TECHNIQUE D''''ATTERRISSAGE

Aviation légère, de loisirs: questions, récits, pilotage, théorie, etc...

Modérateur : Big Brother

Avatar du membre
Antilles
Captain posteur
Messages : 237
Enregistré le : 05 févr. 2003, 01:00
Localisation : Paris

Message par Antilles »

Pour Charles (2e messages): effectivement l'effet de sol marche, mais seulement pour les avions à ailes basses. Pas pour les C172...

Quant à savoir si le sabot de queue est conçu pour résister à ce type de contrainte, je pense que oui. Pour tordre quelque chose, il faut vraiment y aller.

Swift Winds!

_________________
Celui qui se perd dans sa passion perdra moins que celui qui perd sa passion. (Saint Augustin)

<font size=-1>[ Ce message a été édité par: Antilles le 2003-12-30 16:59 ]</font>

Avatar du membre
HervéP
Elève-pilote posteur
Messages : 2
Enregistré le : 31 déc. 2003, 01:00
Localisation : Paris

Message par HervéP »

Question à 100 balles : le pitot n'a rien dit avant que tu décroches ?

Avatar du membre
HervéP
Elève-pilote posteur
Messages : 2
Enregistré le : 31 déc. 2003, 01:00
Localisation : Paris

Message par HervéP »

Pour ma part, je vole sur 172 depuis peu de temps, mais je me rappelle avoir été très surpris par le planné à l'aterrissage notamment quand on est bien centré avant.
A quelle vitesse étais-tu à l'aterrisage?

Avatar du membre
kortexaviator
Copilote posteur
Messages : 78
Enregistré le : 28 nov. 2003, 01:00
Localisation : LFLG
Âge : 46

Message par kortexaviator »

question a 15 euros: c'est quoi le rapport avec le pitot? Je l'ai jamais entendu dire quoi que ce soit celui là. Il me semble que l'atterrissage est le moment ou il faut (souvent à regret) abandonné la portance, donc décrocher les fillets d'air de l'aile (donc entendre l'avertisseur de décrochage), au plus prés du sol, d'ou l'augmentation d'incidence a l'arondie pour que l'avion cesse de voler (rapport incidence/décochage), la portance a complétement disparu quant le manche est secteur arriére et que la roue avant touche le sol.
Pour le touché du patin de queu, avec une petite expérience de mécano sur avion léger et pour avoir foiré certain attérrissages et avoir vu d'autre faire pire, et sans jamais négligé de signaler un attérissage dur, je trouve que ces machines sont vraiment solides.

Avatar du membre
kortexaviator
Copilote posteur
Messages : 78
Enregistré le : 28 nov. 2003, 01:00
Localisation : LFLG
Âge : 46

Message par kortexaviator »

skyhawk, je pense que ton probléme c'est plutot un arrondie éxécuté trop tot, trop haut et/ou trop vite.

Avatar du membre
fouxy
Elève-pilote posteur
Messages : 39
Enregistré le : 27 janv. 2004, 01:00

Message par fouxy »

Skyhawk essaie plutot l'aéronavale, ils ont des crosses!
<IMG SRC="/phpBB/images/smiles/icon_lol.gif">

<font size=-1>[ Ce message a été édité par: fouxy le 2004-02-14 18:31 ]</font>

Avatar du membre
Stéphanas !
Chef pilote posteur
Messages : 400
Enregistré le : 18 janv. 2004, 01:00
Localisation : France

Message par Stéphanas ! »

<!-- BBCode Quote Start --><center><table BORDER=0 CELLSPACING=1 CELLPADDING=0 COLS=1 WIDTH=95% BGCOLOR=#000000>
<tr align=left><td BGCOLOR=#FFE795><b><font face=Arial,Helvetica><font color=#FF6600><font size=-1>&nbsp;Citation:&nbsp;</font></font></font></b></td></tr><tr align=left><td BGCOLOR=#FAF9ED>
<blockquote><font face=Arial,Helvetica><font color=#666666><font size=-1>Kortexaviator a osé dire :

Il me semble que l'atterrissage est le moment ou il faut (souvent à regret) abandonné la portance, donc décrocher les fillets d'air de l'aile (donc entendre l'avertisseur de décrochage), au plus prés du sol, d'ou l'augmentation d'incidence a l'arondie pour que l'avion cesse de voler (rapport incidence/décochage)</blockquote></td></font></font></font></tr></table></center><font face=Arial,Helvetica><font size=-1><!-- BBCode Quote End -->

Ben mon p'tit Kortex - je m'autorise cette petite familiarité parce que vraiment tu m'as bien fait rigoler ce soir <IMG SRC="/phpBB/images/smiles/icon_lol.gif"> - mais si c'est comme ça que tu as compris l'atterrissage, tu dois avoir les fesses comme des pinces coupantes à chaque arrondi... <IMG SRC="/phpBB/images/smiles/icon_razz.gif">

Dieu merci, non, l'avion ne décroche pas à l'atterrissage... Il ne DOIT PAS décrocher... Il doit même en être loin...

L'approche normale se fait avec une vitesse minimale de 1,3 Vs0 au passage du seuil (soit à 15 m de haut). Cette vitesse peut éventuellement être majorée d'un Kve pour contrer un gradient de vent. Cependant même dans ce cas le pilote doit ramener sa vitesse à 1,3 Vs0 au passage du seuil si le gradient n'a pas absorbé le Kve.

Le toucher des roues intervient généralement aux alentours de 1,15 Vs0, avec la vitesse verticale la plus faible possible...

Alors on pourrait décortiquer, disséquer l'atterro, le retourner dans tous les sens, faire des démonstrations mathématiques savantes avec les ordinateurs les plus puissants de la planète, il n'en restera pas moins qu'on ne décroche pas à l'atterro !

Tu me copieras 100 fois pour demain : "je ne dois pas décrocher à l'atterrissage" ça te fera les pieds... <IMG SRC="/phpBB/images/smiles/icon_razz.gif"> (pardon les amortisseurs !)

<font size=-1>[ Ce message a été édité par: Stéphanas ! le 2004-02-15 18:24 ]</font>

Avatar du membre
Nemrode
Copilote posteur
Messages : 130
Enregistré le : 16 janv. 2003, 01:00

Message par Nemrode »

Je veux pas etre mechant mais poser ce genre de question avec 100HDV et en prepa "pilote de ligne", je pense qu'il y a un gros probleme.

Essaie de faire un bilan avec ton instructeur... Je ne trouve pas ca tres rassurant pour toi.

Avatar du membre
Charly
Copilote posteur
Messages : 52
Enregistré le : 14 oct. 2003, 02:00
Localisation : TLS - LMB

Message par Charly »

J'ai eu la même mésaventure en C172RG durant un vol d'entrainement avec instructeur et par fort vent de travers (piste orientée 08-26, et vent du 190/200 pour 20 kt rafales à 30 kt). On a touché trop cabré et la goupille de sécurité a été arrachée lors de l'impact. Ca se répare sans problème ! Donc pas d'inquiétude si vous touchez le sabot ! Les cessna n'aimant pas le vent de travers, avec du recul, on n'aurait pas du partir faire cet entrainement...

Avatar du membre
kortexaviator
Copilote posteur
Messages : 78
Enregistré le : 28 nov. 2003, 01:00
Localisation : LFLG
Âge : 46

Message par kortexaviator »

je ne dois pas décroché a l'atterrissage
je ne dois pas décroché a l'atterrissage
et 97 fois plus tard
je ne dois pas décroché a l'atterrissage
"méa culpa" Stephane

Avatar du membre
Panda
Captain posteur
Messages : 225
Enregistré le : 09 sept. 2002, 02:00

Message par Panda »

Juste une petite précision. C'est pas parce que l'avertisseur sonne que tu es en décrochage. En tout cas sur le DR400 c'est comme ça. Si ça sonne c'est pour t'avertir que tu vas décrocher mais t'as encore une petite marge....

Panda qui a fait sonner au décollage <IMG SRC="/phpBB/images/smiles/icon_frown.gif">

Avatar du membre
Lino
Chef pilote posteur
Messages : 593
Enregistré le : 15 janv. 2004, 01:00
Localisation : Paris
Âge : 34

Message par Lino »

juste un petit rappel (extrait du manuel de pilote privé avion 7eme edition ) ''La vitesse air d' approche doit etre la plus faible possible tou en gardant une MARGE de securité suffisante par rapport a la vitesse de decrochage''

et un peu plus loin ya aussi marqué ''le constructeur a dessiné son avion avec une morphologie qui se prete a l' atterrissage sur le train d' atterrissage'' tiens je savais pas que ca servait a ca le train d' atterrissage et je suis pas le seul je crois :
Image


Avatar du membre
gporcher
Captain posteur
Messages : 223
Enregistré le : 03 mars 2003, 01:00

Message par gporcher »

Ya un truc que je pige pas dans votre histoire, l'avertisseur de décrochage retenti au moins 10kt avant le décrochage réel non, donc en théorie ca laisse un peu de temps pour remettre un poil de gaz et se faire un beau kiss non ? <IMG SRC="/phpBB/images/smiles/icon_biggrin.gif">

Avatar du membre
gporcher
Captain posteur
Messages : 223
Enregistré le : 03 mars 2003, 01:00

Message par gporcher »

Oups, déjà dit, j'avais pas vu qu'il y avait 2 pages sur ce topic, mea culpa <IMG SRC="/phpBB/images/smiles/icon_wink.gif">

Avatar du membre
Stéphanas !
Chef pilote posteur
Messages : 400
Enregistré le : 18 janv. 2004, 01:00
Localisation : France

Message par Stéphanas ! »

<!-- BBCode Quote Start --><center><table BORDER=0 CELLSPACING=1 CELLPADDING=0 COLS=1 WIDTH=95% BGCOLOR=#000000>
<tr align=left><td BGCOLOR=#FFE795><b><font face=Arial,Helvetica><font color=#FF6600><font size=-1>&nbsp;Citation:&nbsp;</font></font></font></b></td></tr><tr align=left><td BGCOLOR=#FAF9ED>
<blockquote><font face=Arial,Helvetica><font color=#666666><font size=-1>
Le 2004-02-16 11:53, kortexaviator a écrit:
je ne dois pas décroché a l'atterrissage
je ne dois pas décroché a l'atterrissage
et 97 fois plus tard
je ne dois pas décroché a l'atterrissage
"méa culpa" Stephane
</blockquote></td></font></font></font></tr></table></center><font face=Arial,Helvetica><font size=-1><!-- BBCode Quote End -->

J'avais dit 100 fois et sans fautes s'il te plait... Ah la la la la... <IMG SRC="/phpBB/images/smiles/bleble.gif"> Ces jeunes ! <IMG SRC="/phpBB/images/smiles/icon_lol.gif">

Bon ça ira pour cette fois si tu peux pas faire mieux que ça...<IMG SRC="/phpBB/images/smiles/icon_lol.gif">

Avatar du membre
Stéphanas !
Chef pilote posteur
Messages : 400
Enregistré le : 18 janv. 2004, 01:00
Localisation : France

Message par Stéphanas ! »

J'ai bien reçu ton message, Kortexaviator.

<!-- BBCode Quote Start --><center><table BORDER=0 CELLSPACING=1 CELLPADDING=0 COLS=1 WIDTH=95% BGCOLOR=#000000>
<tr align=left><td BGCOLOR=#FFE795><b><font face=Arial,Helvetica><font color=#FF6600><font size=-1>&nbsp;Citation:&nbsp;</font></font></font></b></td></tr><tr align=left><td BGCOLOR=#FAF9ED>
<blockquote><font face=Arial,Helvetica><font color=#666666><font size=-1> chére Stéphane,
Si je t'ai fait rire, même a "l'insu de mon plein grés" , j'ai pas tout perdu, mais pour en revenir a l'atterissage, sans rentrer dans une décortication mathématique a laquelle je ne comprendrai sans doute rien, si tu peux quant même m'expliquer se que devien la portance aprés l'atterrissage, je suis preneur, parceque je penssai que toute disparition de portence était un décrochage des filets d'air, ce qui expliquait d'aprés moi pourquoi le manche secteur arriére, la roue avant se pose d'elle même, le poids de l'avion étant progréssivement tansféré de de la portance au train d'att. Mais maintenant je ne sais plus qu'en penser...
Bref, si tu peux me tirer cette épine du pneu sa serait vraiment sympas.
bien amicalement
Ton pti Kortex
__________________
Il n'est jamais problème qui n'ai un cadeau pour toi entre ces mains.
Tu cherche des problèmes parce que tu as besoin de leurs cadeaux. R Bach</blockquote></td></font></font></font></tr></table></center><font face=Arial,Helvetica><font size=-1><!-- BBCode Quote End -->

Et je me permets de te répondre dans le forum, car je pense que tu n'es pas le seul à te poser ce genre de questions et à y avoir répondu de façon incorrect... Seulement les autres préfèrent te laisser aller tout seul au charbon... Courageux de leur part... <IMG SRC="/phpBB/images/smiles/icon_lol.gif">

Alors on va réfléchir ensemble si tu le permets...

Le décrochage est une histoire d'incidence. On l'appelle aussi "angle d'attaque" (notamment nos cousins du Québec). Ca a au moins le mérite d'être plus clair... <IMG SRC="/phpBB/images/smiles/icon_biggrin.gif">

Quand l'incidence atteint une certaine valeur, l'écoulement aérodynamique décroche de l'extrados de l'aile et la portance diminue fortement (elle ne disparait pas complètement comme le croient beaucoup).

Cette valeur se situe généralement entre 15 et 18° pour la majorité des profils utilisés en aviation légère.

Ton avion, une fois qu'il est posé et bien posé, suit une trajectoire forcément parallèle à la piste. Donc il lui faudrait atteindre une incidence de l'ordre de 15 à 18° pour décrocher. Quelle belle assiette ça lui ferait !

En fait, plus simplement, si la roulette de nez se pose d'elle même, malgré le manche en butée arrière, c'est tout simplement dû à une chose que tu sembles avoir oubliée... La décélération...

En effet, une fois posé, l'avion ralentit...

A une certaine vitesse, la gouverne de profondeur n'est plus assez efficace pour permettre de maintenir une assiette cabrée... Et la roulette se pose.

Voilà. C'est aussi con que ça ! <IMG SRC="/phpBB/images/smiles/oui.gif">

Et comme je l'ai expliqué dans une autre contrib d'un autre forum aéro, si je t'ai dis que tu m'avais bien fait rigoler, c'est tout simplement que j'ai décidé de ne plus m'énerver devant les erreurs des autres... Ca me permet de me rappeler que personne ne peut tout savoir... Surtout pas moi... !

Et puis tu cites Richard Bach... alors pour moi, même si tu le fais toujours avec des fautes, c'est "Respect Kortex"... <IMG SRC="/phpBB/images/smiles/prie1.gif">

<font size=-1>[ Ce message a été édité par: Stéphanas ! le 2004-02-16 17:08 ]</font>

Avatar du membre
Lino
Chef pilote posteur
Messages : 593
Enregistré le : 15 janv. 2004, 01:00
Localisation : Paris
Âge : 34

Message par Lino »

bon voila j' ai la version officielle : (toujours ce bon vieux manuel du pilote)
''Le geste qui sauve, près du sol : pour se sortir du décrochage, il s' agit de retrouver une portance qui compense efficacement le poids. On agira en même temps sur qeux paramètres (liés au demerant) qui sont à l' origine du phénomène de décrochage : l' incidence et la vitesse. On augmentera la puissance tout en diminuant l' incidence'' (p.74)
bon ben en cherchant un peu, meme pas la peine de créer un topic mais ca aura au moins permis à tout ceux qui n' aurait pas su quoi faire de le savoir maintenant alors merci Skyhawk. Enfin vous connaissez le dicton :'' Learn from the mistakes of others. You won't live long enough to make all of them yourself.''
aller a+++
Lino

Répondre
  • Publicité
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message