Reconversion Professionelle

Bref: les autres autres métiers aéros

Modérateur : Dan

Répondre
Avatar du membre
Auteur du sujet
Cleartoland
Elève-pilote posteur
Messages : 2
Enregistré le : 27 août 2023, 13:31

Reconversion Professionelle

Message par Cleartoland »

Bonjour à toutes et tous,

je me présente, je m'appelle Antoine, j'ai 32 ans et actuellement ingénieur calcul mécanique dans l'aéronautique.
En 2020 je me suis lancé dans un cursus ATPL modulaire mais le COVID est arrivé. J'ai décidé d'arrêter le cursus (j'étais en ATPL théorique) pensant que la pénurie de pilotes allait durer une dizaine d'années. Bref, aujourd'hui j'ai fait une croix sur le métier de pilote que je voulais faire depuis gamin.
Cependant, le souhait de devenir mécanicien aéronautique me trotte de plus en plus dans la tête. Le travail d'ingénieur m'ennuie et rester assis toute la journée derrière un ordinateur me pèse de plus en plus. Ce que je veux c'est faire un métier manuel lié à la mécanique dans l'aéronautique.
Du coup je me pose certaines questions liées à une potentielle reconversion professionnelle en tant que mécanicien avion :
- 32 ans pour se reconvertir en tant que mécanicien avion n'est-ce pas un peu tard ?
- Est-ce un métier dans lequel la demande est croissante ? ( de ce que j'ai lu l'insertion professionnelle semble bonne après la formation)
- En terme de salaire combien peut-on viser par mois environs ?

Merci d'avance pour vos témoignages.

Antoine
Avatar du membre
samolymp
Copilote posteur
Messages : 106
Enregistré le : 24 juin 2020, 22:44

Re: Reconversion Professionelle

Message par samolymp »

Cleartoland a écrit : 27 août 2023, 13:56 Bonjour à toutes et tous,

je me présente, je m'appelle Antoine, j'ai 32 ans et actuellement ingénieur calcul mécanique dans l'aéronautique.
En 2020 je me suis lancé dans un cursus ATPL modulaire mais le COVID est arrivé. J'ai décidé d'arrêter le cursus (j'étais en ATPL théorique) pensant que la pénurie de pilotes allait durer une dizaine d'années. Bref, aujourd'hui j'ai fait une croix sur le métier de pilote que je voulais faire depuis gamin.
Cependant, le souhait de devenir mécanicien aéronautique me trotte de plus en plus dans la tête. Le travail d'ingénieur m'ennuie et rester assis toute la journée derrière un ordinateur me pèse de plus en plus. Ce que je veux c'est faire un métier manuel lié à la mécanique dans l'aéronautique.
Du coup je me pose certaines questions liées à une potentielle reconversion professionnelle en tant que mécanicien avion :
- 32 ans pour se reconvertir en tant que mécanicien avion n'est-ce pas un peu tard ?
- Est-ce un métier dans lequel la demande est croissante ? ( de ce que j'ai lu l'insertion professionnelle semble bonne après la formation)
- En terme de salaire combien peut-on viser par mois environs ?

Merci d'avance pour vos témoignages.

Antoine
Du peu que je vois je pense que tu t'épanouirais beaucoup en tant qu'IESSA : https://www.devenir-iessa.fr/

Ca reste ingénieur, mais c'est quand même beaucoup plus un métier de terrain, surtout en radionavigation ou tu passes ton temps sur les pistes des aéroports. Mais même en ATM c'est pas mal, vu que tu gères des systèmes opérationnels ca rajoute beaucoup de sens dans le travail que tu fais.

Après si jamais t'es très attiré par la mécanique avion je comprend, ca recrute fort en ce moment, je connais un mec qui fait de l'intérim chez airbus il est à 4k net. Mais c'est intérim

Le salaire je ne connais pas exactement en CDI
ENAC-IESSA
Ingénieur RadioNavigation/RadioCommunication en SNA
Avatar du membre
zefstream
Captain posteur
Messages : 173
Enregistré le : 05 août 2019, 12:59

Re: Reconversion Professionelle

Message par zefstream »

Cleartoland a écrit : 27 août 2023, 13:56 Bonjour à toutes et tous,

je me présente, je m'appelle Antoine, j'ai 32 ans et actuellement ingénieur calcul mécanique dans l'aéronautique.
En 2020 je me suis lancé dans un cursus ATPL modulaire mais le COVID est arrivé. J'ai décidé d'arrêter le cursus (j'étais en ATPL théorique) pensant que la pénurie de pilotes allait durer une dizaine d'années. Bref, aujourd'hui j'ai fait une croix sur le métier de pilote que je voulais faire depuis gamin.
Cependant, le souhait de devenir mécanicien aéronautique me trotte de plus en plus dans la tête. Le travail d'ingénieur m'ennuie et rester assis toute la journée derrière un ordinateur me pèse de plus en plus. Ce que je veux c'est faire un métier manuel lié à la mécanique dans l'aéronautique.
Du coup je me pose certaines questions liées à une potentielle reconversion professionnelle en tant que mécanicien avion :
- 32 ans pour se reconvertir en tant que mécanicien avion n'est-ce pas un peu tard ?
- Est-ce un métier dans lequel la demande est croissante ? ( de ce que j'ai lu l'insertion professionnelle semble bonne après la formation)
- En terme de salaire combien peut-on viser par mois environs ?

Merci d'avance pour vos témoignages.

Antoine
Salut Antoine,

Je comprends ton envie.

Pour ne pas perdre ta qualité de vie et ton salaire d'ingénieur, je te conseillerais d'acheter un avion, de devenir membre du RSA et d'assouvir cette soif de mécanique aéro pendant ton temps libre. Après cette première expérience, il sera peut-être temps de construire toi même ton avion.

C'est dommage de diviser son salaire par deux sachant que la majorité du boulot de mécanicien aéro est de faire des visites 50h et 100h.

A+
Zef
Ingé Aero
Avatar du membre
Auteur du sujet
Cleartoland
Elève-pilote posteur
Messages : 2
Enregistré le : 27 août 2023, 13:31

Re: Reconversion Professionelle

Message par Cleartoland »

Bonjour,

merci à vous deux pour vos retours et conseils.

Sur la question du salaire c'est un peu le débat à mon sens du "tu préfères".
Vaut-il-mieux faire un travail que l'on n'apprécie guère mais (très) bien payé ou au contraire un travail moins bien payé que l'on apprécie ?

Actuellement je suis plutôt dans la philosophie du travail moins bien payé mais que j'apprécie car (1) sur toute une vie on passe beaucoup plus de temps au boulot qu'à pratiquer ses loisirs (en tout cas dans mon cas) et (2) le temps va être très très long jusqu'à la retraite si je n'apprécie pas plus que ça mon travail...
Mais encore une fois avis totalement subjectif.
Avatar du membre
zefstream
Captain posteur
Messages : 173
Enregistré le : 05 août 2019, 12:59

Re: Reconversion Professionelle

Message par zefstream »

Cleartoland a écrit : 06 sept. 2023, 14:56 Sur la question du salaire c'est un peu le débat à mon sens du "tu préfères".
Vaut-il-mieux faire un travail que l'on n'apprécie guère mais (très) bien payé ou au contraire un travail moins bien payé que l'on apprécie ?

Actuellement je suis plutôt dans la philosophie du travail moins bien payé mais que j'apprécie car (1) sur toute une vie on passe beaucoup plus de temps au boulot qu'à pratiquer ses loisirs (en tout cas dans mon cas) et (2) le temps va être très très long jusqu'à la retraite si je n'apprécie pas plus que ça mon travail...
Mais encore une fois avis totalement subjectif.
Il est clair que la majorité des gens passent plus de temps au boulot qu'à ne se faire plaisir.

On sort de l'été, c'est facile de se dire qu'on veut faire mécanicien aéro. Il ne faut pas oublier que c'est aussi un métier physique: qu'il fasse 35°C ou bien 0° il faut être dans le hangar (généralement mal isolé) alors que l'ingénieur lui il est sous la clim ou le chauffage. Au delà ce ça, il faut souvent se contorsionner dans l'avion. A 32 ans c'est facile, qu'en sera t-il quand tu en auras 55 ?

Il y a quelques petites boites de passionés en France quand lesquelles tu peux avoir un status d'ingénieur est travailler sur de l'aviation générale: c'est peut-être une piste que tu pourrais envisager. Tu n'auras pas le même salaire que dans une grosse boite mais ça sera déjà très acceptable.

Je ne connais pas ta situation familiale, mais tout seul c'est facile de vivre avec 2000e. A deux ou trois/quatres ce n'est déjà pas la même chose. Et donc comment tu feras pour voler (du moins assouvir ta passion) si tu n'as pas un salaire suffisant ?

Je te dit ça car j'ai moi même fait le parcours. J'ai changé de boulot (tout en restant ingé dans une grosse boite d'aéro) pour me rapprocher des avions, je ne monte pas dedans très souvent mais c'est arrivé plus d'une fois et finalement j'en suis content. A côté je peux voler tranquillement, et je peux si je le souhaite acheter un avion à court terme.

Chacun voit midi à sa porte, je comprends tout à fait ton envie mais aujourd'hui c'est difficile de vivre d'amour et d'eau fraîche.

A+
Ingé Aero
Avatar du membre
OpscheckOk
Elève-pilote posteur
Messages : 4
Enregistré le : 13 déc. 2023, 15:29

Re: Reconversion Professionelle

Message par OpscheckOk »

Hello,

Je vais essayer de te faire un descriptif du métier actuellement sur avions de ligne :

La majorité des compagnies commencent ou a déjà commencé à sous traiter la maintenance pour réduire les coûts, d'où l'émergence de beaucoup de boites de sous traitance sur les aéroports depuis quelques années. Ces boîtes essaient d'être le plus compétitives possibles et donc rognent sur toutes les dépenses : salaire, outillage, formation etc. Effectivement la demande est croissante car ces boîtes ont un turnover assez important vu que dès qu'un poste s'ouvre ailleurs beaucoup essaient d'en sortir. Je ne vais pas te faire le discours du "c'était mieux avant" mais je préfère que tu soies au courant de la direction que prend le métier.

Si tu bosses en pistes prépare toi pour les nuits glaciales l'hiver et les journées à la chaleur écrasante l'été à bosser dans une soute avionique ou un pack. Si tu es au hangar les intempéries seront moins problématiques. Dans les deux cas et pour la majorité des postes tu seras en horaire décalé ( nuits, soirée, matin tôt ) et tu bosses les week-end et jours fériés. C'est à prendre en compte si tu as une famille et/ou une vie sociale très active.
Tu es aussi en contact de produits dangereux pour la santé, le carburant, l'huile, les solvants etc

De temps en temps tu peux être amené à faire les mêmes taches ou les mêmes visites plusieurs fois de suite, mais c'est aussi ça qui t'aidera à assimiler le fonctionnement de l'avion et élargira un peu plus tes connaissances.
Les salaires au début tournent autour de 1800e brut pour un assistant, à ça tu peux ajouter tes heures majorées de nuit et dimanche si tu en fais donc tu obtiens généralement un net équivalent ou supérieur. L'évolution salariale quand tu peux signer varie selon les boîtes mais tu peux viser environ 2500/3000e .

Il y a encore quelques boîtes sympa où bosser mais les places y sont rares et les candidats nombreux.

Ceci étant dit, c'est un métier extra si tu es passionné et tu as vraiment moyen de t'éclater niveau connaissance des systèmes avion si tu le souhaites. Avec ton expérience d'ingé tu pourras peut être postuler à des postes un peu plus sympa qu'un jeune qui sort d'apprentissage mais je n'ai pas de connaissances là dessus.

Pour info j'ai un gars dans ma boîte qui est en reconversion pro et qui a ton âge donc c'est possible, il recommence de tout en bas et à perdu presque la moitié de son salaire mais il s'éclate. D'autres ont essayé et au final ça ne leur convenait pas.

Tu peux me contacter si tu as d'autres questions.
Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message