Conversion d'abaque de performance décollage/atterrissage en tableau

Aviation légère, de loisirs: questions, récits, pilotage, théorie, etc...

Modérateur : Big Brother

Répondre
Avatar du membre
Auteur du sujet
nicowork
Copilote posteur
Messages : 62
Enregistré le : 07 avr. 2016, 18:51

Conversion d'abaque de performance décollage/atterrissage en tableau

Message par nicowork »

Hello,

Certains manuels de vol d'avion fournissent leurs performances de décollage/atterrisage sous forme d'abaque et d'autres sous forme de tableau.

Je trouve personnellement la formule tableau beaucoup plus pratique et plus rapide a utiliser. De plus sous forme de tableau dans un fichier Excel, les données peuvent être manipulées facilement.

Je cherche donc a convertir ces abaques en tableaux avec une ligne par 1000ft.
Avez-vous des astuces pour faire cela ?

J'ai fait l'exercice à la main et je tombe sur un résultat incohérent, pourtant j'ai utilisé exactement la même méthode que l'exemple.

Typiquement, sur un HR200 dans les performances de décollage pour la longueur de roulement en mètres, je tombe sur:

Temp -> | -10 | 0 | 10 | 20 | 30 | 40
0 ft | 200m | 210m | 220m | 230m | 280m | 290m

A 20°, j'ai 230m de longueur de roulement, alors qu'à 30° j'en ai 280m puis à 40° j'en ai 290m.

Merci d'avance pour vos conseils
Modifié en dernier par nicowork le 20 nov. 2017, 19:13, modifié 1 fois.

Avatar du membre
teubreu
Chef de secteur posteur
Messages : 1931
Enregistré le : 03 mars 2014, 22:06

Message par teubreu »

Qu'est-ce qui est incohérent ?
Tu peux nous montrer l'abaque d'origine ?

Avatar du membre
Auteur du sujet
nicowork
Copilote posteur
Messages : 62
Enregistré le : 07 avr. 2016, 18:51

Message par nicowork »

http://www.casgac.com/fichiers/data/clu ... HR200-120B, l'abaque est en page 56.

N'est-ce pas anormal d'avoir une différence de 50m entre 20° (230m) et 30° (280m) quand il y en a seulement une différence de 10m entre 10° et 20° ainsi que 30° et 40° ?

Avatar du membre
teubreu
Chef de secteur posteur
Messages : 1931
Enregistré le : 03 mars 2014, 22:06

Message par teubreu »

A quelle masse parle-t-on ?
A 600 kg, je trouve 240m à -10°C puis +2m/1°C environ
A 780 kg, 420m à -10 puis +4m/1°C
donc je ne vois pas trop comment tu as trouvé tes valeurs

Avatar du membre
Auteur du sujet
nicowork
Copilote posteur
Messages : 62
Enregistré le : 07 avr. 2016, 18:51

Message par nicowork »

Sur l'abaque de la page 56 (performances de décollage - passage de l'obstacle de 15m

A 600 kg, je trouve aussi 240m à -10°C

A 780 kg, je trouve par contre 460m et non 420m en suivant la 1ere courbe en partie du bas de la partie gauche (celle qui se termine à 520 m).

50x4 = 200m donc je devrais avoir avec ta formule 460+200=660m

Quand je lit l'abaque, je trouve bien les 660m à 40°:
-10: 460, 0:480, 10:500, 20:620, 30:640, 40:660

Si j'applique la formule des +4m/1°C, j'ai:
-10: 460, 0:500, 10:540, 20:580, 30:620, 40:660

Pour la ligne 0, je lit 480 car il y a qu'un seul caré de hauteur de différence par rapport à la ligne -10 à la jonction de la partie gauche (température) et de la partie droite (kg).

J'utilise la même méthode que l'exemple, je prend la ligne la plus proche que je suis par le dessous avec le même écartement de gauche à droite dans la partie des kg.

Merci

Avatar du membre
teubreu
Chef de secteur posteur
Messages : 1931
Enregistré le : 03 mars 2014, 22:06

Message par teubreu »

nicowork a écrit : je prend la ligne la plus proche que je suis par le dessous avec le même écartement de gauche à droite dans la partie des kg.
C'est je pense de là que vient notre écart 420/460.
Pour moi, il faut suivre l'évasement des courbes (surtout visible pour les masses >700 kg) et non pas rester à distance constante de la ligne la plus proche.
Cet évasement est loin d'être négligeable, l'écart de 100m entre les 2 courbes les plus basses à 600 kg devient un écart de 200m entre ces 2 mêmes courbes à 780 kg !

Par conséquent, si l'on est d'accord sur le 240m à 600kg (soit 50m sous la 1ère ligne), on doit tous les 2 retrouver environ 100m sous la 1ère ligne à 780 kg, soit environ 420m.

Dit autrement, si tu pars à mi-distance des deux premières lignes à 600kg, tu dois arriver à mi-distance de ces lignes à 780kg, tu n'auras pas la même distance par rapport à ces lignes à 600 et à 780 kg.

C'est un peu dur à écrire, j'espère que c'est clair ^^

Avatar du membre
Auteur du sujet
nicowork
Copilote posteur
Messages : 62
Enregistré le : 07 avr. 2016, 18:51

Message par nicowork »

Je comprend la méthode que tu utilise. Par contre, tu traite l'évasement au coup d'oeil ou par calcul ?

J'ai tenté de le traiter par calcul, mais impossible de trouver une règle qui donne des résultats cohérants.

Merci

Avatar du membre
teubreu
Chef de secteur posteur
Messages : 1931
Enregistré le : 03 mars 2014, 22:06

Message par teubreu »

Si je lis l'abaque, au coup d'oeil oui, en m'écartant de la ligne selon l'évasement.

Si vraiment tu veux faire ça par calcul, il faut que tu fasses "varier" le coefficient directeur entre 2 valeurs pour des masses que l'on connaît déjà.
Par exemple, à 600 kg la fonction est du type d(T) = 240 + 20*(T+10)
A 780 kg on a d(T) = 420 + 40*(T+10)
On en déduit que dans le cas général d(T;m) = 240 + (420-240)*(m-600)/(780-600) + (20 + 20*((m-600)/(780-600)))*(T+10)
Cette fonction générale donne bien ce qu'on avait pour les 2 valeurs connues, et entre les 2 le coeff directeur variera linéairement entre ces valeurs particulières.

En gardant bien en tête que c'est une approximation, et j'ai pris les valeurs à vue d'oeil, on peut certainement mesurer plus précisément.

Répondre
  • Publicité
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message