temoignages parcours professionels PNT

Devenir Pilote de Ligne en empruntant la "petite porte" en France et/ou en Europe.

Modérateur : Big Brother

NicoJet

Message par NicoJet »

Très bon topic en effet, à mon tour alors:

Bac S à 19 ans (deuxième coup), PTSI, admis en PT sans jamais y aller, puis échec ENAC EPL et Cadets AF, PPL dans la foulée, ATPL intégré payant puis QT payante plus line training payant sur B737 (Hub Air), CDD (mal) payé Copi sur B737 en Angleterre, puis CDI (bien payé) copi sur B737 dans une grande compagnie à bas couts, puis changement de flotte copi sur A319, et passage captain A319. Admis aux sélections pro AF et (longue) attente depuis presqu'un an pour la mise en stage...27 ans à ce jour.

Avatar du membre
rem_s
Chef pilote posteur
Messages : 497
Enregistré le : 16 déc. 2004, 01:00
Localisation : GVA
Âge : 34

Message par rem_s »

et passage captain A319
Tu as été un captain bien jeune. Est ce que c'est courant dans "la grande compagnie à bas coûts ;) " ?
Très beau parcours en tout cas.
Idem pour les autres.
+1 pour le grand intérêt pour ce topic.

Avatar du membre
FL410club
Chef pilote posteur
Messages : 386
Enregistré le : 07 juil. 2008, 13:09
Âge : 50

Message par FL410club »

C est exactement la bonne attitude a avoir LaZer.

Regarder devant, ne jamais baisser les bras et un jour on fini par tirer le ticket gagnant.

Continues !

Avatar du membre
TommyBoy
Chef pilote posteur
Messages : 453
Enregistré le : 28 mars 2009, 14:14
Âge : 37

Message par TommyBoy »

Salut tout le monde,

Ben ça me permettra un peu de me présenter en même temps.

1998-2002: Maturité (=~ Bac)
2002-2003: Service militaire (encore obligatoire chez nous ;) )
2004-2007: Bachelor en Systèmes d'Information à l'université de Genève
2008: Examens d'entrée comme ab initio chez Swiss International --> succès!!!
2009: entrée comme cadet chez Swiss pour une MPL

Voilà, dans un mois on part en Floride pour commencer le VFR avec un peu de voltige, début 2010 IFR + ME et normalement été 2010 ATPL + MCC avec QT Airbus A320.

A noter que j'aurais bien tenté plus tôt mais vu que je suis myope (~-5), je devais attendre que la législation change, ce qui a finalement été le cas, heureusement! :)

Avatar du membre
Seth
Captain posteur
Messages : 272
Enregistré le : 07 juin 2004, 02:00
Âge : 37

Message par Seth »

Vous faites les MPL en suisse ??!!

Je suis curieux de voir le niveau de formation et le niveau professionnel atteint..!

Avatar du membre
TommyBoy
Chef pilote posteur
Messages : 453
Enregistré le : 28 mars 2009, 14:14
Âge : 37

Message par TommyBoy »

Oui, depuis 2 ans, on est la 5ème classe MPL Swiss.

Et d'ailleurs Swiss a été très satisfait par les premières classes puisque jusqu'ici tous les élèves ont été engagés chez Swiss International et ont commencé leur QT sur A319/320/321.

Avec cette MPL, les instructeurs ont plus de liberté avec les heures de vol/cours. C'est à dire que contrairement aux cours ATPL, ils peuvent décider de supprimer/rajouter des heures suivant l'avancement de l'élève pilote et sont moins tenus à un nombre exacte d'heures par matière.

Avatar du membre
Herta
Chef de secteur posteur
Messages : 745
Enregistré le : 08 oct. 2002, 02:00
Localisation : dubai

Message par Herta »

Seth a écrit :Vous faites les MPL en suisse ??!!

Je suis curieux de voir le niveau de formation et le niveau professionnel atteint..!
Je ne me fais pas de soucis sur le niveau des cadets Swiss.... 130, 150 ou 190 heures de vol pour une formation... ou est la difference ??! 95% sera de toutes facon appris en ligne...

Avatar du membre
J-ken75
Elève-pilote posteur
Messages : 34
Enregistré le : 16 nov. 2008, 00:56

Message par J-ken75 »

Que des parcoures extraordinaires et félicitation a vous !!!

moi j'ai ni un BB ni un PPL et 0hdv ( situation financière ne permet pas encore ). toujours au lycée en préparant mon bac et je ne sais pas que va etre mon parcoure...
je vais y croire malgré ce parcoure de combattant qui m'attend !!

bnne soirée

Avatar du membre
Seth
Captain posteur
Messages : 272
Enregistré le : 07 juin 2004, 02:00
Âge : 37

Message par Seth »

Oui, cela dit la marche est déjà très haute entre la sortie de formation d'un cursus normal et la ligne, donc là je me demande bien comment les gens vont encaisser le truc.

De plus, pendant l'AEL, et meme après, je ne vois pas comment le niveau peut etre identique. Alors oui au final je suis d'accord ca se compense avec l'experience, mais au début ca doit piquer les yeux.

En plus les privilèges de la licence ne sont pas les memes.

Mais bon, un jour on passera nos licence devant un PC sur Flight Sim. :lol: :P
Modifié en dernier par Seth le 24 mai 2009, 18:32, modifié 1 fois.

NicoJet

Message par NicoJet »

rem_s a écrit :
et passage captain A319
Tu as été un captain bien jeune. Est ce que c'est courant dans "la grande compagnie à bas coûts ;) " ?
Très beau parcours en tout cas.
Idem pour les autres.
+1 pour le grand intérêt pour ce topic.
Oui, j'ai eu de la chance d'être dans le bon slot, bonne économie mondiale, compagnie en très forte expansion, et j'étais prêt à accépter une base quelconque en Europe, pas forcement en France, pour avoir la commande. Il n'est pas rare de voir des captains chez nous à 24 ans, idem dans bien d'autres compagnies. Maintenant tout est beaucoup plus lent. Mais il ne faut pas non plus voir cela comme une course.

Avatar du membre
letec
Elève-pilote posteur
Messages : 16
Enregistré le : 01 juil. 2006, 02:00

Message par letec »

J'apporte ma contribution au topic et cela servira de présentation en même temps :

- 1994 Tentative Armée de l'air, éliminé en sélection en vol (dur avec 3h de vol au compteur)
- 1995 Tentative Aéronavale et ALAT mais chaque fois aux entretiens finaux l’échec Armée de l’air n’était pas assez sexy

De 1996 à 2004 vie active permettant de financer la formation suivante :

- 1998 : PPL
- 2000 : ATPL Théorique (Institut Mermoz)
- 2001 : CPL/IR/ME (Muret Lherm)

Septembre 2001, effondrement des deux tours à New York, grincement de dents du coup :

- 2002 MCC beech 1900 a l’ESMA (grâce a une bourse de la fondation de France)
- 2002 Stage instructeur (FI) au SEFA Grenoble (merci la liste une)

Jusqu'à 2004, vie active et instructeur bénévole en club

- 2004 Sélection Air France et échec

Grosse remise en question : pertinence du projet, coût d’entretien des licences et finalement décision de financement d’une QT a la Sabena Flight Académiy de Bruxelles

Janvier 2005 QT A320

2005 : chômage, instructeur en club, recherche intensive d’emploi

Finalement deux belles propositions : du 319 en CDD au Bouthan ou du 320 en CDI a Prague
Décision pour la république tchèque (influence des filles et de la bonne bière sans doute) où je travaille depuis mars 2006 sur secteur Airbus A320.

- 2008 : re- sélection AF et réussite (petit coté tête de mule)
- 2008 : sélection astronaute ESA (agence spatiale européenne) mais échec, on ne peut pas tout avoir tout de même ;-) , félicitation au passage au copilote d’Air France ayant été retenu

Depuis, crise financière donc intégration Air France remise a une date ultérieure mais belle perspective et j’ai appris la patience ;-)

Pour résumer :
- Il existe des parcours rapide pour certains : voie militaire, Enac, cadet Air France et pour d’autres (et il me semble que c’est une majorité), de l’auto financement, des doutes, de la persévérance
- Chiffrage de la formation : très lourd et plus coûteuse a mon époque (PP/IFR, plus d’heures de vols sur vrai avion). Tout en autofinancement et emprunts. Pas de parents derrière, une petite aide version goutte d’eau d’une sorte de Fongecif et une bourse de la fondation de France. L’argent est une problématique majeure de ce secteur mais en même temps j’en connais certains qui refusait de se payer une formation d’instructeur tout en venant en Ferrari au club (si si, véridique). Exemple extrême bien sur mais posant aussi la question des choix des priorités. Se former coûte cher mais si on compare au coût de certaines grandes écoles on est parfois pas si loin que ça.

Conseil aux jeunes qui rêvent de se lancer dans cette carrière :

Si je pouvais repasser par la case "18ans", j'essaierai d'obtenir a nouveau mon bac S avec de meilleures notes et intégrer une école d’ingénieurs par la suite, si possible avec un cursus international me donnant : une bon niveau d'anglais, un métier en cas d’insuccès, des compétences scientifiques et des opportunités intéressantes plus tard dans la carrière de pilote. Ensuite je présenterais des divers sélections militaires ou civiles

Sinon :
Il va falloir de la persévérance, du temps, des doutes et une capacité de financement. La problématique sera toujours de trouver la balance entre la hauteur de financement et le niveau de recrutement des compagnies, le tout avec une bonne dose de chance. Sachez qu’il y en a beaucoup qui arrêtent par découragement ou manque de moyens mais aujourd’hui la majeure partie de mes collègues de club sont en poste.

Précision concernant la QT, j’étais entièrement contre le financement ne voulant pas alimenter un système que je trouve toujours abusif. Beaucoup écrivent qu’il ne faut pas se la financer et cela vient généralement de personnes quoi ont eu la chance de ne pas avoir eu a la payer. Personnellement, après 3 années sans résultat de recherche avec un CPL/IR/ME/MCC ATPL théorique et 700 heures de vol je décidai de me la financer et cela m’a permis de débuter. J’en connais qui après une rencontre par hasard avec un chef pilote se sont vu offrir cette qualification ou d’autre qui grâce a papa… C’est la qu’interviennent la chance et les opportunités. Tout ceci est bien sur laissé à l’appréciation de chacun

Voila pour un long premier jet, bonjour a tous et bons vols !

Avatar du membre
flpkiller
Chef pilote posteur
Messages : 554
Enregistré le : 03 févr. 2004, 01:00
Localisation : now eastern... stop, not so far!
Âge : 44

Message par flpkiller »

Si c'était, à re-faire, perso, je me mettrais à travailler sérieusement à l'école!!!

Mais comme on peux rien re-faire, je reste ce que je suis! :turn:

Avatar du membre
SR71_Blackbird
Chef de secteur posteur
Messages : 3833
Enregistré le : 05 sept. 2003, 02:00

Message par SR71_Blackbird »

travailler sérieusement à l'école!!!
Si seulement c'etait aussi simple...C'est une condition nécessaire mais pas suffisante

Avatar du membre
Jumbo
Chef de secteur posteur
Messages : 2676
Enregistré le : 13 sept. 2008, 17:25
Localisation : MRS

Message par Jumbo »

Ben moi si c'était a refaire, je ne me serais jamais marié !!!! :non: :bleble: :bleble:

Avatar du membre
Fred95
Chef de secteur posteur
Messages : 1472
Enregistré le : 07 juil. 2008, 13:09

Message par Fred95 »

Seth a écrit :Oui, cela dit la marche est déjà très haute entre la sortie de formation d'un cursus normale et la ligne, donc là je me demande bien comment les gens vont encaisser le truc.

De plus, pendant l'AEL, et meme après, je ne vois pas comment le niveau peut etre identique. Alors oui au final je suis d'accord ca se compense avec l'experience, mais au début ca doit piquer les yeux.

En plus les privilèges de la licence ne sont pas les memes.

Mais bon, un jour on passera nos licence devant un PC sur Flight Sim. :lol: :P
Bah un avion de ligne de nos jours ça a tellement peu à voir avec le pilotage de monomoteurs à piston que bon, quelque part je sais pas si la formation initiale a un intérêt réellement démontré.

Avatar du membre
StrickTroll
Chef de secteur posteur
Messages : 749
Enregistré le : 29 avr. 2009, 18:13
Localisation : LFPO

Message par StrickTroll »

Modifié en dernier par StrickTroll le 09 mars 2010, 20:03, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Seth
Captain posteur
Messages : 272
Enregistré le : 07 juin 2004, 02:00
Âge : 37

Message par Seth »

C'est vrai, tout le bon sens aéronautique apris lors de la formation initiale ça ne sert à rien...

Avec les emmerdes en VFR, tu te crées ton décisionnel, tu apprends, tu te forges des idées, des impressions qui te serviront plus tard, tu sens les trucs venir, tu prends du recul....
Faire sa route et utiliser le relief, c'est vrai ca sert à rien non plus... Les opérations (quand y'en a) ne font jamais d'erreurs, et on ne vérifie pas de toute manière... on est complètement passif en liner, on subit.

De toute façon par exemple les approches/départs à vue en liners c'est vrai on en fait vraiment jamais donc autant les passer au placard dans la formation initiale.
Tous les terrains du monde sont dans des vallées, avec des SID et STAR publiées, et il fait Cavok sur toute la planète. Aucun avion ne se croisent à moins de 50Nm (donc ca sert à rien de regarder dehors...)

Les basses hauteurs, les PTU... Vous croyez qu'il n'y a pas de mania en ligne, qu'il n'y a pas de raccordement sur des tours de piste à l'arrivée (intégration VMC comme en petit) ?

Le nombre de gûs qui arrivent pas à maintenir une altitude à 100ft et une vitesse à 10kt près (et sans correction en plus) sur un 320 avec autotrim ca se prend par pelletées (et encore je suis gentil sur les écarts..)
Y'en a qui ne maitrise même pas le concept du assiette/puissance/préaffichage en MCC/QT. Ca fait peur !
C'est vrai, le saint grâal est là, l'autopilote ! Autant virer la mania du cursus. Plus de tour de piste, de mania en secteur. On fera tout en ligne où tout est "différent".

Et pis c'est vrai, si on n'as jamais fait de PTU/atterrissages en campagne avant notre laché solo ben tant pis, ca sert à rien, les liners n'en font pas (par contre faudra le dire à votre moteur car lui il le sait pas...ca serait bête qu'il s'arrête...)

Y'a pas de "mauvaises habitudes" à bosser dans son coin sur monomoteur à piston, vu que c'est deux méthodologies de travail différentes.

Expliques-moi alors pourquoi dans ce cas la marche est malgré tout si haute à franchir avec toute cette formation inutile en amont?

Le pilotage d'un avion de ligne, c'est exactement comme un monomoteur à piston, y'a que la taille qui change !
Quand je lis " je me demande si la formation initiale a un interêt démontré " ou "c'est une grosse perte de temps" je suis scié !!! :o

Vous avez raison, c'est complètement inutile en gros avion d'avoir un bon acquis sur des machines plus petites, et avoir une bonne expérience de l'environnement aéronautique qui nous entoure.
Un liner, ca va très très vite et on est très vite dépassé si on ne fait pas attention.

Que vous me parliez de certains trucs de l'ATPL qui n'ont vraiment rien à foutre là, Ok, de réduire un peu le nombre d'heure comme la MPL (mouai, et encore...) mais là... Faut un minimum quand même...

Ce genre de discours de la part de (futurs) naviguants, ca fait vraiment très peur !
Modifié en dernier par Seth le 24 mai 2009, 02:24, modifié 3 fois.

Avatar du membre
Seth
Captain posteur
Messages : 272
Enregistré le : 07 juin 2004, 02:00
Âge : 37

Message par Seth »

J'approuve :D

Poursuivons ce topic très interessant !!!

Avatar du membre
AnToiNe7506
Elève-pilote posteur
Messages : 45
Enregistré le : 15 mai 2005, 02:00
Localisation : Paris
Âge : 36

Message par AnToiNe7506 »

Bonjour,

- 2000: Brevet planeur et brevet de base.
- 2002: Brevet de pilote prive.
- 2003: Bac et depart en australie pour six mois afin de parler un peu mieux l'anglais.
- 2004: Debut de formation ATPL theorique a Rungis.
- 2005: Fin d'ATPL theorique et CPL durant l'ete, ainsi qu'un ajournement de deux ans au concours cadets.
- 2006: De nombreux largages de parachutistes a droite, a gauche, et selection EOPN:dossier non retenu en commission finale, en decembre.
- 2007: Formation ir-Mcc, largage paras,selection airlinair et premier boulot 6mois plus tard sur twin otter au dessus du poumon de la planete.
- 2008: Resultat positif chez airlinair, demission de ma premiere compagnie, loupe d'air france,et qt atr pendant l'ete.Attente d'integration jusqu en decembre,puis sentant le vent tourner depart vers la nouvelle caledonie pour faire du twin.
- 2009: Demission apres un mois, et maintenant en cdi au sein d'une excellente equipe: Air Caledonie.

Tout ceci echelonne sur environ 5ans, de facon a s'enrichir gentillement durant toute cette periode grace a de nombreux ptits boulots pas toujours marrants.
Je peux donc guarantir a tous ceux qui se battent et galerent que cela a de tres grandes chances de payer un jour...


Cordiallement

Avatar du membre
fangioXH
Elève-pilote posteur
Messages : 35
Enregistré le : 28 nov. 2005, 01:00

Message par fangioXH »

Salut,
2003 DUT GLT
2004 ATPL Rungis
2005 coordo swissport
liste 2 presel AF
2007 ajourne 2 ans presel AF
CPL IR
remorquage planeur
2008 uk pour ameliorer le faible niveau d anglais remarquer lors des selections AF: 1 dizaine de petits boulots
baptemes avec environ 200 hdv
logisticien
2009 elimine des selecs AF en cadets pour soit disant un parcours incoherent
mcc
opl dhc6 ds les iles
6 ans de doutes de rebondissements et 60000e de credits.
Un jour ou l autre ca paye forcement.
bon courage notamment a thomas, alex yohan et aux autres

Répondre
  • Publicité
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message