Wingly

Aviation légère, de loisirs: questions, récits, pilotage, théorie, etc...

Modérateur : Big Brother

Avatar du membre
iPoriel
Captain posteur
Messages : 286
Enregistré le : 23 janv. 2014, 19:50
Âge : 24
Contact :

Message par iPoriel »

Aurorezepilote a écrit :
Piloto Maluco a écrit :
Jérémie L'Couvert a écrit :Aucun « vice caché » mais précise ta pensée. De quelle façon rentres-tu dans le cadre défini par Wingly ?
Je cherche à monter mes heures à moindre coup :D
Tu veux monter tes heures? Vois avec tes amis, fais des nav avec eux, tu fixes un prix. Perso mon mari n'a pratiquement pas payé son murissement et encore maintenant grâce à ça. Les amis testent (46€ les 40min), ils sont trop contents, ils en parlent autour d'eux et voilà le tour est joué.

Je rentre le mois pro je dois aussi monter mes heures, je vais faire ça. Sinon tu as la possibilité de faire des nav avec des personnes de ton club. Vous pouvez aller plus loin et c'est super aussi.

Je déconseille Wingly personnellement. Lui ou un autre. Avant j'étais secrétaire dans mon club et un mec m'a demandé de l'emmener à Bordeaux régulièrement pour lui éviter de prendre le tgv ca le saoulait de faire amiens paris paris bordeaux. Bref, tu te dis c'est cool je vais monter mes hdv... Mais imagine le temps est pourri, le gars a un meeting important et ne compte que sur toi. Tu as la pression parce qu'en plus il est prêt à mettre un billet en plus. Tu risques trop!!!
Juste pour rappel, je ne sais pas ce que "presque pas payé" veut dire, mais le pilote doit payé ça part toujours quand même hein.

Sinon, content de voir que certains avis me rejoigne concernant Wingly.
KD AF 2018 & 2019 : Echecs PSY0
EASA FROZEN ATPL(A) : PPL/ATPL/CPL/IR/ME/MCC/JOC
FI(A) in progress
--
http://instagram.com/iPoriel

Avatar du membre
Aurorezepilote
Copilote posteur
Messages : 111
Enregistré le : 29 sept. 2008, 19:16
Âge : 30

Message par Aurorezepilote »

LC41 a écrit :
Aurorezepilote a écrit :Je déconseille Wingly personnellement. Lui ou un autre. Avant j'étais secrétaire dans mon club et un mec m'a demandé de l'emmener à Bordeaux régulièrement pour lui éviter de prendre le tgv ca le saoulait de faire amiens paris paris bordeaux. Bref, tu te dis c'est cool je vais monter mes hdv... Mais imagine le temps est pourri, le gars a un meeting important et ne compte que sur toi. Tu as la pression parce qu'en plus il est prêt à mettre un billet en plus. Tu risques trop!!!
C'est justement pourquoi il faut lui expliquer que tu lui diras si vous pourrez partir, le jour même, en fonction de la météo. Cela t'enlève la pression.

Les sites Wingly et Coavmi l'expliquent. Ils s'y sont engagé à travers la signature de la charte.
Les gens peuvent dire oui et au dernier moment changent d'avis. Certaines personnes peuvent dire NON d'autres auront plus de mal. Des pilotes peuvent tenter des choses et un accident peut vite arriver. Bref, je suis contre lol. Si c'est juste un "baptême" je suis ok mais une nav pour le boulot ou autre... non

Avatar du membre
LC41
Chef de secteur posteur
Messages : 678
Enregistré le : 03 févr. 2019, 20:42

Message par LC41 »

iPoriel a écrit : Juste pour rappel, je ne sais pas ce que "presque pas payé" veut dire, mais le pilote doit payé ça part toujours quand même hein.
La législation ne stipule pas que toutes les personnes à bord doivent payer une part égale. En revanche les sites de coavionnage supposent que tous, y-compris le pilote, paient une part égale.

En GB la CAA a émis un avis disant que le pilote peut payer £1, les passagers le reste, et que cela est conforme à la législation.

Avatar du membre
Aurorezepilote
Copilote posteur
Messages : 111
Enregistré le : 29 sept. 2008, 19:16
Âge : 30

Message par Aurorezepilote »

LC41 a écrit :
iPoriel a écrit : Juste pour rappel, je ne sais pas ce que "presque pas payé" veut dire, mais le pilote doit payé ça part toujours quand même hein.
La législation ne stipule pas que toutes les personnes à bord doivent payer une part égale. En revanche les sites de coavionnage supposent que tous, y-compris le pilote, paient une part égale.

En GB la CAA a émis un avis disant que le pilote peut payer £1, les passagers le reste, et que cela est conforme à la législation.
En France aussi non?

Avatar du membre
iPoriel
Captain posteur
Messages : 286
Enregistré le : 23 janv. 2014, 19:50
Âge : 24
Contact :

Message par iPoriel »

Vous avez tout à fait raison, mais dans tous les cas il faut une division du prix de l'heure de vol. Pas plus.
Si l'heure vous coute 150€, pas question d'avoir à la fin 180€.

Je dis ça car en général c'est comme ça que je fait, je divise par le nombre de personne à bord, et je paye une part égale. Après tout, c'est déjà super de pouvoir partager les frais.

Mais il me semblait avoir lu cette élément de réglementation quelque part : "part équitable". Si je retrouve cela je vous met le lien.
KD AF 2018 & 2019 : Echecs PSY0
EASA FROZEN ATPL(A) : PPL/ATPL/CPL/IR/ME/MCC/JOC
FI(A) in progress
--
http://instagram.com/iPoriel

Avatar du membre
LC41
Chef de secteur posteur
Messages : 678
Enregistré le : 03 févr. 2019, 20:42

Message par LC41 »

Aurorezepilote a écrit :
LC41 a écrit :
iPoriel a écrit : Juste pour rappel, je ne sais pas ce que "presque pas payé" veut dire, mais le pilote doit payé ça part toujours quand même hein.
La législation ne stipule pas que toutes les personnes à bord doivent payer une part égale. En revanche les sites de coavionnage supposent que tous, y-compris le pilote, paient une part égale.

En GB la CAA a émis un avis disant que le pilote peut payer £1, les passagers le reste, et que cela est conforme à la législation.
En France aussi non?
La législation est la même en France. Contrairement à la CAA, je n'ai pas vu d'avis de la DGAC portant spécifiquement sur la répartition des frais. En revanche je pense que nous savons tous que la DGAC est défavorable aux sites de coavionnage, mais qu'ils ont perdu la bataille.

Ce qui est certain est effectivement que le pilote ne peut récupérer que les coûts directs du vol. Cela ne favorise pas les propriétaires qui n'ont pour coûts directs que le carburant.

Avatar du membre
iPoriel
Captain posteur
Messages : 286
Enregistré le : 23 janv. 2014, 19:50
Âge : 24
Contact :

Message par iPoriel »

Effectivement, je viens d'aller voir, il n'y a pas notion de répartition. Ce qui est sûr par contre, c'est que le pilote doit participer au minimum.

https://www.easa.europa.eu/sites/defaul ... iation.pdf

Par contre, certains documents de la FFA stipule cette obligation de répartition. Donc si vous êtes dans un AC, faut regarder de plus près :)

"Le pilote ne fasse aucun bénéfice dans cette opération, il répartit intégralement et de façon égale le prix
du vol entre tous les occupants de l'appareil, y compris lui-même."

http://aeroclub-lehavre.e-monsite.com/m ... -frais.pdf

Je ne suis pas dans un AC, donc je n'aurais pas ce soucis. Merci, j'ai appris un truc sur cette histoire de répartition, je divisais équitablement à chaque fois depuis le temps.....

:tss:

@+
KD AF 2018 & 2019 : Echecs PSY0
EASA FROZEN ATPL(A) : PPL/ATPL/CPL/IR/ME/MCC/JOC
FI(A) in progress
--
http://instagram.com/iPoriel

Avatar du membre
LC41
Chef de secteur posteur
Messages : 678
Enregistré le : 03 févr. 2019, 20:42

Message par LC41 »

iPoriel a écrit :Mais il me semblait avoir lu cette élément de réglementation quelque part : "part équitable". Si je retrouve cela je vous met le lien.
Air Operations article 6, 4bis
a) vols à frais partagés effectués par des particuliers, à condition que le coût direct soit réparti entre tous les occupants de l’appareil, y compris le pilote, et que le nombre de personnes supportant le coût direct ne dépasse pas six;

Et en plus "part équitable" n'est pas la même chose que "part égale".
Modifié en dernier par LC41 le 09 févr. 2019, 14:01, modifié 1 fois.

Avatar du membre
iPoriel
Captain posteur
Messages : 286
Enregistré le : 23 janv. 2014, 19:50
Âge : 24
Contact :

Message par iPoriel »

Oui, c'est justement ce que j'ai mis dans ma réponse juste au dessus, j'ai bien vu que c'était pas indiqué :-)

Pour équité et égale, effectivement, mais vous jouez un peu sur les mots, on se comprends quand même quand on parlait d'équité.
KD AF 2018 & 2019 : Echecs PSY0
EASA FROZEN ATPL(A) : PPL/ATPL/CPL/IR/ME/MCC/JOC
FI(A) in progress
--
http://instagram.com/iPoriel

Avatar du membre
Jérémie L'Couvert
Elève-pilote posteur
Messages : 25
Enregistré le : 19 déc. 2018, 15:06
Localisation : Lyon (69)
Âge : 37

Message par Jérémie L'Couvert »

LC41 a écrit :
Jérémie L'Couvert a écrit : Dans ce cas, avec quel avion comptes-tu voler pour Wingly ?
Lâche lui la grappe. Il y a beaucoup d'aéroclubs qui autorisent que leurs avions soient utilisés dans le cadre de coavionnage avec Wingly.
J’aimerais bien connaître la réponse de son aéroclub si jamais il leur pose la question tiens...

Je pense tout simplement que Piloto Maluco n’avait même pas remarqué qu’il n’avait pas le droit de voler sur Wingly avec des avions de club sans autorisation écrite !

Avatar du membre
Auteur du sujet
Piloto Maluco
Copilote posteur
Messages : 93
Enregistré le : 18 nov. 2015, 22:36

Message par Piloto Maluco »

Jérémie L'Couvert a écrit :
LC41 a écrit :
Jérémie L'Couvert a écrit : Dans ce cas, avec quel avion comptes-tu voler pour Wingly ?
Lâche lui la grappe. Il y a beaucoup d'aéroclubs qui autorisent que leurs avions soient utilisés dans le cadre de coavionnage avec Wingly.
J’aimerais bien connaître la réponse de son aéroclub si jamais il leur pose la question tiens...

Je pense tout simplement que Piloto Maluco n’avait même pas remarqué qu’il n’avait pas le droit de voler sur Wingly avec des avions de club sans autorisation écrite !
Si si je sais lire les conditions! et mon club accepte de passer par Wingly

Avatar du membre
Jérémie L'Couvert
Elève-pilote posteur
Messages : 25
Enregistré le : 19 déc. 2018, 15:06
Localisation : Lyon (69)
Âge : 37

Message par Jérémie L'Couvert »

Bah alors fais-toi plaisir !

Avatar du membre
parparin
Copilote posteur
Messages : 79
Enregistré le : 19 juil. 2009, 17:53

Message par parparin »

Jérémie L'Couvert a écrit :
LC41 a écrit :
Jérémie L'Couvert a écrit : Dans ce cas, avec quel avion comptes-tu voler pour Wingly ?
Lâche lui la grappe. Il y a beaucoup d'aéroclubs qui autorisent que leurs avions soient utilisés dans le cadre de coavionnage avec Wingly.
J’aimerais bien connaître la réponse de son aéroclub si jamais il leur pose la question tiens...

Je pense tout simplement que Piloto Maluco n’avait même pas remarqué qu’il n’avait pas le droit de voler sur Wingly avec des avions de club sans autorisation écrite !
Bonjour,

Penser ne suffit pas, déduire des conclusions hâtives non plus, faut aussi se renseigner. Voila comment ca se passe et qu'elles sont les conditions de la FFA. Je dois surement oublier des choses malis le principal est là


Les AC qui sont affiliés à la FFA font les vols Wingly sous condition FFA et c'est stipulé dans leur règlement intérieur validé, signé et voté lors des AG puisque changement du règlement intérieur !
Ces AC tu les reconnais par le sigle FFA sur le site en question.

Dans mon AC les vols coavionnage sont autorisés sous condition ;
- Seuls les vols Wingly sous condition FFA sont autorisés
- le vol est déclaré sur "Open Flyer"
- le pilote a obligation de payer une part égal aux nombres de personnes a bord, pas question qu'un pilote fasse payer 1€ pour lui et 50€ pour les passagers, sous peine d'exclusion du pilote sans préavis,
- 200h mini
- avoir réalisé une nav de 100nm dans les 6 dernier mois
- avoir fait 15h sur type dans les 6 derniers mois
- avoir fait un vol de contrôle spécifique coavionnage avec FI tous les 6 mois
- Déclarer son vol "Wingly" au club
- Déclarer son vol "sous conditions FFA" sur le site Wingly
- Avoir l'autorisation du conseil des sages du club tous les ans lors de la commissions coavionnage annuel
Bien sur en plus de tout cela respecter les conditions d'emports de passagers suivant la règlementation.

Voila, maintenait tu en sauras un peu plus sur le coavionnage. et tu sauras qu'on est pas obligé d'être propriétaire de son avion, que l'AC l'autorise, que de nombreux pays Européens l'autorise avec plus ou moins de restriction, ect…

Perso je ne fais pas de coavionnage, ca ne me dit rien de balader des inconnus, malgré tout pour aider le club de temps de temps je fais bien des baptêmes quand les FI ne sont pas dispo ou veulent pas les faire. je suis comme face de bouc les amis de mes amis sont mes amis,
Dans l'AC d'en face ils font environ 40h par an sur les 1600h de l'AC, Dans l'AC d'a coté ils font 70h sur 2400h pas de quoi casser les pattes d'un canard !


Pour ta bonne information, les AC commencent à s'affilier qu'ils soient propriétaires de leurs avions ou pas ! alors…


Cdt
Modifié en dernier par parparin le 10 févr. 2019, 12:32, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Aurorezepilote
Copilote posteur
Messages : 111
Enregistré le : 29 sept. 2008, 19:16
Âge : 30

Message par Aurorezepilote »

parparin a écrit :
Jérémie L'Couvert a écrit :
LC41 a écrit : Lâche lui la grappe. Il y a beaucoup d'aéroclubs qui autorisent que leurs avions soient utilisés dans le cadre de coavionnage avec Wingly.
J’aimerais bien connaître la réponse de son aéroclub si jamais il leur pose la question tiens...

Je pense tout simplement que Piloto Maluco n’avait même pas remarqué qu’il n’avait pas le droit de voler sur Wingly avec des avions de club sans autorisation écrite !
Bonjour,

Penser ne suffit pas, déduire des conclusions hâtives non plus, faut aussi se renseigner. Voila comment ca se passe et qu'elles sont les conditions de la FFA. Je dois surement oublier des choses malis le principal est là


Les AC qui sont affiliés à la FFA font les vols Wingly sous condition FFA et c'est stipulé dans leur règlement intérieur validé, signé et voté lors des AG puisque changement du règlement intérieur !
Ces AC tu les reconnais par le sigle FFA sur le site en question.

Dans mon AC les vols coavionnage sont autorisés sous condition ;
- Seuls les vols Wingly sous condition FFA sont autorisés
- le vol est déclaré sur "Open Flyer"
- le pilote a obligation de payer une part égal aux nombres de personnes a bord, pas question qu'un pilote fasse payer 1€ pour lui et 50€ pour les passagers, sous peine d'exclusion du pilote sans préavis,
- 200h mini
- avoir réalisé une nav de 100nm dans les 6 dernier mois
- avoir fait 15h sur type dans les 6 derniers mois
- avoir fait un vol de contrôle spécifique coavionnage avec FI tous les 6 mois
- Déclarer son vol "Wingly" au club
- Déclarer son vol "sous conditions FFA" sur le site Wingly
- Avoir l'autorisation du conseil des sages du club tous les ans lors de la commissions coavionnage annuel
Bien sur en plus de tout cela respecter les conditions d'emports de passagers suivant la règlementation.

Voila, maintenait tu en sauras un peu plus sur le coavionnage. et tu sauras qu'on est pas obligé d'être propriétaire de son avion, que l'AC l'autorise, que de nombreux pays Européens l'autorise avec plus ou moins de restriction, ect…

Perso je ne fais pas de coavionnage, ca ne me dit rien de balader des inconnus, malgré tout pour aider le club de temps de temps je fais bien des baptêmes quand les FI ne sont pas dispo ou veulent pas les faire. je suis comme face de bouc les amis de mes amis sont mes amis,
Dans l'AC d'en face ils font environ 40h par an sur les 1600h de l'AC, Dans l'AC d'a coté ils font 70h sur 2400h pas de quoi casser les pattes d'un canard !


Pour ta bonne information, les AC commencent à s'affilier qu'ils soient propriétaires de leurs avions ou pas ! alors…


Cdt

Voilà ! Ca c'est une bonne chose que je ne connaissais pas. Et tu as l'obligation d'avoir pas mal d'hdv!

Merci pour ton éclaircissement :)

Avatar du membre
parparin
Copilote posteur
Messages : 79
Enregistré le : 19 juil. 2009, 17:53

Message par parparin »

Aurorezepilote a écrit :
Voilà ! Ca c'est une bonne chose que je ne connaissais pas. Et tu as l'obligation d'avoir pas mal d'hdv!

Merci pour ton éclaircissement :)
C'est juste le règlement intérieur de notre AC, ce n'est ni une règlementation, ni une obligation porté à tous.
Chacun ses choix.

Cdt

Répondre
  • Publicité
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message