Grèves des pilotes Airfrance; qu’en pensent les membres d’Aeronet ?

Devenir Pilote de Ligne en empruntant la "petite porte" en France et/ou en Europe.

Modérateur : Big Brother

Pensez-vous que la N-ième grève de nos amis pilotes Airfrance pour obtenir 6 ou 10% d’augmentation salariale est justifiée ?

Oui
86
30%
Non
201
70%
 
Nombre total de votes : 287

Avatar du membre
xcluzif
Chef pilote posteur
Messages : 431
Enregistré le : 23 mars 2009, 20:07

Message par xcluzif »

Tofly2leretour a écrit :
xcluzif a écrit : Et si la direction n'est pas claire (ça j'en suis aussi persuadé) par rapport aux pilotes vis à vis de ses engagements dans le cadre trust together il y a peut-être d'autre moyen (juridique ?) pour faire valoir ses droits.
Les moyens juridiques ça prend des années, et AF fait en sorte que ça traine indéfiniment (j'en sais quelque chose j'ai fait parti des plus de 400 OPL qui ont fait un procès à la compagnie pour obtenir qu'elle les paye suivant la convention qu'elle avait elle même signée... Ça a pris 7 ans et AF a laissé tomber uniquement parce que la justice a menacé de lui faire une procédure sur son usage abusif des recours...).

Il y a un vrai problème de culture managériale dans cette boire, qui amène à ce manque de confiance généralisé. Les accords sont accouchés dans la douleurs pour que la direction s'empêche de ne pas les respecter. Le dernier en date, de juillet dernier, a commencé à être bafoué des septembre, et on en est déjà à faire dire le droit pour le respect de certaines de ses clauses (pourtant déjà arbitrées par la justice!). Par contre, ce qu'on donne la direction le prend immédiatement (comme les 12 jours annuels de repos en moins sur MC par exemple).
J'avoue c'est vraiment abuser.
VV///

Avatar du membre
p2002
Chef pilote posteur
Messages : 539
Enregistré le : 23 janv. 2018, 14:37

Message par p2002 »

Tofly2leretour a écrit :
xcluzif a écrit : Et si la direction n'est pas claire (ça j'en suis aussi persuadé) par rapport aux pilotes vis à vis de ses engagements dans le cadre trust together il y a peut-être d'autre moyen (juridique ?) pour faire valoir ses droits.
Les moyens juridiques ça prend des années, et AF fait en sorte que ça traine indéfiniment (j'en sais quelque chose j'ai fait parti des plus de 400 OPL qui ont fait un procès à la compagnie pour obtenir qu'elle les paye suivant la convention qu'elle avait elle même signée... Ça a pris 7 ans et AF a laissé tomber uniquement parce que la justice a menacé de lui faire une procédure sur son usage abusif des recours...).

Il y a un vrai problème de culture managériale dans cette boire, qui amène à ce manque de confiance généralisé. Les accords sont accouchés dans la douleurs pour que la direction s'empêche de ne pas les respecter. Le dernier en date, de juillet dernier, a commencé à être bafoué des septembre, et on en est déjà à faire dire le droit pour le respect de certaines de ses clauses (pourtant déjà arbitrées par la justice!). Par contre, ce qu'on donne la direction le prend immédiatement (comme les 12 jours annuels de repos en moins sur MC par exemple).

J'ai l'impression d'entendre un ado négocier avec ses parents.

Direction, PNT,PNC, Sol, on est tous dans le même bateau, et si la direction demande des efforts c'est parce que notre bateau prend l'eau et que d'autres nous rattrapent en nous regardant nous entre tuer.

Avatar du membre
Auteur du sujet
TSAT
Chef de secteur posteur
Messages : 896
Enregistré le : 27 sept. 2017, 10:27

Message par TSAT »

Tofly2leretour a écrit :
saleya22r a écrit : Un SFO EZY france (à savoir au bout de 4 ans d'ancienneté et 3000hdv) tourne en moyenne à 6500net pour environ 750HDV annuelles, et n'attendra pas à priori tes moyennes de 7500-9000. Et il s'agit du salaire max pour un copi ezy france, vu qu'il n'y a plus d'évolution du salaire les années suivantes, contrairement à AF.
J'ajoute à cela que chez EZY c'est 27 jours de congés par an contre 45 chez AF.
Ben l'OPL AF sur 320 ne fera pas plus en salaire, mais beaucoup plus en jours d'engagement. Quand tu compares les congés il faut tout comparer en plus...

Quant aux CDB 320 ils sont mieux payés chez EZY.

Pour gagner plus chez AF, il faut faire du LC qui est mieux payé grâce surtout aux heures de nuit, et dont certaines divisions tournent proche des 850 heures de vol par an (ben oui, le pilote AF qui fout rien ça n'existe qu'au comptoir du café du commerce).
Serais tu intéressé pour une éventuelle fast track chez zizi ? Ou prefères tu rester chez AF et faire ton stage CDB A320 ? lol

Avatar du membre
Tofly2leretour
Chef de secteur posteur
Messages : 863
Enregistré le : 17 déc. 2007, 18:57

Message par Tofly2leretour »

p2002 a écrit :
J'ai l'impression d'entendre un ado négocier avec ses parents.

Direction, PNT,PNC, Sol, on est tous dans le même bateau, et si la direction demande des efforts c'est parce que notre bateau prend l'eau et que d'autres nous rattrapent en nous regardant nous entre tuer.
Le truc, c'est qu'on veut bien faire des efforts si la direction respecte sa signature en échange. Ce qu'elle ne fait jamais. Difficile à comprendre ça???

Avatar du membre
Tofly2leretour
Chef de secteur posteur
Messages : 863
Enregistré le : 17 déc. 2007, 18:57

Message par Tofly2leretour »

John John a écrit :[
Ça eut existé sur le secteur 47 en fin de vie (interminable) où les mecs touchaient leur MGA à rien foutre ou presque .... Facile dans ces conditions d'être pour le déplafonnement de la retraite. 60 ans, 1 A/R par mois MEX à 15K net / mois .... Easy jusqu'à 65 ans ! :turn:
En toute bonne foi, Tofly2leretour, tu ne peux pas dire que ça n'a pas existé.
Tu parles de combien de pilotes là sur les presque 4000 d'AF à l'époque??? En pleine crise qui plus est...

Bref, tu ne peux pas faire de cas particuliers une généralité...

Avatar du membre
globi
Chef pilote posteur
Messages : 555
Enregistré le : 22 juil. 2007, 09:04

Message par globi »

Cours de l’ action AF:
Début janvier: 14,30 euros
Aujourd’hui : 7,13 euros
....

Avatar du membre
Dubble
Chef de secteur posteur
Messages : 6574
Enregistré le : 29 juin 2008, 01:20
Localisation : Sydney
Âge : 25

Message par Dubble »

En bref c'est le moment d'acheter :D

Avatar du membre
globi
Chef pilote posteur
Messages : 555
Enregistré le : 22 juil. 2007, 09:04

Message par globi »

Pas certain, ça peut encore baisser..🙄

Avatar du membre
amimegusta
Captain posteur
Messages : 232
Enregistré le : 03 nov. 2015, 15:49
Âge : 28

Message par amimegusta »

Peut-être une lueur d'espoir pour l'avenir de la compagnie...

http://www.leparisien.fr/economie/des-s ... 707699.php

Info confirmée sur twitter et largement relayée, compte @tousairfrance

Avatar du membre
5 Rings
Chef de secteur posteur
Messages : 6614
Enregistré le : 23 oct. 2005, 02:00

Message par 5 Rings »

p2002 a écrit :
Lowrider a écrit :Un très bon article au sujet d’AF et qu’il va être difficile de taxer de « torchon syndical ».

Bonne lecture.

https://www.bloomberg.com/view/articles ... nd-strikes
Qu'est ce que tu en penses ?
A part le plan d'augmentation de la Lufthansa qu'est ce qu'on y apprend ?


Si cela peut juste remettre le contexte au clair :
Air France’s problems have been cast as part of the traditional airline industry’s predicament: Old flag carriers are squeezed, on the one hand, by low-cost rivals such as Ryanair and EasyJet and, on the other hand, by heavily subsidized Middle Eastern airlines competing for long-haul routes. In the face of such competition, the traditional airlines have been forced to cut costs, slow down pay increases and demand higher productivity from staff.
Que le rattrappage salariale demandé n'était pas de nature à cnduire la société à la ruine, que des augmentations (pas des rattrappages) plus importants ont eu lieu dans l'industrie, que pour faire fonctionner les rouages d'une entreprise il ne suffit pas de seulement "huiler" les actionnaires parce qu'en fait, ce ne sont pas eux qui font le boulot, que les modèles d'emploi à la noix n'ont pas démontré de pertinence économique significative, qu'il en coûte cher de mener une société contre ses employés...

Bref la liste est longue...
Je n'ai rien à voir avec le Fiverings de paroledegaulois.com ou Rcocobis.

Avatar du membre
DAlphaMike
Chef pilote posteur
Messages : 506
Enregistré le : 18 déc. 2016, 00:09
Âge : 40

Message par DAlphaMike »

Idée:laissons les syndicats prendre la direction d'af (ce qui est déjà plus ou moins le cas diront certains), vu qu'ils détiennent les clés de la raison et du succès, puis voyons...
Certains ici se souviennent d'un certain JCC à une époque.... :D

Avatar du membre
Lowrider
Chef de secteur posteur
Messages : 1292
Enregistré le : 10 janv. 2014, 12:34
Contact :

Message par Lowrider »

DAlphaMike a écrit :Idée:laissons les syndicats prendre la direction d'af (ce qui est déjà plus ou moins le cas diront certains), vu qu'ils détiennent les clés de la raison et du succès, puis voyons...
Certains ici se souviennent d'un certain JCC à une époque.... :D
Mais si les syndicats te dérangent tant, va donc faire ta formation de pilote pour ensuite travailler dans une belle compagnie sans représation du personnel.

Tu nous enverras des cartes postales...
Expérience Pavlovienne#1:
Pour chaque message d’insulte en MP, TSAT pourra se regarder en face sur l’écran.
Expérience Pavlovienne#2:
Regarder TSAT disparaître et revenir se prendre les mêmes beignes sous M.86
https://www.celinevomiero.org

Avatar du membre
Auteur du sujet
TSAT
Chef de secteur posteur
Messages : 896
Enregistré le : 27 sept. 2017, 10:27

Message par TSAT »

Lowrider a écrit :
DAlphaMike a écrit :Idée:laissons les syndicats prendre la direction d'af (ce qui est déjà plus ou moins le cas diront certains), vu qu'ils détiennent les clés de la raison et du succès, puis voyons...
Certains ici se souviennent d'un certain JCC à une époque.... :D
Mais si les syndicats te dérangent tant, va donc faire ta formation de pilote pour ensuite travailler dans une belle compagnie sans représation du personnel.

Tu nous enverras des cartes postales...
Il a deja trimmé pour Kjos, il a compris sa douleur.

Avatar du membre
DAlphaMike
Chef pilote posteur
Messages : 506
Enregistré le : 18 déc. 2016, 00:09
Âge : 40

Message par DAlphaMike »

Lowrider a écrit :Mais si les syndicats te dérangent tant, va donc faire ta formation de pilote pour ensuite travailler dans une belle compagnie sans représation du personnel.

Tu nous enverras des cartes postales...
Il y a syndicats et syndicats. Les 1ers considèrent que pour le bien de l'entreprise ET des employés (tous), il convient de travailler AVEC la direction et non contre, mais chacun restant dans son domaine de compétences. Les seconds partent du postulat qu'une entreprise est faite de 2 camps: les méchants patrons/actionnaires capitalistes qui veulent s'enrichir sur le dos des employés, et de l'autre les salariés exploités. Ils sont corporatistes, relèvent souvent plus du militantisme politique que du syndicalisme (cgt, sud, certains su snpl etc...) et ne voient que leurs intérêts personnels.
Il est essentiel d'avoir des contre pouvoirs partout, et donc des syndicats. Mais tout extrême est contre productif comme on peut le voir chez af ou la sncf où des individus de la 2ème catégorie mènent la danse. Plus de pertes que de gains pour tout le monde.

Avatar du membre
ludosky350
Copilote posteur
Messages : 138
Enregistré le : 31 mai 2002, 02:00

Message par ludosky350 »

DAlphaMike a écrit :
Il y a syndicats et syndicats. Les 1ers considèrent que pour le bien de l'entreprise ET des employés (tous), il convient de travailler AVEC la direction et non contre, mais chacun restant dans son domaine de compétences. Les seconds partent du postulat qu'une entreprise est faite de 2 camps: les méchants patrons/actionnaires capitalistes qui veulent s'enrichir sur le dos des employés, et de l'autre les salariés exploités. Ils sont corporatistes, relèvent souvent plus du militantisme politique que du syndicalisme (cgt, sud, certains su snpl etc...) et ne voient que leurs intérêts personnels.
Il est essentiel d'avoir des contre pouvoirs partout, et donc des syndicats. Mais tout extrême est contre productif comme on peut le voir chez af ou la sncf où des individus de la 2ème catégorie mènent la danse. Plus de pertes que de gains pour tout le monde.
Et quand le patron du dit syndicat se fait appeler "le Lider Maximo", tu as compris dans quelle catégorie il se trouve... Et le mec franchement n'a pas honte....

Très bon résumé de la vision du syndicalisme intelligent et efficient que l'on voudrait, comparé au spectacle affligeant dont on est les témoins depuis quelques jours....
" Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque. A te regarder, ils s'habitueront. " (René Char)

Avatar du membre
Le chat blanc
Chef de secteur posteur
Messages : 605
Enregistré le : 09 avr. 2007, 00:03
Localisation : Paris, Orly, CDG
Âge : 36

Message par Le chat blanc »

ludosky350 a écrit :
DAlphaMike a écrit :
Il y a syndicats et syndicats. Les 1ers considèrent que pour le bien de l'entreprise ET des employés (tous), il convient de travailler AVEC la direction et non contre, mais chacun restant dans son domaine de compétences. Les seconds partent du postulat qu'une entreprise est faite de 2 camps: les méchants patrons/actionnaires capitalistes qui veulent s'enrichir sur le dos des employés, et de l'autre les salariés exploités. Ils sont corporatistes, relèvent souvent plus du militantisme politique que du syndicalisme (cgt, sud, certains su snpl etc...) et ne voient que leurs intérêts personnels.
Il est essentiel d'avoir des contre pouvoirs partout, et donc des syndicats. Mais tout extrême est contre productif comme on peut le voir chez af ou la sncf où des individus de la 2ème catégorie mènent la danse. Plus de pertes que de gains pour tout le monde.
Et quand le patron du dit syndicat se fait appeler "le Lider Maximo", tu as compris dans quelle catégorie il se trouve... Et le mec franchement n'a pas honte....

Très bon résumé de la vision du syndicalisme intelligent et efficient que l'on voudrait, comparé au spectacle affligeant dont on est les témoins depuis quelques jours....
Le type qui a qualifié Evain de Lider Maximo dirige la CFDT, syndicat auto-proclamé progressiste qui, en signant avec la direction d’AF une augmentation générale des grilles de 0,55% pour 2018, a avalisé la dévaluation du travail de tout le personnel d’AF, l’inflation depuis 2011 n’étant pas compensée et celle de 2018 seule devant approcher 1,3%.
Donc vous êtes bien mignons avec vos clichés et vos certitudes qui ont déjà ridiculisé DAlphaMike après les résultats de la consultation interne, mais les syndicats que vous qualifiez de progressistes avec votre oxymore d’objectivité relative ne représentent pas la volonté du plus grand nombre.
Quant à votre théorie sur les intérêts personnels des syndicats que vous qualifiez d’extrêmes, elle est justement mise à mal par l’intersyndicale. Tous (sauf la CFDT et le CFE-CGC) demandent la même chose, et pour tout le monde.

Certains au SNPL sont favorables à l’intersyndicale, d’autres y sont opposés. Mais presque tous sont d’accord pour dire que le syndicalisme progressiste que vous prônez ici sans ne rien connaître au groupe AF y est impossible. Et on vous l’a déjà expliqué: lorsque l’on signe des accords « progressistes », la direction n’en respecte que ce qui l’arrange. Quand on croit faire de bonnes affaires avec des escrocs, on n’est pas progressiste, on est un gros pigeon.
"Dans le plus beau bureau du monde, on n'est jamais assis que sur son cul."
Montaigne, à ses débuts dans l'aéronautique.

Avatar du membre
Flo_dr400
Chef de secteur posteur
Messages : 3103
Enregistré le : 16 oct. 2004, 02:00
Localisation : CDG-ORY-LFPP-Haguenau
Âge : 34

Message par Flo_dr400 »

Le chat blanc a écrit :
ludosky350 a écrit :
DAlphaMike a écrit :
Il y a syndicats et syndicats. Les 1ers considèrent que pour le bien de l'entreprise ET des employés (tous), il convient de travailler AVEC la direction et non contre, mais chacun restant dans son domaine de compétences. Les seconds partent du postulat qu'une entreprise est faite de 2 camps: les méchants patrons/actionnaires capitalistes qui veulent s'enrichir sur le dos des employés, et de l'autre les salariés exploités. Ils sont corporatistes, relèvent souvent plus du militantisme politique que du syndicalisme (cgt, sud, certains su snpl etc...) et ne voient que leurs intérêts personnels.
Il est essentiel d'avoir des contre pouvoirs partout, et donc des syndicats. Mais tout extrême est contre productif comme on peut le voir chez af ou la sncf où des individus de la 2ème catégorie mènent la danse. Plus de pertes que de gains pour tout le monde.
Et quand le patron du dit syndicat se fait appeler "le Lider Maximo", tu as compris dans quelle catégorie il se trouve... Et le mec franchement n'a pas honte....

Très bon résumé de la vision du syndicalisme intelligent et efficient que l'on voudrait, comparé au spectacle affligeant dont on est les témoins depuis quelques jours....
Le type qui a qualifié Evain de Lider Maximo dirige la CFDT, syndicat auto-proclamé progressiste qui, en signant avec la direction d’AF une augmentation générale des grilles de 0,55% pour 2018, a avalisé la dévaluation du travail de tout le personnel d’AF, l’inflation depuis 2011 n’étant pas compensée et celle de 2018 seule devant approcher 1,3%.
Donc vous êtes bien mignons avec vos clichés et vos certitudes qui ont déjà ridiculisé DAlphaMike après les résultats de la consultation interne, mais les syndicats que vous qualifiez de progressistes avec votre oxymore d’objectivité relative ne représentent pas la volonté du plus grand nombre.
Quant à votre théorie sur les intérêts personnels des syndicats que vous qualifiez d’extrêmes, elle est justement mise à mal par l’intersyndicale. Tous (sauf la CFDT et le CFE-CGC) demandent la même chose, et pour tout le monde.

Certains au SNPL sont favorables à l’intersyndicale, d’autres y sont opposés. Mais presque tous sont d’accord pour dire que le syndicalisme progressiste que vous prônez ici sans ne rien connaître au groupe AF y est impossible. Et on vous l’a déjà expliqué: lorsque l’on signe des accords « progressistes », la direction n’en respecte que ce qui l’arrange. Quand on croit faire de bonnes affaires avec des escrocs, on n’est pas progressiste, on est un gros pigeon.
Et du coup on fait comment pour en sortir ?

Partir du principe qu’on ne peut rien signer à l’amiable car ce ne sera pas respecté nous entraine sur une ligne dure, soit. Mais pour sortir du conflit qui découle forcément d’une ligne dure, il va bien falloir signer quelque chose. Or pourquoi respecteraient-ils cet accord-ci ? Il n’y a pas de raison, donc on ne signe rien, donc on reste en conflit.

Bref avec cette vision des choses, on ne s’en sort jamais.

Il n’y a qu’en rétablissant un rapport de confiance que ça pourrait marcher. Mais pour l’instant on joue à qui pisse le plus loin avec la direction. Pour avoir de la confiance, il faut que les deux parties jouent le jeu. De mon point de vue, ce n’est le cas d’aucune pour l’instant.
J'utilise un pseudo différent sur chaque site web. Les Flo_dr400 qu'on on lit ailleurs sont des copies trollesques...

Avatar du membre
Le chat blanc
Chef de secteur posteur
Messages : 605
Enregistré le : 09 avr. 2007, 00:03
Localisation : Paris, Orly, CDG
Âge : 36

Message par Le chat blanc »

Flo_dr400 a écrit :
Le chat blanc a écrit :
ludosky350 a écrit :
DAlphaMike a écrit :
Il y a syndicats et syndicats. Les 1ers considèrent que pour le bien de l'entreprise ET des employés (tous), il convient de travailler AVEC la direction et non contre, mais chacun restant dans son domaine de compétences. Les seconds partent du postulat qu'une entreprise est faite de 2 camps: les méchants patrons/actionnaires capitalistes qui veulent s'enrichir sur le dos des employés, et de l'autre les salariés exploités. Ils sont corporatistes, relèvent souvent plus du militantisme politique que du syndicalisme (cgt, sud, certains su snpl etc...) et ne voient que leurs intérêts personnels.
Il est essentiel d'avoir des contre pouvoirs partout, et donc des syndicats. Mais tout extrême est contre productif comme on peut le voir chez af ou la sncf où des individus de la 2ème catégorie mènent la danse. Plus de pertes que de gains pour tout le monde.
Et quand le patron du dit syndicat se fait appeler "le Lider Maximo", tu as compris dans quelle catégorie il se trouve... Et le mec franchement n'a pas honte....

Très bon résumé de la vision du syndicalisme intelligent et efficient que l'on voudrait, comparé au spectacle affligeant dont on est les témoins depuis quelques jours....
Le type qui a qualifié Evain de Lider Maximo dirige la CFDT, syndicat auto-proclamé progressiste qui, en signant avec la direction d’AF une augmentation générale des grilles de 0,55% pour 2018, a avalisé la dévaluation du travail de tout le personnel d’AF, l’inflation depuis 2011 n’étant pas compensée et celle de 2018 seule devant approcher 1,3%.
Donc vous êtes bien mignons avec vos clichés et vos certitudes qui ont déjà ridiculisé DAlphaMike après les résultats de la consultation interne, mais les syndicats que vous qualifiez de progressistes avec votre oxymore d’objectivité relative ne représentent pas la volonté du plus grand nombre.
Quant à votre théorie sur les intérêts personnels des syndicats que vous qualifiez d’extrêmes, elle est justement mise à mal par l’intersyndicale. Tous (sauf la CFDT et le CFE-CGC) demandent la même chose, et pour tout le monde.

Certains au SNPL sont favorables à l’intersyndicale, d’autres y sont opposés. Mais presque tous sont d’accord pour dire que le syndicalisme progressiste que vous prônez ici sans ne rien connaître au groupe AF y est impossible. Et on vous l’a déjà expliqué: lorsque l’on signe des accords « progressistes », la direction n’en respecte que ce qui l’arrange. Quand on croit faire de bonnes affaires avec des escrocs, on n’est pas progressiste, on est un gros pigeon.
Et du coup on fait comment pour en sortir ?

Partir du principe qu’on ne peut rien signer à l’amiable car ce ne sera pas respecté nous entraine sur une ligne dure, soit. Mais pour sortir du conflit qui découle forcément d’une ligne dure, il va bien falloir signer quelque chose. Or pourquoi respecteraient-ils cet accord-ci ? Il n’y a pas de raison, donc on ne signe rien, donc on reste en conflit.

Bref avec cette vision des choses, on ne s’en sort jamais.

Il n’y a qu’en rétablissant un rapport de confiance que ça pourrait marcher. Mais pour l’instant on joue à qui pisse le plus loin avec la direction. Pour avoir de la confiance, il faut que les deux parties jouent le jeu. De mon point de vue, ce n’est le cas d’aucune pour l’instant.
Tu prêches un converti ;) Oui il faut sortir de cette situation catastrophique mais je ne crois pas que l’on puisse rétablir la confiance avant plusieurs années. Le dernier plan de la direction s’appelle « Confiance ensemble ». Nous l’avons signé, elle n’en respecte pas certaines clauses.
Je ne sais pas encore ce que les syndicats prévoient pour la suite, mais si, comme nous l’espérons tous, un protocole de sortie permet de mettre un terme à cette crise, il devra être suffisamment contraignant pour que le management ne puisse pas le contourner.
Maintenant que le referendum a légitimé l’intersyndicale dans ses revendications, les deux parties doivent reprendre les négociations avec des idées plus claires.
"Dans le plus beau bureau du monde, on n'est jamais assis que sur son cul."
Montaigne, à ses débuts dans l'aéronautique.

Avatar du membre
Lowrider
Chef de secteur posteur
Messages : 1292
Enregistré le : 10 janv. 2014, 12:34
Contact :

Message par Lowrider »

Alors il y aurait d’un côté des syndicats raisonnables et responsables, par oppositions à d’autres jusqueboutistes car politiquement endoctrinés, et de l’autres des dirigeants qui respectent toujours à la lettre leur signature, les termes de les accords et leur esprit.

Et bien pour commencer, c’est déjà une vision assez endoctrinée du monde.

Mais surtout c’est une belle vie de l’esprit, car il n’y a pas que chez AF que la problématique du respect des accords négociés et signés se pose.

On rêve devant tant de (fausse?) naïveté...
Expérience Pavlovienne#1:
Pour chaque message d’insulte en MP, TSAT pourra se regarder en face sur l’écran.
Expérience Pavlovienne#2:
Regarder TSAT disparaître et revenir se prendre les mêmes beignes sous M.86
https://www.celinevomiero.org

Avatar du membre
xcluzif
Chef pilote posteur
Messages : 431
Enregistré le : 23 mars 2009, 20:07

Message par xcluzif »

DAlphaMike a écrit :
Il y a syndicats et syndicats. Les 1ers considèrent que pour le bien de l'entreprise ET des employés (tous), il convient de travailler AVEC la direction et non contre, mais chacun restant dans son domaine de compétences. Les seconds partent du postulat qu'une entreprise est faite de 2 camps: les méchants patrons/actionnaires capitalistes qui veulent s'enrichir sur le dos des employés, et de l'autre les salariés exploités. Ils sont corporatistes, relèvent souvent plus du militantisme politique que du syndicalisme (cgt, sud, certains su snpl etc...) et ne voient que leurs intérêts personnels.
Il est essentiel d'avoir des contre pouvoirs partout, et donc des syndicats. Mais tout extrême est contre productif comme on peut le voir chez af ou la sncf où des individus de la 2ème catégorie mènent la danse. Plus de pertes que de gains pour tout le monde.
Amen !
VV///

Répondre



  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message