Intégration terrain AFIS

Aviation légère, de loisirs: questions, récits, pilotage, théorie, etc...

Modérateur : Big Brother

Avatar du membre
JAimeLesAvions
Chef de secteur posteur
Messages : 6177
Enregistré le : 02 mars 2008, 08:03

Re: Intégration terrain AFIS

Message par JAimeLesAvions »

REGENT a écrit : Vous n'êtes donc pas en infraction si vous vous intégré en finale sur un terrain afis
à condition que la radio soit obligatoire, que l'AFIS soit présent, et qu'il n'y ait personne dans le circuit ni au départ
REGENT a écrit :, vous prenez juste un risque inutile!
S'il n'y a personne au départ ni dans le circuit et si la radio est obligatoire, quel risque prend-on à part bien entendu de rencontrer quelqu'un qui, en infraction, ne s'est pas annoncé à la radio?

Avatar du membre
REGENT
Chef pilote posteur
Messages : 385
Enregistré le : 07 sept. 2008, 20:01
Localisation : Dans mon fauteuil
Âge : 58

Re: Intégration terrain AFIS

Message par REGENT »

JAimeLesAvions a écrit :
REGENT a écrit : Vous n'êtes donc pas en infraction si vous vous intégré en finale sur un terrain afis
à condition que la radio soit obligatoire, que l'AFIS soit présent, et qu'il n'y ait personne dans le circuit ni au départ
REGENT a écrit :, vous prenez juste un risque inutile!
S'il n'y a personne au départ ni dans le circuit et si la radio est obligatoire, quel risque prend-on à part bien entendu de rencontrer quelqu'un qui, en infraction, ne s'est pas annoncé à la radio?[/quote]

c'est bien là le problème!

En 20 ans de pilotage, j'en ai rencontré pas mal des gars en infraction, de tout genre!

Pas à la bonne altitude( avec circuit publié), à contre QFU alors qu'il y avait, dans l'axe, un vent à décorner les bœufs et que le sens d'attero devenait une évidence....
Le gars se pose et te dit: " je comprends pas, j'ai fais toutes mes annonces sur 123.5.....ça tombe bien , à Amboise, il y à une fréquence dédiée.... dans les fait, aucune carte à bord, ni VAC, ni 500/1000 ni carteabossy...
D'autre qui se pose sans aucun contact radio à Propriano après avoir fait une verticale avec parachutage en cours et à contre QFU....Ou d'autre faisant la radio en allemand sur un terrain FR only

Donc mon point de vue c'est juste de la prudence...
Si vous ne dites pas à l'avion qu'il fait nuit ou qu'il est au dessus de l'eau, il ne le saura jamais et tout ira bien!

Avatar du membre
JAimeLesAvions
Chef de secteur posteur
Messages : 6177
Enregistré le : 02 mars 2008, 08:03

Re: Intégration terrain AFIS

Message par JAimeLesAvions »

REGENT a écrit : c'est bien là le problème!

En 20 ans de pilotage, j'en ai rencontré pas mal des gars en infraction, de tout genre!

Pas à la bonne altitude( avec circuit publié), à contre QFU alors qu'il y avait, dans l'axe, un vent à décorner les bœufs et que le sens d'attero devenait une évidence....
Le gars se pose et te dit: " je comprends pas, j'ai fais toutes mes annonces sur 123.5.....ça tombe bien , à Amboise, il y à une fréquence dédiée.... dans les fait, aucune carte à bord, ni VAC, ni 500/1000 ni carteabossy...
D'autre qui se pose sans aucun contact radio à Propriano après avoir fait une verticale avec parachutage en cours et à contre QFU....Ou d'autre faisant la radio en allemand sur un terrain FR only

Donc mon point de vue c'est juste de la prudence...
Je suis bien d'accord qu'il faut ouvrir l'oeil, et que beaucoup de pilotes ne connaissent pas la règelemntation ou font semblant de ne pas la connaitre.

Avatar du membre
teubreu
Chef de secteur posteur
Messages : 1733
Enregistré le : 03 mars 2014, 22:06

Re: Intégration terrain AFIS

Message par teubreu »

REGENT a écrit :En 20 ans de pilotage, j'en ai rencontré pas mal des gars en infraction, de tout genre!

Pas à la bonne altitude( avec circuit publié), à contre QFU alors qu'il y avait, dans l'axe, un vent à décorner les bœufs et que le sens d'attero devenait une évidence....
Le gars se pose et te dit: " je comprends pas, j'ai fais toutes mes annonces sur 123.5.....ça tombe bien , à Amboise, il y à une fréquence dédiée.... dans les fait, aucune carte à bord, ni VAC, ni 500/1000 ni carteabossy...
D'autre qui se pose sans aucun contact radio à Propriano après avoir fait une verticale avec parachutage en cours et à contre QFU....Ou d'autre faisant la radio en allemand sur un terrain FR only

Donc mon point de vue c'est juste de la prudence...
A ce moment là, pour être cohérent avec vous même, refusez une clairance pour une finale directe sur un terrain contrôlé tant qu'à faire.
Car il pourrait y avoir quelqu'un en infraction (même dans une classe D) qui pourrait être où il ne devrait pas être. Le terrain contrôlé vs AFIS-radio obligaoire n'apporte pas intrinsèquement plus de sécurité, il y a aussi un risque.

Avatar du membre
Jop
Chef pilote posteur
Messages : 406
Enregistré le : 16 juin 2008, 18:21
Localisation : La Teste
Âge : 33
Contact :

Message par Jop »

La preuve en est que même avec AFIS et radio, j'ai failli me prendre un ULM un jour au décollage.
Je m'annonce pour pénétrer, remonter et décoller en 25. L'AFIS ayant demandé la position de l'ULM, la personne s'annonce en milieu/fin de vent arrière 25. Donc c'est bon j'ai le temps mais regardant toujours la position des avions dans le circuit pour avoir une idée visuelle, je n'arrive pas à voir cet ULM dans la position annoncée ce qui ne m'enchante guère, je décide tout de même de décoller "à l'aveugle" de ce traffic. Je décolle, à 300/400 pieds, mon oeil gauche voit passer un truc super vite sous mon aile... J'ai desuite compris ce qui s'était passé. Le gars était en fait en vent arrière 07 donc complètement opposé au sens du circuit à ce moment là. Au moment où j'ai décollé, il était en base puis à tourner finale 07 quand j'étais en monté dans l'axe... Je ne l'ai jamais vu, certainement parce que je ne m'attendais pas à ça.
Morale de l'histoire? (en non controlé) Tu peux respecter ton circuit ou ce que tu veux, ouvres tes yeux et quand quelqu'un s'annonce, vérifies toujours sa position visuellement... le reste c'est du bla-bla.

Avatar du membre
Kastor
Chef pilote posteur
Messages : 466
Enregistré le : 23 juin 2005, 02:00

Message par Kastor »

Jop a écrit :La preuve en est que même avec AFIS et radio, j'ai failli me prendre un ULM un jour au décollage.
Je m'annonce pour pénétrer, remonter et décoller en 25. L'AFIS ayant demandé la position de l'ULM, la personne s'annonce en milieu/fin de vent arrière 25. Donc c'est bon j'ai le temps mais regardant toujours la position des avions dans le circuit pour avoir une idée visuelle, je n'arrive pas à voir cet ULM dans la position annoncée ce qui ne m'enchante guère, je décide tout de même de décoller "à l'aveugle" de ce traffic. Je décolle, à 300/400 pieds, mon oeil gauche voit passer un truc super vite sous mon aile... J'ai desuite compris ce qui s'était passé. Le gars était en fait en vent arrière 07 donc complètement opposé au sens du circuit à ce moment là. Au moment où j'ai décollé, il était en base puis à tourner finale 07 quand j'étais en monté dans l'axe... Je ne l'ai jamais vu, certainement parce que je ne m'attendais pas à ça.
Morale de l'histoire? (en non controlé) Tu peux respecter ton circuit ou ce que tu veux, ouvres tes yeux et quand quelqu'un s'annonce, vérifies toujours sa position visuellement... le reste c'est du bla-bla.
J’espère qu’il a été débriefé comme il faut...
L’AFIS ne le voyait pas non plus?

++

Avatar du membre
Jop
Chef pilote posteur
Messages : 406
Enregistré le : 16 juin 2008, 18:21
Localisation : La Teste
Âge : 33
Contact :

Message par Jop »

Kastor a écrit :
Jop a écrit :La preuve en est que même avec AFIS et radio, j'ai failli me prendre un ULM un jour au décollage.
Je m'annonce pour pénétrer, remonter et décoller en 25. L'AFIS ayant demandé la position de l'ULM, la personne s'annonce en milieu/fin de vent arrière 25. Donc c'est bon j'ai le temps mais regardant toujours la position des avions dans le circuit pour avoir une idée visuelle, je n'arrive pas à voir cet ULM dans la position annoncée ce qui ne m'enchante guère, je décide tout de même de décoller "à l'aveugle" de ce traffic. Je décolle, à 300/400 pieds, mon oeil gauche voit passer un truc super vite sous mon aile... J'ai desuite compris ce qui s'était passé. Le gars était en fait en vent arrière 07 donc complètement opposé au sens du circuit à ce moment là. Au moment où j'ai décollé, il était en base puis a tourné finale 07 quand j'étais en montée dans l'axe... Je ne l'ai jamais vu, certainement parce que je ne m'attendais pas à ça.
Morale de l'histoire? (en non controlé) Tu peux respecter ton circuit ou ce que tu veux, ouvres tes yeux et quand quelqu'un s'annonce, vérifies toujours sa position visuellement... le reste c'est du bla-bla.
J’espère qu’il a été débriefé comme il faut...
L’AFIS ne le voyait pas non plus?

++
L'AFIS ne l'avait pas en visu non plus, il me semble qu'il avait redemandé sa position car il ne le trouvait pas (comme moi car on le cherchait de l'autre côté forcément). Quand on a tous compris ce qui s'était passé, le mec s'est fait bien enguelé par l'AFIS, moi j'ai eu un bon palpitant mais je lui en veux même pas, il avait l'air pomé et comprenait pas bien ce qui se passait. Pourquoi des gens comme ça peuvent voler, j'en sais rien? En revanche, ça arrive, c'est pour ça qu'il faut être vigilant tout le temps. C'est comme la voiture au final, même si tu respectes tout, t'es pas à l'abris d'un accident.

Avatar du membre
REGENT
Chef pilote posteur
Messages : 385
Enregistré le : 07 sept. 2008, 20:01
Localisation : Dans mon fauteuil
Âge : 58

Re: Intégration terrain AFIS

Message par REGENT »

teubreu a écrit :
REGENT a écrit :En 20 ans de pilotage, j'en ai rencontré pas mal des gars en infraction, de tout genre!

Pas à la bonne altitude( avec circuit publié), à contre QFU alors qu'il y avait, dans l'axe, un vent à décorner les bœufs et que le sens d'attero devenait une évidence....
Le gars se pose et te dit: " je comprends pas, j'ai fais toutes mes annonces sur 123.5.....ça tombe bien , à Amboise, il y à une fréquence dédiée.... dans les fait, aucune carte à bord, ni VAC, ni 500/1000 ni carteabossy...
D'autre qui se pose sans aucun contact radio à Propriano après avoir fait une verticale avec parachutage en cours et à contre QFU....Ou d'autre faisant la radio en allemand sur un terrain FR only

Donc mon point de vue c'est juste de la prudence...
A ce moment là, pour être cohérent avec vous même, refusez une clairance pour une finale directe sur un terrain contrôlé tant qu'à faire.
Car il pourrait y avoir quelqu'un en infraction (même dans une classe D) qui pourrait être où il ne devrait pas être. Le terrain contrôlé vs AFIS-radio obligaoire n'apporte pas intrinsèquement plus de sécurité, il y a aussi un risque.
En fait vous êtes principalement un contradicteur, en d'autres termes un empêcheur de tourner en rond....çà vous amuse ....

Sur un terrain contrôlé, sous tranpondeur, en principe la sécurité est assurée.

Bien sur, veille radio , yeux grand ouverts, tout peux toujours arriver!

Petite question, juste comme ça, combien d'heures de vol faites vous par an?
quelle distance moyenne parcourez vous par nav?

Ne répondez pas, je m'en fou, c'est juste pour vous interroger sur la pertinence de vos contestations!
Un gars qui s'oppose à un peu de bon sens et de précaution en matière se sécurité, ça m’inquiète!

Merci de publier un NOTAM quand vous volez, que j'aille faire une partie de cartes ce jour là....=)

:D
Si vous ne dites pas à l'avion qu'il fait nuit ou qu'il est au dessus de l'eau, il ne le saura jamais et tout ira bien!

Avatar du membre
JAimeLesAvions
Chef de secteur posteur
Messages : 6177
Enregistré le : 02 mars 2008, 08:03

Re: Intégration terrain AFIS

Message par JAimeLesAvions »

REGENT a écrit : En fait vous êtes principalement un contradicteur, en d'autres termes un empêcheur de tourner en rond....çà vous amuse ....

Sur un terrain contrôlé, sous tranpondeur, en principe la sécurité est assurée.
Il s'agissait de mettre en évidence l'incohérence de ta démonstration.
On a tous vu des ULM ou des avions, et même maintenant des drones, là où ils ne doivent pas être. Il y a en partout tout le temps.
Mais celui qui ne s'annonce pas à la radio sur un terrain AFIS où c'est obligatoire, pourquoi le ferait-il sur un terrain controlé?
C'est ce qu'a dit teubreu.
Et tu réponds que la sécurité est assurée sur un terrain controlé, en principe! Et tu rajoutes sous transpondeur. Mais le transpondeur n'est pas obligatoire sur un terrain controlé s'il n'est pas en espace controlé, et même en espace controlé les contrôleurs n'ont pas toujours une visualisation radar, et enfin celui qui ne s'annonce pas à la radio, est-ce qu'il a un transpondeur, ou est-ce qu'il s'en sert s'il en a un?
La conclusion est qu'il n'y a pas plus de raison de s'imposer la verticale sur un terrain AFIS sans personne dans le circuit avec radio obligatoire et AFIS présent, qu'il n'y a de raison de le faire sur un terrain controlé.
Dans tous les cas, on prend le risque de tomber sur quelqu'un qui ne s'est pas annoncé.

C'est pourquoi on enseigne qu'il faut regarder dehors et utiliser toute l'information disponible pour évaluer les dangers.

L'autre jour, je ne me rappelle plus précisément pourquoi, j'ai décelé une incohérence dans les annonces de position d'un pilote manifestement peu expérimenté sur un terrain, j'ai acquis la conviction qu'il était probable qu'il n'était pas là où il disait être, et j'ai demandé à mon élève de m'aider à le localiser. Très bonne leçon pour l'élève, qui m'a d'abord trouvé paranoïaque, et a compris qu'il fallait se méfier lorsqu'il a repéré l'avion à un tout autre endroit que celui annoncé.
Il ne faut pas nécessairement en vouloir à celui qui fait une annonce de travers ou qui ne s'annonce pas, parfois ce sera un abruti, mais souvent c'est quelqu'un qui s'est laissé débordé par sa charge de travail.
Modifié en dernier par JAimeLesAvions le 19 nov. 2018, 21:38, modifié 2 fois.

Avatar du membre
Kastor
Chef pilote posteur
Messages : 466
Enregistré le : 23 juin 2005, 02:00

Message par Kastor »

Jop a écrit :
Kastor a écrit :
Jop a écrit :La preuve en est que même avec AFIS et radio, j'ai failli me prendre un ULM un jour au décollage.
Je m'annonce pour pénétrer, remonter et décoller en 25. L'AFIS ayant demandé la position de l'ULM, la personne s'annonce en milieu/fin de vent arrière 25. Donc c'est bon j'ai le temps mais regardant toujours la position des avions dans le circuit pour avoir une idée visuelle, je n'arrive pas à voir cet ULM dans la position annoncée ce qui ne m'enchante guère, je décide tout de même de décoller "à l'aveugle" de ce traffic. Je décolle, à 300/400 pieds, mon oeil gauche voit passer un truc super vite sous mon aile... J'ai desuite compris ce qui s'était passé. Le gars était en fait en vent arrière 07 donc complètement opposé au sens du circuit à ce moment là. Au moment où j'ai décollé, il était en base puis a tourné finale 07 quand j'étais en montée dans l'axe... Je ne l'ai jamais vu, certainement parce que je ne m'attendais pas à ça.
Morale de l'histoire? (en non controlé) Tu peux respecter ton circuit ou ce que tu veux, ouvres tes yeux et quand quelqu'un s'annonce, vérifies toujours sa position visuellement... le reste c'est du bla-bla.
J’espère qu’il a été débriefé comme il faut...
L’AFIS ne le voyait pas non plus?

++
L'AFIS ne l'avait pas en visu non plus, il me semble qu'il avait redemandé sa position car il ne le trouvait pas (comme moi car on le cherchait de l'autre côté forcément). Quand on a tous compris ce qui s'était passé, le mec s'est fait bien enguelé par l'AFIS, moi j'ai eu un bon palpitant mais je lui en veux même pas, il avait l'air pomé et comprenait pas bien ce qui se passait. Pourquoi des gens comme ça peuvent voler, j'en sais rien? En revanche, ça arrive, c'est pour ça qu'il faut être vigilant tout le temps. C'est comme la voiture au final, même si tu respectes tout, t'es pas à l'abris d'un accident.
Ok... après on a tous fait des conneries, ce sont des choses qui ne sont pas censées arriver mais malheureusement elles arrivent comme tu dis.
En espérant que le rappel pédagogique ait été à la hauteur, et que les trous dans les plaques aient été bouchés.

++

Edit: je suis d’accord avec JAimeLesAvions, c’est pas pour autant qu’il faut voler dans la psychose.

Avatar du membre
teubreu
Chef de secteur posteur
Messages : 1733
Enregistré le : 03 mars 2014, 22:06

Re: Intégration terrain AFIS

Message par teubreu »

REGENT a écrit :Petite question, juste comme ça, combien d'heures de vol faites vous par an?
quelle distance moyenne parcourez vous par nav?

Ne répondez pas, je m'en fou, c'est juste pour vous interroger sur la pertinence de vos contestations!
Un gars qui s'oppose à un peu de bon sens et de précaution en matière se sécurité, ça m’inquiète!

Merci de publier un NOTAM quand vous volez, que j'aille faire une partie de cartes ce jour là....=)
Ca y est, vous essayez l'argument d'autorité pour tenter de reprendre l'ascendant, manque de bol vous êtes mal tombé.
Du coup vous m'obligez à répondre, peut-être 800h par an, du planeur au 320 en passsant par les nav SEP et le travail aérien.
Loin de moi l'idée de jouer à qui a la plus grosse, intégrez vous en vent arrière si vous voulez mais ne dites pas qu'il est inconscient de faire autrement, d'ailleurs si le législateur l'a prévu c'est qu'il a considéré que c'était raisonnable, en fonction des circonstances évidemment.
Je dépose les Notam, vous allez faire de gros progrès à la belote :D

Avatar du membre
AlphaPapa320
Copilote posteur
Messages : 120
Enregistré le : 13 juin 2017, 01:23

Re: Intégration terrain AFIS

Message par AlphaPapa320 »

teubreu a écrit :
REGENT a écrit :Petite question, juste comme ça, combien d'heures de vol faites vous par an?
quelle distance moyenne parcourez vous par nav?

Ne répondez pas, je m'en fou, c'est juste pour vous interroger sur la pertinence de vos contestations!
Un gars qui s'oppose à un peu de bon sens et de précaution en matière se sécurité, ça m’inquiète!

Merci de publier un NOTAM quand vous volez, que j'aille faire une partie de cartes ce jour là....=)
Ca y est, vous essayez l'argument d'autorité pour tenter de reprendre l'ascendant, manque de bol vous êtes mal tombé.
Du coup vous m'obligez à répondre, peut-être 800h par an, du planeur au 320 en passsant par les nav SEP et le travail aérien.
Loin de moi l'idée de jouer à qui a la plus grosse, intégrez vous en vent arrière si vous voulez mais ne dites pas qu'il est inconscient de faire autrement, d'ailleurs si le législateur l'a prévu c'est qu'il a considéré que c'était raisonnable, en fonction des circonstances évidemment.
Je dépose les Notam, vous allez faire de gros progrès à la belote :D
Incroyable la mauvaise foi de ce bonhomme, il commence par clamer haut et fort que c’est OBLIGATOIRE et que si pas de vent arriere on est en INFRACTION, et quand des gens qui connaissent visiblement mieux la réglementation que lui lui expliquent, avec textes officiels à l’appui, qu’il est en tort, il dit que c’est effectivemment pas obligatoire mais du bon sens et de la prévention...
Et même ce dernier argument a été démonté brillamment par Jaimelesavions

(Ha oui, 900h par an, un bon 200/250 en instruction, FE, j’ai le droit de commenter du coup?)

Avatar du membre
teubreu
Chef de secteur posteur
Messages : 1733
Enregistré le : 03 mars 2014, 22:06

Re: Intégration terrain AFIS

Message par teubreu »

AlphaPapa320 a écrit :
teubreu a écrit :
REGENT a écrit :Petite question, juste comme ça, combien d'heures de vol faites vous par an?
quelle distance moyenne parcourez vous par nav?

Ne répondez pas, je m'en fou, c'est juste pour vous interroger sur la pertinence de vos contestations!
Un gars qui s'oppose à un peu de bon sens et de précaution en matière se sécurité, ça m’inquiète!

Merci de publier un NOTAM quand vous volez, que j'aille faire une partie de cartes ce jour là....=)
Ca y est, vous essayez l'argument d'autorité pour tenter de reprendre l'ascendant, manque de bol vous êtes mal tombé.
Du coup vous m'obligez à répondre, peut-être 800h par an, du planeur au 320 en passsant par les nav SEP et le travail aérien.
Loin de moi l'idée de jouer à qui a la plus grosse, intégrez vous en vent arrière si vous voulez mais ne dites pas qu'il est inconscient de faire autrement, d'ailleurs si le législateur l'a prévu c'est qu'il a considéré que c'était raisonnable, en fonction des circonstances évidemment.
Je dépose les Notam, vous allez faire de gros progrès à la belote :D
Incroyable la mauvaise foi de ce bonhomme, il commence par clamer haut et fort que c’est OBLIGATOIRE et que si pas de vent arriere on est en INFRACTION, et quand des gens qui connaissent visiblement mieux la réglementation que lui lui expliquent, avec textes officiels à l’appui, qu’il est en tort, il dit que c’est effectivemment pas obligatoire mais du bon sens et de la prévention...
Et même ce dernier argument a été démonté brillamment par Jaimelesavions

(Ha oui, 900h par an, un bon 200/250 en instruction, FE, j’ai le droit de commenter du coup?)
C'est clair.
J'imagine qu'il a voulu aller sur ce terrain car au bar de l'aéroclub, quand il dit qu'il a 500h ça doit impressionner tout le monde. Ensuite ça lui permet de raconter des conneries sans contradiction en jouant au moustachu.
Ici ce genre de concours d'heures (non-sens total par ailleurs) ne marche pas.

Avatar du membre
SAS
Elève-pilote posteur
Messages : 4
Enregistré le : 22 nov. 2019, 15:28

Re: Intégration terrain AFIS

Message par SAS »

Jop a écrit :
Kastor a écrit :
Jop a écrit :Le but n'étant pas de faire ce qu'on veut quand on veut
En aviation de loisir, si, un peu, quand même... Si ça le chante de faire des tours pour rien et que ça ne gêne personne il a bien le droit.
Tu m'as mal compris. Bien sur que tu fais ce que tu veux, si tu veux faire des tours de pistes pendant 4H. Je disais simplement le but n'est pas d'embêter ou gêner tout le monde en faisant des raccourcis ou des longues finales, juste de savoir que c'est possible quand les conditions le permettent.
Kastor a écrit :avec un AFIS et sous conditions on peut très bien s’intégrer en base ou en finale.
Tu fais ce que tu veux. Un AFIS n'a "aucun droit", ce n'est pas un contrôleur, il est là pour assurer certains services et aider les pilotes dans le circuit d'aérodrome pour plusieurs choses... Les gens croient souvent à tord qu'un agent AFIS agit comme un contrôleur. Ca veut pas dire non plus qu'il faut les envoyer bouler, ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit. Il peuvent vous prévenir d'un danger ou autre mais en aucun cas vous interdire de décoller, d'atterrir ou autre...
L'AFIS :

assure le service d'information et d'alerte ;
donne des informations sur la présence des aéronefs, dont il a connaissance, au voisinage de l'aérodrome, dans la circulation d'aérodrome (circuit de piste, entrées de circuit et aire de trafic) et sur les aires de manœuvre ;
fournit les renseignements météorologiques dont il dispose (vent, visibilité, température, QNH, QFE et l'heure exacte) et les informations sur les conditions d'aérodrome (piste en service) ;
assure le service d'alerte ;
assiste les pilotes dans la prévention des collisions entre avions, véhicules et tout autre obstacle.
Contrairement à un service de contrôle, l'AFIS ne peut donner ni instruction, ni autorisation, ni interdiction à un pilote. En particulier, il ne peut pas autoriser le décollage ou l'atterrissage d'un aéronef.

Afin de limiter la responsabilité de l'AFIS, celui-ci se contente en général de répondre aux requêtes explicitement formulées par les pilotes. En particulier, il n'est pas de son ressort de rappeler à la règle un aéronef fautif.

Sauf si l'AIP du terrain le spécifie explicitement, l'usage de la radio n'est pas obligatoire sur un Aérodrome FIS. L'AFIS n'a donc pas nécessairement connaissance de tous les aéronefs dans la circulation d'aérodrome.
Bonjour,
je me permet de faire un petit rectificatif. Effectivement l' AFIS ne donne pas de clairance mais peut et se doit d'ordonner une remise de gaz en cas de danger. Un AFIS est assermenté aux CRESNA et CPI (constat préliminaire d'infraction) et a une qualification validée et supervisée par la DGAC, il est absolument de son ressort de faire un rappel à la règle et si il le faut d'en notifier l'infraction.
En sa présence si aérodrome avec radio obligatoire, après avoir reçu l'information de sa part que vous êtes seul dans le circuit vous pouvez vous intégrer en semi direct ou en direct.
L'AFIS est décideur de la piste en service, mais ne vous empêchera pas un contre QFU si vous êtes seule, par contre notifiera aux autorités si vous n'êtes pas seul et avez mis en danger la sécurité, en vous l'ayant signalé auparavant sur la fréquence.
L'AFIS n'est pas un contrôleur mais il n'est pas non plus un agent paramètre.

Avatar du membre
JAimeLesAvions
Chef de secteur posteur
Messages : 6177
Enregistré le : 02 mars 2008, 08:03

Re: Intégration terrain AFIS

Message par JAimeLesAvions »

Le texte de référence a changé, mais il dit toujours la même chose sur l'intégration

C'est désormais l'arrêté du 12 juillet 2019 relatif aux procédures générales de circulation aérienne pour l'utilisation des aérodromes par les aéronefs.

Non l'AFIS ne peut pas ordonner une remise de gaz. Il peut la suggérer mais n'a pas le droit de l'imposer.
Il a le devoir en effet suggérer une manœuvre qui lui semble salutaire, mais pas plus que toi et moi, c'est l'obligation générale de porter secours qui s'impose à tous, et est sanctionnée par l'article 223-6 du code pénal.
Il peut rappeler les règles, mais ne peut donner aucun ordre de circulation aérienne au pilote.
Il peut en effet signaler les infractions, et ils ne le font pas assez à mon avis, ils laissent parfois passer des choses inadmissibles.

Le seul ordre que peut donner l'AFIS, c'est lorsqu'il agit non pas en tant qu'AFIS, mais en tant que représentant de l'exploitant de l'aérodrome. Il peut donc imposer la place de parking par exemple, refuser l'accès à l'aérodrome (c'est l'exploitant qui décide qui a le droit d'atterrir chez lui), ou refuser le départ si par exemple la taxe n'a pas été payée.

Enfin, le terme AFIS n'est pas défini par l'OACI, donc selon les pays, un AFIS a plus ou moins de pouvoir. En UK par exemple, il peut donner des clairances au sol.

Avatar du membre
SAS
Elève-pilote posteur
Messages : 4
Enregistré le : 22 nov. 2019, 15:28

Re: Intégration terrain AFIS

Message par SAS »

JAimeLesAvions a écrit :Le texte de référence a changé, mais il dit toujours la même chose sur l'intégration

C'est désormais l'arrêté du 12 juillet 2019 relatif aux procédures générales de circulation aérienne pour l'utilisation des aérodromes par les aéronefs.

Non l'AFIS ne peut pas ordonner une remise de gaz. Il peut la suggérer mais n'a pas le droit de l'imposer.
Il a le devoir en effet suggérer une manœuvre qui lui semble salutaire, mais pas plus que toi et moi, c'est l'obligation générale de porter secours qui s'impose à tous, et est sanctionnée par l'article 223-6 du code pénal.
Il peut rappeler les règles, mais ne peut donner aucun ordre de circulation aérienne au pilote.
Il peut en effet signaler les infractions, et ils ne le font pas assez à mon avis, ils laissent parfois passer des choses inadmissibles.

Le seul ordre que peut donner l'AFIS, c'est lorsqu'il agit non pas en tant qu'AFIS, mais en tant que représentant de l'exploitant de l'aérodrome. Il peut donc imposer la place de parking par exemple, refuser l'accès à l'aérodrome (c'est l'exploitant qui décide qui a le droit d'atterrir chez lui), ou refuser le départ si par exemple la taxe n'a pas été payée.

Enfin, le terme AFIS n'est pas défini par l'OACI, donc selon les pays, un AFIS a plus ou moins de pouvoir. En UK par exemple, il peut donner des clairances au sol.
Justement, cela a changé pour la remise de gaz, si danger imminent il se doit de l'ordonner, et il lui sera reproché si il ne le fait pas, je parle bien sûr en cas de danger, une suggestion dans un tel moment étant jugé non assez pertinente.
Effectivement en anglais c'est FISO, flight information service officer, et en Europe EASA essai d'uniformiser car beaucoup de différence entre chaque pays. Les fonctions des AFIS au niveau national sont bien défini par la DGAC mais très peu connu par les pilotes.
L'arrêté du 12 juillet 2019, n'apporte pas de modification concernant l'intégration pour un terrain AFIS, sauf légèrement pour les arrivées IFR, en gros ne pas interférer avec un aéronef en procédure IFR même si il effectue une approche direct (soit s'affranchir de certain segment de la procédure publié).
Et faites moi confiance, je sais très bien ce que je dis, et ne suis pas pilote.....
PS : les rapports sont récurrents au sein des AFIS, mais vous n'en êtes pas forcément au courant !

Avatar du membre
JAimeLesAvions
Chef de secteur posteur
Messages : 6177
Enregistré le : 02 mars 2008, 08:03

Re: Intégration terrain AFIS

Message par JAimeLesAvions »

SAS a écrit : Justement, cela a changé pour la remise de gaz, si danger imminent il se doit de l'ordonner
Le texte?

Avatar du membre
SAS
Elève-pilote posteur
Messages : 4
Enregistré le : 22 nov. 2019, 15:28

Re: Intégration terrain AFIS

Message par SAS »

JAimeLesAvions a écrit :
SAS a écrit : Justement, cela a changé pour la remise de gaz, si danger imminent il se doit de l'ordonner
Le texte?
Désolé, j'ai peut être manqué de clarté, ce n'est pas le texte, mais les directives et consignes données par l'autorité de surveillance aux AFIS.
D'ailleurs, il n'existe pas de texte stipulant un AFIS n'a pas le droit de...., la réglementation donne le cadre d'utilisation d'un terrain AFIS, la fonction et les devoirs d'un agent AFIS. Un AFIS ne donne pas de clairance (=autorisation) hormis la mise en route IFR si il en a la délégation et la répétition d'une clairance IFR au départ donné par le centre de contrôle d'approche adjacent. Et comme vous l'avez bien dit , il peut donner certaines directives en qualité de représentant du gestionnaire aéroportuaire.
Dans le cas d'un danger imminent et non perçu par le pilote, c'est uniquement du bon sens, ce n'est pas un ordre donné, mais si décollage interrompu ou RDG, il est estimé qu'il n'y a pas de temps à perdre, c'est uniquement dans ce cadre. C'est comme attraper par le bras un passant qui veut traverser sans avoir vu la voiture débouler !
A savoir qu'il serait reproché à l'agent de ne pas l'avoir fait.
Je ne parle pas du cas où un avion en bout de piste n'ayant pas encore dégagé et un autre en courte, là il y a le temps de suggérer et de faire un rappel à la réglementation !
J'espère avoir été relativement clair, et suis disponible si d'autres questions !

Avatar du membre
LC41
Chef pilote posteur
Messages : 447
Enregistré le : 03 févr. 2019, 20:42

Message par LC41 »

AFISO (Airport Flight Information Service Officer) très directif à Nancy aujourd'hui. Ce n'est pas qu'il donnait des clairances, mais il a interdit à un hélicoptère de décoller parce que j'étais en courte, pour cause de turbulence de sillage. Je l'ai béni silencieusement car à Ostende TWR a laissé un hélicoptère, et pas un petit, décoller 30 s avant que je ne me pose.

Je pense que ce positionnement entre un donneur d'information et quelqu'un qui peut être extrêmement directif est bâtard et peut induire les pilotes moins expérimentés à démissionner de leur fonction de seul maître à bord et à la passivité dans l'attente d'instructions qui ne vie front peut-être jamais.

À Auxerre lors d'une approche RNAV directe, L'AFISO m'a demande de rapporter la MVL que je n'avais pas l'intention de faire. En me rapprochant j'ai réalisé qu'il y avait un appareil en finale et qu'une MVL me permettrait effectivement le séquencement. Mais pourquoi ne l'a-t-il pas dit plutôt que de me donner une instruction?

Même chose à l'île d'Yeu ou l'AFISO donne les point de cheminement.

Je suis monté à la vigie d'une plate-forme AFIS pendant les journées du patrimoine. Il y avait plein de visiteurs et L'AFISO leur expliquant son travail. Parmi ses propos il était très fier de déclarer que contrairement à d'autres AFIS ils avaient une zone de contrôle (en fait RMZ) dans laquelle ils dirigeaient le trafic.

Quand j'ai appris à voler, l'AFISO donnait les paramètres, la position avions connus, et "runway is free" ou "runway occupied" point barre. Il faudrait que j'essaie de trouver la réglementation à ce sujet. Si quelqu'un à des pistes, c'est le moment :)

Avatar du membre
SAS
Elève-pilote posteur
Messages : 4
Enregistré le : 22 nov. 2019, 15:28

Message par SAS »

LC41 a écrit :AFISO (Airport Flight Information Service Officer) très directif à Nancy aujourd'hui. Ce n'est pas qu'il donnait des clairances, mais il a interdit à un hélicoptère de décoller parce que j'étais en courte, pour cause de turbulence de sillage. Je l'ai béni silencieusement car à Ostende TWR a laissé un hélicoptère, et pas un petit, décoller 30 s avant que je ne me pose.

Je pense que ce positionnement entre un donneur d'information et quelqu'un qui peut être extrêmement directif est bâtard et peut induire les pilotes moins expérimentés à démissionner de leur fonction de seul maître à bord et à la passivité dans l'attente d'instructions qui ne vie front peut-être jamais.

À Auxerre lors d'une approche RNAV directe, L'AFISO m'a demande de rapporter la MVL que je n'avais pas l'intention de faire. En me rapprochant j'ai réalisé qu'il y avait un appareil en finale et qu'une MVL me permettrait effectivement le séquencement. Mais pourquoi ne l'a-t-il pas dit plutôt que de me donner une instruction?

Même chose à l'île d'Yeu ou l'AFISO donne les point de cheminement.

Je suis monté à la vigie d'une plate-forme AFIS pendant les journées du patrimoine. Il y avait plein de visiteurs et L'AFISO leur expliquant son travail. Parmi ses propos il était très fier de déclarer que contrairement à d'autres AFIS ils avaient une zone de contrôle (en fait RMZ) dans laquelle ils dirigeaient le trafic.

Quand j'ai appris à voler, l'AFISO donnait les paramètres, la position avions connus, et "runway is free" ou "runway occupied" point barre. Il faudrait que j'essaie de trouver la réglementation à ce sujet. Si quelqu'un à des pistes, c'est le moment :)
Bonjour,
Si vous avez des questions, je peux vous aider LC41.
La complexité à normer la formation et le niveau des AFIS rend une perception de rendu très disparate, suivant les terrains et les agents.
Son rôle principal est tout de même de vous donner toutes les informations nécessaires vous permettant un départ ou une arrivée en toute sécurité, la sécurité des vols étant primordial. Il n'est pas sensé être directif, mais dans votre exemple, il vaut mieux agir que guérir, et bloquer dans un premier temps un aéronef au sol qui pourrait devenir conflictuel puis expliquer la situation à chaque aéronef peut être judicieux si le danger est imminent, mais chaque situation est différente....pas facile de juger !!!!
L'agent AFIS vous donne des positions de rappel qui sont en règle générale des positions de compte rendu obligatoire que vous auriez à faire en auto info, mais il peut vous permettre du coup de vous en affranchir, exemple rappeler en finale sans rappeler à chaque positions du circuit, la connaissance de tout le trafic lui permettant.
La RMZ n'est pas une zone de contrôle (qui s'appelle d'ailleurs CTR) mais une Radio Mandatory Zone , soit une zone de contact radio obligatoire, non soumis à clairance, activé uniquement quand l'AFIS est activé, et permettant au FISO de transmettre à chaque aéronef toutes les informations nécessaires de positions des autres aéronefs.

Répondre