Arrêt du Conseil d' Etat sur les moyens de déplacement

Aviation légère, de loisirs: questions, récits, pilotage, théorie, etc...

Modérateur : Big Brother

Avatar du membre
Auteur du sujet
Jacques Lévêque
Chef de secteur posteur
Messages : 917
Enregistré le : 27 juin 2009, 14:17
Localisation : FRANCE
Âge : 74

Re: Arrêt du Conseil d' Etat sur les moyens de déplacement

Message par Jacques Lévêque »

Il suffit de revenir au texte du décret qui dit:
"Activité sportive ou de loisir individuel à l'exclusion de sports collectifs" et ne fixe aucune autre exclusion

Avatar du membre
teubreu
Chef de secteur posteur
Messages : 2111
Enregistré le : 03 mars 2014, 22:06

Re: Arrêt du Conseil d' Etat sur les moyens de déplacement

Message par teubreu »

L'exclusion elle est au-dessus et se nomme plein-air.

Avatar du membre
Auteur du sujet
Jacques Lévêque
Chef de secteur posteur
Messages : 917
Enregistré le : 27 juin 2009, 14:17
Localisation : FRANCE
Âge : 74

Re: Arrêt du Conseil d' Etat sur les moyens de déplacement

Message par Jacques Lévêque »

L'ULM n'est donc pas un sport de plein air vous le pratiquez dans votre salon.

Image
Modifié en dernier par Jacques Lévêque le 28 nov. 2020, 11:15, modifié 1 fois.

Avatar du membre
- A400M -
Chef pilote posteur
Messages : 346
Enregistré le : 27 janv. 2020, 11:02
Âge : 26

Re: Arrêt du Conseil d' Etat sur les moyens de déplacement

Message par - A400M - »

J'avais déjà avancé cet argument mais à partir du moment où le permis bateau (plaisance comme c'est bien précisé ici), alors rien ne devrait interdire le vol loisir, et dans ces conditions nous devrions reprendre rapidement.

Et au pire si ce n'est pas le cas ce sera nécessairement autorisé dans deux semaines, vu le nombre de mois que nous avons passé cloués au sol cet année, sommes nous vraiment à ça près ?

Avatar du membre
Auteur du sujet
Jacques Lévêque
Chef de secteur posteur
Messages : 917
Enregistré le : 27 juin 2009, 14:17
Localisation : FRANCE
Âge : 74

Re: Arrêt du Conseil d' Etat sur les moyens de déplacement

Message par Jacques Lévêque »

On vit désormais dans une société où les mots n'ont plus de sens, on le constate tous les jours à la TV, sauf à penser que le rédacteur du décret ne maîtrise pas non plus correctement la langue, il autorise les activités extérieures (celles qui ne se pratiquent pas à l'intérieur donc) sans autres limitations qu'elles ne soient pas collectives, il n'y a aucune restriction indiquée sur la motorisation ou non.

Donc tout ce qui vole à l'extérieur est autorisé dans son utilisation individuelle.

C'est d'ailleurs la précision fournie par le ministère des sports, tutelle de la FFA.

https://www.sports.gouv.fr/accueil-du-s ... qxVh-n_qAI

"La pratique de tous les sports de nature terrestres, nautiques et aériens est ainsi autorisée dans le respect de la distanciation entre les personnes."

Avatar du membre
teubreu
Chef de secteur posteur
Messages : 2111
Enregistré le : 03 mars 2014, 22:06

Re: Arrêt du Conseil d' Etat sur les moyens de déplacement

Message par teubreu »

Ce qui est fatigant avec toi c'est que tu repostes des choses déjà postées, j'ai déjà répondu.
Les 4 sports de la FFA ne concernent pas 99% de l'activité des clubs, et évidemment pas les tours de piste.

Avatar du membre
Auteur du sujet
Jacques Lévêque
Chef de secteur posteur
Messages : 917
Enregistré le : 27 juin 2009, 14:17
Localisation : FRANCE
Âge : 74

Re: Arrêt du Conseil d' Etat sur les moyens de déplacement

Message par Jacques Lévêque »

Sport ou activité individuelle dit le décret.

La voltige verticale terrain serait donc autorisée, mais pas le tour de piste, en plus le voltigeur termine souvent par un tour de piste .....
Croire que seul le tour de piste en vol dos est autorisé me semble excessif.
Modifié en dernier par Jacques Lévêque le 28 nov. 2020, 15:12, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Auteur du sujet
Jacques Lévêque
Chef de secteur posteur
Messages : 917
Enregistré le : 27 juin 2009, 14:17
Localisation : FRANCE
Âge : 74

Re: Arrêt du Conseil d' Etat sur les moyens de déplacement

Message par Jacques Lévêque »

Des nouvelles Monsieur Teubreu:

https://www.ffa-aero.fr/SITEFFAPROD_WEB ... 5B2%5D.pdf

Vous voyez que votre interprétation était un peu "restrictive"

Et puis franchement le tour de piste en vol dos et PA 28, je ne m' y voyais pas.

Avatar du membre
teubreu
Chef de secteur posteur
Messages : 2111
Enregistré le : 03 mars 2014, 22:06

Re: Arrêt du Conseil d' Etat sur les moyens de déplacement

Message par teubreu »

Je n'ai pas fait d'interprétation, j'ai dit que personne ne sait où est la limite du plein air.
Le CNFAS n'établit pas les règles, donc chacun fait comme il l'entend.

Avatar du membre
Dubble
Chef de secteur posteur
Messages : 6902
Enregistré le : 29 juin 2008, 01:20
Localisation : Sydney
Âge : 26

Re: Arrêt du Conseil d' Etat sur les moyens de déplacement

Message par Dubble »

JAimeLesAvions a écrit : 28 nov. 2020, 09:12
Jacques Lévêque a écrit : 28 nov. 2020, 09:01 L'arrêté ne fait aucune exclusion sur les activités motorisées, l' équitation est autorisée donc le moto cross aussi et l' ULM aussi etc...

"Activités physiques ou loisirs individuels"

Il n'y a pas de limitation à ce loisir individuel.
Il faut que ce soit une activité de plein air, soit sportive, soit de loisir individuelle, mais de plein air dans tous les cas
Que veut dire activité de plein air? Je ne sais pas, mais je ne pense pas que dans un cockpit fermé on soit en plein air.
D'un autre côté, on ne peut pas être plus en plein air que dans un avion en vol.
En parachute à la rigueur.

Avatar du membre
Auteur du sujet
Jacques Lévêque
Chef de secteur posteur
Messages : 917
Enregistré le : 27 juin 2009, 14:17
Localisation : FRANCE
Âge : 74

Re: Arrêt du Conseil d' Etat sur les moyens de déplacement

Message par Jacques Lévêque »

JAimeLesAvions a écrit : 28 nov. 2020, 09:12 Que veut dire activité de plein air? Je ne sais pas, mais je ne pense pas que dans un cockpit fermé on soit en plein air.
Et dans une voiture fermée qui circule "en plein air", c'est autorisé, les Allemands appellent la France l'Absurdistan, ce n'est pas ce forum qui les
démentira.

La plupart des clubs ont repris leurs activités aujourd'hui, les réticents peuvent rester devant Flight Simulator à condition de porter leur masque et de bien passer les manettes à l' alcool.

Avatar du membre
Auteur du sujet
Jacques Lévêque
Chef de secteur posteur
Messages : 917
Enregistré le : 27 juin 2009, 14:17
Localisation : FRANCE
Âge : 74

Re: Arrêt du Conseil d' Etat sur les moyens de déplacement

Message par Jacques Lévêque »

teubreu a écrit : 28 nov. 2020, 16:03 Je n'ai pas fait d'interprétation,
Si, et elle différente de la mienne qui n'est pas subjective mais littérale.

Avatar du membre
Dubble
Chef de secteur posteur
Messages : 6902
Enregistré le : 29 juin 2008, 01:20
Localisation : Sydney
Âge : 26

Re: Arrêt du Conseil d' Etat sur les moyens de déplacement

Message par Dubble »

JAimeLesAvions a écrit : 28 nov. 2020, 09:12
Jacques Lévêque a écrit : 28 nov. 2020, 09:01 L'arrêté ne fait aucune exclusion sur les activités motorisées, l' équitation est autorisée donc le moto cross aussi et l' ULM aussi etc...

"Activités physiques ou loisirs individuels"

Il n'y a pas de limitation à ce loisir individuel.
Il faut que ce soit une activité de plein air, soit sportive, soit de loisir individuelle, mais de plein air dans tous les cas
Que veut dire activité de plein air? Je ne sais pas, mais je ne pense pas que dans un cockpit fermé on soit en plein air.
Comme tu aimes le dire, seul un juge pourra dire son interprétation de la loi.
Personnellement je ne connais pas de juge mais ma copine a subi un formatage similaire à celui des juges au travers de six années d'études de droit (public).
Et d'après elle, c'est évident que le vol est une activité de plein air.

Le débat se tient, donc. Mais ça m'étonnerait qu'il soit tranché en moins de 15 jours !

Avatar du membre
Auteur du sujet
Jacques Lévêque
Chef de secteur posteur
Messages : 917
Enregistré le : 27 juin 2009, 14:17
Localisation : FRANCE
Âge : 74

Re: Arrêt du Conseil d' Etat sur les moyens de déplacement

Message par Jacques Lévêque »

Dubble a écrit : 28 nov. 2020, 17:34 Personnellement je ne connais pas de juge mais ma copine a subi un formatage similaire à celui des juges au travers de six années d'études de droit (public).
Et d'après elle, c'est évident que le vol est une activité de plein air.
Bon alors il faut l'épouser et faire pleins de petits pilotes qui voleront les jours de confinement rien que pour embêter les biens pensants.

Avatar du membre
LC41
Chef de secteur posteur
Messages : 834
Enregistré le : 03 févr. 2019, 20:42

Re: Arrêt du Conseil d' Etat sur les moyens de déplacement

Message par LC41 »

JAimeLesAvions a écrit : 28 nov. 2020, 10:06Bien que ce n’est pas dans sa biographie, je reste persuadé que c’est une conversation avec Lévèque qui a inspiré Fernand Raynaud pour ce sketch
Et l'autre client, alors, c'est toi? :lol:

Avatar du membre
teubreu
Chef de secteur posteur
Messages : 2111
Enregistré le : 03 mars 2014, 22:06

Re: Arrêt du Conseil d' Etat sur les moyens de déplacement

Message par teubreu »

On en remet une couche avec l'interprétation de la DGAC sur son site :
les vols locaux pour les personnes dont le déplacement, respecte la limitation à 20km de leur domicile et une durée inférieure à trois heures. Il s’agit de vols solo ou avec des personnes habitants le même domicile.
Les conditions sur l’apprentissage du pilotage sont inchangées.

Ce qui ne couvre pas la double commande, nouveau casse-tête pour les clubs.
On note la faute d'orthographe, c'est sûrement le stagiaire de service un samedi qui a pondu ça ;D

Avatar du membre
LC41
Chef de secteur posteur
Messages : 834
Enregistré le : 03 févr. 2019, 20:42

Re: Arrêt du Conseil d' Etat sur les moyens de déplacement

Message par LC41 »

Je pense qu'il y a trois types de gens
  • Ceux qui attendent qu'on leur dise quoi faire. Ils veulent que la DGAC, la FFA, "leur" instructeur ou autre "autorité" leur disent si tel ou tel cas particulier entre dans les cases ou pas. Ces mêmes gens disent en même temps ne pas vouloir être infantilisés par le gouvernement alors qu'ils se conduisent assurément comme tels. Certains d'entre eux utilisent fréquemment la phrase "je l'ai lu sur Facebook"
  • Il y a ceux qui essaient de s'informer sans trop se fier à l'interprétation des autres, et surtout pas celle de la FFA qui n'est pas plus légitime qu'un autre.
  • Il y a ceux qui s'en foutent et ne voient la loi que comme un obstacle nécessaire à contourner pour son propre petit confort (il y a une dame qui m'a dit que je ne pouvais pas me garer sur la voie publique en face de chez elle, car l'emplacement lui était réservé). Toute discussion avec eux est peine perdue car ils s'intéressent peu aux faits
J'ai fait convoyage aller-retour à l'atelier aujourd'hui. Je devais le faire plus tôt dans la semaine mais pas pu pour cause d'agenda. Il y avait de l'activité à Toussus et Pontoise. EPAG, Aston... J'ai fait le plein à Toussus, et le pompiste m'a dit qu'il n'y avait que les écoles qui volaient. Un Malibu Mirage avait amené plusieurs personnes au même atelier. Un P210 Silver Eagle a fait un vol d'essai. Un Mooney est venu récupérer une personne à l'atelier pour aller qqpart.

J'ai appris par radio moquette que des clubs ont des difficultés financières et bradent des avions. Il faut espérer que nous serons bientôt tous vaccinés afin de pouvoir sauver les ruines.

Avatar du membre
JAimeLesAvions
Chef de secteur posteur
Messages : 6544
Enregistré le : 02 mars 2008, 08:03

Re: Arrêt du Conseil d' Etat sur les moyens de déplacement

Message par JAimeLesAvions »

Les écoles de pilotage ne sont pas sur la liste des écoles qui ont le droit d'ouvrir alors que les écoles qui forment au permis bateau de plaisance et au permis auto sont explicitement citées par le décret. Notre risque de contamination est similaire au risque en automobile, et notre utilité économique lorsque nous sommes pilotes de loisir similaire à celle des plaisanciers.
Pourquoi la FFA ou le CNFAS ne font pas mention de cette différence de traitement à laquelle je ne trouve pas d'explication?
Pourquoi ne se plaignent elles pas, au besoin en justice?
I don't think it's quite fair to condemn a whole program because of a single slip-up

Avatar du membre
Dubble
Chef de secteur posteur
Messages : 6902
Enregistré le : 29 juin 2008, 01:20
Localisation : Sydney
Âge : 26

Re: Arrêt du Conseil d' Etat sur les moyens de déplacement

Message par Dubble »

Plus simplement, y a-t-il des aeroclubs qui ont repris leur activité, et ont-ils eu des problèmes ?

Avatar du membre
Dubble
Chef de secteur posteur
Messages : 6902
Enregistré le : 29 juin 2008, 01:20
Localisation : Sydney
Âge : 26

Re: Arrêt du Conseil d' Etat sur les moyens de déplacement

Message par Dubble »

Une fois n'est pas coutume, je réponds à ma propre question.
J'ai demandé à diverses personnes, j'ai trouvé au moins quatre-cinq aéroclubs dont l'activité a repris, d'après les dires de plusieurs personnes, et aucun n'a eu de souci.

Alors ne faudrait-il pas arrêter de couper les cheveux en quatre ? La question est difficile à analyser sur le plan théorique, faisant l'objet de désaccord. Le seul juge de paix d'une question théorique, c'est l'observation des faits.
Dans les faits, tout semble bien se passer.
Donc pourquoi ne pas faire confiance à ce que nous voyons ?
Et au pire, ne risque-t-on pas juste 135€ d'amende ? Le dirigeant de club risque-t-il bien plus que cela ?
S'il organise une distanciation sociale interne à l'aéroclub (échelonnement des réservations par exemple), met à disposition du désinfectant et des consignes pour les utiliser, je ne vois pas ce qu'on pourrait lui reprocher. Hormis peut-être sur un plan purement administratif et même pas évident du point de vue légal.

Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message