Structure à l'étranger pour PPL intensif

Aviation légère, de loisirs: questions, récits, pilotage, théorie, etc...

Modérateur : Big Brother

Répondre
Avatar du membre
Auteur du sujet
Jaysmile
Elève-pilote posteur
Messages : 33
Enregistré le : 11 août 2019, 03:49

Structure à l'étranger pour PPL intensif

Message par Jaysmile »

Bonjour à tous,

Je vous écris puisque je suis en train de passer mon PPL (11h au compteur actuellement).
J'ai commencé début octobre ma formation, mais le temps n'étant pas toujours au RDV à cette période + les instructeurs n'étant pas non plus toujours dispo, j'avance assez doucement.
Mais mon club me plait vraiment, mes formateurs sont top, donc j'en suis ravi.

Néanmoins, ayant 100% de mon temps libre actuellement, je suis en train de me poser la question de trouver une structure qui me permettrait de voler tous les jours dans le but de finir mon PPL en quelques semaines (2/3 mois max) afin de passer à la suite rapidement. En effet, j'envisage derrière une reconversion si tout se passe bien.

Je voulais donc savoir si vous aviez des conseils me permettant de trouver une structure qui répondrait à mes attentes à l'étranger (pourquoi pas au Canada ou aux US mais mon anglais n'est pas parfait, je reprends d'ailleurs des cours actuellement afin de l'améliorer); ou en dernier cas en France ?

Merci beaucoup pour vos réponses

Avatar du membre
chibani
Captain posteur
Messages : 168
Enregistré le : 25 mai 2010, 10:30
Localisation : region parisienne
Âge : 72

Message par chibani »

Sans aller loin, il y a des clubs en france où tu peux voler tous les jours, sous réserve météo, meme deux fois par jour.
As tu déja réussi ton examen théorique?
Tu es basé où?

Avatar du membre
osud
Elève-pilote posteur
Messages : 39
Enregistré le : 17 août 2017, 22:41
Localisation : Monthey
Âge : 50
Contact :

Message par osud »

Salut,
Si tu es ok pour passer ta PPL FAA tu peux la passer en 5 - 6 semaines max aux US. Crystal Aero Group en Floride est top,,, c'est un trou perdu mais les avions et les instructeurs sont dispo et tu voles tous les jours. J'y retourne en mai pour passer mon Instrument. Pour moi le prix n'était pas ma motivation mais force est de constaté que tout inclus , voyage, logement, location de voiture et PPL tu t'en sors pour moins que la moitié qu'en Europe. Ceci en grande partie à cause du prix du 100 LL
Cordialement

Alain

Avatar du membre
arogues
Chef de secteur posteur
Messages : 1069
Enregistré le : 25 oct. 2004, 02:00
Contact :

Message par arogues »

osud a écrit :Salut,
et PPL tu t'en sors pour moins que la moitié qu'en Europe.
Donc ca veut dire, tout compris (voyage, logement, voiture, vols, instructeurs, frais d'exam, taxes...), ca revient à 4450 $ un PPL (et oui la moitié de 8000 € c'est ca).

Aller faut vraiment arrêter d'écrire n'importe quoi.
@+, Antoine
Mon blog : http://blog.arogues.org

Avatar du membre
LC41
Chef pilote posteur
Messages : 500
Enregistré le : 03 févr. 2019, 20:42

Message par LC41 »

Cela pose quelques problèmes:
  1. Il faut parler Anglais - cela refroidit plus d'un Français
  2. Il faut avoir 6 semaines à passer aux US (si on travaille en France et que l'on cumule congés et RTT, cela devrait être possible)
  3. Pour convertir une licence tiers avec qualification de classe SEP/SEL en licence EASA conformément au règlement Aircrew Annexe III B
    1. Il faut passer les examens en droit aérien et performance EASA.
      • Si on demande une licence française, il paraît que la DGAC exige que l'on passe l'intégralité des sujets théoriques et non pas juste les 2 requis par la Communauté Européenne.
    2. Il faut avoir accumulé 100 HdV sur avion immatriculé N
    3. Il faut repasser un examen en vol
L'avantage est qu'au bout de 6 semaines d'immersion, on devrait pouvoir passer l'examen de compétence en langue anglaise facilement.
Modifié en dernier par LC41 le 08 janv. 2020, 17:36, modifié 1 fois.

Avatar du membre
osud
Elève-pilote posteur
Messages : 39
Enregistré le : 17 août 2017, 22:41
Localisation : Monthey
Âge : 50
Contact :

Message par osud »

On se calme... mon coco ;) J'aurai du préciser par rapport à une PPL en suisse... effectivement ... mea culpa.
Mais en gros :
PPL FAA : 7000.- USD
logement 1000 USD
Voyage : 1000 USD

Total 8000 USD compte encore 1000 de divers... tu es à 9000 USD rapporté en EUR 8000.- mais tu le passe en 4 à 6 semaines.

C'est un choix ...

Pour info une PPL suisse c'est EUR 20'000.- ...
Cordialement

Alain

Avatar du membre
magret2canard
Captain posteur
Messages : 217
Enregistré le : 02 mars 2018, 22:27

Message par magret2canard »

en France tu as Headingwest (Tomcat sur le forum) qui fait ca sur Biscarosse :D

N'hésite pas à le contacter
Le plus souvent originaire du Sud Ouest, le magret de canard est une viande moelleuse que l'on peut cuisiner tout au long de l'année à la poêle, au four ou au barbecue.

Avatar du membre
arogues
Chef de secteur posteur
Messages : 1069
Enregistré le : 25 oct. 2004, 02:00
Contact :

Message par arogues »

osud a écrit :On se calme... mon coco ;) J'aurai du préciser par rapport à une PPL en suisse... effectivement ... mea culpa.
Oui ca change tout...
Bon et après on a un PPL FAA, pas le plus commode en Europe, un PPL EASA est plus utile je dirais...
@+, Antoine
Mon blog : http://blog.arogues.org

Avatar du membre
Auteur du sujet
Jaysmile
Elève-pilote posteur
Messages : 33
Enregistré le : 11 août 2019, 03:49

Message par Jaysmile »

Hello à tous,

Désolé j'ai mis du temps à répondre, merci beaucoup pour vos retours, c'est top. Je vais me pencher sur chacun de vos retours.
Juste une question : est-ce que je peux garder le bénéfice des heures que j'ai déjà effectué (à déduire donc d'un éventuel PPL intensif) ?

Merci beaucoup

Avatar du membre
-Tomcat-
Chef de secteur posteur
Messages : 3286
Enregistré le : 13 nov. 2003, 01:00
Localisation : Los Angeles (KTOA) / Biscarrosse (LFBS)
Âge : 36

Message par -Tomcat- »

Jaysmile a écrit :Juste une question : est-ce que je peux garder le bénéfice des heures que j'ai déjà effectué (à déduire donc d'un éventuel PPL intensif) ?
Si ça a été fait comme il faut, dans un cadre ATO/DTO et avec les traces qui vont bien (carnet de vol, livret de progression) oui pas de souci du point de vue administratif, mais la structure où tu comptes finir ton PPL pourrait avoir son mot à dire. Elle sera seule à même de décider à quel stade de la formation tu reprendras. La méthode sera probablement différente, l'avion aussi, bref ça ne sera pas juste une continuité parfaite de ta formation.
en France tu as Headingwest (Tomcat sur le forum) qui fait ca sur Biscarosse
Merci pour la pub :lol:
http://www.headingwest.net
Mûrissements, stages d'anglais aéro, formation intensive en France et en Californie

Avatar du membre
LC41
Chef pilote posteur
Messages : 500
Enregistré le : 03 févr. 2019, 20:42

Message par LC41 »

-Tomcat- a écrit :Elle sera seule à même de décider à quel stade de la formation tu reprendras. La méthode sera probablement différente, l'avion aussi, bref ça ne sera pas juste une continuité parfaite de ta formation.
Il s'avère souvent que même si tu restes dans la même structure, il suffit de changer d'instructeur pour que la continuité soit moins que parfaite et que le nouvel instructeur te fasse refaire une partie de ce que tu avais déjà fait avant. On entend ça tout le temps des nouveaux brevetés en aéroclub...

Avatar du membre
osud
Elève-pilote posteur
Messages : 39
Enregistré le : 17 août 2017, 22:41
Localisation : Monthey
Âge : 50
Contact :

Message par osud »

arogues a écrit :
osud a écrit :On se calme... mon coco ;) J'aurai du préciser par rapport à une PPL en suisse... effectivement ... mea culpa.
Oui ca change tout...
Bon et après on a un PPL FAA, pas le plus commode en Europe, un PPL EASA est plus utile je dirais...
Je ne sais pas en France ... en Suisse relativement simple d'obtenir son équivalence EASA

1) 100 heures
2) Passer les branches Droit Aérien & Performances Humaines
3) Check ride avec un instructeur

Pour ma part j'ai passé ma licence en Floride en 6 semaines, mais de retour en Suisse j'ai continuer à prendre une vingtaine d'heures de formation (Alpes etc etc ) c'est indispensable à mon avis

Cordialement

Alain
Cordialement

Alain

Avatar du membre
LC41
Chef pilote posteur
Messages : 500
Enregistré le : 03 févr. 2019, 20:42

Message par LC41 »

osud a écrit :
arogues a écrit :
osud a écrit :On se calme... mon coco ;) J'aurai du préciser par rapport à une PPL en suisse... effectivement ... mea culpa.
Oui ca change tout...
Bon et après on a un PPL FAA, pas le plus commode en Europe, un PPL EASA est plus utile je dirais...
Je ne sais pas en France ... en Suisse relativement simple d'obtenir son équivalence EASA
En France aussi. Ce sont les règles de la communauté européenne. À ça prêt que la France se permet d'exiger que l'on passe l'ensemble des modules théoriques.

Avatar du membre
LC41
Chef pilote posteur
Messages : 500
Enregistré le : 03 févr. 2019, 20:42

Message par LC41 »

arogues a écrit : Bon et après on a un PPL FAA, pas le plus commode en Europe, un PPL EASA est plus utile je dirais...
Il y a quand même beaucoup d'avions sur registre américain en Europe, mais ils appartiennent essentiellement à des propriétaires privés qui ne les louent pas - comme moi.

Il y a un autre aspect, qui est qu'une épée de Damoclès pèse sur les licences de pays tiers, dans la mesure où l'Union Européenne exige que tout résident des pays EASA aient une licence européenne avec les qualification adaptées pour exercer leurs privilèges en Europe, quelque soit l'immatriculation de l'avion. Pour l'instant la réglementation permet aux pays membres de déroger à cette règle avec une date limite pour dérogation qui est sans cesse reportée de deux ans en deux ans. C'est devenu tellement banal que personne n'en parle plus. Un certain nombre de pays ont publié des dérogations, d'autres ne se sont pas prononcés, et quelques un ont décidé de ne pas déroger.

Le plus difficile avec une licence américaine est de passer la visite médicale, car les médecins approuvés FAA ne courent pas les rues en Europe. Avec une licence FAR 61.75 (équivalence), pas besoin de médical américain.

Je recommanderais à osud de passer son IR aux US le plus rapidement possible, accumuler 50 h d'IFR en CdB et de passer le "skill test" EASA pour obtenir un IR EASA. Ensuite il pourra se faire délivrer une licence FAR 61.75 et s'affranchir du médical US.

Répondre



  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message