[Témoignage] Il rend son uniforme de la Lufthansa

Devenir Pilote de Ligne en empruntant la "petite porte" en France et/ou en Europe.

Modérateur : Big Brother

Avatar du membre
Auteur du sujet
coup_de_gueule
Elève-pilote posteur
Messages : 12
Enregistré le : 28 avr. 2010, 17:50

[Témoignage] Il rend son uniforme de la Lufthansa

Message par coup_de_gueule »

Ce weekend, j'ai revu un ami franco-allemand qui est copi depuis presque 15 ans à la luft. Passage captain pour bientôt... mais il vient de démissioner :o

Originaire de brême, il a d'abord commuté puis a déménagé sa famille près de sa base mais ne s'y plaisait pas car sa vie n'était pas la bas. Depuis il est revenu sur breme d'où il re-commute.
Il dit en avoir raz-le-bol de partir plus de la moitié du temps de son domicile. Ce le pèse tellement qu'il cherché à faire autre chose où il serait chez lui chaque jour. Apparement c'est insupportable pour lui.
Je lui demande pourquoi pas une cie sans découché et basé à breme (ca doit exister non)? Il préfère tourner la page "pilote".

Ingénieur de base, il vient d'être engagé à la dfs au centre en route de brême dans le support opérationnel.

Je n'en reviens toujours pas que l'on puisse quitter la luft!
Au moins il sait ce qu'il veut.

Avatar du membre
5 Rings
Chef de secteur posteur
Messages : 6622
Enregistré le : 23 oct. 2005, 02:00

Message par 5 Rings »

C’est un choix de vie, chacun les siens.
Je n'ai rien à voir avec le Fiverings de paroledegaulois.com ou Rcocobis.

Avatar du membre
teubreu
Chef de secteur posteur
Messages : 2010
Enregistré le : 03 mars 2014, 22:06

Message par teubreu »

Bah oui pourquoi pas, yen a un qui a rendu son unif AF pour aller faire du Caravan.

Avatar du membre
JAimeLesAvions
Chef de secteur posteur
Messages : 6431
Enregistré le : 02 mars 2008, 08:03

Re: [Témoignage] Il rend son uniforme de la Lufthansa

Message par JAimeLesAvions »

coup_de_gueule a écrit : Originaire de brême, il a d'abord commuté puis a déménagé sa famille près de sa base mais ne s'y plaisait pas car sa vie n'était pas la bas. Depuis il est revenu sur breme d'où il re-commute.
Il dit en avoir raz-le-bol de partir plus de la moitié du temps de son domicile. Ce le pèse tellement qu'il cherché à faire autre chose où il serait chez lui chaque jour. Apparement c'est insupportable pour lui.
Je lui demande pourquoi pas une cie sans découché et basé à breme (ca doit exister non)? Il préfère tourner la page "pilote".

Ingénieur de base, il vient d'être engagé à la dfs au centre en route de brême dans le support opérationnel.

Je n'en reviens toujours pas que l'on puisse quitter la luft!
Au moins il sait ce qu'il veut.
Moi, c'est qu'on veuille à ce point habiter à Brême, 53° de latitude Nord, qui m'étonne.
https://planificateur.a-contresens.net/ ... 44388.html


Brême possède un climat océanique chaud (enfin tout est relatif) sans saison sèche (Cfb) selon la classification de Köppen-Geiger. Brême est une ville avec une pluviométrie importante. Même dans le mois le plus sec il y a beaucoup de pluie. Sur l'année, la température moyenne à Brême est de 9°C et les précipitations sont en moyenne de 722.4 mm.

A titre de comparaison à Paris, la température moyenne annuelle est de 12.3°C et les précipitations sont en moyenne de 475 mm.
[/i]

Avatar du membre
Airone2977
Chef de secteur posteur
Messages : 1094
Enregistré le : 20 mars 2012, 16:19
Localisation : LFPG

Message par Airone2977 »

J'ai croisé coup sur coup un CDB HOP qui attendait impatiemment la retraite pour partir larguer des para sur un Soloy, et une FO 747 qui me disait ne pas comprendre mon choix de quitter mon poste d'ingé pour faire de la ligne, je ne sais pas ce qui ma retenu de ne pas lui flanquer un aller retour.

Bref c'est une question de choix de vie, perso je respect, il doit sûrement avoir de très bonne raison, le tout est de ne pas regretter ensuite
Modifié en dernier par Airone2977 le 10 sept. 2018, 10:30, modifié 1 fois.

Avatar du membre
5 Rings
Chef de secteur posteur
Messages : 6622
Enregistré le : 23 oct. 2005, 02:00

Message par 5 Rings »

Et toi, as-tu récemment pris un « aller retour » sans le nom d’oiseau?
Je n'ai rien à voir avec le Fiverings de paroledegaulois.com ou Rcocobis.

Avatar du membre
fouga
Chef de secteur posteur
Messages : 1584
Enregistré le : 10 mai 2006, 02:00
Âge : 32

Message par fouga »

D'une part s'il est de là bas il est peut être attaché à son coin, d'autre part la Luft a quand même des plannings assez merdiques pour ses pilotes, même en MC c'est des rotations de 5 jours avec pas forcément un passage par la base, c'est pas AF où si tu fais le choix d'aller habiter près de CDG et tu joues sur les rotations tu peux être très souvent à la maison...

Après le métier de pilote peut être routinier, j'ai parlé avec un copain captain chez Ryan il y a quelques semaines "au final tu vois, là je suis ingé, 5 ans d'xp, et si tout va bien l'année prochaine je commencerai là où tu en étais il y a 6 ans quand je devenais seulement ingé, t'as mieux joué que moi", et lui de me répondre "soit pas déçu, t'auras vu autre chose dans une première carrière, et puis tu seras seulement blasé 5 ans plus tard que moi, soit pas pressé!"

Après il n'a rien fait d'autre dans sa carrière, donc si on a pas été trop satisfait dans ce qu'on a fait de base, peut être qu'on a moins tendance à être blasé ensuite...

Avatar du membre
5 Rings
Chef de secteur posteur
Messages : 6622
Enregistré le : 23 oct. 2005, 02:00

Message par 5 Rings »

Voilà, et ayant eu l’occasion d’exercer un métier qui n’était pas mon 1er choix, je ne rendrais pas mes ailes même pour tout l’or du monde.
Je n'ai rien à voir avec le Fiverings de paroledegaulois.com ou Rcocobis.

Avatar du membre
5AM1
Chef pilote posteur
Messages : 596
Enregistré le : 11 juil. 2008, 06:39
Âge : 31

Message par 5AM1 »

je suis tombé sur cette vidéo ce week-end, ça se passe sur une compagnie régionale aux USA:


Avatar du membre
bfr
Captain posteur
Messages : 191
Enregistré le : 22 déc. 2007, 21:37

Message par bfr »

C'est un peu l'histoire de l'instructeur en tour de piste en J3 qui voit passer le Beech 90 au dessus en se disant qu'il aimerait bien être à la place du gars dedans, lequel gars voit passer au dessus un biréacteur d'affaires et aimerait bien être à la place du gars dedans, lequel gars voit passer au dessus un A320 en se disant qu'il aimerait bien être à la place du gars dedans, lequel gars voit passer au dessus un 747 en se disant qu'il aimerait bien être à la place du gars dedans, lequel gars voit passer au dessus la station spatiale en se disant qu'il aimerait bien être à la place du gars dedans, lequel gars regarde par la fenêtre, et voit un petit J3 jaune en tours de piste, et se dit qu'il aimerait bien être dans un J3...

Avatar du membre
Dan
Chef de secteur posteur
Messages : 6397
Enregistré le : 18 sept. 2002, 02:00
Âge : 39

Message par Dan »

Il faut comprendre que dans la plupart des compagnies aériennes, ce métier a perdu de son glamour. Les pilotes sont pressurés, passent leurs jours off à se reposer hors de toute vie sociale, n'arrivent plus à profiter de ce qui faisait la beauté de ce métier. Donc oui, certains abandonnent ou pensent à abandonner, notamment parce qu'ils se sont laissés abuser par ce qu'ils pensaient être leur passion. C'est aussi pour cette raison que je hurle quand on conseille à un aspirant pilote de faire un tour en aéroclub pour voir si ça lui plaît vraiment. Le vrai métier de pilote ce n'est pas l'aéroclub, il faut se renseigner sur le métier, dont le pilotage pur n'est qu'une des (maigres) composantes. Dans la vidéo ci-dessus on voit un exemple parfait de ce phénomène. Ce dont ce pilote se plaint (à tort ou à raison ce n'est pas le propos) est le quotidien des pilotes de regionals depuis bien longtemps. Visiblement ça ne lui a jamais plu, et s'il s'était mieux renseigné avant de se lancer dans cette voie, il se serait peut-être économisé quelques galères. Lui a le courage de l'avouer, et surtout de SE l'avouer, et de prendre les mesures nécessaires pour y remédier. Mais combien sont aussi clairvoyants ? Combien se lancent tête baissée juste parce que l'odeur du kéro les excite, ou parce qu'ils adorent aller au Salon du Bourget une fois tous les deux ans ?
Ce métier et son évolution posent de vraies questions, et chacun devrait être en mesure d'y répondre pour soi avant de s'y lancer.

Avatar du membre
fouga
Chef de secteur posteur
Messages : 1584
Enregistré le : 10 mai 2006, 02:00
Âge : 32

Message par fouga »

Y a t'il vraiment tant de type qui se lancent lá dedans comme ça?

Étant sur le point de lâcher mon job actuel sans savoir ce qu'il va se passer dans les 6-12 mois qui viennent, si j'ècoutais que mon instinct je retournerais fissa voir mon chef et dire "non c'est bon, je reste, je vais m'assoir sur ma chaise et rester là jusqu'à fin de ma carrière, payer moi et donner moi n'importe quel job à la con comme j'en fais depuis 3 ans, et tant pis pour la valorisation du diplôme d'ingé".

Heureusement j'ai planifié et je suis mon plan, maintenant j'ai du mal à croire quand on voit l'engagement pour y arriver que des types y aillent comme ça...
J'étais à FRA la semaine passée et j'ai du faire un vol avec correspondance pour aller à destination, je voyais les avions au push back un peu partout et je me disais "lui il est arrivé hier, il est en train de repousser et dans 5h il sera à Ryad, lui les crew doivent dormir et ils auront juste subi 2 jets lag et rien vu de la ville en se tapant 20h de vol sur 3 jours pour aller et revenir du Brésil, là le 320 il est venu d'un point A, ici c'est B, dans 30 min il repart C et ensuite il finira sa journée en D, et entre temps il va passer 1h au plus sur chaque plateforme à être préoccupé par tenir les délais"

Malgré tout et objectivement, si je faisais pas ce job qu'est-ce qu'il me reste, j'ai un bon job socialement parlant mais qui me soule royalement, et je suis trop âgé pour aller dans la finance, mettre un pactol de côté et ensuite ne plus jamais travailler... alors je resterais ingénieur, et à chaque contrail qui passe j'ouvrirais en douce flightradar pour chercher à qui c'est et je me dirais "si seulement j'avais osé"...

Avatar du membre
teubreu
Chef de secteur posteur
Messages : 2010
Enregistré le : 03 mars 2014, 22:06

Message par teubreu »

Le type de la vidéo arrête pour des raisons matérielles, le commuting + payer ses hôtels + parkings ne vaut pas la paye qu'on lui propose.
En Europe une compagnie normale paye les frais, quant au commuting c'est un choix.
Donc je ne pense pas que ce témoignage doit te décourager, au contraire.

Avatar du membre
Jop
Chef pilote posteur
Messages : 431
Enregistré le : 16 juin 2008, 18:21
Localisation : La Teste
Âge : 34
Contact :

Message par Jop »

La on parle un peu d'un problème commun à l'être humain, c'est l'insatisfaction chronique. Quoi que vous fassiez, où que vous soyez, vous ne serez jamais satisfait. C'est un leurre... on croit toujours que si on obtient si ou ça, on sera mieux, plus heureux... mais bon là on passe dans le domaine de la philosophie, spiritualité.

Avatar du membre
fouga
Chef de secteur posteur
Messages : 1584
Enregistré le : 10 mai 2006, 02:00
Âge : 32

Message par fouga »

ça dépend aussi de ton tempérament, de ton expérience de vie, et de la facilité ou non du parcours...

Quand j'étais étudiant (hier, il y a 10 ans) je fantasmais sur le Canada, quand j'ai eu l'âge de partir en échange en dernière année, j'y ai passé certe une super année de fin de cursus, mais j'ai compris que l'herbe n'est pas plus verte ailleurs (surtout pour un Européen de l'ouest !) et ce nulle part, fin d'une première illusion et j'ai eu beaucoup de mal à me trouver en revenant en France, j'ai même jeté le doctorat qu'on me proposait pour chopper à la volée un master en école de commerce.

Après j'ai bossé comme ingé dans une boite française, mal payé, en bordel... une startup, pour finalement atterrir en Allemagne. Avant d'arriver ici on m'a tous dit que j'allais au pays de l'ingénieur, 30% de salaire en plus, considération etc...
J'ai décidé d'y aller sans rêve ni attente. Je n'avais pas d'attente hormis la mission du travail donc je pouvais difficilement être déçu, et effectivement ça s'est bien passé, au delà de mes attentes, je ne regrette pas mon expérience et sans être un acquis, je sais que revenir en Allemagne pour le même salaire est possible et acceptable pour moi si les choses dans l'aéro tournaient mal, simplement à l'heure actuelle je ne me retrouve plus dans mon job (presque 4 ans en place, pour un jeune ingé c'est pas mal) et surtout j'ai ce dream job de l'enfance qui est à portée.

Souvent avant de critiquer sa situation faut regarder en arrière... quand j'étais étudiant je repensais au job d'été à l'usine et j'étais bien content d'être assis dans une salle de classe, comme ingé en France je pensais aux partiels et examens avec son stress, comme ingé en Allemagne je repense à mon job dans la startup... Comme pilote je repenserai à mon job ici en Allemagne, mais je ne pourrai pas lui être trop critique, je me dirai simplement que j'ai fait ce que je voulais faire, et même si c'est avec son lot d'avantages et d'inconvénients, j'ai quand même une sacré chance d'avoir saisi les opportunités pour y arriver...

Après comme tu dis on est dans la philosophie...
Par contre, je pense que celui qui a monté patiemment sa carriére pendant 10 ans et vue du pays sera moins à même de se plaindre que celui pour lequel papa a payé 120000€ sans crédit à 20 ans et qui n'a connu que les aéroports!

Avatar du membre
TSAT
Chef de secteur posteur
Messages : 896
Enregistré le : 27 sept. 2017, 10:27

Message par TSAT »

teubreu a écrit :Bah oui pourquoi pas, yen a un qui a rendu son unif AF pour aller faire du Caravan.
Y en a un autre qui l’a rendu pour aller bosser à la (vraie) NASA :D

Avatar du membre
supernova
Chef de secteur posteur
Messages : 670
Enregistré le : 02 oct. 2016, 21:13
Localisation : Grounded

Message par supernova »

Il me semble qu'il y a une différence entre ceux qui n'ont connu que le métier de pilote, et ceux qui en ont exercé d'autres.
Un métier, c'est plein de contraintes. Même rock star, le soir du concert, tu as peut-être envie d'un plateau télé ce soir là...

Pilote, c'est à mes yeux un super boulot, mais ça reste un boulot, donc plein de points négatifs.

Disons que c'est le métier le moins pire que j'ai fait !

Avatar du membre
tekzone
Chef pilote posteur
Messages : 420
Enregistré le : 12 mars 2010, 09:34

Message par tekzone »

Je peux facilement comprendre ce type de réflexion honnêtement.

Pilote c'est pas le métier magique tel qu'il est écrit par les bullshit-influencers sur Instagram. C'est un travail avec de fortes responsabilités et des amplitudes horaires qui peuvent être très dures.

Quand je vois des phrases du type "Fais de ta passion ton travail et tu ne travailleras plus un seul jour dans ta vie", j'hallucine. Viens te lever 5 jours d'affilée à 3h30 pour faire tes 50h de duty. On verra ce que tu en diras après !

C'est un travail qui peut convenir à certains et pas à d'autres. Il a ses propres contraintes et avantages. Ce n'est pas licornes et arc-en-ciel mais ca peut être vraiment cool :D.

A mon avis, ce qui rend ce métier ultra difficile potentiellement c'est le commuting. Ca demande un effort immense par dessus un boulot qui peut être déjà difficile. Au début, on pense que c'est faisable sans trop de soucis mais on se rend vite compte que ca change totalement la qualité de vie (et pas dans le bon sens). Je l'ai fait même pas 5 mois sur un commuting court (=2h30 de voiture), j'étais crevé.

D'autant plus quand tu commutes, ca veut dire que de H-6 voire H-12 du début de ton bloc jusque H+6 voire H+12 de la fin de ton bloc, tu vois pas ta famille. Tu es tout seul. Dans un endroit où tu n'as pas choisi d'être. Avec des gens avec qui tu n'as pas choisi d'être. Je comprends facilement que ce soit difficile à vivre.

On peut débattre à l'infini de Boeing vs Airbus, lowcost vs major et tout ces autres marronniers mais le plus important une fois de plus c'est la qualité de vie. C'est pour cela que j'ai toujours un peu de peine à voir des gens qui se lancent en mode "Je m'en fous je me lance dans ce métier à n'importe quel prix pour être à droite sur un medium jet". Le prix en question devient rapidement plus élevé que ce qu'il est imaginable initialement. Et au moment de la réalisation de ce coût, ca peut faire mal...

Si tu fais du 350 mais que tu vois jamais ta famille que tu aimerais voir, que ce soit chez LH ou French Bee, tu vas être malheureux. Si tu fais du Caravan mais que t'es tous les soirs à la maison et que tu arrives à en vivre, ca peut être un job de rêve.

Néanmoins, c'est vrai qu'il y a toujours des insatisfaits et des personnes avec peu de perspective. Avoir connu un peu autre chose ca aide. Mais honnêtement même avec cette perspective, si j'avais un roster 15on-15off long haul voire pire, ca serait difficile pour moi d'être très heureux dans mon boulot.
Modifié en dernier par tekzone le 10 sept. 2018, 20:25, modifié 1 fois.

Avatar du membre
supernova
Chef de secteur posteur
Messages : 670
Enregistré le : 02 oct. 2016, 21:13
Localisation : Grounded

Message par supernova »

Tout à fait d'accord avec toi tekzone, mais je fait la conclusion inverse !

Je préfère 15 ON 15 off, qu'un roster classique.
J'ai le sentiment de plus profiter de ma famille/ami comme ça, d'avoir plus de temps avec mes enfants. Et 6 mois de vacances par an...

Mais c'est bien que nous soyons tous différents, avec des aspirations différentes.
Même chose pour l'avion sur lequel on vole. Ça ne pèse pas lourd comme argument à coté du salaire et du roster.

Avatar du membre
- Capten -
Chef pilote posteur
Messages : 310
Enregistré le : 24 nov. 2016, 20:12

Message par - Capten - »

TSAT a écrit :
teubreu a écrit :Bah oui pourquoi pas, yen a un qui a rendu son unif AF pour aller faire du Caravan.
Y en a un autre qui l’a rendu pour aller bosser à la (vraie) NASA :D
à l'ESA tu veux dire ?

Répondre
  • Publicité
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message