Pilote, un métier d’avenir ?

Discussions générales sur l'industrie, actualités, débats, ...

Modérateur : Big Brother

Avatar du membre
Dubble
Chef de secteur posteur
Messages : 7963
Enregistré le : 29 juin 2008, 01:20
Localisation : Sydney
Âge : 29

Re: Pilote, un métier d’avenir ?

Message par Dubble »

C'est une info qui est difficile à trouver, mais cela devrait sortir de plus en plus clairement.
Quand les montants seront publiés et bien visibles dans les bilans comptables des compagnies.

Le système n'est pas très clair car il y a un prix, mais aussi des quotas gratuits, et personne ne semble trop se vanter de ce qui est fait.
Essaie de taper EU-ETS et voir ce que tu trouveras.
Avatar du membre
JAimeLesAvions
Chef de secteur posteur
Messages : 7551
Enregistré le : 02 mars 2008, 08:03

Re: Pilote, un métier d’avenir ?

Message par JAimeLesAvions »

Dubble a écrit : 10 juin 2024, 12:44 C'est une info qui est difficile à trouver, mais cela devrait sortir de plus en plus clairement.
Quand les montants seront publiés et bien visibles dans les bilans comptables des compagnies.

Le système n'est pas très clair car il y a un prix, mais aussi des quotas gratuits, et personne ne semble trop se vanter de ce qui est fait.
Essaie de taper EU-ETS et voir ce que tu trouveras.
D'après ce que je comprends ce n'est pas une taxe, mais l'inclusion des vols internationaux des compagnies dans la liste des activités sujettes à quotas CO2. Les quotas CO2 sont un système par lequel une quantité de production de CO2 est autorisée à certains industriels (et depuis 2021 aux compagnies aériennes) sur la base de leur activité avant l'introduction du sytème quotas. Celui qui veut en produire plus doit acheter des quotas à celui qui a réussi à en produire moins. L'idée est que ça oriente les capitaux vers les activités ou pour chaque euro dépensé la réduction de CO2 est la plus importante. Et bien entendu le total de production autorisée diminue régulièrement. Un industriel dont l'activité ne permet qu'à un prix très elevé de réduire la production de CO2 va acheter des quotas à un industriel dont l'activité est plus facile à moderniser et à verdir. Ca oriente les capitaux de manière optimale, c'est plus intelligent que de dire chacun doit baisser sa consommation de x %
Modifié en dernier par JAimeLesAvions le 13 juin 2024, 21:19, modifié 1 fois.
Si da el cántaro en la piedra o la piedra en el cántaro, mal para el cántaro.
Avatar du membre
Dubble
Chef de secteur posteur
Messages : 7963
Enregistré le : 29 juin 2008, 01:20
Localisation : Sydney
Âge : 29

Re: Pilote, un métier d’avenir ?

Message par Dubble »

J'ai trouvé un lien ici :
https://climate.ec.europa.eu/eu-action/ ... owances_en
En attendant, ce n'est pas très clair. Quelle est l'ampleur de la réduction des quotas ?

Pour les compagnies, cela a une pertinence. Si le kérosène coute 500e la tonne mais 800e la tonne en marginal, cela incite aux mesures d'économie type éco pilotage, sans pour autant plomber les comptes en exploitation normale.

Par contre, le gros inconvénient, et qui confine là à l'idiotie, c'est que cela a tendance à figer la taille des compagnies à ce qu'elle était à la date d'introduction du système. Si je diminue en taille parce que mes passagers ne viennent plus, je revends mes quotas d'émission, cela compense mon inefficacité, et je peux continuer à vivoter en ayant un amortisseur.
Inversement si je deviens concurrentiellement meilleur, je suis surtaxé par rapport à mon concurrent, ce qui génère dans ce cas comme l'autre une force de rappel vers la position initiale.
Avatar du membre
Gervais223
Elève-pilote posteur
Messages : 2
Enregistré le : 20 janv. 2024, 12:32

Re: Pilote, un métier d’avenir ?

Message par Gervais223 »

pAolO a écrit : 10 sept. 2023, 21:02
skymember a écrit : 10 sept. 2023, 13:57 Oui l'aérien doit poursuivre sa decarbonation.
Ah, parce que ça a commencé? :lol:
Dubble a écrit : 10 sept. 2023, 00:27 A ce titre, il est bien plus urgent et intelligent de forcer les constructeurs automobiles à faire des formes aérodynamiques, et réduire la masse des véhicules en supprimant les équipements inutiles (y compris de "sécurité") que quoi que ce soit sur l'aérien.
MetallSly a écrit : 09 sept. 2023, 19:00 41% de production d'électricité, un (gros) début de réponse est là.
skymember a écrit : 09 sept. 2023, 14:14 Pour info, un influenceur de 3 millions d'abonnés (et il y en a un paquet), émet autant par an en pollution que 480 vols Paris New York. Mais ça personne n'en parle. On préfère asperger les avions de peinture verte ou d'interdire les meeting aérien. C'est autrement plus efficace...
"Tant que tous les écolos n'ont pas un mode de vie irréprochable, que toutes les centrales à charbons fermées, et les bagnoles à l'arrêt, il ne sert à rien de pointer du doigt le Traffic aérien qui table sur x2 en 30 ans..." :mef:
https://fr.wikipedia.org/wiki/Sophisme_ ... bl%C3%A8me.
Je suis d'accord, il faut voir le problème dans son ensemble. Je pense qu'il est important de viser une réduction globale des émissions, pas seulement un secteur. Chaque petit geste compte, mais une approche équilibrée est essentielle pour un vrai changement.
Avatar du membre
parparin
Chef pilote posteur
Messages : 412
Enregistré le : 19 juil. 2009, 17:53

Re: Pilote, un métier d’avenir ?

Message par parparin »

Gervais223 a écrit : 18 juin 2024, 19:06
Je suis d'accord, il faut voir le problème dans son ensemble. Je pense qu'il est important de viser une réduction globale des émissions, pas seulement un secteur. Chaque petit geste compte, mais une approche équilibrée est essentielle pour un vrai changement.
Parfait alors faut commencer par arrêter de poster sur Aeronet, sais tu ce que consomme un Datacenter qui héberge des milliers de serveurs pour faire fonctionner les forums ?
Ne cherche pas sur internet, tu vas contribuer au dérèglement climatique :snif:
Multiplie ce chiffre par le nombre de Datacenter dans le monde, sans oublier les serveurs .com, .fr, .de, soit autant de serveur que d'extensions multiplier par le nombre de transaction

Rajoute a cela les millions de PC de particulier qui s'y connectent 24/24 :zzz:

Donc pour t'aider un peu, la moyenne d'un seul datacenter c'est entre 4.5Mw/h à 11Mw.h au m², pour ce dernier c'est l'équivalent de la consommation d'une ville comme Versailles 8) à l'année

Moins de forums = moins de consommation des datacenter... (clim, eaux, rejets, ect...) donc fait un petit geste déconnecte ton PC, ton iphone, celui de ta femme et de tes enfants. :turn:

Attention aussi au GPS des voitures, ben oui faut bien gérer les satellites donc hop tu utilises plus Waze pour aller voir maman le Weekend :innocent:
Avatar du membre
Janco
Copilote posteur
Messages : 70
Enregistré le : 31 mars 2022, 08:47
Localisation : Paris

Re: Pilote, un métier d’avenir ?

Message par Janco »

parparin a écrit : 20 juin 2024, 07:33

Moins de forums = moins de consommation des datacenter... (clim, eaux, rejets, ect...) donc fait un petit geste déconnecte ton PC, ton iphone, celui de ta femme et de tes enfants. :turn:

Attention aussi au GPS des voitures, ben oui faut bien gérer les satellites donc hop tu utilises plus Waze pour aller voir maman le Weekend :innocent:
Tout à fait,
Mais comme pour l'aviation, les gens ne le feront jamais d'eux même et c'est humain. Il faut une véritable politique.
Limiter les voyages passera forcément par une obligation extérieur (loi, taxes, quotat imposés, impots ou autres) de même pour le numérique.
Avatar du membre
skymember
Chef de secteur posteur
Messages : 976
Enregistré le : 01 mars 2005, 01:00

Re: Pilote, un métier d’avenir ?

Message par skymember »

Janco a écrit : 20 juin 2024, 14:01
parparin a écrit : 20 juin 2024, 07:33

Moins de forums = moins de consommation des datacenter... (clim, eaux, rejets, ect...) donc fait un petit geste déconnecte ton PC, ton iphone, celui de ta femme et de tes enfants. :turn:

Attention aussi au GPS des voitures, ben oui faut bien gérer les satellites donc hop tu utilises plus Waze pour aller voir maman le Weekend :innocent:
Tout à fait,
Mais comme pour l'aviation, les gens ne le feront jamais d'eux même et c'est humain. Il faut une véritable politique.
Limiter les voyages passera forcément par une obligation extérieur (loi, taxes, quotat imposés, impots ou autres) de même pour le numérique.
Impatient de voir une restriction de type loi à l'échelle mondiale et ce que vont en penser nos amis les chinois, indiens et américains. Soit les 3 plus gros pollueurs.
Sans une restriction à l'échelle mondiale, l'effet sera nul sur le climat.
Avatar du membre
Janco
Copilote posteur
Messages : 70
Enregistré le : 31 mars 2022, 08:47
Localisation : Paris

Re: Pilote, un métier d’avenir ?

Message par Janco »

dans l'histoire, les restrictions "mondiales" ne sont jamais parti d'un ordre mondial... Qui ? il n'existe pas de gouvernement mondial.
Cela commence toujours par les Etats qui se suivent les uns et les autres, ou l'impose aux autres par des taxes à l'importation par exemple dans le cas échéant.
Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message