Trimaille ou Astonfly pour un IR SE

Devenir Pilote de Ligne en empruntant la "petite porte" en France et/ou en Europe.

Modérateur : Big Brother

Avatar du membre
Auteur du sujet
JAimeLesAvions
Chef de secteur posteur
Messages : 6374
Enregistré le : 02 mars 2008, 08:03

Trimaille ou Astonfly pour un IR SE

Message par JAimeLesAvions »

On me demande ce qui est le mieux
Les deux écoles sont bien organisées avec des instructeurs sérieux et assureront une formation correcte.
Les questions à se poser c’est
La disponibilité: chez Aston il y a pleins de 172 , pleins d’instructeurs, mais aussi pleins d’élèves, j'ai l'impression que les plannings des instructeurs sont chargés.
La dispo des avions ne pose pas de pb, d'autant plus qu'ils ont l'atelier sur place.
En cas d’encombrement il est à craindre que les intégrés passent en premier.

Chez Trimaille il y a moins d’avions mais je n'en sais pas plus.

La suite
Avoir fait un irse sur G1000 est utile pour un IRME sur da 42, mais l’est moins pour un IRME sur seneca
AstonFly embauche en permanence et ils choisissent bien sûr en premier parmi leurs meilleurs élèves, meilleur au sens des critère Astonfly
Modifié en dernier par JAimeLesAvions le 17 févr. 2019, 20:38, modifié 1 fois.

Avatar du membre
teubreu
Chef de secteur posteur
Messages : 1939
Enregistré le : 03 mars 2014, 22:06

Re: Trimaille ou Astonfly pour un IR SE

Message par teubreu »

JAimeLesAvions a écrit :AstonFly embauche ien permanence et ils choisissent bien sûr en premier parmi leurs meilleurs élèves.
Quels sont les prérequis demandés à ces "meilleurs élèves", en particulier sur l'obtention du FI ?

Avatar du membre
iPoriel
Captain posteur
Messages : 286
Enregistré le : 23 janv. 2014, 19:50
Âge : 24
Contact :

Message par iPoriel »

As tu été visiter aussi ? C'est une bonne idée pour comparer.
KD AF 2018 & 2019 : Echecs PSY0
EASA FROZEN ATPL(A) : PPL/ATPL/CPL/IR/ME/MCC/JOC
FI(A) in progress
--
http://instagram.com/iPoriel

Avatar du membre
Auteur du sujet
JAimeLesAvions
Chef de secteur posteur
Messages : 6374
Enregistré le : 02 mars 2008, 08:03

Re: Trimaille ou Astonfly pour un IR SE

Message par JAimeLesAvions »

teubreu a écrit :
JAimeLesAvions a écrit :AstonFly embauche en permanence et ils choisissent bien sûr en premier parmi leurs meilleurs élèves.
Quels sont les prérequis demandés à ces "meilleurs élèves", en particulier sur l'obtention du FI ?
Par meilleurs, outre les qualités techniques, il y a évidemment des qualités non techniques, la spécificité étant que tous les pilotes étant en contact direct avec la clientèle (Instruction /aviation d'affaire), cet aspect là des choses est évalué.
Pour recruter un FI, ils demandent je suppose des gens qui ont la qualification, ce qui me semble assez normal.
Il est peut-être possible d'obtenir le paiement de la qualif en échange d'un engagement de servir un certain temps. Je n'en sais rien mais compte tenu du marché actuel, c'est ce que je chercherai à obtenir.

Et pour Astonjet, il me semble qu'ils recrutent prioritairement parmi les FI qu'ils connaissent, ce qui me parait assez sain: ils exploitent des petits avions qui demandent des gens qui ont déjà une certaine expérience du pilotage, et le passage CdB sur Mustang se fait, il me semble, assez rapidement.

Avatar du membre
teubreu
Chef de secteur posteur
Messages : 1939
Enregistré le : 03 mars 2014, 22:06

Re: Trimaille ou Astonfly pour un IR SE

Message par teubreu »

JAimeLesAvions a écrit :Pour recruter un FI, ils demandent je suppose des gens qui ont la qualification, ce qui me semble assez normal.
Il est peut-être possible d'obtenir le paiement de la qualif en échange d'un engagement de servir un certain temps. Je n'en sais rien mais compte tenu du marché actuel, c'est ce que je chercherai à obtenir.
Soit on fait FI en attendant de trouver en ligne, et dans ce cas à l'heure actuelle il y a plein d'options plus directes (pour combien de temps ?)
Soit on veut faire instructeur de carrière et il y a aussi des places ailleurs (ESMA, Airways) voire directement ENAC qui doit être l'objectif de quasiment tout le monde puisque c'est là que les conditions sont les meilleures.
Dans tous les cas l'argument de faire un IRSE chez eux en espérant qu'ils prennent en FI est bancal, il y a plein de places ailleurs.
C'est clair qu'il faut se faire financer sa formation avec le manque d'instructeurs partout.

Avatar du membre
Auteur du sujet
JAimeLesAvions
Chef de secteur posteur
Messages : 6374
Enregistré le : 02 mars 2008, 08:03

Re: Trimaille ou Astonfly pour un IR SE

Message par JAimeLesAvions »

teubreu a écrit : Soit on veut faire instructeur de carrière et il y a aussi des places ailleurs (ESMA, Airways) voire directement ENAC qui doit être l'objectif de quasiment tout le monde puisque c'est là que les conditions sont les meilleures.
Dans tous les cas l'argument de faire un IRSE chez eux en espérant qu'ils prennent en FI est bancal, il y a plein de places ailleurs.
C'est clair qu'il faut se faire financer sa formation avec le manque d'instructeurs partout.
Il s'agissait de comparer Astonfly et Trimaille, et Astonfly embauche davantage.
Autour de Paris, des écoles qui embauchent en permanence, il n'y a pas 36, il me semble qu'il n'y a qu'Astonfly
Et des écoles qui ont aussi une compagnie d'aviation d'affaire autour de Paris, il n'y en a qu'une, c'est Astonfly.
Ca ne veut pas dire que c'est le meilleur choix, mais ça fait partie des éléments à prendre en compte.
Airways est aussi une maison très sérieuse, mais c'est à Agen. Il me semble qu'ils viennent de signer pour des magnifiques locaux pas loin de l'aérodrome, ils n'ont pas l'air d'avoir envie de quitter Agen...
Ce que je suggérerai à quelqu'un qui envisage Astonfly avec l'idée d'y travailler, c'est de parler à des pilotes Astonjet et Astonfly pour se faire une idée précise.

Anonyme

Re: Trimaille ou Astonfly pour un IR SE

Message par Anonyme »

Moi je dirais Trimaille.

Mais vu comme tu pose la question, ton choix a l'air d'être déjà fait sans t'être renseigné sur l'autre option. Alors vas-y fonce. Et fais nous un feedback.

Juste un conseil, ne base pas ton choix sur le contenant mais le contenu.

Pour toi, une entreprise qui "embauche en permanence", donc gros turnover, c'est bon signe?

Avatar du membre
benbakers
Captain posteur
Messages : 285
Enregistré le : 30 janv. 2017, 18:56

Message par benbakers »

Faire un IR/SE, puis ensuite un CPL dans cet ordre ne pose pas de problème ?
C'est pareil qu'un CPL puis IR/SE ?

Avatar du membre
Auteur du sujet
JAimeLesAvions
Chef de secteur posteur
Messages : 6374
Enregistré le : 02 mars 2008, 08:03

Re: Trimaille ou Astonfly pour un IR SE

Message par JAimeLesAvions »

@PLop J'ai ouvert ce post pour répondre à une demande que j'ai reçue en MP. Je ne connais pas bien Trimaille, c'est certainement une très bonne école dans la mesure où c'est la seule école dont je n'ai jamais entendu dire de mal, je le répète à l'envi.
La question principale qu'il faut se poser en ce moment c'est le planning de l'école, les dispo des avions et des instructeurs, et ses dispos à soi. Les écoles sont toutes surchargées, il ne faut pas signer sans avoir des dates de stages.
Plop a écrit : Pour toi, une entreprise qui "embauche en permanence", donc gros turnover, c'est bon signe?
Aux US, le parcours standard c'est FI, puis pilote de d'avion de plus en plus gros. Ca implique un changement régulier d'employeur. Et ça me parait sain comme progression, ça fait des pilote qui ont connu des choses.
Très peu de gens ont la vocation de faire FI toute leur vie, mais beaucoup sont contents de le faire quelques années.
Très peu de gens restent pilotes d'un petit avion comme le Cessna Mustang toute leur vie, mais beaucoup sont contents de le faire quelques années, surtout qu'ils peuvent passer commandant de bord assez vite.
Dans ce type d'exploitation c'est normal qu'il y ait du turnover. Ce n'est pas comme une entreprise qui n'exploite que des 320.
Peut-être que le turnover est plus élevé que ce qu'il devrait être, je n'en sais rien, mais qu'il y ait beaucoup de turnover est normal.
Chez Astonfly, la carrière possible c'est FI, puis copilote Mustang, puis commandant de Bord Mustang, puis Latitude, et après il aura une expérience solide qui pourra lui ouvrir beaucoup de portes. J'ai discuté avec un Commandant de bord de Latitude qui a fait ça et qui parait content de son travail. Et si les gens font ce type de carrière, ça veut dire que le FI reste en moyenne 2 ans, le copilote 2 ans, etc. Ca fait donc un turn over élevé qui fait autant d'opportunités de début de carrière.
Quant aux conditions, il y a surement de meilleures entreprises, et surement de moins bonnes, je n'ai pas discuté de cet aspect là des choses, je n'ai pas d'information particulière.
Modifié en dernier par JAimeLesAvions le 18 févr. 2019, 21:41, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Auteur du sujet
JAimeLesAvions
Chef de secteur posteur
Messages : 6374
Enregistré le : 02 mars 2008, 08:03

Message par JAimeLesAvions »

benbakers a écrit :Faire un IR/SE, puis ensuite un CPL dans cet ordre ne pose pas de problème ?
C'est pareil qu'un CPL puis IR/SE ?
Non ça ne pose pas de problème, dans beaucoup de pays c'est même la norme.
Pourquoi pas un IR ME directement?

Avatar du membre
benbakers
Captain posteur
Messages : 285
Enregistré le : 30 janv. 2017, 18:56

Message par benbakers »

JAimeLesAvions a écrit :
benbakers a écrit :Faire un IR/SE, puis ensuite un CPL dans cet ordre ne pose pas de problème ?
C'est pareil qu'un CPL puis IR/SE ?
Non ça ne pose pas de problème, dans beaucoup de pays c'est même la norme.
Pourquoi pas un IR ME directement?
Merci,
Concernant mon cas la qualif ME ne m'est pas utile. Je ne souhaite pas quitter ce que je fais, donc pas d'aviation de ligne pour moi.
En dehors des compagnie un IR/SE me suffit pour le moment pour continuer de progresser dans ce domaine, vu la proportion de single engine... Si l'opportunité ou l'envie se présente il me semble qu'en convertissant l'IR/SE en ME on retombe sur nos pattes.

Mais en faisant un IR/ME direct, j'ai cru comprendre qu'on ne pouvais même pas voler en IFR avec un monomoteur !!! IR/ME ne donne pas automatiquement un IR/SE

Avatar du membre
teubreu
Chef de secteur posteur
Messages : 1939
Enregistré le : 03 mars 2014, 22:06

Message par teubreu »

benbakers a écrit :Mais en faisant un IR/ME direct, j'ai cru comprendre qu'on ne pouvais même pas voler en IFR avec un monomoteur !!! IR/ME ne donne pas automatiquement un IR/SE
Exact, il faut maintenant passer un test distinct pour la délivrance.
Encore une énormerie de l'EASA...

Avatar du membre
Auteur du sujet
JAimeLesAvions
Chef de secteur posteur
Messages : 6374
Enregistré le : 02 mars 2008, 08:03

Message par JAimeLesAvions »

teubreu a écrit :
benbakers a écrit :Mais en faisant un IR/ME direct, j'ai cru comprendre qu'on ne pouvais même pas voler en IFR avec un monomoteur !!! IR/ME ne donne pas automatiquement un IR/SE
Exact, il faut maintenant passer un test distinct pour la délivrance.
Encore une énormerie de l'EASA...
Il m'avait semblé comprendre qu'un IR ME donnait les privilèges de l'IR SE, mais que le problème c'est qu'on ne pouvait proroger l'IR ME que sur multi.
Heureusement que j'ai un IR SE sur ma licence, je vais continuer à le proroger chaque année, c'est d'ailleurs toujours un exercice intéressant.

Avatar du membre
teubreu
Chef de secteur posteur
Messages : 1939
Enregistré le : 03 mars 2014, 22:06

Message par teubreu »

JAimeLesAvions a écrit :
teubreu a écrit :
benbakers a écrit :Mais en faisant un IR/ME direct, j'ai cru comprendre qu'on ne pouvais même pas voler en IFR avec un monomoteur !!! IR/ME ne donne pas automatiquement un IR/SE
Exact, il faut maintenant passer un test distinct pour la délivrance.
Encore une énormerie de l'EASA...
Il m'avait semblé comprendre qu'un IR ME donnait les privilèges de l'IR SE, mais que le problème c'est qu'on ne pouvait proroger l'IR ME que sur multi.
Heureusement que j'ai un IR SE sur ma licence, je vais continuer à le proroger chaque année, c'est d'ailleurs toujours un exercice intéressant.
Non, avant la DGAC donnait un IRSE par équivalence lors du test initial IRME, c'est ce que j'ai eu.
Mais l'EASA a dit que ce n'est pas comme ça qu'il fallait faire, résultat maintenant (depuis 1 an ou 2) si on passe un IRME initial on n'a plus l'équivalence, il faut passer un test séparé. Le bureaucrate qui a inventé ça a dû considérer que si on savait gérer 2 moteurs en IMC on ne savait pas en gérer 1...
Par contre une prorogation IRME monopilote proroge toujours un IRSE, coche les bonnes cases pour ne pas le perdre bêtement.

Anonyme

Message par Anonyme »

JAimeLesAvions a écrit :@PLop J'ai ouvert ce post pour répondre à une demande que j'ai reçue en MP. Je ne connais pas bien Trimaille, c'est certainement une très bonne école dans la mesure où c'est la seule école dont je n'ai jamais entendu dire de mal, je le répète à l'envi.
La question principale qu'il faut se poser en ce moment c'est le planning de l'école, les dispo des avions et des instructeurs, et ses dispos à soi. Les écoles sont toutes surchargées, il ne faut pas signer sans avoir des dates de stages.
Plop a écrit : Pour toi, une entreprise qui "embauche en permanence", donc gros turnover, c'est bon signe?
Aux US, le parcours standard c'est FI, puis pilote de d'avion de plus en plus gros. Ca implique un changement régulier d'employeur. Et ça me parait sain comme progression, ça fait des pilote qui ont connu des choses.
Très peu de gens ont la vocation de faire FI toute leur vie, mais beaucoup sont contents de le faire quelques années.
Très peu de gens restent pilotes d'un petit avion comme le Cessna Mustang toute leur vie, mais beaucoup sont contents de le faire quelques années, surtout qu'ils peuvent passer commandant de bord assez vite.
Dans ce type d'exploitation c'est normal qu'il y ait du turnover. Ce n'est pas comme une entreprise qui n'exploite que des 320.
Peut-être que le turnover est plus élevé que ce qu'il devrait être, je n'en sais rien, mais qu'il y ait beaucoup de turnover est normal.
Chez Astonfly, la carrière possible c'est FI, puis copilote Mustang, puis commandant de Bord Mustang, puis Latitude, et après il aura une expérience solide qui pourra lui ouvrir beaucoup de portes. J'ai discuté avec un Commandant de bord de Latitude qui a fait ça et qui parait content de son travail. Et si les gens font ce type de carrière, ça veut dire que le FI reste en moyenne 2 ans, le copilote 2 ans, etc. Ca fait donc un turn over élevé qui fait autant d'opportunités de début de carrière.
Quant aux conditions, il y a surement de meilleures entreprises, et surement de moins bonnes, je n'ai pas discuté de cet aspect là des choses, je n'ai pas d'information particulière.
Pourquoi il pose pas la question lui même.

Tu pose une question en émettant deja tes hypothèses et tes réponses, qui sont, à mon sens, mal orientés. Apres je n'ai pas la science infuse mais ta question ici est très orienté question/réponse Aston.

!Attention déterrage de topac!
JAimeLesAvions a écrit :
J'ai regardé sur Toussus, et j'ai trouvé 'Air et Compagnie', 'Air découverte ' et 'Gesair'.
Air et Compagnie: j'ai fait une heure en C172

J'y ai rencontré un propriétaire de C172 qui leur a donné son avion en gestion qui avait l'air satisfait de la formule.
L'accueil est très agréable, et c'est en effet franchement différent de se sentir client.
Je pense que j'y retournerai. C'est 200€ l'heure de vol en C172 de base, + 50€ avec un instructeur.
Une recherche avec ton pseudo et air et compagnie et t'es constamment sur les topac Aston. T'es commercial chez eux depuis 2008 ou quoi?

L'hypothétique Mustang, c'est la carotte pour l'âne. Et leur pub d'école n°1 en France! "96% de nos élèves rentrent dans les 12 mois, chez AF TO WIZZ EZY VLG HOP" alors qu'ils n'ont aucun accord avec aucune compagnie, et je pense que c'est ce qu'ils sous entendent. Eh, même Oxford ou CTC ils te sortent pas du 96% avec des partenariats en béton. La lumière qui attire les papillons. Beaucoup de gens se mettent dans la misère, l'incertitude et prennent des risques, financiers, familiaux, professionnels, pour faire cette formation. Les appâter avec de tels arguments irréels, c'est pas les prendre que pour des papillons et c'est pas honnête. T'as qu'à voir. Comme ils annoncent 100 pilotes formés par an et 96% qui rentrent chez DY TO AF A5 U2... Ca fait 96 pilotes placés tous les ans (Les 4 restants sont hors statistiques ils partent direct pour le programme ISS)? Va voir la page "témoignages" après on va dire 300 pilotes placés t'en a 3 qui témoignent Air Baltic Norwegian et Mustang.Ca fait pas beaucoup. Soyons serieux... Mais bon a leur décharge, malgré l'équipe de fou qu'ils ont, ils pourraient tenir leur site. Dans leur page fleet, ils vendent quand même des presta sur 5x alors que le programme a été arrêté depuis 1 an. Trop fort.

Mais tout ceci n'engage que moi. Perso quand j'ai vu tout ca, le fait de devoir faire sa formation en uniforme (je n'aime pas cette ambiance, ca va on est pas aux US les mecs, je suis bien en jeans, on est pas à la starac', j'ai un boulot j'ai pas le temps de laver et repasser vos conneries) et renseignements pris auprès de FI et un copi mustang via connaissance commune qui puisque bon pote de, se sont lachés au tel. Quand même les employés te disent "fuyez pauvres fous" comme Gandalf face au Balrog, il manquait juste la musique tragique. Même pas j'y suis allé pour un devis, c'est la seule. Après c'était il y a 3 ans... Ca a pu changer. Mais tu sais comment on appelait Air & Compagnie a TSU y'a 10 ans?... Bah je t'épargne en détail l'histoire de la pilule qu'ils ont mis à un pote pour une reco licence US avec un bon complément en cours et plein d'argent deja dépensé, alors que l'instructeur a son dernier vol avant ca a dit "encore un vol on bosse ca et c'est bon" sous couvert de "c'est la DGAC qui a dit que" alors que une fois la DGAC contactée il a eu un joli "on s'en branle, en dehors de minimums nous on impose rien". Pourtant je lui avait dit mef' que j'avais entendu des trucs, bah tiens.

Ahhh l'Amérique! L'Amérique! Je veux l'avoir, et je l'aurais. L'herbe est toujours plus verte ailleurs? Passes tes licences US et entreprends une carrière là bas? Le soucis de ton exemple (et tu dois faire très plaisir aux gens qui ne sont pas passées par l'instruction) c'est que nous ne sommes pas aux US. Va dire toi aux mecs qui ont fait leur formation et passés en compagnie direct "nan les gars, maintenant faut, faire de l'instruction, faire un peu de twin, faire un peu de prop, ensuite du petit jet, roulez votre boulle, ensuite eventuellement!..." avec leurs travers de pay to fly et de mecs sous payés qui cumulent des boulots alors qu'ils font de la ligne pour des majors, le crash du Colganair ils auraient pu dire "allez hop plus de pay to fly" oh bah non ils ont re-haussé les mini pour faire de la ligne. Bravo. Merci bien! Ce qu'il y a de bien dans notre système c'est que tu as le choix. Si tu veux faire ca, tu peux. Si tu ne veux pas, tu peux aussi. Je ne vois pas en quoi une experience différente aurait plus le droit de faire un métier final si finalité il y a. Un mec s'éclate a faire du largage para, super.Un autre aime l'instruction, génial! Un autre est bien à faire du 320, on est bien ou pas le plateau sur la tablette. Tout est question d'équilibre, de vie, de planning, d'attentes personnelles. Y'a pas de système meilleur qu'un autre. On a pas plus de crash que les ricains. "ca impose de changer régulièrement d'employeur" Arrêtez de vouloir imposer et laissez nous tranquille bordel. Y'a pas de profil type, de carrière, de sous carrière, de mecs qui méritent plus ou moins. Y'a des pilotes, des attentes, l'attitude et la motivation. Toi même tu parle de finalité pour plus gros à la fin. Si on te propose le plus gros de suite, tu y va ou tu fais "nan pas de suite, à l'américaine, je vais faire FI copi et cpt mustang copi captain lattitude avant, gardez moi un siège au chaud 6-8 ans, un peu de cohérence messieurs"? Puisque le but avoué et cette finalité est ca pour toi? Bah c'est cool en Europe tu peux. Touches pas.

Avatar du membre
teubreu
Chef de secteur posteur
Messages : 1939
Enregistré le : 03 mars 2014, 22:06

Message par teubreu »

Plop a écrit :Après c'était il y a 3 ans... Ca a pu changer.
Je vais pas en remettre une couche, juste dire que c'est toujours la même histoire.
Connaissances instrus partis il y a 1 an et demi, même topo.
Connaissance ayant fait un bout de formation chez eux (IRSE justement il me semble) il y a quelques mois, quand le pdg a appris qu'il allait aileurs pour le multi il ne lui disait même plus bonjour. Sûrement très aimables s'ils attendent un chèque, ensuite plus rien à faire. Pour les employés problèmes de paie.

Avatar du membre
Auteur du sujet
JAimeLesAvions
Chef de secteur posteur
Messages : 6374
Enregistré le : 02 mars 2008, 08:03

Message par JAimeLesAvions »

Astonfly n'est pas la seule école qui impose l'uniforme, et elle ne l'impose qu'aux intégrés.
J'ai dit que faire FI puis du Mustang, c'est un choix de carrière pas idiot, et que commencer FI et de plus en plus gros, si les américains le font, ce n'est pas complètement débile, ça t'a énervé, je ne sais pas pourquoi. Si vous voulez commencer sur 320 faite le!

Et enfin qu'ils aient des commerciaux qui vendent des trucs et qui essayent d'en vendre le maximum, bin oui comme toutes les entreprises, à vous de faire attention à ne pas acheter des prestations dont vous n'avez pas besoin.

Et enfin, Trimaille embauche très peu, Aston embauche beaucoup, ce sont des faits. Si ça ne vous plait pas de bosser chez Aston, ne le faites pas.

Il y a un autre argument en faveur d'Astonfly c'est l'homogénéité de la flotte. 172 et DA42 c'est tout, s'il y en a un en panne ou en maintenance, il y en a d'autres dispos. Dans beaucoup d'écoles, si l'avion sur lequel tu te formes est en panne, tu attends qu'il soit réparé.

Mais je répète l'argument le plus important, c'est la disponibilité. Il faut aller dans l'école qui donne des dates de stages, et s'assurer qu'elle les respecte. Astonfly a de gros moyens, mais comme toutes les écoles, elle est probablement pas loin de la limite et il est possible qu'ils ne réussissent pas à tenir les dates, et il est probable qu'elle privilégie les intégrés. Il faut se renseigner la dessus.

Avatar du membre
tamok
Elève-pilote posteur
Messages : 39
Enregistré le : 26 juil. 2018, 11:37

Message par tamok »

En phase avec JAimeLesAvions : ce qui compte c'est les dates de stage. Pour la qualité de la formation, je pense que c'est équivalent à gauche du parking (Trimaille) et à droit (Aston).

Après en ce qui concerne les objecteurs de conscience... Trimaille a très bonne réputation, là où Aston multiplie les rumeurs plus ou moins hallucinantes, que ce soit pour les élèves ou les employés.

Avatar du membre
Auteur du sujet
JAimeLesAvions
Chef de secteur posteur
Messages : 6374
Enregistré le : 02 mars 2008, 08:03

Message par JAimeLesAvions »

tamok a écrit : Après en ce qui concerne les objecteurs de conscience...
:D :D :D
En RP il y a aussi Alpha aviation à Lognes alpha-aviation.eu . Le contraire complet d'Astonfly.
Il n'y a aucun commercial, je pense aussi qu'il n'y a pas de secrétariat et que c'est le patron qui fait tout. Donc je crains qu'ils ne répondent pas à tous les emails, et qu'il faille insister.
Tous les instructeurs que je connais qui travaillent là bas sont très bons, et je crois qu'ils sont tous bénévoles. Il n'y a pas de simu certifié, mais un vieux simu non certifié (ce qui fait qu'on doit faire les heures sur avion) et un instructeur simu très bon aussi.

Anonyme

Message par Anonyme »

JAimeLesAvions a écrit :Astonfly n'est pas la seule école qui impose l'uniforme, et elle ne l'impose qu'aux intégrés.
J'ai dit que faire FI puis du Mustang, c'est un choix de carrière pas idiot, et que commencer FI et de plus en plus gros, si les américains le font, ce n'est pas complètement débile, ça t'a énervé, je ne sais pas pourquoi. Si vous voulez commencer sur 320 faite le!

Et enfin qu'ils aient des commerciaux qui vendent des trucs et qui essayent d'en vendre le maximum, bin oui comme toutes les entreprises, à vous de faire attention à ne pas acheter des prestations dont vous n'avez pas besoin.

Et enfin, Trimaille embauche très peu, Aston embauche beaucoup, ce sont des faits. Si ça ne vous plait pas de bosser chez Aston, ne le faites pas.

Il y a un autre argument en faveur d'Astonfly c'est l'homogénéité de la flotte. 172 et DA42 c'est tout, s'il y en a un en panne ou en maintenance, il y en a d'autres dispos. Dans beaucoup d'écoles, si l'avion sur lequel tu te formes est en panne, tu attends qu'il soit réparé.

Mais je répète l'argument le plus important, c'est la disponibilité. Il faut aller dans l'école qui donne des dates de stages, et s'assurer qu'elle les respecte. Astonfly a de gros moyens, mais comme toutes les écoles, elle est probablement pas loin de la limite et il est possible qu'ils ne réussissent pas à tenir les dates, et il est probable qu'elle privilégie les intégrés. Il faut se renseigner la dessus.
Tu lis pas ce que je dis.

Oh il m'en faut plus pour m'énerver. Agacé serait plus exact. Et tu sais pourquoi, tu fais l'anguille en utilisant des euphémismes "pas idiot" qui sous entends qu'une autre vue du truc est idiote. Tu dis tout et son contraire. Tu poses une question, je me permet de t'exprimer mon point de vue, mais tu persiste, tu ne cherche que l'approbation de ce que tu penses déjà, pas un débat d'idées contradictoires ou un apport d'experience. Sinon ce que je t'ai dit t'interesserait et tu chercherais a en savoir plus, ou tu le sais deja mais tu nous vends quand même le truc. CQFD.

Un conseil, ne conseille pas les gens.

Ta vision du truc est biaisée. Bref.

Répondre
  • Publicité
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message