Décollage en milieu de piste

Aviation légère, de loisirs: questions, récits, pilotage, théorie, etc...

Modérateur : Big Brother

Avatar du membre
clenet
Copilote posteur
Messages : 129
Enregistré le : 17 oct. 2017, 10:10

Message par clenet »



Vidéo résumant bien ce topic je trouve.

Avatar du membre
Jekar
Chef pilote posteur
Messages : 481
Enregistré le : 17 mars 2014, 21:12

Message par Jekar »

exactement...

Avatar du membre
teubreu
Chef de secteur posteur
Messages : 2027
Enregistré le : 03 mars 2014, 22:06

Message par teubreu »

Assez surprenant de remonter avec un ULM, on peut comprendre la surprise du contrôle.
D'ailleurs il ne remonte que la moitié de ce qu'il aurait pu remonter, il aurait pu aller jusqu'au bout à ce moment là.

Avatar du membre
JAimeLesAvions
Chef de secteur posteur
Messages : 6449
Enregistré le : 02 mars 2008, 08:03

Message par JAimeLesAvions »

teubreu a écrit :Je ne sais pas si on a le droit ou pas, je n'ai pas trouvé de référence à ce sujet, en tous cas laisser planer le doute sur le fait qu'on va remonter ou pas c'est faire preuve d'un sacré manque de bon sens.
Avant d'engager la piste il faut que tout soit clair pour tout le monde, et le pilote dont parle Johas n'a manifestement pas été clair sur ce qu'il comptait faire.
Voilà tout ce que j'ai trouvé, c'est le RCA3
5.6.7.4 Afin d’accélérer le trafic, une clairance de décollage immédiat peut être donnée à unaéronef avant qu’il ne pénètre sur la piste. Après avoir accepté une telle clairance, l’aéronef doit pénétrer et décoller sans délai.

Dans ce cas on ne remonte pas.
5.6.7.5 A la demande d’un pilote commandant de bord, et sous la responsabilité de celui-ci, le contrôleur d’aérodrome peut délivrer une clairance pour l’utilisation d’une portion de la piste en service(décollage depuis une intersection). Le contrôleur d’aérodrome doit être en mesure d’informer l’aéronef de la distance de roulement utilisable au décollage depuis cette intersection.


5.6.7.6 Sur proposition du contrôleur et après accord du pilote commandant de bord, le contrôleur d’aérodrome peut délivrer une clairance pour l’utilisation d’une portion de la piste en service (décollage depuis une intersection). Le contrôleur d’aérodrome doit informer l’aéronef de la distance de roulement utilisable au décollage depuis cette intersection.
On peut en conclure qu'une clairance sans précision t'autorise à remonter la piste, puisque si la clairance est pour la portion de piste restante, le contrôleur doit te le dire et te donner la distance restante. Cependant, il faut si on a un doute sur ce que voulait dire le controleur répondre "je pénètre, je remonte la piste etc."
Enfin c'est la distance de roulement qui est donnée, pas la distance de décollage restante, précision qui m'avait jusqu'ici échappée. Merci de m'avoir donné l'idée d'aller voir dans la règlementation.

Avatar du membre
arogues
Chef de secteur posteur
Messages : 1211
Enregistré le : 25 oct. 2004, 02:00
Contact :

Message par arogues »

ce que je dis à mes élèves :
au décollage, la piste que tu as derrière toi, tu l'as dans le c*l ;-)
@+, Antoine
Mon blog : http://blog.arogues.org

Avatar du membre
bleedair
Chef pilote posteur
Messages : 533
Enregistré le : 04 avr. 2011, 18:59
Localisation : Brest
Âge : 25

Message par bleedair »

D'accord avec jekar. Jaimelesavions , c'est bien mais tu es trop dans la théorie et tes textes, on dirait un avocat qui parle sans arret. Ya la vraie vie!
Sur certains terrains, si le controleur t'autorise à t'aligner depuis une bretelle (sans préciser quoique ce soit), tu n'as pas à remonter la piste sinon tu te prends une remarque du controleur.
Le controleur anticipe la séparation des avions. Alors si tu commences à remonter la piste et qu'un autre tourne en finale, ça va pas.
Il faut demander à remonter. Certains ATC proposent également.

Pareil, dans ton texte, il est stipulé que le controleur doit informer le pilote de la distance disponible depuis l'intersection...mdr!
alors, ok, certains jeunes controleurs sortis de l'Enac le font car plus consciencieux. Mais dans la vraie vie, je ne compte plus le nombre de fois que j'ai décollé depuis une intersection sans m'avoir informé de la distance de piste! :lol:

Avatar du membre
JAimeLesAvions
Chef de secteur posteur
Messages : 6449
Enregistré le : 02 mars 2008, 08:03

Message par JAimeLesAvions »

bleedair a écrit :tu es trop dans la théorie et tes textes, on dirait un avocat qui parle sans arret. Ya la vraie vie!
Un avocat cherche à contourner les règles pour éviter que son client les subisse ce n'est pas mon but.

Les règles ATC sont la pour notre sécurité. Elles ont pour but d'éviter les ambiguïtés, et d'éviter d'encombrer la fréquences. Ne pas les connaitre ou ne pas les appliquer met en jeu la sécurité.
Ce n'est pas à toi de décider qu'une règle te convient ou pas, tu dois l'appliquer dans tous les cas, pour la sécurité de tous.Si chacun applique sa règle, , au mieux ça ne fera qu'encombrer les fréquences pour lever les ambiguïtés, , au pire ça peut conduire à un accident.
Si une règle te semble mauvaise, alors il existe des processus permettant de remonter l'information et de faire modifier la règle.

bleedair a écrit : Sur certains terrains, si le controleur t'autorise à t'aligner depuis une bretelle (sans préciser quoique ce soit), tu n'as pas à remonter la piste sinon tu te prends une remarque du controleur.
J'aimerais bien avoir l'exemple car c'est contraire aux règles. Les contrôleurs peuvent parfois oublier de les appliquer, mais un controleur qui a fait une erreur et qui le reproche à un pilote je n'ai pas souvent vu. Il doit s'agir d'un cas particulier qui justifie le comportement du controleur, si tu me montre l'exemple je chercherai.

bleedair a écrit : Le controleur anticipe la séparation des avions. Alors si tu commences à remonter la piste et qu'un autre tourne en finale, ça va pas.
Cet argument ne tient pas:
Si tu décolles sans remonter la piste alors que ta clairance prévoit que tu dois le faire, alors tu risques une perte de séparation avec un avion qui vient de décoller si le controleur comptait sur ton temps de remontée de piste pour assurer la séparation de turbulence de sillage. Ce n'est pas mieux: se retrouver dans le sillage d'un avion plus gros peut conduire à une perte de controle fatale.

La règle dit que sans précision, tu dois remonter la piste. Si tu décolles de l'intersection sans clairance te l'autorisant, tu es en infraction .
bleedair a écrit : Pareil, dans ton texte, il est stipulé que le controleur doit informer le pilote de la distance disponible depuis l'intersection...mdr!
Mais dans la vraie vie, je ne compte plus le nombre de fois que j'ai décollé depuis une intersection sans m'avoir informé de la distance de piste!
Les règles sont de bon sens: si c'est toi qui demande à décoller de l'intesection, alors le controlleur ne te donne la longueur restante que si tu le demandes. Si c'est le controlleur qui te le propose, il doit te donner la distance. S'il te connait il est compréhensible qu'il ne la donne pas, mais s'il ne la donne pas il prend un risque que le pilote ne réalise pas qu'il décolle d'une intersection et qu'il n'a pas la longueur disponible qu'il avait prévu.
Modifié en dernier par JAimeLesAvions le 24 nov. 2018, 09:48, modifié 1 fois.

Avatar du membre
AlphaFloor45
Captain posteur
Messages : 274
Enregistré le : 19 avr. 2017, 18:44
Âge : 35

Message par AlphaFloor45 »

Jekar a écrit :je suis d'accord, mais si t es à la bretelle, que le contrôleur te dit 'autoriser à s'aligner et à décoller' et que tu collationnes ça, tu n'as pas le droit de remonter la piste...
:lol: :lol: :lol:
Le contrôleur ne peut en aucun cas forcer un pilote de décoller d'une certaine position. Il peut lui demander si il peut, à la rigueur.
Le commandant de bord est responsable de son vol, le contrôleur est là pour lui permettre d'effectuer son vol et de tout faire pour que ses demandes soient acceptées. Il veut remonter ? Bah celui qui est en vent arrière rallonge, point.

Tu n'as pas le droit de remonter la piste ... mdr qu'est ce qu'il faut pas entendre lol.
Par contre, le pilote doit prévenir qu'il va remonter, ça s'appelle de la politesse ^^

Dans la vraie vie, on fait rouler pour le point d'arrêt vers le seuil. Si, pour le besoin du traffic, on a besoin de le faire partir vite, on peut lui proposer une bretelle intermédiaire. Si il accepte tant mieux, mais dans ce cas là il ne doit pas remonter, si il n'en veut pas, tant pis pour moi, je gère mon traffic en fonction.
Mais en aucun cas, je dis bien, EN AUCUN CAS, je vais lui ordonner de s'aligner et de décoller depuis une bretelle intermédiaire sans avoir son accord.
Donc, si il est d'accord, évidement il ne va pas remonter.

Avatar du membre
bleedair
Chef pilote posteur
Messages : 533
Enregistré le : 04 avr. 2011, 18:59
Localisation : Brest
Âge : 25

Message par bleedair »

JLA tu veux un exemple, Un exemple perso, à LFMT. La petite piste, 12R de mémoire (à voir la carte VAC), a un seuil décalé. J'étais au point d'attente (R1 je crois) et je voulais utiliser toute la piste, J'ai donc remonté pour utiliser ce seuil pour le décollage (30m à peine à remonter!).
Après ma clairance d'alignement et décollage, je me suis pris une réflexion comme quoi je devais avertir! Pour le controleur, il s'attendait à ce que je m'aligne depuis R et décoller sans remonter.

Si on devait se référer aux textes sans arrets, yaurait de quoi appeler la Tour très souvent aussi pour demander des explications. (pareillement pour les controleurs envers des pilotes bien entendu)

Avatar du membre
AlphaFloor45
Captain posteur
Messages : 274
Enregistré le : 19 avr. 2017, 18:44
Âge : 35

Message par AlphaFloor45 »

bleedair a écrit : Il y a des controleurs ici, mais pas la peine de nous faire croire (encore moins à des pilote pros) que vous travaillez tous de la meme manière...reglementation ou pas, certains controleurs en demandent plus que d'autres, voilà la réalité dont je parlais.
Si on devait se référer aux textes sans arrets, yaurait de quoi appeler la Tour très souvent aussi pour demander des explications. (pareillement pour les controleurs envers des pilotes bien entendu)
Non on ne travaille pas tous pareil. Les différences se jouent dans les stratégies de guidage etc.
Pas dans ce genre de situation cité par ce post.
Evidement si le mec remonte la piste sans en avoir prévenu l'ATC qu'il avait prévu de le faire ... ya de quoi énerver.
Je n'ai jamais vu un seul collègue, en 12 ans de contrôle, forcer un pilote à décoller depuis une bretelle intermédiaire sans son accord.
On est tenu de donner la distance restante quand on propose une bretelle intermédiaire. Après, tous ne le font pas...

C'est un dialogue contrôleur/pilote, nous sommes tous humains après tout. Le pilote a besoin, il demande. Le contrôleur assure un "service" de contrôle.

Les pilotes ne travaillent pas non plus de la même manière ^^

Avatar du membre
JAimeLesAvions
Chef de secteur posteur
Messages : 6449
Enregistré le : 02 mars 2008, 08:03

Message par JAimeLesAvions »

bleedair a écrit :JLA tu veux un exemple, Un exemple perso, à LFMT. La petite piste, 12R de mémoire (à voir la carte VAC), a un seuil décalé. J'étais au point d'attente (R1 je crois) et je voulais utiliser toute la piste, J'ai donc remonté pour utiliser ce seuil pour le décollage (30m à peine à remonter!).
Après ma clairance d'alignement et décollage, je me suis pris une réflexion comme quoi je devais avertir! Pour le controleur, il s'attendait à ce que je m'aligne depuis R et décoller sans remonter.
bleedair a écrit :Si on devait se référer aux textes sans arrets, yaurait de quoi appeler la Tour très souvent aussi pour demander des explications. (pareillement pour les controleurs envers des pilotes bien entendu)
C'est le controleur qui avait tort à mon avis, mais tu aurais du appeler la tour au téléphone pour clarifier la situation. Une situation ambigüe c'est le premier pas vers l'accident. Il faut toujours comprendre pourquoi ça s'est produit. Peut-être existe-t-il une autre règle dont je ne connais pas l'existence qui fait qu'il avait raison.

Répondre
  • Publicité
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message