Témoignage plus belle expérience de pilote

Devenir Pilote de Ligne en empruntant la "petite porte" en France et/ou en Europe.

Modérateur : Big Brother

Avatar du membre
fouga
Chef de secteur posteur
Messages : 1620
Enregistré le : 10 mai 2006, 02:00
Âge : 32

Message par fouga »

benbakers a écrit :
fouga a écrit :
Que notre jeune membre rêve alors, mais qu'il se réveille quand ce sera le moment (il est en terminal, et on a parlé des ATO sur un autre sujet avec lui) et prenne son destin en main, sinon le rêve deviendra une frustration et ça personne ne le souhaite!
Fouga, pour qui te prend tu ?
Il est permis de rêver sans modération, de la naissent les grandes idées et ambitions. La bassesse de ton intervention est surement à l'image de ton ouverture d'esprit.

L'un n’empêche pas l'autre, rêve en grand ET prend toi en mains.
T'as pas dû lire mon deuxième message, ou alors tu cherches encore une fois juste à clasher avec quelqu'un.
Perso je m'en fou, je suis en formation pilote pro donc les pour et les contres pour faire ce job sont déjà mesurés... et avec mon expérience et mes diplômes de ma vie d'avant, si je devenais pas pilote comme métier dans le pire des cas je deviendrais riche.

De la part d'un type qui a clamé sur des pages et des pages que le GPS est un mensonge planétaire tu peux parler d'ouverture d'esprit, retourne avec tes complotistes et plateux!

Avatar du membre
captain_747
Captain posteur
Messages : 298
Enregistré le : 08 mai 2008, 10:21

Message par captain_747 »

fouga a écrit :
benbakers a écrit :
fouga a écrit :
Que notre jeune membre rêve alors, mais qu'il se réveille quand ce sera le moment (il est en terminal, et on a parlé des ATO sur un autre sujet avec lui) et prenne son destin en main, sinon le rêve deviendra une frustration et ça personne ne le souhaite!
Fouga, pour qui te prend tu ?
Il est permis de rêver sans modération, de la naissent les grandes idées et ambitions. La bassesse de ton intervention est surement à l'image de ton ouverture d'esprit.

L'un n’empêche pas l'autre, rêve en grand ET prend toi en mains.
T'as pas dû lire mon deuxième message, ou alors tu cherches encore une fois juste à clasher avec quelqu'un.
Perso je m'en fou, je suis en formation pilote pro donc les pour et les contres pour faire ce job sont déjà mesurés... et avec mon expérience et mes diplômes de ma vie d'avant, si je devenais pas pilote comme métier dans le pire des cas je deviendrais riche.

De la part d'un type qui a clamé sur des pages et des pages que le GPS est un mensonge planétaire tu peux parler d'ouverture d'esprit, retourne avec tes complotistes et plateux!
Si tu peux devenir riche, pourquoi tu prends ce risque de faire un métier bourré de containte, d'incertitude et de paie potentiellement ridicules alors que tu pourrais piloter de belle machine en mode "plaisir only"?
Si le métier fait rever quand on est pas dedans, apres quelques années, beaucoup clament que c'est alimentaire. Voler en pro bourré de contrainte, c'est sans doute moins drole que de voler plaisir... sans problème d'argent, plaisir c'est aussi en ifr, multi et tout ce que tu veux...

Avatar du membre
fouga
Chef de secteur posteur
Messages : 1620
Enregistré le : 10 mai 2006, 02:00
Âge : 32

Message par fouga »

Parce que détenir un Cpl/Ir/Me ne veut pas forcément dire en faire son métier... ni toute sa vie.
Par contre ne pas faire cette formation c'est toute sa vie avoir une frustration de ne pas être allé au bout des choses.

Si je dois aller dans un pays bien pourri avec une paye qui l'est tout autant je réfléchirais et aller dans la "money way" est une éventualité qui se posera (et là on pourra claquer l'oseille pour voler sur des supers machines à côté), j'ai mes conditions mais par chance pour l'heure en Europe ça va, j'ai déjà fait mes comptes, j'ai 6 essais pour des compagnies qui satisfont à mes standards, c'est beaucoup.

A l'heure actuelle et en obtenant une compagnie répondant à mes conditions, ce sera toujours plus intéressant que de retourner à ma vie d'avant, donc je continue!

Avatar du membre
JAimeLesAvions
Chef de secteur posteur
Messages : 6544
Enregistré le : 02 mars 2008, 08:03

Message par JAimeLesAvions »

JAimeLesAvions a écrit :Moi mon plus beau souvenir c'est d'entendre mon examinateur CPL me dire it's a pass.
Le CPL, c'est une épreuve en vol à vue, avec une partie, très technique de navigation à l'estime de précision (l'usage à peut-être changé). C'est le vol à l'ancienne, car plus personne ne navigue à l'estime sauf pour se faire plaisir.
C'est l'aviation telle qu'on la découvre quand on lit les récits d'aviateur jusqu'au milieu du 20ème siècle.
Il ne faisait pas très beau et pendant l'épreuve de navigation j'ai du contourner du mauvais temps à l'estime
C'est une aviation qui n'existe plus pour de vrai.

La suite de ma formation, ça a été le vol IFR, le vol multimoteur. Ce n'est pas inintéressant, loin de là, mais c'est très procédural, c'est exclusivement en espace contrôlé, donc il faut respecter une trajectoire officielle, ce sont des machines complexes (c'est normal que ce soit procédural, en fait il serait même impossible de faire autrement en sécurité), mais je n'ai plus ressenti le plaisir du vol à vue. J'ai trouvé ça très laborieux.
Si je voulais faire une comparaison terrestre, le vol à vue ce sont les départementales avec un vélo, l'IFR multi c'est l'autoroute avec un camion.

Celà dit comme tout le monde ici je suis toujours très sensible à la magie des nuages et de la lumière, même en IFR.

Avatar du membre
supernova
Chef de secteur posteur
Messages : 693
Enregistré le : 02 oct. 2016, 21:13
Localisation : Grounded

Message par supernova »

fouga a écrit :... et avec mon expérience et mes diplômes de ma vie d'avant, si je devenais pas pilote comme métier dans le pire des cas je deviendrais riche.
Tu rêves un peu...
Tu ne peux pas être salarié ET riche. C'est l'un ou l'autre !
A part le nouveau patron d'AF ou ce genre la, patron d'une entreprise cac40. Ou joueur de foot aussi.
Modifié en dernier par supernova le 07 nov. 2018, 09:16, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Fierté
Elève-pilote posteur
Messages : 22
Enregistré le : 30 août 2018, 17:56

Message par Fierté »

On reconnait là les vrais passionnés je vous tire mon chapeau , ça ne parle qu'avion pas une seule seconde d’hôtesse :lol: :pekin:

Avatar du membre
swissgva330
Copilote posteur
Messages : 96
Enregistré le : 29 mars 2014, 19:49
Âge : 27

Message par swissgva330 »

les hôtesses .. comme TSAT l'avait très bien décrit sur un des post d'une compagnie qui ouvre des bases bientôt en France, quand on arrive a l'avion, chacun va dans son coin faire ce qu'il a faire.
Les hôtesses je les croise en vitesse lorsque je sors faire le turnaround ou quand je vais pisser, mais pas le temps de discuter car soit les passagers sont en train de débarquer ou bien quand je reviens presque tout le monde est déjà a bord.

Avatar du membre
tekzone
Chef pilote posteur
Messages : 424
Enregistré le : 12 mars 2010, 09:34

Message par tekzone »

JAimeLesAvions a écrit :
JAimeLesAvions a écrit :Moi mon plus beau souvenir c'est d'entendre mon examinateur CPL me dire it's a pass.
Le CPL, c'est une épreuve en vol à vue, avec une partie, très technique de navigation à l'estime de précision (l'usage à peut-être changé). C'est le vol à l'ancienne, car plus personne ne navigue à l'estime sauf pour se faire plaisir.
C'est l'aviation telle qu'on la découvre quand on lit les récits d'aviateur jusqu'au milieu du 20ème siècle.
Il ne faisait pas très beau et pendant l'épreuve de navigation j'ai du contourner du mauvais temps à l'estime
C'est une aviation qui n'existe plus pour de vrai.
Moi je l'ai fait à l'iPad 8)

Avatar du membre
captain_747
Captain posteur
Messages : 298
Enregistré le : 08 mai 2008, 10:21

Message par captain_747 »

supernova a écrit :
fouga a écrit :
benbakers a écrit :... et avec mon expérience et mes diplômes de ma vie d'avant, si je devenais pas pilote comme métier dans le pire des cas je deviendrais riche.
Tu rêves un peu...
Tu ne peux pas être salarié ET riche. C'est l'un ou l'autre !
A part le nouveau patron d'AF ou ce genre la, patron d'une entreprise cac40. Ou joueur de foot aussi.
Eh bien si... Ca dépend de ce que signifie "être riche". Chacun sa définition au final.
A lire tes déclarations, tu dois pas être bien avancé sur le marché de l'emploi.
Mais un employé avec un bon job peut devenir aisé très facilement... Voir mon topic (fermé....) sur "parlons argent". Il suffit de voir ce qu'il te reste à la fin du mois pour investir... C'est sur que si tu t'embete en escale et claque tout en jetski, ça part vite...

On n'est pas responsable si même en tant que pilote, tu comptes tes pièces à la fin du mois :lol:

Avatar du membre
JAimeLesAvions
Chef de secteur posteur
Messages : 6544
Enregistré le : 02 mars 2008, 08:03

Message par JAimeLesAvions »

supernova a écrit :
fouga a écrit :
benbakers a écrit :... et avec mon expérience et mes diplômes de ma vie d'avant, si je devenais pas pilote comme métier dans le pire des cas je deviendrais riche.
Tu rêves un peu...
Par exemple d'une terre plate...ou ronde je ne sais plus.
Modifié en dernier par JAimeLesAvions le 07 nov. 2018, 08:28, modifié 1 fois.

Avatar du membre
f6exb
Chef de secteur posteur
Messages : 614
Enregistré le : 05 sept. 2008, 12:31
Localisation : Massy
Âge : 69

Message par f6exb »

JAimeLesAvions a écrit : Par exemple d'une terre plate...ou ronde je ne sais plus.
Monsieur est d'humeur taquine ce soir.
Seuls les faucons volent.
Les vrais restent au sol.

Avatar du membre
fouga
Chef de secteur posteur
Messages : 1620
Enregistré le : 10 mai 2006, 02:00
Âge : 32

Message par fouga »

JAimeLesAvions a écrit :
supernova a écrit :
fouga a écrit : Tu rêves un peu...
Par exemple d'une terre plate...ou ronde je ne sais plus.
J'y penserai lors de ma prochaine approche GLS :lol:

Sinon la notion de richesse dépend de chacun, pour moi une paie de pilote après on va dire l'Atpl pratique validé est déjà une paie de riche.
Si je redevenais ingénieur et allais bosser là où je sais je gagnerais le salaire d'un FO d'AF sur LC avec quelques années dans les pattes, pour moi c'est déjà plus que riche.

Si je voulais vraiment faire de la maille (on parle de millions d'euros), il faudrait quelques années, beaucoup de travail mais ce serait possible, j'ai su évoluer dans un environnement très favorable au cours des dernières années et je bénéficie de sympathisants bienveillants et également puissants au niveau des affaires qui seraient ravis de me voir réussir...

Cependant, ça ne m'intéresse pas, même si les capitaux personnels obtenus derrière sont sans mesures avec ce qu'a un pilote même en fin de carrière, le paquet d'emmerdements (et là je pèse mes mots) va avec... Autant de stress, de temps donné au boulot et une partie de sa santé ne vaut pas ces millions...

Pilote avec une paie correcte, un métier qui me plait durablement et que j'aurai enfin moi même pleinement choisi m'ira beaucoup mieux :)

Avatar du membre
supernova
Chef de secteur posteur
Messages : 693
Enregistré le : 02 oct. 2016, 21:13
Localisation : Grounded

Message par supernova »

captain_747 a écrit : Eh bien si... Ca dépend de ce que signifie "être riche". Chacun sa définition au final.
A lire tes déclarations, tu dois pas être bien avancé sur le marché de l'emploi.
Mais un employé avec un bon job peut devenir aisé très facilement... Voir mon topic (fermé....) sur "parlons argent". Il suffit de voir ce qu'il te reste à la fin du mois pour investir... C'est sur que si tu t'embete en escale et claque tout en jetski, ça part vite...

On n'est pas responsable si même en tant que pilote, tu comptes tes pièces à la fin du mois :lol:
Effectivement, ça dépend de ce qu'on appelle être riche.
Ma définition perso, c'est 30000€/mois et plus.

Avatar du membre
supernova
Chef de secteur posteur
Messages : 693
Enregistré le : 02 oct. 2016, 21:13
Localisation : Grounded

Message par supernova »

fouga a écrit : Si je voulais vraiment faire de la maille (on parle de millions d'euros), il faudrait quelques années, beaucoup de travail mais ce serait possible, j'ai su évoluer dans un environnement très favorable au cours des dernières années et je bénéficie de sympathisants bienveillants et également puissants au niveau des affaires qui seraient ravis de me voir réussir...
J'ai du mal à te croire...
Mes potes ingénieur "de base" sont à 3000€ à 35ans. les ingénieurs "sup", expatrié et tout, sont à 5000.

tu es sans doute une jeune célibataire. tu pars une semaine au ski pour 700€ avec ta twingo. Imagines qd tu pars à 5. qd tu vas au resto, tu payes pour 5, tu pars en Tailhande, tu achètes 5 billets d'avion, à l'hotel, tu prend une suite + une chambre, etc...

Tu es loin d'être riche avec 10000€

Avatar du membre
fouga
Chef de secteur posteur
Messages : 1620
Enregistré le : 10 mai 2006, 02:00
Âge : 32

Message par fouga »

On a pas les mêmes référentiels alors (sans juger) :lol:

J'ai rien à cacher, à ma démission j'étais en Allemagne, 30 ans, marié mais pas d'enfant, 3000€ net tout (impôt à la source) mensuel, sur 12 mois... et je trouve que je vivais déjà très bien (surtout si je compte que je mettais plus d'un smic dans l'avion certains mois pendant l'année du mûrissement).

Là où je pourrais aller ce serait doublé voir triplé et pour moi c'est énorme!

J'ai pas de gros besoins, ma femme non plus, on sait se contenter de peu et faire des économies intelligemment donc à partir de 5000€ on serait plus qu'à l'aise... dis toi bien que le médian des salaires français c'est dans les 1700€...

30 000€ c'est possible de les avoir mensuellement mais ça doit être dans les 0.5% des français qui ont ça, et je vois pas trop ce que je ferais avec (sans parler des emmerdements à côté à consentir pour gagner autant)... peut être de l'investissement pour plus avoir besoin de bosser, puis je crois qu'après m'être amusé un moment (faire la Polynésie dans une coque de noix, puis traverser la Russie jusqu'à Vladivostok en mobylette et ce genre de connerie correspondant à mes standards) je finirais par m'acheter un camping car ou alors j'irais faire prof de techno au collège comme je m’ennuierais :lol:
Mais heureusement, ça n'arrivera pas de gagner autant :)

Avatar du membre
benbakers
Captain posteur
Messages : 285
Enregistré le : 30 janv. 2017, 18:56

Message par benbakers »

message supprimé
Modifié en dernier par benbakers le 30 oct. 2020, 17:21, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Flyingwolf
Elève-pilote posteur
Messages : 10
Enregistré le : 11 janv. 2018, 09:41

Message par Flyingwolf »

fouga a écrit : J'ai du mal à te croire...
Mes potes ingénieur "de base" sont à 3000€ à 35ans.
Je me permet de réagir à ça. J'ai moins que l'âge donné et j'ai déjà dépassé ce montant. En ayant un peu pris mon temps question études donc en commençant plus tard qu'un ingénieur "de base". Tout dépend du secteur d'ingéniérie. :)
PPL

Avatar du membre
JAimeLesAvions
Chef de secteur posteur
Messages : 6544
Enregistré le : 02 mars 2008, 08:03

Message par JAimeLesAvions »

benbakers a écrit :
fouga a écrit : et avec mon expérience et mes diplômes de ma vie d'avant, si je devenais pas pilote comme métier dans le pire des cas je deviendrais riche.
Pourquoi m'attribuer des mots que je n'ai pas prononcé ?
Je vois cette citation à plusieurs reprises mais elle ne m'appartient pas.
Je n'ai rien attribué à personne, j'ai juste repris une citation erronée.
Si quelqu'un à cafouillé, c'est à lui qu'il faut demander de corriger.
Et là, benbakers me cite pour quelque chose que je n'ai pas écrit. Je voudrais aussi qu'il corrige.

Avatar du membre
JAimeLesAvions
Chef de secteur posteur
Messages : 6544
Enregistré le : 02 mars 2008, 08:03

Message par JAimeLesAvions »

Flyingwolf a écrit :
fouga a écrit : J'ai du mal à te croire...
Mes potes ingénieur "de base" sont à 3000€ à 35ans.
Je me permet de réagir à ça. J'ai moins que l'âge donné et j'ai déjà dépassé ce montant. En ayant un peu pris mon temps question études donc en commençant plus tard qu'un ingénieur "de base". Tout dépend du secteur d'ingéniérie. :)
La fourchette des salaires est très variable en fonction des secteurs, et surtout du poste. Un ingénieur de base quel que soit son âge a rarement un gros salaire, mais celui qui gère sa carrière peut trouver d'autres postes mieux payés, et/ou avec un intéressement au résultat et dépasser largement le salaire de pilote.
Cependant, je ne connais pas de métier permettant de décrocher complètement à part celui de pilote.
Le cadre d'entreprise ou le chef d'entreprise est H24 avec son boulot.
Le pilote rentré chez lui a terminé son travail complètement.
Il n'a pas laissé des ordres dont il devra vérifier l'exécution, il n'a pas laissé une mission en cours qu'il devra terminer plus tard.
Il n'a pas à ce demander comment il va faire pour rester en avance de la concurrence
Il ne se demande pas s'il faut qu'il se sépare d'un employé qui n'arrive pas à s'adapter (ou s'il va se faire licencier s'il n'arrive pas à s'adapter selon qu'il est chef ou subordonné).
D'un autre coté, etre H24 avec un projet qui peut réussir ou échouer, ça apporte quelque chose qu'on ne trouve sans doute pas dans le métier de pilote. Le choix idéal me semble être pilote et entrepreneur à coté.

Avatar du membre
Pitcauvet
Captain posteur
Messages : 173
Enregistré le : 03 juin 2009, 07:58
Localisation : Var
Âge : 31

Message par Pitcauvet »

Ce genre de conversation est déjà une conversation de riches. Comme l'a dit Fouga le revenu médian des français est de 1700€. Pour info le seuil de pauvreté c'est 60% de ce revenu. Donc quand on gagne plus que ça on fait déjà partie des riches...

Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message