Vitesse du Concorde

Aviation légère, de loisirs: questions, récits, pilotage, théorie, etc...

Modérateur : Big Brother

Répondre
Avatar du membre
Auteur du sujet
Edwin
Captain posteur
Messages : 283
Enregistré le : 10 janv. 2019, 15:30

Vitesse du Concorde

Message par Edwin »

Salut !

J'étais sur la page wiki du Concorde ( https://fr.wikipedia.org/wiki/Concorde_(avion) ) et je ne comprends pas pourquoi sachant que sa vitesse est 2100 km/h, il y a marqué que c'est Mach 2.02.
En altitude, la vitesse du son change ou c'est une coquille ?

Avatar du membre
tekzone
Chef pilote posteur
Messages : 419
Enregistré le : 12 mars 2010, 09:34

Message par tekzone »

Oui tout à fait la vitesse du son est variable : https://fr.wikipedia.org/wiki/Vitesse_du_son

C'est fonction de la température et surtout du milieu

Avatar du membre
jrkob
Chef de secteur posteur
Messages : 788
Enregistré le : 26 nov. 2009, 06:37
Localisation : Hong-Kong
Âge : 46

Message par jrkob »

@Tekzone, la formule c=Sqrt(T), qui est celle de mon bouquin d'ATPL, suggère que la vitesse du son ne dépend QUE de la température, non ?
Pourtant, effectivement le lien wiki indique d'autres facteurs.

Y'a pas contradiction ?
ATPL(A): 14/14

Avatar du membre
tekzone
Chef pilote posteur
Messages : 419
Enregistré le : 12 mars 2010, 09:34

Message par tekzone »

Non à mon avis ce n'est pas une contradiction.

C'est juste que la formule de l'ATPL théorique s'applique à l'air alors qu'il existe des formules prenant en compte le milieu et d'autres facteurs.

Si tu lis la suite de la page Wikipedia que j'ai cité, tu verras qu'ils parlent d'une formule approchée pour l'air qui est similaire à celle de l'ATPL théorique. Il y a les autres formules mais c'est d'un niveau autre que celui de l'ATPL théorique que je n'ai pas :D

Avatar du membre
Auteur du sujet
Edwin
Captain posteur
Messages : 283
Enregistré le : 10 janv. 2019, 15:30

Message par Edwin »

Merci pour cette réponse !

Et du coup les machmètres modernes prennent en compte cela ou il faut le calculer à la main comme sur un badin classique ?

Avatar du membre
jrkob
Chef de secteur posteur
Messages : 788
Enregistré le : 26 nov. 2009, 06:37
Localisation : Hong-Kong
Âge : 46

Message par jrkob »

Ha oui pardon tu as raison l'ATPL ne s'intéresse qu'à la célérité dans l'air. C'est restrictif.
ATPL(A): 14/14

Avatar du membre
Dubble
Chef de secteur posteur
Messages : 6736
Enregistré le : 29 juin 2008, 01:20
Localisation : Sydney
Âge : 25

Message par Dubble »

Pour un gaz (parfait), on a c = sqrt(gamma R T)
Où R est la constante spécifique du gaz (càd sa constante universelle / sa masse molaire)
gamma et R dépendent de la nature du gaz.

Les machmètres comme le reste de l'instrumentation à bord d'un avion de ligne moderne, tentent de prendre en compte les formules les plus exactes possibles, sans toutefois y arriver parfaitement pour tous les cas.
Par exemple le calcul du vent de travers sur 320, au moins sur certains modèles que j'ai étudiés dans mon ancien boulot, confond vent relatif du au dérapage et vent de travers.

Pour le cas du Mach, nul doute que celui-ci est calculé avec la plus grande exactitude possible.
Avec les formules exactes, et des corrections sur les données d'entrée qui sont mesurées notamment par les pitots.

Avatar du membre
Auteur du sujet
Edwin
Captain posteur
Messages : 283
Enregistré le : 10 janv. 2019, 15:30

Message par Edwin »

Merci Dubble pour ta réponse.
Mais du coup la vitesse qu'on lit sur le machmètre est-elle basé sur la vitesse du son à l'altitude donné ou ramené à celle au niveau de la mer (soit environ 1224 km/h) ?
En gros si je suis au FL350, si mon machmètre affiche 2, suis-je à 2448 km/h ou à la vitesse du son * 2 de cette altitude ?

Je ne sais pas si j'ai été clair... :lol:

Avatar du membre
teubreu
Chef de secteur posteur
Messages : 1933
Enregistré le : 03 mars 2014, 22:06

Message par teubreu »

On compare à la vitesse du son à ton altitude, c'est ça qui compte en termes d'aérodynamique pour l'avion.

Avatar du membre
Auteur du sujet
Edwin
Captain posteur
Messages : 283
Enregistré le : 10 janv. 2019, 15:30

Message par Edwin »

Merci ;)

Avatar du membre
ToineMPSI
Chef pilote posteur
Messages : 471
Enregistré le : 27 avr. 2011, 20:37
Localisation : Paris
Âge : 27

Message par ToineMPSI »

Alors qu'on m'arrête si je me trompe je replonge dans des vieux souvenirs d'atpl.

La vitesse du son est fonction de sqrt(T) comme dit plus haut.

Un anémomètre indique la vitesse en fonction de la pression dynamique qui est la pression totale moins la pression statique (Pd = Pt-Ps). Mais a un problème avec les effets de compression du a la vitesse qui fait qu'il devient "faux" en altitude/vitesse, ce qui donne un écart entre les vitesses indiquées, corrigées, et vraie (différence EAS IAS CAS TAS).

Un machmètre quant à lui utilise un méchanisme qui calcule le rapport pd/ps (Pt-Ps / Ps) pour afficher le mach. Les effets non voulus présents dans l'anémomètre sont en fin de compte très utiles pour le machmètre qui lui grâce à eux reste vrai précis à des vitesses ou les effets de compression deviennent importants (Mach 2 ... 3 ... 4... ).

Je ne trouve pas avec google et j'ai revendu mes bouquins, donc je laisse à un autre le soin de préciser :)

Répondre
  • Publicité
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message