Retour d'expériences: LAPL vs PPL

Aviation légère, de loisirs: questions, récits, pilotage, théorie, etc...

Modérateur : Big Brother

Répondre
Avatar du membre
Auteur du sujet
Jemenvol
Pax du forum
Messages : 1
Enregistré le : 15 sept. 2020, 10:14

Retour d'expériences: LAPL vs PPL

Message par Jemenvol »

Bonjour,

Je souhaite apprendre à piloter. J'ai 45 ans, pas d'objectif professionnel dans l'aviation, ni d'IR, ni de machine complexe.

J'aimerai passer un LAPL, mais dans les aeroclubs, on m'oriente vers le PPL, en m'expliquant qu'un LAPL ne sert à rien. Que de toute façon, le temps que je soit prêt pour passer un LAPL, j'aurais passer les 45h, donc autant passer le PPL.

Il me semble que le programme du LAPL pratique est plus léger que celui du PPL. J'ai cru comprendre qu'on passe un PPL en moyenne en 60h et un LAPL en 45h. Je ne comprends pas la réticence des aeroclubs à former des LAPL. J'ai plus l'impression que les instructeurs veulent uniquement appliquer un programme PPL et que forcément, cela allonge la durée de formation par rapport au LAPL.

Y a t'il parmi vous des LAPL qui ont passé cette licence sans expérience aéronautique précédente, en moins de 60 h?
Sentez vous un manque, en terme de sécurité ou d'aisance en vol ?

Merci

Avatar du membre
arogues
Chef de secteur posteur
Messages : 1156
Enregistré le : 25 oct. 2004, 02:00
Contact :

Re: Retour d'expériences: LAPL vs PPL

Message par arogues »

Bonjour,

Je suis responsable pédagogique d'un aéroclub et je suis d'accord avec ce qu'on t'a dit.
Former en 30hr un LAPL (le mini légal) une personne sans une vraie expérience ULM ou planeur, est impossible.

Avec un LAPL, dans les faits, tu ferras comme un PPL : avion 4 places, moins de 2 tonnes, en Europe. Donc le club te formeras pour répondre à cela.
Ce n'est pas en enlevant le VOR et le demi-tour en IMC qu'on enlève 15hr de formation.

Maintenant si le club que tu vises est autorisé à la formation LAPL, tu peux demander... Mais tu ne vas rien gagner : à la fin tu auras un LAPL mais tu auras autant payé qu'un PPL ...
@+, Antoine
Mon blog : http://blog.arogues.org

Avatar du membre
-Tomcat-
Chef de secteur posteur
Messages : 3313
Enregistré le : 13 nov. 2003, 01:00
Localisation : Los Angeles (KTOA) / Biscarrosse (LFBS)
Âge : 36

Re: Retour d'expériences: LAPL vs PPL

Message par -Tomcat- »

Comme l'a dit Antoine, le programme de formation est très proche, donc la différence en fin de formation va représenter 2 ou 3h tout au plus... alors effectivement on en vient à se demander l'intérêt du LAPL. Sauf si ton organisme dispose d'un simulateur, la prise en compte du simu dans le LAPL étant plus importante que dans le PPL, et ça peut faire une différence de budget à la fin.
http://www.headingwest.net
Mûrissements, stages d'anglais aéro, formation intensive en France et en Californie

Avatar du membre
Dubble
Chef de secteur posteur
Messages : 6666
Enregistré le : 29 juin 2008, 01:20
Localisation : Sydney
Âge : 25

Re: Retour d'expériences: LAPL vs PPL

Message par Dubble »

Et pour les possesseurs d'un LAPL sec, éventuellement avec peu d'heures de vol (ça doit être faisable en stage intensif), les clubs ne sont-ils pas plus regardants quant aux conditions de lâcher ?

Avatar du membre
arogues
Chef de secteur posteur
Messages : 1156
Enregistré le : 25 oct. 2004, 02:00
Contact :

Re: Retour d'expériences: LAPL vs PPL

Message par arogues »

Dubble a écrit : 15 sept. 2020, 16:28 Et pour les possesseurs d'un LAPL sec, éventuellement avec peu d'heures de vol (ça doit être faisable en stage intensif), les clubs ne sont-ils pas plus regardants quant aux conditions de lâcher ?
Vu le très peu de LAPL ab initio, je pense que cette situation a bien peu de chance d'arriver (car faut un changement de club). Quand tu viens d'avoir le PPL (ou le LAPL), tu restes dans ton club car tu sais comment cela fonctionne ...
@+, Antoine
Mon blog : http://blog.arogues.org

Avatar du membre
JAimeLesAvions
Chef de secteur posteur
Messages : 6310
Enregistré le : 02 mars 2008, 08:03

Re: Retour d'expériences: LAPL vs PPL

Message par JAimeLesAvions »

L' intérêt pour l'élève que je vois au LAPL est crédit d'heures important possible pour ceux ayant une expérience (ULM, planeur, hélico).
Certains organismes n'ont pas d'instructeurs PPL et n'ont que des instructeurs LAPL et donc poussent au LAPL de façon franchement malhonnête.
Certains organismes (typiquement club de planeur) ont une machine sans horizon artificiel qui ne permet pas la formation au PPL, mais permet la formation au LAPL. Dans ce cas ça se justifie de faire un LAPL.
Il y a aussi le cas, peu usité en France, de l'élève que ne peut pas avoir de médical PPL mais peut avoir un médical LAPL

Dans le cas général le LAPL n'a pas d'utilité.

Avatar du membre
Dubble
Chef de secteur posteur
Messages : 6666
Enregistré le : 29 juin 2008, 01:20
Localisation : Sydney
Âge : 25

Re: Retour d'expériences: LAPL vs PPL

Message par Dubble »

La formation au simulateur peut être un point positif.
Mon club a un simulateur qui coute 25€ de l'h. Il y a de quoi largement dégrossir un tas de points pour un cout minime, et ce quel que soit la luminosité extérieure (nuit) ou la météo (mauvaise).

Avatar du membre
Cls
Chef pilote posteur
Messages : 313
Enregistré le : 01 juil. 2003, 02:00
Localisation : Paris

Re: Retour d'expériences: LAPL vs PPL

Message par Cls »

Autre point qui impacte négativement la balance, pour qu’un LAPL fraîchement breveté puisse emmener des passagers, il doit faire 10 heures supplémentaires de solo.

Claude

Répondre
  • Publicité
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message