SAF, carburant mirage ou réalité ?

Pour tous les "topics" qui ne rentrent pas dans les thèmes des autres forums.

Modérateur : Big Brother

Répondre
Avatar du membre
Auteur du sujet
Max57Moselle+
Pax du forum
Messages : 1
Enregistré le : 01 sept. 2022, 11:52

SAF, carburant mirage ou réalité ?

Message par Max57Moselle+ »

Bonjour à tous,

Avant toute chose, je vous remercie de votre attention pour la lecture de mon post et de vos retours.
Pour info, je tiens à préciser que je ne travaille pas dans le secteur de l'aérien mais que ce domaine me plaît beaucoup et notamment au niveau énergétique. Je souhaiterais tout simplement recueillir vos avis et vos expertises pour me faire une idée plus précise sur ce fameux carburant qu'est le SAF.

Je constate (et vous également passionnés d'aéronautique) que l'on entend de plus en plus l'utilisation de ce sustainable aviation fuel comme une solution "miraculeuse" afin de réduire drastiquement les émissions de CO2 en prenant en compte le cycle total de l'énergie primaire. Soit.
Mais je reste extrêmement perplexe sur ce sujet. Pas au niveau des émissions de CO2 qui permettront de rendre l'avion plus écologique, mais plutôt de la réalisation tel quel de ce fameux carburant.

En effet, il y a plusieurs moyens de produire ce fameux carburant mais la solution préconisée par les compagnies aériennes est de le produire à partir d'huiles usagées et de résidus forestiers. Je ne m'étendrai pas sur l'utilisation de premières générations de bio-carburants qui nécessitent l'utilisation de terres agricoles + produits chimiques et pétroliers car culture intensive + pression insoutenable qui met en concurrence les aliments pour animaux et humains.
Non, je voudrais m'intéresser aux huiles usagées et résidus forestiers. Comme je le comprends, on peut utiliser ces "entrants" comme matière première et grâce à la fermentation + énergie, l'on peut produire le SAF. Soit. Mais là arrive le problème (de mon point de vue). Je m'explique, comment peut-on produire des quantités astronomiques (ou plutôt gargantuesque) de SAF pour l'aviation mondiale. Cà m'est tout bonnement impossible...
Prenons un exemple, un vol Paris CDG - New York JFK consomme environ 40 Tonnes de kérosène sur un avion de catégorie B777 ou A350 (à confirmer ou infirmer cette donnée, je l'ai trouvé sur Internet.) Hors, par jour, il y a 9 vols (grosso modo) rien que entre ces destinations. Donc on va dire à la louche 40*9 = 360 Tonnes de kérosène et ce que pour UN jour !!!

Questions / Remarques : Je doute très fortement que les fast-food ou bien particuliers ou bien agriculteurs produisent cette quantité d'huiles usagées et ce par jour. Et je ne parle même pas des collectes à l'origine du processus. Donc cette solution à mettre dans les oubliettes (mon avis).
Autre solution alors, utiliser les résidus forestiers. Mais là également cela pose problème. Je ne m'y connais pas dans le domaine forestier mais comme je comprends le process industriel, c'est utiliser de la matière végétale après abattage d'arbres (à savoir racines, feuilles tombantes, petits morceaux de bois à même le sol). Est-on actuellement en mesure de savoir combien de litres de SAF peut-on obtenir à partir d'1 hectare.
A partir de là, je vois plusieurs problématiques :
-> Il faudra quoi qu'il arrive beaucoup d'énergie (et je suppose d'immenses quantité d'eau) pour produire ce SAF. Mais faisable.
-> Autre et pour moi le plus grave. Si vous vous collectez les résidus de 1 hectare de forêts, il n'y a plus rien (je veux dire par là que cet hectare devient arable). Donc il va falloir replanter pour relancer la "machine". Hors, il faut plusieurs années pour que tout repousse et de nouveau avoir ces résidus forestiers ??? Pour moi, c'est pas tout viable que soit en termes de besoins et je ne parle même pas du rendement + économie qui nécessitera des investissements énormes pour finalement pas grand-chose.

Voilà mon avis. Qu'en pensez-vous ? Si des personnes amateures ou bien expertes sur ce sujet peuvent m'éclairer ?
Merci beaucoup !
Avatar du membre
bleedair
Chef de secteur posteur
Messages : 706
Enregistré le : 04 avr. 2011, 18:59
Localisation : Brest
Âge : 27

Re: SAF, carburant mirage ou réalité ?

Message par bleedair »

Max57Moselle+ a écrit : 01 sept. 2022, 12:34 Mais là arrive le problème (de mon point de vue). Je m'explique, comment peut-on produire des quantités astronomiques (ou plutôt gargantuesque) de SAF pour l'aviation mondiale. Cà m'est tout bonnement impossible...

Merci beaucoup !
Bien sur que c'est un rêve . L'industrie aéro essaie de se rassurer et rassurer le public en présentant des solutions produites à doses homéopathiques.
Il y a une différence entre savoir produire un truc dans un laboratoire et faire le paon en montrant à tout le monde lors d'un vol sur des millions, et le faire à grande échelle.
Dans l'autre topic, certains argumentent aussi ce genre de solutions... :turn:
c'est comme dire qu'on va tous rouler à la VE avec des éoliennes! c'est n'importe quoi. Il faudrait du nucléaire à fond.
Il n'y a pas d'énergie totalement propre. Faudra se mettre à l'idée qu'il faudra réduire la consommation . Winter is coming. Point.

voici un lien.
Rigail qui parle d'économie circulaire dans le transport aérien :lol: :turn: On aure tout vu! elle a fait ma journée celle-là.
Avec Total qui s'y met...franchement qui croit Total, des anges pour l'environnement ceux là ? allez...on zappe.


Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message