Pilot shortage in Europe: Fact or fiction ?

Devenir Pilote de Ligne en empruntant la "petite porte" en France et/ou en Europe.

Modérateur : Big Brother

Avatar du membre
5 Rings
Chef de secteur posteur
Messages : 6634
Enregistré le : 23 oct. 2005, 02:00

Message par 5 Rings »

piperush a écrit :
TSAT a écrit :Il n’y a pas de pénurie en Europe, et il n’y en aura jamais, a fortiori si Norwegian met la clef sous la porte d’ici quelques mois.

Aux USA c’est different, il faut au moins 1500 hdv pour être un minimum embauchâble sur tagazous regionaux.
Tu en es bien sûr ??? Encore hier, un ami me disait que dans sa compagnie, ça devenait très tendu car ils ne trouvaient PLUS AUCUN copi à embaucher -pourtant, ils embauchent même les mecs avec faible exp- (en même temps, payé un peu plus que le smic avec QT à ta charge... faut pas s'étonner).
Les US connaissent une situation de l'emploi très tendue pour les employeurs, qui se traduit pas des welcome bonus à la signature du contrat comme on en voit dans les régionales, ou des augmentations très significatives dans les majors pour faire revenir les américains expatriés en Asie et au Moyen-Orient.

Les compagnies font d'ailleurs un fort lobbying pour faire marche arrière sur le critère des 1500hrs pour les ops FAR121 voté à la suite du crash colgan air.

Great Lakes blâme même sa très récente cessassion d'activité (pas encore faillite) sur la pénurie de pilotes. En même temps, il semble que leurs conditions étaient particulièrement mauvaises.
Je n'ai rien à voir avec le Fiverings de paroledegaulois.com ou Rcocobis.

Avatar du membre
5 Rings
Chef de secteur posteur
Messages : 6634
Enregistré le : 23 oct. 2005, 02:00

Message par 5 Rings »

AlphaFloor45 a écrit :
Pilot34 a écrit : Et non. Une fois de plus, ne parlez pas sans savoir. C'était le cas xhez SAS il y a quelques années. Depuis 5 ans, que ce soit les norvégiens, Finnair, Winderøe ou autres , ce n'est plus le cas.
- Nextjet -

Qualifications:
Valid EU driving license
Valid license with instrument rating for assigned duty
Valid medical license
English language skills
Fluent in one Scandinavian language


Ouais je pense que je ne sais rien ! ^^p
Même chose chez Braathens Régional
http://www.aviationjobs.me/2018/03/atr- ... n.html?m=1
Je n'ai rien à voir avec le Fiverings de paroledegaulois.com ou Rcocobis.

Avatar du membre
Riddle34
Elève-pilote posteur
Messages : 13
Enregistré le : 07 janv. 2018, 18:20
Localisation : USA
Âge : 27

Message par Riddle34 »

5 Rings a écrit :Les US connaissent une situation de l'emploi très tendue pour les employeurs, qui se traduit pas des welcome bonus à la signature du contrat comme on en voit dans les régionales, ou des augmentations très significatives dans les majors pour faire revenir les américains expatriés en Asie et au Moyen-Orient.

Les compagnies font d'ailleurs un fort lobbying pour faire marche arrière sur le critère des 1500hrs pour les ops FAR121 voté à la suite du crash colgan air.

Great Lakes blâme même sa très récente cessassion d'activité (pas encore faillite) sur la pénurie de pilotes. En même temps, il semble que leurs conditions étaient particulièrement mauvaises.
C'est vrai mais le lobby des familles des victimes du crash Colgan accompagne de Sully et celui du syndicat des pilotes de ligne américains sont également puissants. A suivre...

Je confirme. Le modele de Great Lakes fonctionnait grace a l'emploi de pilotes débutants sous-payes. Or, aujourd'hui ces pilotes trouvent des opportunités bien meilleures.

Avatar du membre
Lowrider
Chef de secteur posteur
Messages : 1293
Enregistré le : 10 janv. 2014, 12:34
Contact :

Message par Lowrider »

Ça fume de tous les côtés aux US, et comme l’Europe est affectée avec un lag de quelques mois/années...

https://www.washingtonpost.com/news/won ... ac58a72481
Expérience Pavlovienne#1:
Pour chaque message d’insulte en MP, TSAT pourra se regarder en face sur l’écran.
Expérience Pavlovienne#2:
Regarder TSAT disparaître et revenir se prendre les mêmes beignes sous M.86
https://www.celinevomiero.org

Avatar du membre
fouga
Chef de secteur posteur
Messages : 1618
Enregistré le : 10 mai 2006, 02:00
Âge : 32

Message par fouga »

ça commence aussi ici...

Demande à L3, FTE ou Oxford pour faire un modulaire... impossible avant 2019 au mieux, ils gardent leur peu de réserve de FI pour les MPL et intégrés...

ça veut dire une chose, le shortage va venir non pas d'une augmentation massive de la croissance, mais d'un manque de la capacité de formation des écoles.
Ceux qui feront des "petites" écoles dans les prochains temps auront toutes les chances de chopper des compagnies sympas en ayant pas payé trop cher leur formation...

Avatar du membre
Craker
Captain posteur
Messages : 222
Enregistré le : 12 août 2017, 23:06

Message par Craker »

fouga a écrit :ça commence aussi ici...

Demande à L3, FTE ou Oxford pour faire un modulaire... impossible avant 2019 au mieux, ils gardent leur peu de réserve de FI pour les MPL et intégrés...

ça veut dire une chose, le shortage va venir non pas d'une augmentation massive de la croissance, mais d'un manque de la capacité de formation des écoles.
c'est clair.
peut être que les ATO reconnaitront enfin la valeur de leurs FI's ?
On est malheureusement trop peu considéré d'où aussi la fuite des instructeurs.

Avatar du membre
piperJ3c
Captain posteur
Messages : 166
Enregistré le : 05 févr. 2017, 08:00

Message par piperJ3c »

Vous avez vu? Y a un programme cadet American Airlines qui vient de s'ouvrir pour les détenteurs de Green Card avec OAA CAE!

Avatar du membre
Cash
Chef pilote posteur
Messages : 401
Enregistré le : 05 févr. 2014, 23:57
Âge : 44

Message par Cash »

Craker a écrit :
fouga a écrit :ça commence aussi ici...

Demande à L3, FTE ou Oxford pour faire un modulaire... impossible avant 2019 au mieux, ils gardent leur peu de réserve de FI pour les MPL et intégrés...

ça veut dire une chose, le shortage va venir non pas d'une augmentation massive de la croissance, mais d'un manque de la capacité de formation des écoles.
c'est clair.
peut être que les ATO reconnaitront enfin la valeur de leurs FI's ?
On est malheureusement trop peu considéré d'où aussi la fuite des instructeurs.
Une bonne occasion aussi de mettre fin au bénévolat , pratique largement orchestrée par la FFA depuis 40 ans qui est une honte absolue , avec une DGAC qui ferme les yeux et une ANPI pitoyable !

Avatar du membre
4T60A
Chef pilote posteur
Messages : 506
Enregistré le : 03 avr. 2016, 12:33
Âge : 56

Message par 4T60A »

Cash a écrit :
Craker a écrit :
fouga a écrit :ça commence aussi ici...

Demande à L3, FTE ou Oxford pour faire un modulaire... impossible avant 2019 au mieux, ils gardent leur peu de réserve de FI pour les MPL et intégrés...

ça veut dire une chose, le shortage va venir non pas d'une augmentation massive de la croissance, mais d'un manque de la capacité de formation des écoles.
c'est clair.
peut être que les ATO reconnaitront enfin la valeur de leurs FI's ?
On est malheureusement trop peu considéré d'où aussi la fuite des instructeurs.
Une bonne occasion aussi de mettre fin au bénévolat , pratique largement orchestrée par la FFA depuis 40 ans qui est une honte absolue , avec une DGAC qui ferme les yeux et une ANPI pitoyable !
Là je vais être... cash, si le bénévolat est supprimé, ce sera la fin de 90% des aéroclubs, notamment les petits clubs de province qui n'ont pas les moyens de salarier un FI. Et de fait l'aviation légère (et donc l'aviation en général) deviendra encore plus élitiste qu'elle l'est déjà. Encore plus inaccessible à ceux qui ne sont pas fils à papa. Ce n'est à mon avis vraiment pas un avenir souhaitable. :tss:

My two cents.

Avatar du membre
Cash
Chef pilote posteur
Messages : 401
Enregistré le : 05 févr. 2014, 23:57
Âge : 44

Message par Cash »

4T60A a écrit :
Cash a écrit :
Craker a écrit : c'est clair.
peut être que les ATO reconnaitront enfin la valeur de leurs FI's ?
On est malheureusement trop peu considéré d'où aussi la fuite des instructeurs.
Une bonne occasion aussi de mettre fin au bénévolat , pratique largement orchestrée par la FFA depuis 40 ans qui est une honte absolue , avec une DGAC qui ferme les yeux et une ANPI pitoyable !
Là je vais être... cash, si le bénévolat est supprimé, ce sera la fin de 90% des aéroclubs, notamment les petits clubs de province qui n'ont pas les moyens de salarier un FI. Et de fait l'aviation légère (et donc l'aviation en général) deviendra encore plus élitiste qu'elle l'est déjà. Encore plus inaccessible à ceux qui ne sont pas fils à papa. Ce n'est à mon avis vraiment pas un avenir souhaitable. :tss:

My two cents.
Tous les autres pays du monde sans ce bénévolat et cela ne les empêche pas de former des pilotes, cette situation au contraire est unique et hyper malsaine , beaucoup de jeunes ce sont détournés de l'instruction qui pourarit être une filière à part entière au lieu d’être gangrénée par ces aéroclubs et leur méthode d'un autre temps, le bénévolat n'apporte pas une bonne instruction , la plupart font ça par ego et se fichent complétement des élèves au final les PPL prennent le double de temps il n'y aucune économie , nous sommes le seul pays et la seule profession acceptant cette situation

Avatar du membre
teubreu
Chef de secteur posteur
Messages : 2098
Enregistré le : 03 mars 2014, 22:06

Message par teubreu »

Dans les autres pays on paye aussi 150€ un renouvellement de SEP sur la licence, c'est d'autres systèmes, tout est plus cher.

Avatar du membre
4T60A
Chef pilote posteur
Messages : 506
Enregistré le : 03 avr. 2016, 12:33
Âge : 56

Message par 4T60A »

Cash a écrit :
4T60A a écrit : Là je vais être... cash, si le bénévolat est supprimé, ce sera la fin de 90% des aéroclubs, notamment les petits clubs de province qui n'ont pas les moyens de salarier un FI. Et de fait l'aviation légère (et donc l'aviation en général) deviendra encore plus élitiste qu'elle l'est déjà. Encore plus inaccessible à ceux qui ne sont pas fils à papa. Ce n'est à mon avis vraiment pas un avenir souhaitable. :tss:

My two cents.
Tous les autres pays du monde sans ce bénévolat et cela ne les empêche pas de former des pilotes, cette situation au contraire est unique et hyper malsaine , beaucoup de jeunes ce sont détournés de l'instruction qui pourarit être une filière à part entière au lieu d’être gangrénée par ces aéroclubs et leur méthode d'un autre temps, le bénévolat n'apporte pas une bonne instruction , la plupart font ça par ego et se fichent complétement des élèves au final les PPL prennent le double de temps il n'y aucune économie , nous sommes le seul pays et la seule profession acceptant cette situation
Tu te places dans la peau d'un professionnel en recherche de job, je respecte ton point de vue. Mais en tant qu'ardent défenseur et pratiquant de l'aviation générale je ne le partage pas. Je maintiens ce que je dis, si on met fin au bénévolat, 90% des aéroclubs mettront la clé sous la porte.

Et au final je ne suis pas sûr qu'on créera beaucoup de places de FI salariés. Si tant est qu'il en soit créé. :tss:

Avatar du membre
Cash
Chef pilote posteur
Messages : 401
Enregistré le : 05 févr. 2014, 23:57
Âge : 44

Message par Cash »

4T60A a écrit :
Cash a écrit :
4T60A a écrit : Là je vais être... cash, si le bénévolat est supprimé, ce sera la fin de 90% des aéroclubs, notamment les petits clubs de province qui n'ont pas les moyens de salarier un FI. Et de fait l'aviation légère (et donc l'aviation en général) deviendra encore plus élitiste qu'elle l'est déjà. Encore plus inaccessible à ceux qui ne sont pas fils à papa. Ce n'est à mon avis vraiment pas un avenir souhaitable. :tss:

My two cents.
Tous les autres pays du monde sans ce bénévolat et cela ne les empêche pas de former des pilotes, cette situation au contraire est unique et hyper malsaine , beaucoup de jeunes ce sont détournés de l'instruction qui pourarit être une filière à part entière au lieu d’être gangrénée par ces aéroclubs et leur méthode d'un autre temps, le bénévolat n'apporte pas une bonne instruction , la plupart font ça par ego et se fichent complétement des élèves au final les PPL prennent le double de temps il n'y aucune économie , nous sommes le seul pays et la seule profession acceptant cette situation
Tu te places dans la peau d'un professionnel en recherche de job, je respecte ton point de vue. Mais en tant qu'ardent défenseur et pratiquant de l'aviation générale je ne le partage pas. Je maintiens ce que je dis, si on met fin au bénévolat, 90% des aéroclubs mettront la clé sous la porte.

Et au final je ne suis pas sûr qu'on créera beaucoup de places de FI salariés. Si tant est qu'il en soit créé. :tss:
L'histoire serait presque belle si l'immense majorité des aéroclubs ne facturaient pas l'heure de double commande , dans tous les aéroclubs que j'ai connu il y' a bien 2 tarifs distincts avec les heures solos , outre le fait que cela est plus que limite fiscalement même pour une association on tombe en toute impunité dans du travail non déclaré , ni salarié, donc doublement illicite, résultat des courses il n'y pas pas de vraie filière instructeur en tant que métier à part entière , les jeunes s'en détournent ne voulant pas travailler pour rien ou à la limite le font pour monter leurs heures sans vraiment la passion de l'enseignement et cette enseignement est laissé à des gens qui font ca la plupart du temps par égo et pas forcement des bons instructeurs , des soi-disant passionnés qui transmettent ça en tout altruisme....au contraire ils plombent chaque jour l'aviation générale la faisant passer pour un truc du dimanche alors qu'elle en sortirait grandie de se professionnaliser, d'ailleurs pourquoi pas des mécaniciens bénévoles ou la secrétaire aussi qui réponds au téléphone par "amour de l'aviation"?...la DGAC, La FFA, sont dans le collimateur de l'EASA et ces pratiques d'un autre monde vivent leurs dernières années et je suis sur que ce sera bénéfique à l'aviation générale et dieu sait si je l'aime!!!

Avatar du membre
4T60A
Chef pilote posteur
Messages : 506
Enregistré le : 03 avr. 2016, 12:33
Âge : 56

Message par 4T60A »

Les petits aéroclubs ruraux au sein desquels j’ai volé depuis 30 ans pratiquaient un tarif unique DC/solo.

J’ajouterai que quand ces petits aéroclubs auront disparu nombre de petites plateformes seront alors bien menacées par les promoteurs immobiliers ou autres bétonneurs. Il sera alors trop tard pour pleurer. Il n’y a qu’à demander aux riverains de l’ancien aérodrome de Guyancourt.

L’avenir dira en effet qui de toi ou de moi a raison... :tss:

Avatar du membre
fouga
Chef de secteur posteur
Messages : 1618
Enregistré le : 10 mai 2006, 02:00
Âge : 32

Message par fouga »

Ton cas est particulier et tout à fait défendable, si la situation était globalement la même je la soutiendrais.

Malheureusement comme le dit Cash, la plupart des AC font payer la DC, allant de 20€ à plus de 40€, et dans la majorité des cas cela ne va pas dans la poche du FI (qui est déjà heureux si on lui paye ses km en voiture), dans ce cas difficile de justifier le prix (comme faire payer 90€ l'envoi du dossier d'inscription PPL alors que le club ne l'a même pas rempli et a juste mis son tampon, un timbre et une enveloppe).

Payer la DC ne m'aurait pas dérangé si ça avait rétribué mon FI... hors sur les 3 FI que j'ai eu, le meilleur avait 500h, uniquement PPL, sortait de stage FI, ne gagnait rien et volait comme FI par passion et parce que voler coûte cher si on paye quand on avance dans la vie... un vrai FI à l'ancienne mais en jeune! :)

Un autre a fait toute sa carrière comme FI, plus de 20 000h Sep, il récupérait une partie du prix de la DC via une auto entreprise et des bricolages divers, bon FI par contre effectivement l'égo...

Un dernier est un ancien captain de +65 ans, il récupère aussi une partie du prix de la DC, par contre pas pédagogique pour un niveau PPL, fait des heures pour se faire un complément de salaire (parce que sa retraite de captain doit pas lui suffire, comme la merco ou la porsche sur le parking) et se promener gratos (1h de solo supervisé = 1h30 de promenade en double avant).

Je pense qu'il serait temps de professionnaliser tout ça, car si pas de boulot comme pilote pro après le training, faire FI peut être une expérience qui me tenterait vraiment (j'ai été prof pendant mes études et je fais des formations dans la boite où je bosse), mais c'est sous condition de pouvoir en vivre normalement et pas être le larbin au milieu du concours de qui a la plus grosse...
Pour le cas des petites plateformes qui font pas payer la DC, je pense que des manoeuvres et arrangements fiscaux peuvent toujours être décidé au niveau réglementaire...

Avatar du membre
Cash
Chef pilote posteur
Messages : 401
Enregistré le : 05 févr. 2014, 23:57
Âge : 44

Message par Cash »

4T60A a écrit :Les petits aéroclubs ruraux au sein desquels j’ai volé depuis 30 ans pratiquaient un tarif unique DC/solo.

J’ajouterai que quand ces petits aéroclubs auront disparu nombre de petites plateformes seront alors bien menacées par les promoteurs immobiliers ou autres bétonneurs. Il sera alors trop tard pour pleurer. Il n’y a qu’à demander aux riverains de l’ancien aérodrome de Guyancourt.

L’avenir dira en effet qui de toi ou de moi a raison... :tss:
la spéculation immobilière n'a rien à voir avec l'emploi des pilotes mais dans ce cas encore il sera plus argumentable de protéger des emplois justement que des bénévoles...

Avatar du membre
flyingtom
Chef de secteur posteur
Messages : 1249
Enregistré le : 16 sept. 2004, 02:00
Localisation : Mulhouse

Message par flyingtom »

Cash a écrit :
4T60A a écrit :Les petits aéroclubs ruraux au sein desquels j’ai volé depuis 30 ans pratiquaient un tarif unique DC/solo.

J’ajouterai que quand ces petits aéroclubs auront disparu nombre de petites plateformes seront alors bien menacées par les promoteurs immobiliers ou autres bétonneurs. Il sera alors trop tard pour pleurer. Il n’y a qu’à demander aux riverains de l’ancien aérodrome de Guyancourt.

L’avenir dira en effet qui de toi ou de moi a raison... :tss:
la spéculation immobilière n'a rien à voir avec l'emploi des pilotes mais dans ce cas encore il sera plus argumentable de protéger des emplois justement que des bénévoles...
Et d'enterrer encore un peu plus l'esprit de l'aéroclub... au profit de structure où on débite du PPL , on paie on vole et on s'en va... Triste

Du coup avec les charges à payer par le club , l'heure de DC va exploser, les gens vont déserter les petits aéroclubs .

Avatar du membre
4T60A
Chef pilote posteur
Messages : 506
Enregistré le : 03 avr. 2016, 12:33
Âge : 56

Message par 4T60A »

flyingtom a écrit :
Et d'enterrer encore un peu plus l'esprit de l'aéroclub... au profit de structure où on débite du PPL , on paie on vole et on s'en va... Triste

Du coup avec les charges à payer par le club , l'heure de DC va exploser, les gens vont déserter les petits aéroclubs .
Cela me semble évident. D'où mon commentaire initial.

Avatar du membre
Jop
Chef pilote posteur
Messages : 435
Enregistré le : 16 juin 2008, 18:21
Localisation : La Teste
Âge : 34
Contact :

Message par Jop »

Je suis un peu mitigé sur la question... en effet, dans un monde parfait, on souhaiterait que le bénévolat n'existe pas et que tout le monde soit rémunéré. Cependant, dans l'aviation on le sait tous, tout est extrêmement cher et l'aviation générale ne fait pas exception. Je crois que si la France est certainement la 2ème nation concernant l'aviation générale après les US, c'est en parti grâce au bénévolat, que ça plaise ou pas à entendre. Ce système a permis et permet encore aujourd'hui a énormément de gens de s'essayer au pilotage. 30/40€ en plus sur une heure de vol c'est énorme, surtout sur une formation PPL... Les aéroclubs étant des associations à but non lucratif, l'argent reste dans tous les cas au sein de la structure, donc s'il ne rémunère pas un FI, il servira à la maintenance, développer la flotte...
Mon club qui compte pas moins de 10 avions ne fait pas payer la DC, seul le chef pilote et la secrétaire sont rémunérés, tous les autres FI sont bénévoles. D'après moi, le système fonctionne. Lorsque j'ai passé mon PPL, j'étais bien content de ne pas payer la DC. Ensuite, quand j'ai voulu être pilote pro, je rageais un peu effectivement que les FI soient bénévoles. Aujourd'hui, je pense que c'est bien de garder du bénévolat mais que les plus gros aéroclubs devraient avoir au moins un FI salarié et garder la DC sans frais supplémentaire.

Avatar du membre
benbakers
Captain posteur
Messages : 285
Enregistré le : 30 janv. 2017, 18:56

Message par benbakers »

C'est le prix du fuel qui devrait concentrer toutes nos contestations... pas les bénévoles et/ou FI salariés.

Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message