Passer par la case "Agent d'opérations aériennes" ?

Devenir Pilote de Ligne en empruntant la "petite porte" en France et/ou en Europe.

Modérateur : Big Brother

Répondre
Avatar du membre
Auteur du sujet
Pilae
Elève-pilote posteur
Messages : 22
Enregistré le : 23 janv. 2018, 17:58
Âge : 28

Passer par la case "Agent d'opérations aériennes" ?

Message par Pilae »

Bonjour à tous,

J'ai 26 ans,
J'ai eu un brevet de base en 2013,
Diplôme d'ingénieur suite échecs EPL,
18 mois d'officier dans les OPS aéronavales, quitté en avril dernier,
Échec psy 2 Cadets AF en février dernier.

Aujourd'hui, je suis ingénieur dans une grosse boîte d'aérospatial, ça ne me passionne pas comme prévu, je vais au travail à reculons, la boule au ventre tous les matins bref, c'est pas la joie.

Je passe une bonne partie de mes journées à bosser l'ATPL pour me lancer dans une formation modulaire, quitte à retenter les cadets AF quand mon dossier sera un peu plus solide (PPL a minima qui arrivera bientôt).

Sachant que je me suis vraiment plu dans les ops aéro dans la marine et que ne me vois vraiment pas évoluer dans l'ingénierie, je me demande si je ne devrais pas passer le certif d'agent d'ops, quitte à serrer les dents financièrement un peu plus longtemps, mais avoir un job technique intéressant (j'espère ne pas me tromper 😊) dans les opérations aériennes a l'issue, accessoirement enrichir un peu mon CV, passer mon PPL à côté et pourquoi pas si l'occasion se présente évoluer vers un statut d'ingénieur des opérations aériennes à terme et continuer ma formation modulaire en parallèle.

Est-ce que ça paraît être une solution cohérente ou c'est carrément une perte de temps et d'argent au vu de mes aspirations futures ?

Je vous remercie ! :)

Avatar du membre
Squish
Chef de secteur posteur
Messages : 2344
Enregistré le : 24 mars 2011, 11:16

Message par Squish »

in fine tu veux être pilote ?

si oui, ton projet est trop long, et le risque et la perte de motivation. Le métier d'agent ops n'est pas trop un métier d'avenir avec l'informatique.
Pourquoi ne pas rester ingénieur, et changer de boite plutot ? financièrement c'est plus intéressant surtout si tu vises de finir ta formation modulaire. Parce que l'argent est le nerf de la guerre dans ce milieux.
a la limite veut mieux utiliser ta fonction d'ingénieur afin de financer la formation et la finir, puis au pire faire agent d'ops par la suite, que faire l'inverse.

Avatar du membre
Hanky
Chef pilote posteur
Messages : 357
Enregistré le : 16 oct. 2018, 09:40

Message par Hanky »

Condition familiale ?

Si sans enfants, je dirais de prendre un credit à 50k si t'as pas les finances, ensuite chômage vu que tu dois avoir un bon reliquat avec ton contrat dans la marine et pendant ce chômage, tu sers la ceinture et tu fais tout le plus vite possible, ppl en parallèle prépa atpl puis murissement et enfin cpl ir me en pologne par exemple.

Si t'as peur du risque alors fais ton ppl atpl murissement en parallèle de ton job d'ingé et tu vois ensuite pour le reste mais comme dit au dessus ton objectif c'est d'être pilote alors va au plus court

Avatar du membre
globi
Chef pilote posteur
Messages : 557
Enregistré le : 22 juil. 2007, 09:04

Message par globi »

Et pourquoi pas EOPN? l âge limite est 27 maintenant
Sinon, l essentiel est de faire ce qu il te plait. Si tu te plaisais aux ops alors continue.
Cela permet de rencontrer du monde et dans ce milieu, le réseau est primordial!!!
j en connais du monde qui était aux ops de compagnie aérienne et qui sont devenus pilotes en interne👍

Avatar du membre
fouga
Chef de secteur posteur
Messages : 1620
Enregistré le : 10 mai 2006, 02:00
Âge : 32

Message par fouga »

Salut,

Je suis un peu dans une situation inversée mais le sujet m'intéresse aussi.
Ingénieur en automatique, job lâché il y a un an, CPL/IR/ME depuis le mois dernier, MCC dans 2 semaines, 0 dette (merci le modulaire).

Je compte postuler dans toutes les compagnies possibles prochainement, mais comme on sait pas ce que ça va donner et qu'on va pas rester à la maison pour des sélections qui sont de 1 jour par ci un jour par là et le reste du temps rien, je cherche un boulot qui m'intéresserait et où je pourrais passer les sélecs sans être trop embêté.

Mes premiers contacts avec les boites d'ingénieries sont bons car mon profil est recherché, par contre les rares fois où j'ai voulu être honnête en expliquant la finalité de mon projet ça les a vite refroidi... Est-ce qu'être agent d'ops pourrait susciter un meilleur accueil (au delà du fait d'être proche de l'aéro, je pense que le retour sur investissement du recrutement d'un agent d'ops est plus rapide que sur un ingé)?
Avec un profil ingé-pilote on peut postuler où et dans quoi sinon?

Merci.

Avatar du membre
skymember
Chef de secteur posteur
Messages : 792
Enregistré le : 01 mars 2005, 01:00

Message par skymember »

Aux OPS, avec la conjoncture actuelle et ton profil CPL IR ME, ce sera le même problème. Les boites seront méfiantes car elles se doutent bien qu'assez rapidement tu vas passer 1 selec et partir si tu réussis la selec.

Avatar du membre
Supertapha
Copilote posteur
Messages : 150
Enregistré le : 05 mai 2011, 02:30

Message par Supertapha »

A mon avis, si tu veux devenir pilote de ligne, il vaut mieux monter un projet pour y arriver le plus vite possible.

Pourquoi ne pas tenter quelques autres programmes cadets ?
Je pense notamment à l'European Flight Academy qui recrute toute l'année, ou à la compagnie Aer Lingus qui recrute une fois par an.

Ces deux filières permettent de rembourser les frais de formation une fois en ligne (comme chez Air France).

Luxair aussi vient de lancer un programme sur le même modèle, et ça ne m'étonnerait pas d'en découvrir de nouveaux dans les mois qui viennent...

Si tu es allé jusqu'aux PSY2, tu devrais avoir toutes tes chances chez les autres.

Sinon il y a la possibilité de faire un prêt bancaire et d'intégrer des programmes cadets mais payants comme chez Smartlynx ou WizzAir que propose l'école BAA Training en Lithuanie (pour ne citer qu'eux). C'est beaucoup moins cher que les CAE et compagnie avec un job (presque) assuré à la clef.


Enfin, comme on te l'a déjà conseillé, tu peux miser sur toi-même : passer le PPL en parallèle de ton boulot, puis démissionner, contracter un crédit et vivre du chômage le temps de faire le reste.

Les options ne manquent pas,
Mais à mon avis, si tu as une boule au ventre en allant travailler, il faut très vie te diriger vers autre chose.
Et si tu es déterminé à devenir pilote de ligne, lance toi sans tarder !

Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message