Devenir pilote de ligne en étant bipolaire

Classe 1, Classe 2, CEMPN, EASA, FAA, dioptries et compagnie

Modérateur : Big Brother

Répondre
Avatar du membre
Auteur du sujet
paubl2
Elève-pilote posteur
Messages : 4
Enregistré le : 20 mai 2019, 04:11

Devenir pilote de ligne en étant bipolaire

Message par paubl2 »

Bonjour !
Je viens à vous aujourd’hui car j’aimerais devenir pilote de ligne mais je rencontre un gros obstacle (du moins je pense que c’en est un). J’ai un trouble bipolaire de type 2 (= beaucoup moins marqué, grave que le type 1), ce qui implique que mon hygiène de vie doit être bonne et régulière pour que je sois stable. Je lis qu’un pilote enchaîne parfois les nuits blanches. Une seule nuit blanche avec mon trouble entraîne de douloureuses répercussions, je ne peux pas me le permettre ; à la limite, je peux faire des nuits de 4h, mais pas les enchaîner, ou faire des siestes régulièrement. Est-ce que faire seulement des vols courts ou moyens-courriers est possible ? Et est-ce que ça garantit un sommeil correct ?
Merci pour vos réponses !
Avatar du membre
noctysse
Copilote posteur
Messages : 82
Enregistré le : 06 nov. 2013, 20:49
Localisation : Belgique

Re: Devenir pilote de ligne en étant bipolaire

Message par noctysse »

Je suis actuellement pas encore pilote mais d'après des connaissance pilotes tu peux avoir quand même des nuits blanche..

et de puis avec une maladie comme la tienne j'éviterai d'être pilote pas seulement pour toi mais aussi pour les passagés.

Je suis pas un briseur de rêve mais à mon avis tu ne passera même pas le test médical de niveau un car le medecin generaliste de demandera si tu vois des psy etc et tu ne peux pas mentir car il fera des recherches (je pense)
Avatar du membre
Auteur du sujet
paubl2
Elève-pilote posteur
Messages : 4
Enregistré le : 20 mai 2019, 04:11

Re: Devenir pilote de ligne en étant bipolaire

Message par paubl2 »

Merci pour ta réponse mais je me suis quand même un minimum renseignée avant de poser ma question, histoire de ne pas la poser pour rien. Il faut passer un examen psychiatrique lors du certificat médical de classe 2 avant qu’une évaluation de l’aptitude puisse être envisagée. Sachant que je suis stabilisée grâce à mon traitement, je pense pouvoir passer le test ; j’ai toutes les caractéristiques d’une personne "normale", les petites pilules et une exigence d’hygiène de vie haute en plus.
Ma question porte donc sur le sommeil d’un pilote.
Avatar du membre
Deufr
Chef pilote posteur
Messages : 350
Enregistré le : 30 août 2006, 02:00
Localisation : Yvelines

Re: Devenir pilote de ligne en étant bipolaire

Message par Deufr »

Bonjour,

Dans beaucoup de situations, notamment en ligne, en cargo ou en aviation d'affaires, il arrive que l'on ait du vol de nuit, des "levé tôt", des "couché tard", le rythme peut être décalé même en respectant les temps de repos.
Cela me parait assez peu compatible avec un trouble bipolaire.

Sauf peut être à trouver un employeur avec des rosters fixes, de jour, et des temps de repos suffisants, mais c'est particulièrement rare !

Quoiqu'il en soit, au niveau Classe 1 ça devra de toute façons faire l'objet d'une demande dérogatoire... et donc avant de débuter une quelconque formation, je commencerai par demander conseil à ton CEMPN, voir à tenter de passer la classe 1 (ça ne coute que quelques centaines d'Euros, au moins tu seras fixé).
Peut être dans certains cas une restriction à une classe 1 multipilote sera prononcée...

Petit rappel réglementaire si cela peut aider :

MED.B.055 Psychiatrie

a)


Le demandeur ne doit pas avoir d’antécédents médicaux avérés ou de diagnostic clinique d’une quelconque maladie ou déficience, état ou désordre psychiatriques, aigus ou chroniques, congénitaux ou acquis, susceptibles d’influer sur l’exercice en toute sécurité des privilèges de la ou des licences en question.

b)


Le demandeur présentant des troubles mentaux ou comportementaux dus à la consommation ou l’abus d’alcool ou de substances psychotropes est déclaré inapte tant qu’il n’est pas rétabli et libéré de toute dépendance à la substance en question. Après un traitement couronné de succès, il se soumet à une évaluation psychiatrique dont le résultat doit être satisfaisant. Le demandeur d’un certificat médical de classe 1 est renvoyé à l’autorité de délivrance des licences. L’aptitude du demandeur d’un certificat médical de classe 2 est évaluée en concertation avec l’autorité de délivrance des licences.

c)


Le demandeur présentant un état psychiatrique tel que:

1) troubles thymiques;

2) troubles névrotiques;

3) troubles de la personnalité;

4) troubles mentaux et comportementaux;

doit se soumettre à un examen psychiatrique dont le résultat est satisfaisant avant qu’une évaluation de l’aptitude puisse être envisagée.

d)


Le demandeur ayant des antécédents d’actes isolés ou répétés d’automutilation délibérée est déclaré inapte. Ce demandeur doit se soumettre à un examen psychiatrique dont le résultat est satisfaisant avant qu’une évaluation de l’aptitude puisse être envisagée.

e)


Évaluation aéromédicale:

1) le demandeur d’un certificat médical de classe 1 présentant l’un des états énoncés au point b), c) ou d) ci-dessus est renvoyé à l’autorité de délivrance des licences;

2) l’aptitude du demandeur d’un certificat médical de classe 2 présentant l’un des états énoncés au point b), c) ou d) ci-dessus est évaluée en concertation avec l’autorité de délivrance des licences.

f)


Le demandeur présentant des antécédents ou un diagnostic établi de schizophrénie, de troubles schizotypiques ou délirants est déclaré inapte.
Avatar du membre
Auteur du sujet
paubl2
Elève-pilote posteur
Messages : 4
Enregistré le : 20 mai 2019, 04:11

Re: Devenir pilote de ligne en étant bipolaire

Message par paubl2 »

Merci pour votre réponse ! Ce sont bien les informations que j’avais trouvées. Pour ce qui est du rythme décalé, ce n’est pas réellement un problème tant que je peux dormir un certain nombre d’heures. Qu’est-ce qu’une restriction à une classe 1 multipilote ?
Avatar du membre
- Capten -
Chef pilote posteur
Messages : 310
Enregistré le : 24 nov. 2016, 20:12

Re: Devenir pilote de ligne en étant bipolaire

Message par - Capten - »

Sur ta classe 1 ou 2 tu peux avoir une restriction.
Par exemple, moi j'ai : port de lunettes obligatoires.
Si tu as comme restriction : "multipilote uniquement" , alors tu ne pourras pas faire de vol monopilote. Mais les pilotes de ligne volent toujours en équipage donc tu t'en fous.
Avatar du membre
Auteur du sujet
paubl2
Elève-pilote posteur
Messages : 4
Enregistré le : 20 mai 2019, 04:11

Re: Devenir pilote de ligne en étant bipolaire

Message par paubl2 »

Chouette, ça me rassure ! Pour les lunettes aussi, je crois que j’ai la totale :turn:
Avatar du membre
mileuh
Copilote posteur
Messages : 98
Enregistré le : 10 mai 2017, 12:33

Re: Devenir pilote de ligne en étant bipolaire

Message par mileuh »

Je me permets de rebondir là-dessus :
j'ai cru comprendre que certaines compagnies, notamment des majors pour ce que j'en sais, imposent des visites médicales à l'issue des sélections, est-ce possible ?
Si oui, est-ce qu'ils peuvent définir des critères plus sévères que ceux du Medical Class 1 ?

Par exemple, j'ai de l'hypertension légère, traitée, et ça passe pour le Class 1, mais on m'a dit que certaines compagnies exigeaient par exemple une tension artérielle maximum, ou encore un Body Mass Index maxi, etc.

Je peux comprendre la démarche, mais déjà avec toutes les barrières qu'il faut franchir jusqu'en place droite, si on rajoute ça en plus... :-?
Avatar du membre
flyingtom
Chef de secteur posteur
Messages : 1334
Enregistré le : 16 sept. 2004, 02:00
Localisation : Mulhouse

Re: Devenir pilote de ligne en étant bipolaire

Message par flyingtom »

mileuh a écrit :Je me permets de rebondir là-dessus :
j'ai cru comprendre que certaines compagnies, notamment des majors pour ce que j'en sais, imposent des visites médicales à l'issue des sélections, est-ce possible ?
Si oui, est-ce qu'ils peuvent définir des critères plus sévères que ceux du Medical Class 1 ?

Par exemple, j'ai de l'hypertension légère, traitée, et ça passe pour le Class 1, mais on m'a dit que certaines compagnies exigeaient par exemple une tension artérielle maximum, ou encore un Body Mass Index maxi, etc.

Je peux comprendre la démarche, mais déjà avec toutes les barrières qu'il faut franchir jusqu'en place droite, si on rajoute ça en plus... :-?
C'etait le cas chez Air Macau, mais les critères n'etaient pas différents de ceux exigé par les autorités locales. Après AMU c'est un exemple , je ne connais pas les critères chez les autres. Je crois que chez Lufthansa ou Aegean , ils etaient plus restrictifs lors de la visite médicale d'integration... peut etre un moyen d'éviter d'investir XX milliers d'euro de formation dans une personne qui risque de perdre son médical à court/moyen terme.
Avatar du membre
- Capten -
Chef pilote posteur
Messages : 310
Enregistré le : 24 nov. 2016, 20:12

Re: Devenir pilote de ligne en étant bipolaire

Message par - Capten - »

Certaines compagnies (Germanwings depuis leur crash) ne font pas des expertises psychologique à leurs pilotes ?
J'ai une classe 1, on ne m'a pas fait passé devant un psy ou posé des questions pour savoir si j'avais un problème psychologique (ou alors c'était vachement sioux car je m'en suis pas rendu compte).
Avatar du membre
Dan
Chef de secteur posteur
Messages : 6422
Enregistré le : 18 sept. 2002, 02:00
Âge : 41

Re: Devenir pilote de ligne en étant bipolaire

Message par Dan »

C'est fait avant l'embauche désormais.
Avatar du membre
benty
Captain posteur
Messages : 204
Enregistré le : 26 sept. 2014, 00:59
Contact :

Re: Devenir pilote de ligne en étant bipolaire

Message par benty »

Ayant passé 3 selections pour des compagnies différentes, une seule d'entre elles m'a fait faire un entretien très poussé avec un psychologue. Donc je ne pense pas qu'il y ai eu un grand changement après le crash de Germanwings malheureusement
Avatar du membre
- Capten -
Chef pilote posteur
Messages : 310
Enregistré le : 24 nov. 2016, 20:12

Re: Devenir pilote de ligne en étant bipolaire

Message par - Capten - »

C'est surtout dingue que ça ne fasse pas partie de la classe 1
Avatar du membre
Topolino
Copilote posteur
Messages : 131
Enregistré le : 25 janv. 2009, 20:06
Localisation : ULLI
Âge : 39

Re: Devenir pilote de ligne en étant bipolaire

Message par Topolino »

Et du coup il se passera quoi si pour X ou Y raisons tu es mon copi sur un vol et obligé de faire une nuit blanche parce qu'une hôtesse a trouvé une douille cal12 dans l'avion lors de notre escale à Sharm el Sheikh et que l'armée egyptienne prévenue par le ménage arrive, fouille l'avion, convoque tout le monde pour interrogatoire jusqu'à pas d'heure et te confisque tes pilules ?
Toute ressemblance avec une histoire vécue n'est que fortuite ...
Avatar du membre
Hotair_balloon
Pax du forum
Messages : 1
Enregistré le : 29 mars 2021, 18:09

Re: Devenir pilote de ligne en étant bipolaire

Message par Hotair_balloon »

Bonjour

Je viens de lire l'ensemble de vos posts et j'espère peut être avoir quelques réponses qui pourraient compléter ma situation.
Résident en Belgique, je suis actuellement une formation BPL pilote de ballon, j'ai terminé mes cours théoriques DTO et commencé leçons pratiques.
Aujourd'hui la licence est européenne (depuis janvier 2021).

Tout comme vous j'ai été diagnostiqué bipolaire de type 2 depuis plus de 10 ans maintenant. Cela est aujourd'hui parfaitement contrôlé et stabilisé par la médication et la thérapie. La médication est par ailleurs parfaitement adaptée et ne provoque aucun effet secondaire compte tenu de la longévité du traitement.

Dans le processus de formation j'ai effectué mon médical au sein d'un médecin agréé par l'aéronautique avec à l'appui un rapport psychiatrique favorable à la pratique du vol en ballon.
Malheureusement, en référence aux extraits légaux cités dans vos commentaires, les autorités ont clairement refusé ma demande quelle qu'en soit la classe. Cette décision est signalée comme définitive et non avenante.

Compte tenu du type d'aéronef et de la pratique limitée en tant que loisir, je trouve cette décision brutale et injuste.
Le refus est motivé par le faite qu'il s'agit, je cite "d'aspect difficilement prévisible caractérisant la pathologie".
Je trouve cette phrase inappropriée quand l'on connait les symptômes de la bipolarité type 2, qui sont relativement limités et qui ne surviennent pas de manière improviste, en tout cas le temps d'un vol.

Comment pourrais je faire valoir mon aptitude à voler? les quelques médecin aéronautique que j'ai contacté me ferment les portes prétextant qu'aucune autorité ne prendra le risque de valider ma licence.

Merci pour vos précieux conseils
Avatar du membre
Donyst
Elève-pilote posteur
Messages : 7
Enregistré le : 06 mai 2021, 12:53

Re: Devenir pilote de ligne en étant bipolaire

Message par Donyst »

Bonjour,

Effectivement, sans vouloir ajouter une peine supplementaire, Il parait peu probable d'obtenir une derogation dans ta situation helas...
Si toutefois tu y par viens, n'hesite pas a faire un retour.
Peut-etre faudrait -IL envisager un secteur d'activite ou tu ne seras pas limite par rapport a ta situation?
Ps: IL est tres difficile de se resigner a abandonner un reve mais parfois IL est preferable d'accepter une situation afin de rebondir plus rapidement.
Bon courage a toi pour la suite
Avatar du membre
Dubble
Chef de secteur posteur
Messages : 7337
Enregistré le : 29 juin 2008, 01:20
Localisation : Sydney
Âge : 27

Re: Devenir pilote de ligne en étant bipolaire

Message par Dubble »

Quid d'autres activités aériennes ne nécessitant pas de classe 1 ? Ulm par exemple..
Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message