LAPL - PPL, que choisir pour du loisir ?

Aviation légère, de loisirs: questions, récits, pilotage, théorie, etc...

Modérateur : Big Brother

Avatar du membre
Auteur du sujet
Planeur93
Elève-pilote posteur
Messages : 31
Enregistré le : 08 avr. 2020, 22:49
Localisation : Paris
Âge : 21

LAPL - PPL, que choisir pour du loisir ?

Message par Planeur93 »

Bonjour à tous, je me permet d'ouvrir ce post car en fouillant le forum et le net je n'ai pas réussi à obtenir toutes les réponses à mes questions.

Alors voila je suis étudiant, j'ai bientôt 20ans et je souhaiterais franchir le pas en passant une licence de pilotage.
J'ai des moyens " restreint ", comme un peu tout les jeune de mon âge je pourrais me financer cette formation grâce à mes petits boulots.
Cependant j'hésite grandement entre le LAPL et le PPL, je précise que je ne veut pas faire de pilote mon métier mais j'aimerais pouvoir voler seul ou avec ma famille à travers toute la France et pourquoi pas l'Europe.

De ce que j'ai compris, les licences obtenues sont équivalentes, permettent exactement la même chose à l'exception que le LAPL ne permet pas de passer des qualifications et pouvoir évolué en professionnel c'est bien ca ?

Car j'ai vu que le LAPL demandait bien moins d'heure de vols que ce soit en Double / Solo etc ce qui est bénéfique pour moi étant donné que je n'ai pas beaucoup d'argent de coté.

Comme dit plus haut, je souhaiterais pouvoir faire des voyages, avec mes amis, ma famille, transmettre ma passion avec les même privilège que le PPL sachant que je n'ai pas pour ambitions de devenir pro, le LAPL me parait donc un choix astucieux à moins que je n'aie pas tout compris et c'est pourquoi je vous demande vos ressentis, votre expérience qui me permettront surement de faire le bon choix :pekin: :D
Yea !
Avatar du membre
arogues
Chef de secteur posteur
Messages : 1316
Enregistré le : 25 oct. 2004, 02:00
Contact :

Re: LAPL - PPL, que choisir pour du loisir ?

Message par arogues »

salut,

Si tu n'as pas d'expérience du vol, tu n'arriveras pas à avoir le LAPL dans les 30 heures mini. Ce n'est pas de ta faute, c'est pour tout le monde pareil.
Du coup je te conseil clairement le PPL.
Enfin, n'oublient pas les bourses (et elles s'arreteront à la fin de tes 21 ans, quelques cas particuliers peuvent te sauver, mais prévoient sans), de mémoire :
335 € au laché
75 € au PPL/LAPL théorique (100 € si tu as le BIA)
335 € à l'ABL (500 € si tu as le BIA)
670 € au PPL/LAPL.

Pour cela il faut que tu choisisse un aéroclub FFA pour les obtenir.
Si tu n'as pas le BIA, regarde à le passer en candidat libre, c'est toujours 185 € de plus de bourse et cela peut etre suffisant pour avoir l'ABL et te donneras de solide bases pour le théorique.
@+, Antoine
Mon blog : http://blog.arogues.org
Avatar du membre
teubreu
Chef de secteur posteur
Messages : 2170
Enregistré le : 03 mars 2014, 22:06

Re: LAPL - PPL, que choisir pour du loisir ?

Message par teubreu »

Planeur93 a écrit : 22 févr. 2021, 20:27De ce que j'ai compris, les licences obtenues sont équivalentes, permettent exactement la même chose à l'exception que le LAPL ne permet pas de passer des qualifications et pouvoir évolué en professionnel c'est bien ca ?
Ce n’est pas une licence OACI, donc il ne permet pas de voler à l’extérieur de l’espace aérien EASA (même sur avion EASA).
Ce qui n’est pas pénalisant pour 99% des pilotes de loisir.
Avatar du membre
Cls
Chef pilote posteur
Messages : 317
Enregistré le : 01 juil. 2003, 02:00
Localisation : Paris

Re: LAPL - PPL, que choisir pour du loisir ?

Message par Cls »

LAPL ou PPL ? Comme les privilèges sont globalement les mêmes, la formation prend le même temps. Ce ne sont pas les 2 leçons en moins (VSV et VOR si je me souviens bien) et la grande navigation solo plus courte qui vont grandement changer les choses. D’autant qu’avec un LAPL, la réglementation impose encore 10 heures de solo après le brevet pour pouvoir emmener des passagers.

Bref, c’est pareil.
Claude
Avatar du membre
Auteur du sujet
Planeur93
Elève-pilote posteur
Messages : 31
Enregistré le : 08 avr. 2020, 22:49
Localisation : Paris
Âge : 21

Re: LAPL - PPL, que choisir pour du loisir ?

Message par Planeur93 »

C'est vrai que je ne savais pas pour les 10H solo après examen pour lemport de passager... on s'approche donc fortement d'un PPL.

Pour les bourses FFA, pourriez vous me dire si c'est jusque 21ans révolus ou jusque nos 21ans soit 20ans révolus ?
Merci
Yea !
Avatar du membre
arogues
Chef de secteur posteur
Messages : 1316
Enregistré le : 25 oct. 2004, 02:00
Contact :

Re: LAPL - PPL, que choisir pour du loisir ?

Message par arogues »

Alors c'est jusqu'à 21 ans révolu et j'ai entendu dire que dans le cadre d'une formation commencée meme si tu as 22 ans si tu as déjà eu une bourse avant tes 22 ans, ca marche. Mais ca c'est écrit nulle part donc rien n'est garanti.
Donc essaye de ne pas "jouer" avec ce point, ca simplifiera la chose :-)
@+, Antoine
Mon blog : http://blog.arogues.org
Avatar du membre
Raoul Volfoni
Chef de secteur posteur
Messages : 830
Enregistré le : 28 mai 2011, 10:39

Re: LAPL - PPL, que choisir pour du loisir ?

Message par Raoul Volfoni »

si tu ne veux pas devenir pro, instructeur ou faire de l'IFR le LAPL est pas mal

comme dit plus haut ça revient à peu près au même en nombre d'heures par rapport au PPL mais les conditions de prorogation sont plus avantageuses avec le LAPL

12 h de solo + 1 h d'entrainement dans les 24 mois
et pas de test de renouvellement si tu ne les as pas

contre 12 h dans les 12 mois de la 2 ème année pour le PPL
tant que les avions voleront, ils tomberont
Avatar du membre
LC41
Chef de secteur posteur
Messages : 929
Enregistré le : 03 févr. 2019, 20:42

Re: LAPL - PPL, que choisir pour du loisir ?

Message par LC41 »

Raoul Volfoni a écrit : 23 févr. 2021, 18:29 comme dit plus haut ça revient à peu près au même en nombre d'heures par rapport au PPL mais les conditions de prorogation sont plus avantageuses avec le LAPL

12 h de solo + 1 h d'entrainement dans les 24 mois
et pas de test de renouvellement si tu ne les as pas

contre 12 h dans les 12 mois de la 2 ème année pour le PPL
Je ne suis pas sûr que ce soit "avantageux". Si on passe une licence aéronautique, c'est pour en utiliser les privilèges et entretenir les compétences théoriques et pratiques. Faire 12 heures de vol une année sur deux... ce n'est pas comme ça qu'on sortira du bac à sable. Et 12 heures sur 24 mois, cela implique que l'on ne volera jamais sans instructeur à bord. Alors autant ne pas se lancer.
Avatar du membre
Auteur du sujet
Planeur93
Elève-pilote posteur
Messages : 31
Enregistré le : 08 avr. 2020, 22:49
Localisation : Paris
Âge : 21

Re: LAPL - PPL, que choisir pour du loisir ?

Message par Planeur93 »

Effectivement que je passe mon LAPL ou mon PPL je pense facilement atteindre 12h /15h de vol par an ce qui fait un peu plus d'un vol par mois donc coté prorogation je m'en fiche un peu.

C'était surtout économiquement enfaite, car je me disais que les 10h de moins en DC et 5h de moins en solo font pas loin de 1500€ d'économie :)
, de quoi pouvoir acheter un bon casque, du matériel et pouvoir faire quelque vols après LAPL sans avoir débourser + que si j'avais fait un PPL.

Mais si vous me dite que les 30H ne suffise pas à obtenir la licence à coup sur malgré des connaissance théorique assez poussée sur l'aéronautique et le VFR en général sur c'est sur que ca m'y fait réfléchir bien plus :-? :-?
Yea !
Avatar du membre
Cls
Chef pilote posteur
Messages : 317
Enregistré le : 01 juil. 2003, 02:00
Localisation : Paris

Re: LAPL - PPL, que choisir pour du loisir ?

Message par Cls »

Mais ces heures de vol « en plus » ce sont bien des heures de vol comme les autres ! Que je vole seul, avec des passagers pilotes, avec des passagers non pilotes ou un instructeur, j’éprouve le même plaisir. Plus précisément, ce n’est pas le même plaisir qualitativement, mais quantitativement le compte y est.

Et même quand je ne suis « que »passager !

Claude
Avatar du membre
sabineflying
Elève-pilote posteur
Messages : 38
Enregistré le : 14 nov. 2019, 23:32
Localisation : Région Parisienne
Âge : 53

Re: LAPL - PPL, que choisir pour du loisir ?

Message par sabineflying »

Bonjour ,

Si tu ne souhaites pas devenir "pro " ( et même si tu souhaites le devenir par la suite) , la LAPL me semble beaucoup plus approprié.
En effet cette licence s'adresse aux pilotes privés pour le loisirs . Elle est voulue par l EASA et elle est reconnue par l ' Europe ( même en Grande Bretagne , Suisse ) .
C'est une licence qui possède les mêmes bases que la PPL mais elle comporte quelques différences qui semblent anodines mais qui prennent toutes leurs significations à la pratique.
La liste serait trop longue a donner ici car cela releve du "détail" . Par exemple la navigation que tu dois effectuer avec la PPL c est 150 NM et pour la LAPL c'est 80NM . Ta licence LAPL est valable à vie du moment que tu es en mesure de justifier avant d'entreprendre ton vol dans les 24 derniers mois de 12h de vols plus 1h avec un FI ( en cemoment avec la crise sanitaire tu ne te poses pas cette question avec une LAPL alors que les PPL essayent d'avoir a tout prix leurs 12h dans les 12 derniers mois ..). Et donc pas de test a repasser avec un examinateur si tu n es ps dans les clous etc etc
Meme si te n es pas concernés par la frequence des visites medicales la LAPL est la aussi plus souple que la PPL .Par exemple passé 50 ans la PPL la visite c'est tous les ans , contre tous les 2 ans avec une LAPL .
Les 10h solos pour jouir pleinement des prerogatives est en fait beaucoup plus intelligent qu il n y parait . Ta PPL en poche tu verras lorsque tu prendras tes premiers passagers tu ne vas pas etre tres serein .. la LAPL te propose a ton rythme de monter toi même ces 10h ( heures que tu feras car une fois ta PPL en poche tu t entraineras encore avant de prendre tes passagers .. et donc ça revient plus cher ..)
Des exemples comme celui ci il y en a plusieurs .Dire que la LAPL c est comme la PPL et qu'il faut mieux preferer la PPL , c'et souvent lié à un manque de connaissance du sujet .
En club pour 90% des pilotes de loisirs la LAPL suffit largement mais alors largement
La tendance que je constate ces temps derniers c'est que ceux qui passent une PPL veulent devenir PRO et donc les séances chargent alors que pour une LAPL on sait que c'est du loisirs , la base securitaire reste bien sur la même , mais on ne va pas sortir a tout prix au motifs que tu sera pro et que donc il faudra y aller ( vu et revu en club !)
Par ailleurs les clubs qui ne proposent pas la LAPL au motif que seul la PPL n a de grâce à leurs yeux devraient commencer à se méfier car la concurrence avec l ULM fait mal dans les clubs qui partagent leur plateforme avec des Ulmistes.
Si tu veux me contacter en MP pas de soucis ;-)
"Il a amené une nana avec lui ! [...]
- Vos gueules ! C'est une femme, et après ? Un Homme sur deux est une femme, non ?"

Mamma Aiuto dans PORCO ROSSO
Le cochon pilote d'hydravion
Avatar du membre
arogues
Chef de secteur posteur
Messages : 1316
Enregistré le : 25 oct. 2004, 02:00
Contact :

Re: LAPL - PPL, que choisir pour du loisir ?

Message par arogues »

sabineflying a écrit : 24 févr. 2021, 11:30 En effet cette licence s'adresse aux pilotes privés pour le loisirs . Elle est voulue par l EASA et elle est reconnue par l ' Europe ( même en Grande Bretagne , Suisse ) .
A ce jour. Quid du futur ? On sait très bien avec les licences, rien n'est vraiment acquis à vie (ex : le BB). Plus tu es proche de l'OACI, plus tu as de chances de garder ta licence dans un futur changement.
sabineflying a écrit : 24 févr. 2021, 11:30 La liste serait trop longue a donner ici car cela releve du "détail" . Par exemple la navigation que tu dois effectuer avec la PPL c est 150 NM et pour la LAPL c'est 80NM .
Et ? Quel est l'avantage (cf. plus loin).

sabineflying a écrit : 24 févr. 2021, 11:30 Ta licence LAPL est valable à vie du moment que tu es en mesure de justifier avant d'entreprendre ton vol dans les 24 derniers mois de 12h de vols plus 1h avec un FI ( en cemoment avec la crise sanitaire tu ne te poses pas cette question avec une LAPL alors que les PPL essayent d'avoir a tout prix leurs 12h dans les 12 derniers mois ..).
Et donc pas de test a repasser avec un examinateur si tu n es ps dans les clous etc etc
Pour la crise covid, des dérog sont mises en place. Certes ce n'est pas l'idéal... En effet, si tu n'as aucun FE dispo et que tu laisses expirer ta SEP, le LAPL est mieux. Maintenant j'aimerai voir l'occurence réelle de ce problème (si tu habites en grande ville, des FE bénévoles y'en a plein, trop dirait la DGAC).
sabineflying a écrit : 24 févr. 2021, 11:30 Meme si te n es pas concernés par la frequence des visites medicales la LAPL est la aussi plus souple que la PPL .Par exemple passé 50 ans la PPL la visite c'est tous les ans , contre tous les 2 ans avec une LAPL .
C'est le seul avantage que je vois au LAPL.
sabineflying a écrit : 24 févr. 2021, 11:30 Ta PPL en poche tu verras lorsque tu prendras tes premiers passagers tu ne vas pas etre tres serein .. la LAPL te propose a ton rythme de monter toi même ces 10h ( heures que tu feras car une fois ta PPL en poche tu t entraineras encore avant de prendre tes passagers .. et donc ça revient plus cher ..)
Ces 10hr la tu les ferait sous supervision pour ton PPL (en gros ...). Donc kif-kif. Voler en solo et voler avec pax c'est pas pareil, je ne suis pas d'accord.
sabineflying a écrit : 24 févr. 2021, 11:30 Dire que la LAPL c est comme la PPL et qu'il faut mieux preferer la PPL , c'et souvent lié à un manque de connaissance du sujet .
Me concernant je ne pense pas. Je suis FI/FE, responsable pédago de mon club (et vice-président), j'ai écrit le manuel de formation (=> je n'ai pas repris un programme tout fait), j'ai donc lu, et bien plus qu'une fois les objectifs d'apprentissages et les exercices du LAPL.
Quand on part de 0, à part médicalement parlant, je ne vois AUCUN intéret à cette licence : il n'est pas possible de former conscienscieusement une personne sans expérience en 30 hr sur tous les objectifs du LAPL. Je pense que 38/40 hr c'est possible. Pas beaucoup moins. Si d'autres FI peuvent donner leurs stats ca seraient intérressant (mais on sait que des LAPL ab-initio il en sort très peu).
Si demain on dit : avec le LAPL, plus besoin de savoir voler en utilisant une carte (GPS seulement), plus besoin de savoir faire certains exo de mania, alors la oui on saura former en 30 h et la licence pourra devenir "faisable" pour une personne "normale" dans le mini requis. Le voudras t'on ? Je ne crois pas.
sabineflying a écrit : 24 févr. 2021, 11:30 En club pour 90% des pilotes de loisirs la LAPL suffit largement mais alors largement
Les prérogatives du LAPL suffisent, oui. Tu peux je pense monter à 99%. Mais l'apprentissage du PPL (VSV, VOR) c'est peut etre utile non ? ...
sabineflying a écrit : 24 févr. 2021, 11:30 Par ailleurs les clubs qui ne proposent pas la LAPL au motif que seul la PPL n a de grâce à leurs yeux devraient commencer à se méfier car la concurrence avec l ULM fait mal dans les clubs qui partagent leur plateforme avec des Ulmistes.
Si tu veux me contacter en MP pas de soucis ;-)
Les pilotes ULM que je connais qui ont été formé ab-initio ULM dans un club purement ULM c'est de bon manoeuvrier, mais quasi rien en nav. Veut t'on cela ? Veux t'on que chaque terrain controllé deviennent interdit aux pilotes ULM sans licence avion (y'en a quelques un) ?
@+, Antoine
Mon blog : http://blog.arogues.org
Avatar du membre
Auteur du sujet
Planeur93
Elève-pilote posteur
Messages : 31
Enregistré le : 08 avr. 2020, 22:49
Localisation : Paris
Âge : 21

Re: LAPL - PPL, que choisir pour du loisir ?

Message par Planeur93 »

Vos réponses sont très intéressantes, merci de prendre le temps de m'orienter vers le bon choix :pekin: :D

J'avais quelques autres questions, le prix du carburant est bien inclus SYSTEMATIQUEMENT dans le prix de l'heure de vol, c'est bien cela ? doit on avancer les frais d'essence du coup ? il nous les remboursent sous quelle forme ?

Concernant les taxes d'atterrissages, elle sont comptabilisés à partir de quel moment ? si par exemple je décide de faire un passage bas mais sans toucher la piste à Nantes, la rochelle, Beauvais ou encore n'importe quel autre plateforme assez grosse , dois je m'acquitter de quelconques frais ?

Et une dernière question, un peu plus personnelle cette fois ,dans les aéroclubs ou vous êtes, les avions sont t'il facilement louable ? si un mercredi je me dit tiens j'aimerais bien aller manger au resto au bord de mer le midi et revenir en fin d'après midi donc monopolisé l'avion toute une journée, ca se fait couramment ou n'importe quelle " navigation" doit se " réserver " quelques semaines avant ? :-? :D

merci pour votre aide
Yea !
Avatar du membre
Auteur du sujet
Planeur93
Elève-pilote posteur
Messages : 31
Enregistré le : 08 avr. 2020, 22:49
Localisation : Paris
Âge : 21

Re: LAPL - PPL, que choisir pour du loisir ?

Message par Planeur93 »

arogues a écrit : 24 févr. 2021, 19:46
sabineflying a écrit : 24 févr. 2021, 11:30 En effet cette licence s'adresse aux pilotes privés pour le loisirs . Elle est voulue par l EASA et elle est reconnue par l ' Europe ( même en Grande Bretagne , Suisse ) .
A ce jour. Quid du futur ? On sait très bien avec les licences, rien n'est vraiment acquis à vie (ex : le BB). Plus tu es proche de l'OACI, plus tu as de chances de garder ta licence dans un futur changement.
sabineflying a écrit : 24 févr. 2021, 11:30 La liste serait trop longue a donner ici car cela releve du "détail" . Par exemple la navigation que tu dois effectuer avec la PPL c est 150 NM et pour la LAPL c'est 80NM .
Et ? Quel est l'avantage (cf. plus loin).

sabineflying a écrit : 24 févr. 2021, 11:30 Ta licence LAPL est valable à vie du moment que tu es en mesure de justifier avant d'entreprendre ton vol dans les 24 derniers mois de 12h de vols plus 1h avec un FI ( en cemoment avec la crise sanitaire tu ne te poses pas cette question avec une LAPL alors que les PPL essayent d'avoir a tout prix leurs 12h dans les 12 derniers mois ..).
Et donc pas de test a repasser avec un examinateur si tu n es ps dans les clous etc etc
Pour la crise covid, des dérog sont mises en place. Certes ce n'est pas l'idéal... En effet, si tu n'as aucun FE dispo et que tu laisses expirer ta SEP, le LAPL est mieux. Maintenant j'aimerai voir l'occurence réelle de ce problème (si tu habites en grande ville, des FE bénévoles y'en a plein, trop dirait la DGAC).
sabineflying a écrit : 24 févr. 2021, 11:30 Meme si te n es pas concernés par la frequence des visites medicales la LAPL est la aussi plus souple que la PPL .Par exemple passé 50 ans la PPL la visite c'est tous les ans , contre tous les 2 ans avec une LAPL .
C'est le seul avantage que je vois au LAPL.
sabineflying a écrit : 24 févr. 2021, 11:30 Ta PPL en poche tu verras lorsque tu prendras tes premiers passagers tu ne vas pas etre tres serein .. la LAPL te propose a ton rythme de monter toi même ces 10h ( heures que tu feras car une fois ta PPL en poche tu t entraineras encore avant de prendre tes passagers .. et donc ça revient plus cher ..)
Ces 10hr la tu les ferait sous supervision pour ton PPL (en gros ...). Donc kif-kif. Voler en solo et voler avec pax c'est pas pareil, je ne suis pas d'accord.
sabineflying a écrit : 24 févr. 2021, 11:30 Dire que la LAPL c est comme la PPL et qu'il faut mieux preferer la PPL , c'et souvent lié à un manque de connaissance du sujet .
Me concernant je ne pense pas. Je suis FI/FE, responsable pédago de mon club (et vice-président), j'ai écrit le manuel de formation (=> je n'ai pas repris un programme tout fait), j'ai donc lu, et bien plus qu'une fois les objectifs d'apprentissages et les exercices du LAPL.
Quand on part de 0, à part médicalement parlant, je ne vois AUCUN intéret à cette licence : il n'est pas possible de former conscienscieusement une personne sans expérience en 30 hr sur tous les objectifs du LAPL. Je pense que 38/40 hr c'est possible. Pas beaucoup moins. Si d'autres FI peuvent donner leurs stats ca seraient intérressant (mais on sait que des LAPL ab-initio il en sort très peu).
Si demain on dit : avec le LAPL, plus besoin de savoir voler en utilisant une carte (GPS seulement), plus besoin de savoir faire certains exo de mania, alors la oui on saura former en 30 h et la licence pourra devenir "faisable" pour une personne "normale" dans le mini requis. Le voudras t'on ? Je ne crois pas.
sabineflying a écrit : 24 févr. 2021, 11:30 En club pour 90% des pilotes de loisirs la LAPL suffit largement mais alors largement
Les prérogatives du LAPL suffisent, oui. Tu peux je pense monter à 99%. Mais l'apprentissage du PPL (VSV, VOR) c'est peut etre utile non ? ...
sabineflying a écrit : 24 févr. 2021, 11:30 Par ailleurs les clubs qui ne proposent pas la LAPL au motif que seul la PPL n a de grâce à leurs yeux devraient commencer à se méfier car la concurrence avec l ULM fait mal dans les clubs qui partagent leur plateforme avec des Ulmistes.
Si tu veux me contacter en MP pas de soucis ;-)
Les pilotes ULM que je connais qui ont été formé ab-initio ULM dans un club purement ULM c'est de bon manoeuvrier, mais quasi rien en nav. Veut t'on cela ? Veux t'on que chaque terrain controllé deviennent interdit aux pilotes ULM sans licence avion (y'en a quelques un) ?

Lorsque tu dit que tu pense que 30h ne suffisent pas à former une personne sans expérience, est ce que le fait d'être calé théoriquement peut être un atout pour réussir à faire des heures en moins ? En gros savoir ce que c'est des tours de piste, les Navs , savoir lire une carte VFR, une carte VAC , être assez calé sur la phraséologie ( merci Ivao et Vatsim ) etc etc, en gros devoir mettre en pratique tout cela sans avoir à partir de 0 théoriquement mais évidemment en ayant jamais mis en pratique dans la vrai vie toute la théorie :D

Cela est vraiment un atout ou l'instructeur va limite plus le prendre mal en pensant que l'élève va plus vite que la musique ?
Yea !
Avatar du membre
LC41
Chef de secteur posteur
Messages : 929
Enregistré le : 03 févr. 2019, 20:42

Re: LAPL - PPL, que choisir pour du loisir ?

Message par LC41 »

arogues a écrit : 24 févr. 2021, 19:46
sabineflying a écrit : 24 févr. 2021, 11:30 En effet cette licence s'adresse aux pilotes privés pour le loisirs . Elle est voulue par l EASA et elle est reconnue par l ' Europe ( même en Grande Bretagne , Suisse ) .
A ce jour. Quid du futur ? On sait très bien avec les licences, rien n'est vraiment acquis à vie (ex : le BB). Plus tu es proche de l'OACI, plus tu as de chances de garder ta licence dans un futur changement.
Je rajouterais que ce qu'avance sabineflying sur le Royaume Uni est faux. Le RU est désormais un pays tiers, qui n'est pas membre d'AESA. Ils reconnaissent les licences AESA pour piloter les avions sur leur registre à condition que les qualifications aient été délivrées avant le 1er janvier 2021, et tant qu'elle sont en cours de validité, jusqu'au 31 décembre 2022 au maximum. Je suppose donc qu'ils reconnaitront aussi ces licences lorsque l'on pilote des avions sur registres des pays membres AESA, même si non-OACI, mais dans les mêmes conditions.

La Suisse et la Norvège sont des pays membres d'AESA et reconnaissent donc toutes les licences délivrées y-compris par eux-mêmes.
arogues a écrit : 24 févr. 2021, 19:46
sabineflying a écrit : 24 févr. 2021, 11:30 Meme si te n es pas concernés par la frequence des visites medicales la LAPL est la aussi plus souple que la PPL .Par exemple passé 50 ans la PPL la visite c'est tous les ans , contre tous les 2 ans avec une LAPL .
C'est le seul avantage que je vois au LAPL.
Si on a des problèmes avec le médical, autant passer une licence ULM...

Mon expérience avec des critères d'expérience récente roulants (IR FAA) est qu'il est bien plus aisé d'avoir des échéances fixes que de maintenir 12 h dans les 24 derniers mois.

En plus on ne sait pas ce que le futur nous réserve. A 25 ans, lorsque j'ai passé le PPL je n'imaginais pas que j'aurais un jour un IR ou un MEP, encore moins un IR-ME.
Avatar du membre
JAimeLesAvions
Chef de secteur posteur
Messages : 6606
Enregistré le : 02 mars 2008, 08:03

Re: LAPL - PPL, que choisir pour du loisir ?

Message par JAimeLesAvions »

Je vois deux intérêts au LAPL: possibilité de le passer en 15h mini pour un pilote de planeur expérimenté alors que pour le PPL c'est 39h mini
Possibilité d'enseigner et de faire passer le test sur un avion basique, sans horizon artificiel ni moyen radionav. Pas utilisé par les clubs et je ne sais pas trop pourquoi.
Modifié en dernier par JAimeLesAvions le 24 févr. 2021, 20:24, modifié 1 fois.
I don't think it's quite fair to condemn a whole program because of a single slip-up
Avatar du membre
JAimeLesAvions
Chef de secteur posteur
Messages : 6606
Enregistré le : 02 mars 2008, 08:03

Re: LAPL - PPL, que choisir pour du loisir ?

Message par JAimeLesAvions »

arogues a écrit : 24 févr. 2021, 19:46 On sait très bien avec les licences, rien n'est vraiment acquis à vie (ex : le BB). Plus tu es proche de l'OACI, plus tu as de chances de garder ta licence dans un futur changement.
En l'occurence, les titulaires de BB on fait une bonne affaire: sans test, ils ont réussi à étendre les privilèges de leur licences à ceux d'une licence LAPL, presque un PPL!
I don't think it's quite fair to condemn a whole program because of a single slip-up
Avatar du membre
arogues
Chef de secteur posteur
Messages : 1316
Enregistré le : 25 oct. 2004, 02:00
Contact :

Re: LAPL - PPL, que choisir pour du loisir ?

Message par arogues »

JAimeLesAvions a écrit : 24 févr. 2021, 20:22
arogues a écrit : 24 févr. 2021, 19:46 On sait très bien avec les licences, rien n'est vraiment acquis à vie (ex : le BB). Plus tu es proche de l'OACI, plus tu as de chances de garder ta licence dans un futur changement.
En l'occurence, les titulaires de BB on fait une bonne affaire: sans test, ils ont réussi à étendre les privilèges de leur licences à ceux d'une licence LAPL, presque un PPL!
Oui ... Au prix de pas mal de formulaires... Mais quid de la prochaine fois ? :-)
@+, Antoine
Mon blog : http://blog.arogues.org
Avatar du membre
IbraBell
Copilote posteur
Messages : 137
Enregistré le : 26 déc. 2019, 17:08

Re: LAPL - PPL, que choisir pour du loisir ?

Message par IbraBell »

JAimeLesAvions a écrit : 24 févr. 2021, 20:22
arogues a écrit : 24 févr. 2021, 19:46 On sait très bien avec les licences, rien n'est vraiment acquis à vie (ex : le BB). Plus tu es proche de l'OACI, plus tu as de chances de garder ta licence dans un futur changement.
En l'occurence, les titulaires de BB on fait une bonne affaire: sans test, ils ont réussi à étendre les privilèges de leur licences à ceux d'une licence LAPL, presque un PPL!
Ca n'a pas marcher pour l'aptitude vol de nuit en BB, mais bon il n'y a pas de test :P
Planeur93 a écrit : 22 févr. 2021, 20:27 Alors voila je suis étudiant, j'ai bientôt 20ans et je souhaiterais franchir le pas en passant une licence de pilotage.
J'ai des moyens " restreint ", comme un peu tout les jeune de mon âge je pourrais me financer cette formation grâce à mes petits boulots.
Cependant j'hésite grandement entre le LAPL et le PPL, je précise que je ne veut pas faire de pilote mon métier mais j'aimerais pouvoir voler seul ou avec ma famille à travers toute la France et pourquoi pas l'Europe.
Ca dépends combien du temps tu penses avant de vouloir un PPL ou faire des qualifs supérieurs
Si c'est 4an, va pour le LAPL, tu fera l'upgrade PPL après
Si c'est 1an, va pour le PPL direct
Avatar du membre
sabineflying
Elève-pilote posteur
Messages : 38
Enregistré le : 14 nov. 2019, 23:32
Localisation : Région Parisienne
Âge : 53

Re: LAPL - PPL, que choisir pour du loisir ?

Message par sabineflying »

LC41 a écrit : 24 févr. 2021, 20:15
arogues a écrit : 24 févr. 2021, 19:46
sabineflying a écrit : 24 févr. 2021, 11:30 En effet cette licence s'adresse aux pilotes privés pour le loisirs . Elle est voulue par l EASA et elle est reconnue par l ' Europe ( même en Grande Bretagne , Suisse ) .
A ce jour. Quid du futur ? On sait très bien avec les licences, rien n'est vraiment acquis à vie (ex : le BB). Plus tu es proche de l'OACI, plus tu as de chances de garder ta licence dans un futur changement.
Je rajouterais que ce qu'avance sabineflying sur le Royaume Uni est faux. Le RU est désormais un pays tiers, qui n'est pas membre d'AESA. Ils reconnaissent les licences AESA pour piloter les avions sur leur registre à condition que les qualifications aient été délivrées avant le 1er janvier 2021, et tant qu'elle sont en cours de validité, jusqu'au 31 décembre 2022 au maximum. Je suppose donc qu'ils reconnaitront aussi ces licences lorsque l'on pilote des avions sur registres des pays membres AESA, même si non-OACI, mais dans les mêmes conditions.

La Suisse et la Norvège sont des pays membres d'AESA et reconnaissent donc toutes les licences délivrées y-compris par eux-mêmes.
Merci à LC41 pour cette précision , je n avais pas eu cette lecture du texte :) ;)
"Il a amené une nana avec lui ! [...]
- Vos gueules ! C'est une femme, et après ? Un Homme sur deux est une femme, non ?"

Mamma Aiuto dans PORCO ROSSO
Le cochon pilote d'hydravion
Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message