Conditions travail AF

Devenir Pilote de Ligne en empruntant la "petite porte" en France et/ou en Europe.

Modérateur : Big Brother

Avatar du membre
Auteur du sujet
Papa tango charly
Elève-pilote posteur
Messages : 24
Enregistré le : 30 oct. 2016, 22:02
Âge : 31

Conditions travail AF

Message par Papa tango charly »

Bonjour,
Est-ce qu'un pilote AF pourrait décrire les conditions de travail chez AF, notamment en MC.
Je pense par exemple au roster, aux découchés, aux congés...
Ayant toujours travaillé dans un bureau avec des horaires du type 09h/18h, je souhaiterais avoir une vision plus précise du métier de pilote dans cette compagnie.

AF est souvent reconnue pour présenter les meilleures conditions de travail pour un pilote de ligne, notamment vis-à-vis des low-cost. Pourtant, une compagnie comme Easyjet, qui propose un roster fixe (alternance 4on/2off puis 4on/3off avec uniquement des matinées ou des après-midi sur une série de 4on), une absence de découché et un passage Captain rapide présente "à priori" de nombreux avantages qu'on ne trouve pas chez AF.
Pourtant, j'ai l'impression, à la lecture du forum, que AF est "zeplacetobe" pour un jeune qui souhaiterait faire de la ligne.

Merci

Avatar du membre
supernova
Chef de secteur posteur
Messages : 662
Enregistré le : 02 oct. 2016, 21:13
Localisation : Grounded

Message par supernova »

Je ne travaille ni chez l'un ni chez l'autre...

Mais chez AF tu voles moins et tu es mieux payé.
Tu habites en France.
Tu parles en Français !

Chez easy les 4 ou 5 matins d'affilés avec un réveil à 04:00 doivent être violents.
L'absence de découchés n'est pas forcément vu comme un avantage.
Mais je crois que les pilotes chez easy, comme chez AF, sont satisfaits de leur sort dans l'ensemble.

Avatar du membre
tekzone
Chef pilote posteur
Messages : 419
Enregistré le : 12 mars 2010, 09:34

Message par tekzone »

Etant actuellement copi dans une low-cost britonne avec ce que je considère comme de bonnes conditions de travail, je me suis très longuement posé la question. J'ai pas de roster AF que je peux te montrer mais j'en ai vu quelques uns et ai longuement discuté de ce sujet avec diverses personnes.

Comme d'habitude et pour n'importe quel travail, la perception d'un environnement de travail ca dépend très fortement des aspirations de chacun. Ce qui est le paradis pour un peut être très facilement l'enfer pour d'autres.

De ce que j'ai compris des rosters AF, ils ont moins d'heures de vol que nous mais sensiblement autant d'heures de duty. Ca s'expliquerait par la logique de hub et les turn-overs plus longs principalement. Perso, si c'est pour être au boulot je préfère faire du block que du duty à rien faire au sol. Au niveau du nombre de jours travaillés, c'est à peu près similaire même si ils travaillent un peu moins que nous. Niveau des levers tôt, j'en fais pas (=un bloc de 3 une fois tous les 4-5 mois max) en low-cost alors difficile de comparer :P CDG tourne 24/24 donc ils ont des vols à des heures très tardives vers l'Est même en MC. Jamais eu ca en low-cost.

La première grosse différence c'est les dé-couchers. C'est du temps passé pas chez moi, dans un hotel, dans une ville où je n'ai pas choisi d'être et avec des gens avec qui je n'ai pas choisi d'être. Pour moi, c'est un énorme désavantage. Quand je commence à 17-18h en low-cost, j'ai essentiellement une journée pour faire ce que je veux chez moi. En découché, j'ai le choix de soit m'ennuyer dans un hotel soit me promener dans l'endroit où j'ai pas choisi d'être. Bof bof.

La seconde grosse différence c'est Paris. J'y ai grandi et ca m'a suffit. Je refuse de retourner pour diverses raisons. Ca veut donc dire chez AF : commuting en PAX et nuits d'hotels à Roissy. En cas de stby, journées passées dans un hotel à Roissy. J'ai commuté 3 mois à 2.5h de route avec un roster plutôt soft et c'est vraiment épuisant. Faire la même chose en volant encore plus avec toutes les incertitudes du commuting, argh...

Il y a aussi d'autres désavantages variés mais je ne suis pas sûr que ce soit utile d'étaler ici. Tout de même ce qu'il faut reconnaitre chez AF c'est que leur moyen courrier n'a pas fini d'être en galère. EZY a déjà des avions avec 15% de places en plus. Le temps qu'AF réceptionnent leur premier A320neo/737MAX qu'ils ont même pas encore commandés, EZY&RYR auront 50-60%+ de neo/MAX avec toujours 15% de places en plus... Difficile d'être compétitif sur ce segment.

Le gros avantage d'AF pour moi c'est la diversité de la carrière. Aucun doute là dessus. Faire de l'Airbus, du Boeing, du moyen, du long, ... Pour moi, ca ne compense pas les autres désavantages. D'autres feront surement une analyse différente. C'est totalement subjectif.

L'avantage de passer à gauche rapidement sur low-cost est un avantage certain mais au final ca veut aussi dire que tu stagnes plus vite. Tu passes à gauche en 5-6 ans et c'est fini tu es arrivé au "bout". Question de point de vue une fois là encore.

C'est donc un choix très difficile. Suis-je sûr de ne pas regretter ce choix plus tard ? Non, clairement pas. Suis-je sûr que je tiendrai un rythme 100% low-cost dans 20 ans ? Non mais il y a facilement des arrangements temps partiel. Suis-je sûr que je ne veux pas commuter en PAX pendant 40 ans ? Ca, oui par contre. Suis-je sûr que je ne veux pas habiter sur Paris ? Certain !

A chacun de peser le pour et le contre :D

Avatar du membre
trevorjr
Elève-pilote posteur
Messages : 18
Enregistré le : 30 janv. 2018, 18:55

Message par trevorjr »

Merci pour cette analyse assez impartiale qui, je trouve, résume la problématique des hésitations a se lancer dans tel ou tel mode de vie...telle ou telle compagnie

C'est vrai que pour ma pat, je redoute le commuting... passer sa vie dans les moyens de transport ou a l'hotel...non...

Sur la feuille blanche "des plus vs les moins" il est plus facile de commencer par : "ce que je suis sur de ne pas vouloir"...

Je pense qu'un déménagement sur région parisienne va être un incontournable... Moussy le Neuf...y parait que c'est pas mal ;-)

Avatar du membre
Le chat blanc
Chef de secteur posteur
Messages : 610
Enregistré le : 09 avr. 2007, 00:03
Localisation : Paris, Orly, CDG
Âge : 37

Message par Le chat blanc »

Salut!

Après six ans sur moyen-courrier, voilà ce que je peux te dire.
On bosse max 18 jours par mois, avec une moyenne autour de 15 jours par mois et un max de six jours d’affilée. Le management nous garantit, en principe, au moins un week-end par mois.
On peut se lever quatre jours d’affilée à 4h du mat, voire avant en escale, pour des journées d’un, deux, trois ou quatre vols. La journée dépasse rarement les onze heures de boulot.
Mon salaire de cadet fraîchement lâché tournait autout de 4000€ nets par mois en 2012. C’était la crise et nous volions peu. Aujourd’hui, avec l’activité et mon ancienneté, j’oscille entre 7500 et 9000€ nets par mois.
On a un système de desideratas nous permettant de demander certains vols, vacances (45 jours par an) ou jours mensuels de repos, en fonction de l’ancienneté et de la satisfaction antérieure, afin que ce ne soient pas toujours les mêmes qui en profitent.
On peut se porter volontaire pour des rotations longues (3 ou 4 jours) ou courtes (1 ou 2 jours), en fonction des contraintes familiales ou de l’éloignement du domicile par exemple. Les découchers sont en général assez courts (mois de 14 ou 15h) et laissent juste le temps de se reposer et de se restaurer. Certains atteignent 36h et sont très demandés.
Le personnel a accès aux GP pour se déplacer sur le réseau, c’est parfois très intéressant par rapport au prix public, parfois pas du tout. C’est le sujet de nombreuses tensions avec la direction.
Une bonne moitié (pifométriquement) des navigants habite en province ou à l’étranger et utilise ce système pour rejoindre Paris avant leurs vols.
En bon Parigot élevé au bon diesel de nos grandes villes et aux fientes de pigeons gris, je n’ai pas de voiture et vais bosser en RER.
Le management direct est, en général, bienveillant et peut accorder quelques aménagements occasionnels de planning en fonction des contraintes plus ou moins fortes de chacun.
L’ambiance sociale est plus morose, notamment dans les rapports avec la DRH et la direction générale, ce qui explique en partie toutes les grèves dont vous êtes témoins.

On se bagarre pour maintenir nos conditions afin qu’elles ne deviennent pas comme celles que m’a décrites un CdB CRJ d’Air Canada Express, que nous avons accueilli récemment au cockpit entre CDG et LED.
Il vole dix-neuf jours tous les mois, en général six tronçons par jour et fait des journées atteignant régulièrement 14h de boulot, souvent augmentées à 17h.
Quand il rentre de certaines rotations fatiguantes, il se décrit comme un zombie et sa boîte, pour éviter un procès en cas d’accident, potentiellement mortel, de bagnole lors de son retour à la maison, lui paie une chambre d’hôtel.
En d’autres termes, son management le consière inapte à conduire mais apte à piloter.
Depuis le crash de Colgan Air à Buffalo où les pilotes étaient trop mal payés pour se payer une chambre d’hôtel lors de leur commuting et où la fatigue a joué un rôle tragique, les Américains semblent revenir sur les conditions des pilotes dans les compagnies régionales (si y’a des pilotes US dans le coin, leur opinion là-dessus m’intéresse). D’après notre collègue canadien, les règles canadiennes n’ayant pas encore provoqué d’accident mortel d’avion de ligne, ils ne prévoient pas d’en changer. En tout cas, lui pense s’expatrier aux US pour la suite de sa carrière. Il est mécontent de ses conditions au Canada.

En espérant avoir pu t’éclairer, bons vols et m*rde à ceux qui préparent leur sélection!
"Dans le plus beau bureau du monde, on n'est jamais assis que sur son cul."
Montaigne, à ses débuts dans l'aéronautique.

Avatar du membre
ZeGonzo
Captain posteur
Messages : 223
Enregistré le : 05 mars 2018, 08:45

Message par ZeGonzo »

Merci beaucoup pour ton retour détaillé !

Avatar du membre
FL410club
Chef pilote posteur
Messages : 386
Enregistré le : 07 juil. 2008, 13:09
Âge : 50

Message par FL410club »

Suis rentré à AF il y a bientôt 18 mois.

J'étais CDB et bien entendu je me retrouve en place de droite pour un moment voir, vu mon âge (48 ), jusqu'à la retraite. Un choix conscient et assumé.

Une fois de plus, vu mon âge, vous imaginez bien que j'ai quelque peu roulé ma bosse ailleurs.

Mon revenu net mensuel en 1ere année de copi expérimenté avec ATPL tutoie celui du chat blanc.

En ce qui concerne les conditions de travail je serai bref : Elles sont au top et je n'ai jamais connu quelque chose de pareil ailleurs (j'ai travaillé en Suisse, en UK, à Hong Kong... ).

Forcément il y a quelques irritants et le choix d'être provincial à un coût financier ainsi qu'un impact sur le temps libre.

Hôtel : coût moyen 400 Euros / mois
Provincial : Compter environ 3 jours par mois "perdu" à se déplacer

Donc perso, oui : zeplace2be

Mais chacun voit midi à sa porte...
Modifié en dernier par FL410club le 28 mars 2018, 19:47, modifié 1 fois.

Avatar du membre
TSAT
Chef de secteur posteur
Messages : 896
Enregistré le : 27 sept. 2017, 10:27

Message par TSAT »

FL410club a écrit :Suis rentré à AF il y a bientôt 18 mois.

J'étais CDB et bien entendu je me retrouve en place de droite pour un moment voir, vu mon âge (48), jusqu'à la retraite. Un choix conscient et assumé.

Une fois de plus, vu mon âge, vous imaginez bien que j'ai quelque peu roulé ma bosse ailleurs.

Mon revenu net mensuel en 1ere année de copi expérimenté avec ATPL tutoie celui du chat blanc.

En ce qui concerne les conditions de travail je serai bref : Elles sont au top et je n'ai jamais connu quelque chose de pareil ailleurs (j'ai travaillé en Suisse, en UK, à Hong Kong... ).

Forcément il y a quelques irritants et le choix d'être provincial à un coût financier ainsi qu'un impact sur le temps libre.

Hôtel : coût moyen 400 Euros / mois
Provincial : Compter environ 3 jours par mois "perdu" à se déplacer

Donc perso, oui : zeplace2be

Mais chacun voit midi à sa porte...
« conditions au top » : Peux tu developper STP ? c’est le but même de la question initiale...

Avatar du membre
TSAT
Chef de secteur posteur
Messages : 896
Enregistré le : 27 sept. 2017, 10:27

Message par TSAT »

tekzone, si tu ne fais pas de levers tôt c’est que tu fais des couchers tôt (= très tard dans la nuit), c’est le style « red eye ».

Pour le reste, easyjet vs AF, tu vas faire 10 ou 12 destinations depuis ta base, avec les mêmes et les mêmes et les mêmes collègues, ce n’est pas très enrichissant, surtout qu’intellectuellement c’est quand même pas terrible le staff dans le low cost. Les cabine crew du low cost, avec tout mon respect, n’ont pas la classe et le savoir faire des PNC de compagnies traditionnelles. Dans le low cost c’est plutôt une ambiance Mc Do assez djeuns et immatures.

Avatar du membre
FL410club
Chef pilote posteur
Messages : 386
Enregistré le : 07 juil. 2008, 13:09
Âge : 50

Message par FL410club »

TSAT

Le Post du Chat Blanc donne déjà un bon aperçu de la situation chez AF.

- Salaire Correct
- Facilités de transports
- Possibilité de poser des Desideratas rotations et jours OFF tous les mois
- Possibilité de poser des préférences rotations courtes, longues, du matin, du soir., préférence ORY ou CDG....
- Stabilité planning
- Possibilité d'échanger des rotations avec des collègues une fois le planing sorti
- Pour ma part 600 hdv ces derniers 12 mois
- 45 jours de vacances par année (75% de satisfaction par rapport à mes choix en étant tout en bas de la liste de séniorité (LCP))
- Très bonne ambiance globalement en équipage
- Réseau varié et intéressant avec des étapes allant de 40 min flight time à 5 heures.
- OPL considéré dans sa fonction
- Un détail qui a également son importance => Aucune pression sur le choix d'emport carburant.
- Oui il faut se lever tôt ou se coucher tard mais pour ceux à qui cela pose un problème, c'est un autre métier qu'il faut choisir....

et la liste est longue...

Irritants ; il y en a quelques uns

- ADP (aéroports de Paris surtout CDG)
- L'organisation et les coûts liés à la vie de provincial. Mais là il s'agit d'un choix tout personnel....

Bref je pourrais faire un tableau EXCEL des pros & cons des airlines et cie d'aviation d'affaires pour lesquelles j'ai travaillé avant et les comparer à AF, mais je n'en ai ni le temps ni l'envie.

Je le répète : Du haut de ma petite expérience de 28 ans dans la vie active, je n'ai jamais été aussi bien ! Je ne peux pas faire de meilleur résumé.

Je livre ici MON ressenti et il faut rester conscient que l'état d'esprit AF et ses conditions ne feront pas forcément le bonheur d'un autre....

Avatar du membre
VinceR
Captain posteur
Messages : 256
Enregistré le : 14 août 2007, 22:49

Message par VinceR »

Juste pour dire que tu viens de me faire marrer FL410club.

Le "Salaire Correct" (entre 7500 et 9000 euros/mois net pour un mec qui a un an d'ancienneté) est juste ouffissime. Le mot "correct" m'a fait marrer.

Ca donne envie d'aller chez vous.

Avatar du membre
Dubble
Chef de secteur posteur
Messages : 6734
Enregistré le : 29 juin 2008, 01:20
Localisation : Sydney
Âge : 25

Message par Dubble »

VinceR a écrit :Juste pour dire que tu viens de me faire marrer FL410club.

Le "Salaire Correct" (entre 7500 et 9000 euros/mois net pour un mec qui a un an d'ancienneté) est juste ouffissime. Le mot "correct" m'a fait marrer.

Ca donne envie d'aller chez vous.
Il a un an d'ancienneté mais 28 ans de métier...

Avatar du membre
hip3rion
Chef de secteur posteur
Messages : 832
Enregistré le : 08 juil. 2009, 14:12

Message par hip3rion »

On se bagarre pour maintenir nos conditions afin qu’elles ne deviennent pas comme celles que m’a décrites un CdB CRJ d’Air Canada Express, que nous avons accueilli récemment au cockpit entre CDG et LED.
Salut,

Etait-il chez Jazz ou Air Georgian ? (les 2 volants sous la bannière Air Canada Express) Si c'est le second, je comprends...

Avatar du membre
ezydriver
Chef de secteur posteur
Messages : 789
Enregistré le : 03 juin 2008, 20:59
Localisation : Orly Sud

Message par ezydriver »

On ne va commencer un match AF vs EZY mais je me permettrais juste d’apporter mon point de vue d’ex EZY et de nouveau chez chez AF.

D’abord je vais tordre le cou à certaines légendes urbaines sur les captains AF imbuvables et sur les contrôles simu cauchemardesques: ce n’est absolument pas le cas. L'ambiance avec les collègues est excellente et les instructeurs que j’ai eu le plaisir d’avoir durant ma formation initiale étaient tous des crèmes !

Et non, on ne m’a pas réappris à voler.

Question rémunération vu que j’etais captain basé en France je perds évidemment mais je trouve la paye copi très raisonnable. Les captains que je côtoie gagnent autant que ce je gagnais en étant chez EZY.

Pour moi le vrai plus se situe au niveau de la qualité de vie: c’est vraiment incomparable. D’abord avec le système de desiderata il possible de construire une bonne partie se son planning , plutôt que de subir ce que le rostering légendaire d’EZY me balançait tous les mois. Par ailleurs il est possible de s’arranger avec les agents de planning en cas de souci ce qui était absolument impossible chez EZY. Mais ce qui fait vraiment la difference est la stabilité absolue du planning AF après constat d’elabo. Cela signifie qu’on ne peut pas me modifier mon planning d’aucune manière, sauf si je donne mon accord explicite. Chez EZY il était courant de rentrer le soir après un vol et de se voir signifier un changement pour le lendemain, et hormis les deux refus par saison, je n’avais d’autre choix que d’accepter.

Pour moi les découchers ne sont pas un inconvénient. D’autant que l’on peut demander plus de rotations courtes donc plus de vols journée genre EZY, ou des deux jours. C’est ce que je fais car j’habite en région parisienne. J’ai donc une majorité de rotations type 2 ON avec quelques 1ON et rarement un 3ON. Chez EZY je trouvais que faire le trajet tous les jours meme en habitant à 30min du terrain ajoute une part de fatigue non négligeable.
Les hôtels dans lesquels je dors sont pour la grande majorité en centre ville donc j’arrive à faire un peu de tourisme, ce qui après plus d’une décennie à ne voir des destinations desservies que l’aeroport, est plutôt rafraîchissant.

Au niveau carrière évidemment, compte tenu du réseau il y a plus de possibilités chez AF. Chez EZY une fois captain, la carrière d’un pilote est pour ainsi dire terminée sauf à devenir instructeur...Chez AF on reçoit régulièrement des offres pour des postes de chargé de mission, d’instructeur, d’OSV... accessibles aux OPL comme aux CdB.

Enfin je dirais que les avantages annexes sont nombreux et apportent un énorme plus. Notamment le CE qui est vraiment exceptionnel.

Concernant les inconvénients je dirais effectivement des relations sociales un peu tendues en ce moment. Mais chez EZY ce n’etait guère mieux...
Parfois les attentes entre deux vols sont très longes - parfois deux heures ou plus de beton, ainsi que des changements d’avion. C’est un inconvénient lié à l’exploitation en hub... que l’on ne retrouve évidemment pas chez EZY qui n’opere que des vols point à point.
La performance opérationnelle laisse un peu à désirer je trouve par rapport à EZY. La touchée est souvent un peu chaotique et laisse une impression de désorganisation. Mais beaucoup de changements sont en cours sur ce point - la boîte se remet vraiment en question et c’est très bien.

Bref à part la place gauche qui me manque un peu quand même parfois (mais que je finirai bien par retrouver un jour !) - aucun regret!

:D

Avatar du membre
Auteur du sujet
Papa tango charly
Elève-pilote posteur
Messages : 24
Enregistré le : 30 oct. 2016, 22:02
Âge : 31

Message par Papa tango charly »

Merci à tous pour les infos, c'est super intéressant !

Avatar du membre
quianor
Copilote posteur
Messages : 57
Enregistré le : 13 juin 2002, 02:00
Localisation : Belgique

Message par quianor »

Bonjour à tous,

Est-ce que l'ancienneté ou l'expérience est prise en compte dans la grille salariale AF?
Je suis copi 747 depuis quelques années et proche d'un passage commandant, et avoir la chance d'intégrer AF représenterait malgré tout des sacrifices financiers importants au début si le net est de 4000€ même si le salaire augmente rapidement et que je dépasserai à moyen terme le salaire que j'ai actuellement.
Merci pour vos infos!

Avatar du membre
BiZ
Chef de secteur posteur
Messages : 1490
Enregistré le : 23 août 2004, 02:00

Message par BiZ »

supernova a écrit :Mais chez AF tu voles moins et tu es mieux payé.
C'est faux. Ca dépend des pilotes et des secteurs de vol pour les hdv annuelles. Pour le salaire les copis AF gagnent plus oui.
Mais je crois que les pilotes chez easy, comme chez AF, sont satisfaits de leur sort dans l'ensemble.
A priori pour ceux qui volent beaucoup chez ezy, la fatigue est plus importante qu'à AF. Peut être les différences de rosters dues aux FTL. Leurs vols peuvent aussi changer au dernier moment, moins bien pour l'organisation familiale.
ezydriver a écrit :D’abord je vais tordre le cou à certaines légendes urbaines sur les captains AF imbuvables et sur les contrôles simu cauchemardesques: ce n’est absolument pas le cas. L'ambiance avec les collègues est excellente et les instructeurs que j’ai eu le plaisir d’avoir durant ma formation initiale étaient tous des crèmes !

Et non, on ne m’a pas réappris à voler.
C'est encore un sujet ça? :o
Je ne participe ni à Rcocobis, ni à PPrune, ni ne commente la presse aéronautique numérique, méfiez vous des contrefaçons...

Avatar du membre
FL410club
Chef pilote posteur
Messages : 386
Enregistré le : 07 juil. 2008, 13:09
Âge : 50

Message par FL410club »

@ Vince R :

Content d'avoir égayé ta journée :)

Plus sérieusement c'est exact que "Correct" peut paraître décalé pour un "jeune" qui débute ou par rapport à certains salaires d'expérimentés mais clairement indécents pratiqués par certains employeurs.

J'ai divisé mon salaire par plus que 2 en intégrant AF. J'ai donc en effet diminué mon pouvoir d'achat, mais ma qualité de vie a proportionnellement augmenté et je vis très bien malgré mes charges familiales et crédits...

Ce qui m'amène à ajouter un autre plus à la longue liste :

Oui Quianor : Ton expérience est prise en compte à l'intégration. Ceci est fonction du type de licence détenue ainsi que du nombre d'hdv Transport Public. Le plafond se situe à 3000 HDV TP et full ATPL.

Dans ce cas bien précis ton salaire NET Minimum Garanti se situe à l'embauche aux alentours de 5300 Euros. A cela tu rajoutes les primes de vols, heures de nuits, les diverses indemnités, les heures supplémentaires, et tu te rapproches à 300Euros près des salaires évoqués par le chat blanc.

Et comme le mentionne EZYdriver le CE est excellent si tu en fait bon usage, surtout si tu as des enfants...

[/quote]

Avatar du membre
quianor
Copilote posteur
Messages : 57
Enregistré le : 13 juin 2002, 02:00
Localisation : Belgique

Message par quianor »

@FL410:

Super merci pour la précision. Du coup il n'y aurait probablement pas de perte financière, je tourne actuellement aux alentours de 7000€ en poche fin du mois.
J'ai 7000 heures total, et 4500 heures de 747-400 et -8. Donc y'a plus qu'à réussir la sélection... :o :o

Merci encore !

Avatar du membre
Lowrider
Chef de secteur posteur
Messages : 1292
Enregistré le : 10 janv. 2014, 12:34
Contact :

Message par Lowrider »

Merci easydriver et FL410 pour vos retours et expériences.

Répondre
  • Publicité
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message