Aptitude Classe 1 et Etat de Stress Post-traumatique

Classe 1, Classe 2, CEMPN, EASA, FAA, dioptries et compagnie

Modérateur : Big Brother

Répondre
Avatar du membre
Auteur du sujet
trich
Elève-pilote posteur
Messages : 4
Enregistré le : 16 juin 2016, 11:57
Âge : 47

Aptitude Classe 1 et Etat de Stress Post-traumatique

Message par trich »

Bonjour à toutes et tous !!

je viens vers vous pour une question d'aptitude pour la classe 1,

je suis infirmier militaire, j'ai été blessé en mission,

j'ai un état de stress post traumatique (lié à des prises à parties sans que l'on puisse répliquer puisque l'on se prenait des tirs de mortiers sans savoir d'ou

cela venait) qui s'est déclenché en 2019 et j'ai été consolidé en janvier 2023,

je perçois une pension militaire d'invalidité à hauteur de 40%,

mon état s'est stabilisé et je vais beaucoup mieux, et le médecin spécialiste envisage de me remettre apte notamment port d'armes etc...

de mon côté, j'envisage de quitter l'armée et de me reconvertir,

Par rapport à ce que dit le PART-MED / MED.B.055 Psychiatrie, ai-je une chance d'avoir l'aptitude classe 1 ?

le médecin spécialiste militaire (psychiatre) qui me suit pourrait éventuellement faire un courrier, pour la visite d'aptitude voire pour la dérogation

Merci d'avance de m'avoir lu et pour vos réponses,

Fly safe ;)
MED.B.055 Psychiatrie - Moyenne.jpeg
MED.B.055 Psychiatrie - Moyenne.jpeg (132.19 Kio) Vu 877 fois
MED.B.055 Psychiatrie - Moyenne.jpeg
MED.B.055 Psychiatrie - Moyenne.jpeg (132.19 Kio) Vu 877 fois
Avatar du membre
PPK
Pax du forum
Messages : 1
Enregistré le : 31 mai 2023, 11:47

Re: Aptitude Classe 1 et Etat de Stress Post-traumatique

Message par PPK »

Bonjour,

C'est un sujet délicat. Chaque cas est différent car il y a pleins de variables qui rentrent en lignes de compte. D'une manière générale, essaie d'obtenir des courriers des personnes qui te suivent (Psy, médecins). Cela permettra de compléter ton dossier de manière favorable dans le cas ou il devrait être soumis à l'avis du pôle PN ou CMAC. Mais le CEMPN que tu ira voir te demandera surement une expertise psychiatrique faite par un psychiatre agrée. c'est la seule voix qui est réellement prise en compte par les autorités. J'ai personnellement rencontré des personnes vraiment à l'écoute. Le risque dans ces cas de stress post-traumatique c'est la possibilité de rechute des mois/années après. Les autorités veulent avoir l'assurance que cela n'aura pas une incidence sur la sécurité en service aérien. Ou l'importance d'avoir été diagnostiqué et pris en charge à temps.
Si les courriers de tes médecins et psychiatres abondent vers un état stable dans le temps sans résurgences de charges émotionnelles, alors tu pourras aller voir le CEMPN avec plus de sérénité. Certain pourrait te dire de cacher ton vécu aux médecins du CEMPN puisque tout se base sur le déclaratif, mais personnellement, je pense que c'est risqué de vivre avec un secret potentiellement explosif. Ne pas oublier que le reste de l'équipage et les passagers te font confiance.

Bon courage pour la suite.
Avatar du membre
Dubble
Chef de secteur posteur
Messages : 7956
Enregistré le : 29 juin 2008, 01:20
Localisation : Sydney
Âge : 29

Re: Aptitude Classe 1 et Etat de Stress Post-traumatique

Message par Dubble »

Est-ce que toi tu te sens en sécurité pour exercer les privilèges d'une classe 1 ?
Imagine toi CDB monopilote d'un avion en tant que professionnel, tel que pilote d'un avion d'affaires, largage de paras, ou OPL d'un avion de ligne. Est-ce que tu es confiant que tu pourras exercer cette activité sans problème ?
Tu peux bien sûr utiliser des avis de professionnels pour te forger cette conviction (mais si tu utilises les mêmes que ceux chargés de t'évaluer, tu diminueras probablement tes chances de l'avoir)

Le médecin tamponne, mais d'une part ne te connait pas réellement, d'autre part n'est pas dans l'avion avec toi (même s'il engage sa responsabilité, c'est quand même le pilote qui est directement responsable de son vol).

La réponse tranchée à cette question te permettra d'aborder sereinement la suite. Non : inutile de payer pour avoir quelque chose que tu n'utiliseras pas. Oui : ça sera source de motivation pour arriver au bout du parcours. Et je dirais même que la confiance en toi sera une condition nécessaire à la réussite, pour le reste du parcours. Seul inconvénient d'avoir réfléchi à cette question : plus de frustration en cas de refus de la classe 1.
Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message