un très mauvais plan, qualité qui laisse à désirer et certaines compagnies auraient refusé de la considérer car venant de la bas quand des candidats ont postuler (pas trop d'infos là dessus, je l'ai entendu de deux sources uniquement).

- Concernant la compagnie que tu cites, système fiscal avec montage sur Dubai, ça peut donner des salaires importants mais sans aucune couverture sociale (pas de sécu, pas de chômage, pas de retraite... même si on te paye 7000€ pour ça, à moins d'avoir une espérance de vie inférieure à 50 ans, ce n'est pas safe). Comme il l'a été dit, les pilotes rentrés l'année dernière ont été mis en congé sans solde depuis le printemps, et quand il a été temps de repasser le test périodique pour prolonger la validité de la QT, la compagnie les as gentillement obligé à le faire chez eux... en leur demandant de payer de leur poche le simu et tous les frais associés.

Cet avis n'engage que moi et je suis ouvert à tout élément contradictoire bien entendu :-? 8)
Bwof, j'ai fais le CPL/IRME en modulaire chez eux, en 2017 et aussi ma QT 320, pour ce qui est de la stabilité des plannings et de la fiabilité je confirme, c'est un peu n'importe quoi, mais bon, des copains ayant fait leur formation chez astonfly (pour plus du double) ne m'ont pas donné de meilleurs avis, du coup je pense que c'est un peu propre à toutes les écoles de pilotage et à l'aviation légère en général.
Une anecdote intéressante, durant mon examen MEP le moteur mort à refuser de redémarrer, du à une batterie un peu faiblarde, ce qui à aussi coupé l'alim du G1000 du même coup... C'est devenu artistique dans le cockpit... Bref.

Pour ce qui est de la QT 320, ca dépend énormément de ton travail perso, de la qualité de ton binome et de ton TRI... Il faut arreter de croire que le travail vient mâché en bouche avec 8 simus et 6 tours de piste !!! A mon avis la QT c'est 80% de temps perso à bosser les manuels, et 20% d'instruction au simu pour confirmer ce qu'on a appris dans la littérature, et faire ca chez de vinci avec les TRI d'air france ou chez BAA avec des TRI d'europe de l'est ne change pas grand chose à mes yeux.
Ce serait vraiment intéressant de faire ca chez Airbus avec les ingénieurs qui ont conçus la machine, pouvoir avoir accès à la documentation de conception, car franchement le FCOM est extrêmement superficiel, surtout concernant les commandes de vols, et l'interaction entre les différents calculateurs de vol. Il est quasiment impossible de connaitre l'architecture système (type de processeur jeu d'instructions utilisé, memoire RAM/ROM) d'un ELAC et jeter un œil au code source de manière à comprendre comment sont gérées les entrées et sorties...
Pour ce qui est des compagnies, si j'étais à la place d'un recruteur, je préférerai quelqu'un sorti de chez BAA mais avec une forte motivation et une fine compréhension de la machine qu'un gars de chez de CAE mais qui n'a pas ouvert un manuel... Mais tout ca peut facilement se voir lors d'un entretien sur 2 ou 3 questions techniques, et je ne parle pas d un simu de selection...

Mais bon c'est ma vision perso...

Avatar du membre
fouga
Chef de secteur posteur
Messages : 1620
Enregistré le : 10 mai 2006, 02:00
Âge : 32

Re: Cadets Smatlynx / BAA

Message par fouga »

C'est toujours bon d'avoir un autre avis ;)

J'ai simplement synthétisé ce qu'on dit quelques copains pour qu'ils n'aient pas à se mouiller vue que je ne risque pas grand chose en terme de carrière par rapport à eux (souvenir d'un type à l'époque de CTC où parler sur un forum lui avait coûté très cher pour la suite...), mais ton avis est définitivement plus probant que ma synthèse :)

C'était quoi comme bécane pour la Mep? Même coup pendant le 2ème vol Mep, sur un P2006 chez moi, dans une école en Pologne.

Pour la QT, mes sources ont été évasives, elles ont pas parlé de la qualité pédagogique, mais plus de la reconnaissance par les compagnies, le pourquoi du comment et le niveau de vérité du truc, je passe...

Si tu trouves un jour le code source du calculateur du 320 dans un manuel je suis preneur aussi ;)

Avatar du membre
JAimeLesAvions
Chef de secteur posteur
Messages : 6545
Enregistré le : 02 mars 2008, 08:03

Re: Cadets Smatlynx / BAA

Message par JAimeLesAvions »

Il faut lire le contrat en entier, et à partir de la apprécier le risque en plusieurs étapes
S'ils font ce qui est écrit sur le contrat est ce que le risque est acceptable
Sachant que je ne vais pas leur faire un procès qui me coutera plus cher que ce que j'ai perdu s'ils ne respectent pas le contrat, quel est le risque qui'ls ne le respectent pas? il faut que je me renseigne sur leur comportement passé ...
Et enfin même s'ils sont honnêtes et qu'ils souhaitent respecter le contrat, s'ils sont en cessation de paiement ils ne pourront pas, et donc combien je perds?

Ces conseils sont valables pour tous les contrats, que ce soit une formation de pilote ou maison à faire construire.


Pour le moteur qui ne redémarre pas: il n'est obligatoire de couper le moteur d'un avion en instruction que pour la MEP initiale.
Ca ne me parait pas interdit pendant l'examen, le controle de compétence, ou la formation pour un renouvellement, mais pourquoi le ferait on? Ou alors le moteur c'est coupé sans que l'examinateur le veuille?
I don't think it's quite fair to condemn a whole program because of a single slip-up

Avatar du membre
darkeagle512
Copilote posteur
Messages : 117
Enregistré le : 29 août 2010, 18:54
Localisation : Paris
Âge : 31

Re: Cadets Smatlynx / BAA

Message par darkeagle512 »

C'était durant l'exam MEP, et si tu entends par initiale première QC oui c'était une initiale, le problème n'était pas la panne simulée ou non, mais le fait de ne pas avoir changé la batterie sachant que ce n'était pas la première fois qu'elle donnait des signes de fatigue... De la à dire que la maintenance laisserait à désirait je n'irai pas jusque la, simplement il aurait été bien de ne pas attendre que la batterie lâche complètement...

Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message